gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102285 Messages dans 7473 Sujets par 814 Membres - Dernier membre: Cakela août 17, 2019, 16:35:58 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Dorothée  |  Livre I – L’Invasion de la Plaie du Monde (Modérateur: Dorothée)  |  Un nouvel ordre
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Un nouvel ordre  (Lu 477 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Celena

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 170
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Un nouvel ordre
« le: avril 17, 2016, 16:53:32 pm »
Les chopes de bière s’entrechoquaient gaiement dans le tumulte général.
Xéna observait les siens vider les tonneaux un à un. A ce rythme, Drezen serait bientôt à court de boissons et Ali n’aurait plus qu’à mettre la clef sous la porte.
Force était de reconnaître que le clan des barbares avait de bonnes raisons de lever le coude.
En une lune, ils avaient retrouvé une prêtresse et nommé un nouveau roi.

Conformément à ses décisions, Xéna avait remis en jeu son titre de reine.
Pulura l’ayant rappelée, elle reprenait son véritable statut de prêtresse. De par leurs traditions, il lui était dès lors interdit d’exercer la double fonction. Il lui fallait renoncer à l’une des deux. La décision avait été très simple et elle n’avait pas attendu que l’on vienne la chercher. Elle rendait le pouvoir. C’était dans l’ordre des choses.
Cette nuit là, sans surprise, Ulf avait revendiqué la place sans rencontrer de résistance. Aucun des hommes présents ne s’était risqué à la chose, quand bien même elle avait pu lire dans les regards un désir certain.
Cette nuit, Ulf était devenu roi, béni par la grande prêtresse.

«  A quoi penses-tu, petite ? »
Xéna sourit. Une seule personne se permettait encore une telle familiarité en dépit de son statut. Broggan pris place à ses côtés, accompagné de leur chamane.
« A toi » mentit-elle. « pourquoi n’as-tu pas tenté ta chance ? »
Broggan avala une longue rasade, s’essuya la bouche du revers de sa main avant de répondre dans un haussement d’épaules.
« C’est pas l’envie qui me manque mais c’est pas pour moi. Désolé petite. »
Elle leva son verre et trinqua avec lui. Elle avait appris à les connaître et aucuns d’eux n’étaient de taille à disputer la place à Ulf. En vérité, une personne aurait pu. Elle se demanda ce que serait advenue de leur amitié naissante s’il avait prétendu au titre et lequel des deux aurait eu le dessus. Fort heureusement ou non, le fait qu’il n’était pas l’un des leurs l’avait exclu d’entrée de jeu. Ces questions resteraient donc sans réponse.
« Notre déesse est avec nous à présent. »
Xéna sentit les mains fripées du chamane se refermer sur les siennes.
« Je suis heureux d’avoir vécu assez longtemps pour revoir de me yeux les deux puissances de nos terres sacrées de nouveau côte à côte. Un roi, une grande prêtresse. Le Sarkaris se relèvera. »

A ces mots, la prêtresse balaya la salle du regard et nota l’absence du principal concerné. Elle trinqua une dernière fois avec eux avant de leur fausser compagnie, curieuse de savoir où se trouvait l’homme.
Elle ne tarda pas à le trouver.
Ulf se tenait à l’écart de la cohue, pensif. Elle ne put s’empêcher de trouver cette attitude incongrue. C’était peut être même la première fois qu’elle le voyait si calme au milieu de telles festivités dont il était pourtant le centre.
Elle attrapa deux chopes et se dirigea d’un pas assuré vers leur nouveau leader.
« Tiens. » dit-elle en lui tendant l’une des boissons.

Plongé dans ses pensées, l’homme ne l’avait pas vu arriver et retint un geste de surprise avant de se reprendre aussitôt.
Xéna fit semblant de ne pas s’en apercevoir, quand bien même elle pensait deviner le centre de ces préoccupations.
« Félicitations. » et joignant le geste à la parole, tendit vers lui sa propre chope.
Ulf lui fit face et trinqua sans hésiter, reprenant le visage cynique qu’elle lui connaissait si bien.
« Merci. Me voilà à ma place. Les choses sont rentrées dans l’ordre. » répondit-il narquois.
Mais à sa surprise, la jeune femme resta calme, ne relevant pas la pique volontairement lancée. Xéna l’observait, droit dans les yeux. En vérité, cela faisait de longs jours qu’elle l’observait. Ulf haussa un sourcil, visiblement déstabilisé par ce nouveau rapport.
« Tu as raison » finit-elle par répondre. « les choses sont rentrées dans l’ordre. Les hommes sont heureux, cela fait plaisir à voir. »
Le visage serein de la jeune femme attestait de la sincérité de ses paroles. Tout cynisme disparut du visage du guerrier et pour la seconde fois ce soir là, elle le vit calme et sérieux.
Ulf tendit à son tour sa chope et trinqua.
« A notre grande prêtresse. »

Ils burent en silence sans se quitter des yeux.
« Maintenant que tu es roi, tu peux peut-être prétendre à un ange. »
Xéna se tint sur ses gardes. Ce sujet était sensible elle en était convaincue. Mais il était des fois où mettre un coup de pied dans la fourmilière était un mal pour un bien. Au pire, il s’énerverait et cela finirait comme d’habitude.
Le visage de l’homme se ferma aussitôt. Elle avait vu juste.
Ulf posa sa chope en grondant. Xéna l’imita.
« J’ai appris à ne pas désirer ce que je ne pouvais avoir. » lâcha-t-il les dents serrées.
L’homme était tendu mais Xéna ne se démonta pas. Les coups et les altercations ne lui avaient jamais fait peur.
« Et moi j’ai appris qu’il n’est rien d’impossible lorsqu’on le souhaite vraiment. » répondit-elle avec aplomb.
Ulf grogna mais ne dit rien, continuant de toiser la prêtresse.
Le sujet était clos. Mais au moins à présent savait-il qu’elle n’était pas dupe.

« Tu feras un bon roi. »
Ulf ne put s’empêcher de sourire.
« Et toi tu as été une bonne reine. »
Xéna haussa un sourcil d’étonnement. C’était bien la première fois qu’elle recevait un compliment, surtout venant de lui. Ulf était satisfait de son petit effet. Il le pensait et c’était une occasion inespérée de le lui dire.
La jeune femme mit quelques secondes à rebondir tant elle n’avait pas vu la chose arriver. Ulf s’en amusa, ravi pour une fois de lui avoir coupé l’herbe sous le pied.
« Merci. Mais t’as intérêt à assurer et à nous mener à la victoire, sinon, je serai obligée de te reprendre le trône. »  répondit-elle en se retenant de sourire.
Elle lui fit signe et tourna les talons, mettant fin à cette conversation devenue bien étrange.
Ulf la regarda s’éloigner. Il ne vit pas le sourire sur son visage.
Elle avait fait le bon choix.

Il sera un bon roi. 


Celena

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Dorothée  |  Livre I – L’Invasion de la Plaie du Monde (Modérateur: Dorothée)  |  Un nouvel ordre
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !