gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102285 Messages dans 7473 Sujets par 814 Membres - Dernier membre: Cakela août 18, 2019, 12:58:35 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Dorothée  |  Livre I – L’Invasion de la Plaie du Monde (Modérateur: Dorothée)  |  Pour une bannière de plus.
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Pour une bannière de plus.  (Lu 595 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Sstrad

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 594
    • Voir le profil
Pour une bannière de plus.
« le: avril 18, 2016, 09:46:34 am »

Se tenant dangereusement proche du rebord de la plus haute tour de la citadelle de Drezen, Zacknamaël observait les chantiers de reconstruction qui s’étendaient sur toute la ville. Au-dessus de lui, les trois bannières divines battaient et claquaient au grès des vents. La campagne militaire pour arracher la citadelle aux démons s’était achevée quatre mois plus tôt, et aujourd’hui, Drezen pansait ses plaies. La victoire de l’armée du Mendev était un message puissant adressé aux forces démoniaques. Les hommes étaient de retour dans le Sarkaris, et leur intention était nette : ils reprendraient possession de leur pays et renverraient les démons aux abysses. Quelques semaines plus tard, la Reine Galfrey du Mendev guida elle-même une colonie de pionniers qui venait injecter un sang neuf et un nouvel espoir aux forces militaires en stationnement. L’intégration s’était faite rapidement et très vite les nouveaux venus commencèrent à nettoyer puis rebâtir les vieux bâtiments encore en état. Les rues s’élançaient de la citadelle, cœur névralgique de la ville en reconstruction ; elles serpentaient à l’ouest vers le nouveau quartier marchand ; elles descendaient au sud vers le futur quartier des temples ; à l’est, elles rejoignaient le cimetière que prêtres et paladins avaient purifié pendant de longues semaines. Les nouveaux colons avaient entrepris de jeter au milieu des rues toutes les ordures qu’ils trouvaient dans les bâtiments en ruine. De son poste d’observation, il semblait à Zack que le réseau de veines noirâtres des rues Drezen se purifiait peu à peu. Il avait établi un plan de reconstruction, pour tenir les délais et que tous les citoyens de Drezen soit à l’abri avant l’hiver, le général Paladin avait mis son armée à contribution.



« C’est un sacré travail que tu es en train d'accomplir Zack. » dit Ulf qui venait de le rejoindre. Le chef du clan des Sangs Hurlants jeta un regard sur la ville plus bas. « Zack, foutu salopard de poseur ! » dit le barbare en riant. « J’imagine les gars en bas, relevant la tête vers la citadelle, voyant tout en haut de la tour, l’armure d’or de leur général briller de mille feux sous la lumière du soleil. Ils doivent se sentir en sécurité, sachant que tu veilles sur eux. » Termina Ulf, le sourire aux lèvres. Zacknamaël sourit à son tour et attendit que son ami termine son discours, car il en était sûr, Ulf ne faisait que s’échauffer. Le barbare s’approcha des poteaux sur lesquelles étaient attachées les bannières des trois divinités tutélaires de la prise de Drezen, puis posa sa main sur le pilier qui soutenait l’emblème de Ragathiel. «J’adore ton idée d’avoir disposé les bannières en triangle, mais je me demande ce qu’a pensé la Reine Galfrey quand elle est entrée dans la citadelle. Parce que bon, Zack, c’est sûr que quand on arrive du Mendev, la bannière centrale est celle de Iomédae, et tout pèlerin mendévien doit être heureux à sa vue. Mais quand on entre dans Drezen, c’est tout de même celle de Ragathiel qui est au centre, Iomédae à sa droite et Shelyn à sa gauche. » Zack regarda Ulf dans les yeux et demanda « Tu voudrais dire que j’ai fait exprès ? » Demanda-t-il, la main sur le cœur, faussement offensé. Le barbare éclata de rire et d’un geste amical, frappa le paladin dans le dos.



« Tout est politique, Ulf. » dit Zack d’un air songeur « En faisant cela, j’envoie deux messages. Au Mendev, je lui assure la présence de Iomédae, et aux démons, je leur rappelle que Ragathiel est arrivé et que la roue a tourné. Que tout ce qu’ils prenaient pour acquis est remis en question et que nous allons les démolir.» Termina le paladin. « Et en troisième message, tu fais bien comprendre à Galfrey, qu’ici, c’est toi le boss. » dit Ulf en faisant un clin d’œil à Zacknamaël. « Tout est politique. » Dit le paladin en souriant au barbare. Zack regarda vers l’horizon, observant les terres désolées du Sarkaris. « Tu n’es pas venu me voir pour me parler de quelque chose que nous savons tous les deux. Que veux-tu Ulf ? » Demanda le paladin sans ambages. « Pulura. » répondit simplement le barbare. « Je veux que sa bannière flotte aux côtés du Big three » continua-t-il. Le visage de Zack était fermé, signifiant au barbare que sa demande était refusée. « En échange, je te donne la solution que tu cherches à la défense anti-aérienne ». Zacknamaël se retourna franchement vers Ulf, le regardant droit dans les yeux. « Je sais que depuis le survol du dragon, tu cherches un moyen de te défendre contre les attaques du ciel, Zack. Il se trouve que j’ai une solution, et les barbares du Sarkaris peuvent t’aider à la mettre en place. » « Je t’écoute. » Dit le paladin, cachant maladroitement son intérêt. « Ta parole d’abord. » rétorqua le barbare. « Tout est politique, hein ? » dit Zack entre ses dents. Ulf haussa les épaules en souriant. « Très bien, la bannière de Pulura sera hissée derrière celle de Ragathiel, et fera face au nord. Les quatre étendards formeront le carré défensif Mendévien. Pulura sera visible des arrivants du nord et du Mendev, et ceux qui viendront du sud, du Sarkaris, verront que Pulura soutient l’action de Ragathiel en étant derrière lui. Est-ce que cela te va ? » Demanda Zacknamaël. « C’est parfait. J’aime bien quand tu fais de la politique » le taquina Ulf. « Et tes barbares aident à la reconstruction. Si leur déesse est présente dans la ville, je les veux présent au travail. » Ulf acquiesça de bonne grâce. « Bien. Et quelle est cette solution de défense anti-aérienne ? » Grommela Zack.

« As-tu entendu parler des griffons ? » dit Ulf en souriant. Zacknamaël fixait Ulf sans mot dire, se demandant si le barbare plaisantait ou s’il était sérieux. « Brogan sait où se trouve l'aire du Vol le plus féroce du Mendev.» dit Ulf en se frottant les mains. "Et quand c'est féroce, moi j'aime bien" termina le barbare en éclatant de rire. Le paladin médusé fixa son ami un long moment, puis,  interdit, il se tourna lentement vers Drezen, son regard se perdant dans ses rues sinueuses.

Chasser des griffons… Zack espérait qu’Ulf et sa bande savaient vraiment ce qu’ils faisaient.





Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Dorothée  |  Livre I – L’Invasion de la Plaie du Monde (Modérateur: Dorothée)  |  Pour une bannière de plus.
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !