gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102326 Messages dans 7472 Sujets par 913 Membres - Dernier membre: pepeARea décembre 10, 2019, 19:38:24 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Trône de Fer  |  IdF - Moine Noir  |  Présentation du projet CoRP Game of Thrones/Trône de Fer  |  Méthode et outils (Modérateur: Moine Noir)  |  La mise en oeuvre
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: La mise en oeuvre  (Lu 440 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Moine Noir

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 636
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
La mise en oeuvre
« le: janvier 15, 2017, 09:18:31 am »
Les outils proposés pour mettre en œuvre la méthode et atteindre les objectifs sont les suivants :
- adopter les principes d'une "maitrise" tournante et d'un "arbitrage" distribué pour "faire descendre de son piédestal le MJ unique des tables traditionnelles", "éviter l'épuisement créatif ou la baisse d'enthousiasme du MJ unique", etc.
- maintenir un groupe de joueurs "ouvert" pour neutraliser les problèmes de sous-effectif lié par exemple à des contraintes d'agenda incompatibles.
- favoriser l'interprétation partagée de PNJs, voire de PJs pour démultiplier les expériences de RP, pour amoindrir l'impact de départs de joueurs.
- programmer des visites impromptues de guests pour dynamiser le jeu et créer des situations cocasses et/ou délicates.
- organiser des GN ou des huis-clos (*) à intervalles réguliers en région parisienne (1/an en moyenne) préparés et arbitrés par au moins deux joueurs/organisateurs.
- faire intervenir le hasard d'une manière constructive (**) : pour départager des théories plausibles [cf. FAQ théories gardedenuit.com] ou pour générer des événements "négatifs" [échelle globale, échelle régionale, échelle locale] avec des tirages selon une périodicité à définir. Ex : taxe, pénurie, inflation, catastrophe naturelle, etc.

(*) Ces GN et ces huis clos qui viennent en support de la campagne de jeu sur table doivent correspondre à des événements sociaux bien ciblés tels les mariages, baptêmes, enterrements, tournois/joutes, procès. Ils sont l'occasion de mélanger diverses communautés de joueurs : acteurs de théâtre professionnels ou amateurs, GNistes, rôlistes...

(**) sur le principe, voir le jeu de société res publica romana
« Modifié: décembre 27, 2018, 16:52:30 pm par Moine Noir »
“L’homme qui prononce la sentence devrait tenir l’épée.” – Ned Stark

Hors ligne Moine Noir

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 636
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
L'outil GN et ses limites
« Réponse #1 le: novembre 13, 2017, 13:47:14 pm »
Réflexions sur l'outil GN au service de la campagne et de l'écriture :
1/ perception contradictoire/incompatible des personnages en GN et en jeu de table : mauvaise interprétation et trous de mémoire
2/ validation des actions faites en GN par les GNistes : réflexion sur le poids relatif du jeu de table et du GN dans la campagne
3/ maintien de la cohérence du scénario : arbitrages a posteriori et conséquences à long terme des fins de GN, dirigisme, GN scripté
4/ reprise des parties de jeu de table après le GN : gérer les conséquences immédiates des fins de GN harmonieusement avec les joueurs sur table
5/ réflexion autour de la conception d'une fiche personnage GN "efficace" et du rôle des aides de jeu (les GNistes les lisent-ils ?)
6/ prise en compte du système de jeu et des règles : meilleur cadrage des objectifs conditionnellement aux caractéristiques des joueurs et des maisons
« Modifié: mai 12, 2018, 08:27:48 am par Moine Noir »
“L’homme qui prononce la sentence devrait tenir l’épée.” – Ned Stark

Hors ligne Moine Noir

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 636
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Corrections et ajustements suite au skype collectif du 10/05/18
« Réponse #2 le: mai 12, 2018, 08:04:38 am »
1. Objectifs
a) écriture partagée et conséquences : spoiling vs twist ? "game" vs theatre ?
On peut accepter un minimum de connaissance a priori de la fresque globale (grandes lignes) sans que cela nuise pour autant à la qualité du jeu dans des histoires plus locales autour de chaque pj.

b) positionnement par rapport à la saga officielle : quand bifurque-t-on ?
Le projet CoRP TDF reste positionné sur une relative fidélité à l'oeuvre de G.R.R. Martin au moins au début de la saga [années 297 et 298]. Pas de déviation significative avant début 299, voire mi-299 : la guerre de succession. On complète plutôt "les non-dits" de manière originale.

c) la place des GNs par rapport à la campagne sur table ? quoi prime sur quoi ?
Dans le projet CoRP TDF, la campagne sur table prime sur les GNs. Autrement dit, les GNs ne sont que des instruments pour créer du RP collectif, ils ne conditionnent pas le scénario de la saga, ce dernier restant avant tout une coproduction de joueurs sur table. On n'utilise pas non plus les GNs pour créer des éléments scénaristiques trop ouvertement défavorables aux joueurs de table - lesquels évoluent et agissent dans un cadre contraint, contrairement aux autres participants qui peuvent ne venir qu'une fois pour "tester", ne sont que très partiellement informes des aspects techniques du système de jeu, pas toujours bien conscients des possibilités et limites des personnages qu'ils incarnent, ni même, pour certains - les plus médiocres - des convenances et des règles de bienséance les plus élémentaires !

2. Moyens

a) les membres du projet CoRP TDF peuvent être selon leurs désirs et leurs disponibilités :
- scénaristes/narrateurs/orgas (alternance)
- pjs réguliers sur table (alternance)
- pjs guests et GNistes (récurrents)

b) la définition de fonctions particulières au sein du projet CoRP TDF

Pour le moment sont identifiées trois fonctions :
- référent règles : juge chaque cas problématique d'application des règles et décide immédiatement. A le dernier mot en cas désaccord entre les membres : narrateurs et pjs. Maintient à jour sa connaissance fine du corpus des règles. Peut proposer aux autres membres des ajustements s'ils améliorent la mécanique de jeu, ces ajustements étant adoptés après consensus ou vote à la majorité absolue.
- référent campagne : impartial et neutre par rapport aux maisons/familles, donne aux différents scénaristes/narrateurs des conseils, apporte des suggestions notamment en matière de gestion des équilibres, pointe d’éventuelles faiblesses scénaristiques, dans le but de maximiser la qualité de la campagne (alternative à la saga officielle). A le dernier mot en cas désaccords entre scénaristes. L'expert renforce son expertise sur la connaissance de l'univers dès qu'il peut, d'abord par la recherche bibliographique, puis par l'exploration de points de vue, de théories, ou des FAQ sur l’œuvre de G.R.R. Martin.
- référent joueurs membres : s'occupe de la coordination au quotidien de tous les joueurs membres, veille au respect de la temporalité des actions (qui peut faire quoi où et quand), est en charge du recrutement et du coaching des nouveaux membres, etc.

Ces fonctions sont assumées pour une certaine durée (2 ans par exemple) par des membres du projet puis, au-delà de cette durée, réattribuées à d'autres membres.

Pour la période 2018-2020
+ référent règles : Evergard
+ référent campagne : Moine Noir
+ référent joueurs membres : Lekidnesta

c) un nouveau dispositif : le huis clos = partie à 5-10 joueurs où les joueurs de table animent

Les pjs réguliers et les pjs guests jouent sous la supervision des narrateurs/orgas ou de manière autonome. Dans tous les cas, les scènes jouées ont des conséquences effectives et des jets sont réalisés le cas échéant dans le cadre d'intrigues ou de combats. Mise en place du système d'intrigue => les pjs/pnjs joués par les guests ont des caractéristiques.

d) le choix d'une chronologie de référence + référentiel distance/vitesse

La chronologie de référence pour la saga officielle est celle élaborée par la Garde de Nuit : 
https://www.lagardedenuit.com/wiki/index.php?title=Chronologie_de_la_saga

e) la mise à jour de la chronologie de la saga après chaque session sur table ou chaque GN
Une discipline indispensable pour que les autres scénaristes/narrateurs du projet puissent en tenir compte dans leurs propres récits et imaginer des interactions entre les pjs maîtrisés en parallèle.

3. Mécanique de jeu
- règle 1 : toute scène jouée est actée [attention à la conception en amont]
- règle 2 : aucun pj ne se maitrise lui-même [sa destinée est entre les mains d'autres joueurs narrateurs]
- règle 3 : le corpus des règles est appliqué en totalité
- règle 4 : les limitations (max 4D pour les caracs des pjs etc.) sont décidées ensemble
- règle 5 : appliquer le chap. 8 intrigue chaque fois que possible [sans contrainte]
- règle 6 : les jets d'événements de maison sont tirés par les pjs [avec témoin visuel]
- règle 7 : faire un bilan/CR immédiat de chaque scène importante

4. Ecriture du scénario/de la partie
- les narrateurs porteurs d'un arc (collection de sessions) ou d'une saison (collection d'arcs) discutent les grandes lignes (hypothèses initiales et possibles conclusions) avec le référent campagne
- toutes les scènes ne sont pas des scènes à twist
- toutes les fins de parties n'ont pas besoin d'un twist
- plus de scènes positives/valorisantes "ressourçant" les pjs et permettant d'encaisser les "épreuves"
- éviter les scènes neutres/plates qui peuvent être ellipsées et narrées
- amplifier les scènes à émotion/affect [confier les pnjs aux narrateurs compétents dans ce registre]
- relier absolument les "grosses épreuves" impactant les maisons aux jets d'événements négatifs
- se poser toujours la question du "déjà vu" pendant la préparation de la partie
« Modifié: mai 13, 2019, 20:46:10 pm par Moine Noir »
“L’homme qui prononce la sentence devrait tenir l’épée.” – Ned Stark

Opale Campagnes  |  Trône de Fer  |  IdF - Moine Noir  |  Présentation du projet CoRP Game of Thrones/Trône de Fer  |  Méthode et outils (Modérateur: Moine Noir)  |  La mise en oeuvre
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !