gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102385 Messages dans 7485 Sujets par 904 Membres - Dernier membre: Helenavtj juillet 10, 2020, 21:20:24 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Trône de Fer  |  IdF - Moine Noir  |  La campagne  |  Récits des personnages (POV) (Modérateur: Moine Noir)  |  S1-Fl. XX - Yorik Raik
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: S1-Fl. XX - Yorik Raik  (Lu 408 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Moine Noir

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 651
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
S1-Fl. XX - Yorik Raik
« le: décembre 02, 2017, 09:43:29 am »
Texte de Lekidnesta
 
Contexte : déplacement sur le domaine Lowther au début mois 8/297. Tristifer apporte la somme de 2000 do (intérêts inclus) ! Il s'agit du remboursement du prêt consenti par Lowther au mois 8/296, d'un montant de 1600 do.

J'ai pas mis longtemps à retourner au turbin.

Ce qui me manquera le plus chez Adrienne, ca ne sera ni son cul, ni ses seins en obus ni sa maitrise du kamasutra, non, ce seront nos longues discussions sur l'économie de Westeros et les relations géopolitiques...

Je plaisante bien sûr, une fois qu'on a gouté à Dame Adrienne, les autres corps semblent sans saveur. Quel dommage!!! Enfin, ce n'est peut-être que partie remise. Waterford est petit et les types utiles et discrets se font rare. Ca ne m'étonnerait pas qu'un jour ou l'autre elle revienne me chercher. Et vu que la maquerelle aime mélanger plaisirs et affaires...

T. est un homme comme je les aime. Le genre d'homme, orgueilleux et autoritaire, qui a irrémédiablement besoin d'un gars comme moi. Un gars qui ricane à ses machinations, l'écoute en hochant la tête, anticipe ses souhaits non explicitement formulés, et le complimente sur son vin. A se demander comment il vivait toutes ces années. Entre un mestre à peine sorti de l'enfance, avec du lait sur les lèvres, un pupille fer-né et une dame de parage recherchée, nul doute que la famille sait s'entourer!!! Je devrais peut être me faire du souci d'avoir été choisi...

Ma première mission fut de constituer un réseau d'informateurs. Knowledge is power. Enfin si je m'en étais tenu aux demandes du patron, j'aurais écumé les sept royaumes, neutralisé dix seigneurs, obtenu des centaines de dragons d'or des banques, et marié toute sa famille.

Il est clair que T. ne manque pas d'idées et de bonnes même. Mais l'inaction pendant des dernières années semble lui avoir fait perdre le sens des réalités et du temps. Chaque chose en son temps suis-je régulièrement obligé de lui rappeler, ce qui ne l'énerve pas plus que ça. Je pense qu'il a pris mon arrivée comme une bénédiction, lui qui est d'ordinaire partagé entre des serviteurs dociles mais peu habiles et une cour excitée mais aux actions désordonnées.

Je mis donc plusieurs mois à sillonner les domaines voisins et prendre le pouls de ces terres fertiles. Répertorier qui dirige officiellement, mais aussi officieusement, les sources de revenus, les enfants à marier, la présence d'un mestre, les forces militaires, en somme, chaque domaine possède désormais l'inventaire précis de ses forces. J'y ai aussi placé des binômes d'hommes de confiance, leur confiance étant bien sur proportionnelle aux cerfs d'argent distillés par le seigneur via mon intermédiaire... Ils me font suivre des informations pertinentes sur les domaines. Chaque binôme est constitué d'un type à l'aise avec les baffes et d'un débrouillard qui sait lire et écrire. Plus exactement, un type qui déchiffre quelques mots et peut gribouiller un message. Ils ne rendent des comptes qu'à moi et ne savent pas que je bosse pour T. Tant que l'argent coulera dans leurs poches, leur silence sera assuré et les questions ne se poseront pas.

Je dus ensuite entreprendre des voyages. Le premier fut à Oldshore, la demeure de Lowther le Vautour. Le vautour dont l'âne s'est amouraché de la fouine. Comprendre que le fils du vautour, le beau chevalier Walton, au grand dam de son père qui l'aurait souhaité banquier, marchand, ou les deux, s'est fait tourner la tête par la gamine Rhysling.

T. semble tenir pour acquis qu'Eloys nous ouvrira les portes du domaine Lowther et qu'elle sera utile le moment venu. Je n'en serais pas si sûr de prime abord. A moins de recourir aux bons leviers bien sûr... Mais je ne crois pas que le patron soit déjà prêt pour cela eu égard à ce que la petite a fait pour la maison.

Lors de l'entrevue avec le vautour, T. l'a retourné comme une crêpe!!! Wow le choc!!! Le vieux ne s'attendait pas à ça... personne d'ailleurs... Cloué, scié, enterré... le vieux a pris dix ans d'un coup... T. a fait son show, scellé deux accords commerciaux - manifestement stratégique pour le développement économique de Waterford - vidé trois verres de bon vin, puis s'est tout simplement cassé, laissant l'assistance bouche bée. En passant devant moi, il m'a juste murmuré à l'oreille : "c'est la dernière fois que je mets les pieds sur ce domaine..."

Je passai une partie de la nuit à errer telle une ombre dans les couloirs du château. Je mesurai les pas séparant telle entrée, le système d'ouverture des fenêtres, celles avec rideau, celles sans volets, etc... En quelques heures, j'eus une idée claire et précise du chemin... Un jour peut-être cela servirait.

En tout cas, ce soir-là, T. avait été clair. C'était lui le patron...
« Modifié: juillet 29, 2018, 12:43:57 pm par Moine Noir »
“L’homme qui prononce la sentence devrait tenir l’épée.” – Ned Stark

Opale Campagnes  |  Trône de Fer  |  IdF - Moine Noir  |  La campagne  |  Récits des personnages (POV) (Modérateur: Moine Noir)  |  S1-Fl. XX - Yorik Raik
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.17 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !