gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102535 Messages dans 7508 Sujets par 887 Membres - Dernier membre: AlexKet septembre 23, 2019, 13:02:15 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Vampire  |  IdF - Campagnes Solo - Yademael  |  Amnésie - La lune chante (Modérateurs: Yademael, manquedebol)  |  Rêves, prophéties et visions
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Rêves, prophéties et visions  (Lu 291 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne manquedebol

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 1653
  • Sexe: Femme
  • e-kikookokine
    • Voir le profil
    • Moufle !
Rêves, prophéties et visions
« le: février 17, 2018, 13:07:20 pm »
Mon perso fait des rêves chelous.

1 - Je suis sur un toit, pas de lumière ni d'étoiles (il doit être 9h du matin), grosse pleine lune qui éclaire tout, les bâtiments sont des gros blocs de pierre. Au loin, Los Angeles est brillante (pas un bruit, pas un mouvement). Je décide d'y aller, mais passé le Stranger Danger je suis arrêtée devant un manoir entouré de minarets. Il est imposant et grand, il pue, et sa porte menaçante est une bouche, qui me dit :
Citer
"Ici se trouve la maison des usurpateurs. Tu ne peux faire confiance à leur chef, mais ce sera la seule personne sincère de cette cité"
La porte se referme et le manoir devient un bloc lisse comme les autres.
La lune se met à chanter :
Citer
"Un font X, X font 3, 3 font 13, 13 tuent 3, 1 survit, 13 deviennent 10, 10 deviennent 16, une se réveille, et chante"
Ce n'est pas de l'anglais, je comprends cette langue mais je ne saurais pas dire laquelle c'est. Ca reprend au début et la lune chante en boucle.
Je vais chez le Prince (les déplacements sont automatiques, directs). L'endroit brille très fort mais il me semble petit, minable et mesquin. Pour rentrer dans ce minaret, il n'y a qu'un trou de souris, duquel on entend une petite voix qui dit :
Citer
"C'est moi le plus grand, c'est moi le plus fort, et tout le monde il doit m'obéir sinon j'envoie le dragon, parce que lui il m'obéit, parce que c'est moi le plus grand, c'est moi le plus fort, et tout..."
Je vais sur la plage de Santa Monica pour voir des Caïtiffs, une femme au teint hâlé en robe violette est près d'un feu. Elle me fait signe en pleurant de ne rien dire, quand la lune la voit elle lui envoie des rêves. Elle se cache et la lune se met à chantonner :
Citer
"Et une chercher la fille de la lune"
Sa lumière devient un spot qui se focalise sur moi, je ne vois plus rien d'autre qu'elle, elle grossit et devient un miroir, mais mon reflet ne fait pas mes mouvements et n'a pas ma cicatrice. Elle marche de gauche à droite puis me demande :
Citer
"Ma soeur, mais que t'est-il arrivé ?"
"Qui êtes-vous ?"
"Oh. Toi, tu as diablé la mauvaise personne."
Et je tombe, je chute et hurle, je brûle dans les flammes. Et je me réveille, c'était horrible ! Et je chute, et je hurle et brûle. Et je me réveille, vais sur le sol, chute, brûle, etc.

-> "Un font X, X font 3, 3 font 13, 13 tuent 3, 1 survit, 13 deviennent 10, 10 deviennent 16, une se réveille, et chante" :
= Dieu fait X (dont Caïn), X font Irahd, Zillah et Enoch, tous les trois font les 13 antédiluviens, qui les tuent (mais l'un d'eux survit). Saulot et Brujah se font diabler, Cappadoccien se fait tuer. Trémère, Troïle et Giovanni prennent leurs places, mais les antédiluviens ne sont pas morts en réalité. Une des antédiluviennes se réveille, et chante : Malkav ?
-> Malkav chercherait "la fille de la lune" = la fille de la lignée d'Eve ?

-> J'aurais une sœur jumelle ? J'aurais été diablée/diablé ?


2 - Rêve super mais très triste, je me souviens de rien à part que j'étais avec l'amour de ma vie, un homme beau et qui sentait bon (mais je saurais pas dire à quoi il ressemble).


3 - Quelqu'un me mord, je suis tétanisée par l'extase, et ce quelqu'un boit, continue, s'attaque à mon âme, et je me réveille.


4 - Je suis au-dessus de Los Angeles, loin, comme si je flottais, toujours de nuit. Et les nuits se succèdent à l'envers, la ville se déconstruit, devient un village, un fort, une forêt, des plaines, un glacier (jusque là - donc depuis le nuage de cendres -, au nord-nord-ouest de Downtown (GRIFFITH PARK), un feu de joie était régulièrement allumé, sans que je puisse voir les détails), une atmosphère saturée de cendres, ça s'accélère et tout devient géologique, je vois les montagnes se former et se déformer, les arbres redevenir fougères, les herbes redevenir poussière, et le désert, une plaine morne et crue. Et là il y a des empreintes humaines qui la traversent (une personne), sans rien d'autre, et elles disparaissent au bout d'un moment assez long. Grand flash de lumière blanche (type explosion nucléaire), je me réveille.

-> Caïn dans le désert de Nod ? Des garous qui font un rituel régulier ?


5 - Je rêve de ruminants en troupeau, des sortes de gros yacks à la tête basse qui ont des tentacules à la place de la bouche et mangent des rêves, dont le mien...


6 - Une assemblée sur deux rangs qui écoute un homme assis parler. Je me souviens pas des gens, de l'homme ou de ce qui se dit, mais je sais que tout ceci est... puéril.


7 - Je suis sur un chemin entouré de fumée (derrière moi elle avance à vitesse constante si j'avance, mais s'arrête si je m'arrête). Devant moi un embranchement en Y, avec un miroir sur chaque chemin : dans l'un mon reflet de Romane, dans l'autre un homme avec les mêmes caractéristiques (yeux bleus, teint mat, origines indéterminées, même pilosité en un peu plus marquée, même cicatrice sur le visage...). Moi je suis une poupée de cire blanche, sans traits. La lune éclate de rire, mais elle n'a pas la même voix que la dernière fois (voix androgyne) :
Citer
"Pour tout le monde ce choix est fait bien avant la naissance, peu avant la conception. Comment as-tu fait, toi, pour avoir ce choix en permanence, pour emmener cet embranchement avec toi et sauter d'un chemin à l'autre comme si de rien n'était ?"
Je vais à droite, dans le corps de l'homme, et je m'y sens aussi à l'aise que dans celui de Romane.
Citer
"Et tu changes de corps pour changer de lieu ? Que j'aimerais montrer cette facette à mes sbires pour qu'ils te trouvent et te détruisent. Mais tu l'as abandonnée, elle m'appartient donc désormais, et si je ne peux te détruire, je peux au moins te nuire."
Je me réveille et tombe dans des ténèbres absolues, plusieurs fois (évidemment, c'est pas plaisant).

-> nota bene : je me suis réveillée dans ce corps d'homme.


8 - Cité souterraine en ruines, bâtiments bas en pierre blanche. Gigantesque grotte avec deux lunes (une blanche à la voix féminine, une blanche mais paradoxalement noire à la voix androgyne). Ce lieu me paraît familier. Une route en ruine le traverse (la ville est symétrique des deux côtés du chemin) et amène à un temple sur trois étages, en ruine aussi : au rez-de-chaussée, 13 fauteuils en pierre, dont 3 détruits qui ont vaguement été remis en place ; au 1er étage, 3 trônes détruits (l'un est réduit en sable) et un emplacement pour un quatrième, qui a été déplacé ; au 2e étage, un grand trône noir d'onyx et de chaque côté une statue (une femme avec une robe et une couronne, en pierre blanche, mains vers le trône / une femme qui jaillit de l'abysse, en onyx, mains vers le trône aussi). Derrière moi, une voix masculine que je ne reconnais pas (je n'arrive pas à me retourner) :
Citer
"Effrayant hein ? Moi à la base je voulais pas régner, je voulais juste ne pas être seul. Mais on me prête des intentions, on l'a toujours fait.... Si un ange était venu me proposer le pardon de Dieu, tu crois vraiment que je me serais pas excusé ?? ... * silence * Tu ne dis rien... tu as l'air perplexe. C'est parce que tu ne peux pas te retourner ?"
"Je ne vous ai jamais connu comme ça."
Il me retourne, et ne me reconnaît pas. Il me demande comment il était quand on s'est rencontrés.
"Plus grave, sérieux, désabusé... borné et obtus aussi, orgueilleux."
"Ah, je sais qui tu es."
"Qui ??"
"... Si tu ne le sais pas, tu ne dois pas être la bonne personne, et tu n'as rien à faire ici."
Je vois des yeux puis plus rien, je dors bien.


Prophétie d'Anatole :
Citation de: Prophétie d'Anatole :
"Au début, il y eut le verbe


9 - Retour de la vengeance des yacks-poulpes mangeurs de rêves.
« Modifié: février 25, 2018, 21:35:59 pm par manquedebol »
Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles.
Oscar Wilde

Opale Campagnes  |  Vampire  |  IdF - Campagnes Solo - Yademael  |  Amnésie - La lune chante (Modérateurs: Yademael, manquedebol)  |  Rêves, prophéties et visions
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !