gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102278 Messages dans 7468 Sujets par 812 Membres - Dernier membre: Tomar mai 26, 2019, 09:16:44 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Clément  |  Résumé de l'épisode précédent (Modérateur: Clement)  |  Kakishon
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Kakishon  (Lu 636 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Clement

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 626
    • Voir le profil
Kakishon
« le: novembre 24, 2014, 15:34:21 pm »
Fiou ! La route fut longue (beaucoup plus longue que je ne pensais), et j'attendais la fin pour en faire un résumé, du coup j'espère ne pas trop faire d'approximation. J'ai surtout quelques incertitudes sur la chronologie de certains événements, mais on verra bien ! Donc:

Après une longue chute à travers un portail durant laquelle vous avez vu passer des Efrits dans l'autre sens, vous vous êtes retrouvés sur une plage, et instantanément attaqués par une hydre à sept têtes... Qui aura à peine eu le temps de vous charger avant de se transformer en hydre à zéro tête. Bienvenue en Kakishon !

Le temps de reprendre vos esprits quelques secondes, et c'est maintenant une tortue qui vient vers vous... Vous dévisage... Et commencer à tousser, avant de cracher un minuscule étui à parchemin. Après petite étude, Mithria réussit à le remettre à sa taille initiale en en dissipant la magie de réduction, et vous trouvez dedans un petit oeuf bleu ainsi que le parchemin suivant:



Vous mettant donc en chasse à l'aide des talents de pisteur de Loran, vous trouvez assez rapidement le fameux bélier d'or. Le combat fut rude, mais au final, le bélier rendit son dernier souffle, alors que vous le dépeciez de tout ce qui avait la moindre valeur. Puis direction l’embarcadère, où vous avez utilisé une des cornes du bélier pour appeler un bateau, puis donné l'oeuf au passeur afin qu'il vous amène à votre mystérieux interlocuteur... Après plusieurs heures de navigation, vous vous retrouvez au bout du demi-plan, la où la terre s'arrête, et seul le vide vous attend. Chacun se prépare pour la chute à venir: Mithria s'envole, Loran s'accroche, et... Sulim s'envole, mais sans le sort. Après une chute de plusieurs dizaines de mètres, vous vous retrouvez à naviguer sur une brume avant d'arriver sur une sorte de crique sombre en forme de croissant de lune, avec 3 phares. Et personne pour vous accueillir. Vous vous engagez donc dans les couloirs, et avancez, avant de vous retrouver face à face à une elfe qui se présente comme étant Lahapraset. Cette dernière vous explique qu'elle est une protéenne, qu'elle a créé le demi-plan sous les ordres de Nex, et qu'elle en est maintenant prisonnière, comme vous. Elle a cependant une solution: si tous les habitants nont "naturels" du plan acceptaient de partir, elle pourrait fermer le plan, et une sécurité ferait que chacun se ferait automatiquement renvoyer d'où il vient. Le seul obstacle étant un shaitan du nom de Obhérak, qui est ravi de la situation, et cherche à profiter du vide laissé par le départ des Efrits pour prendre le pouvoir sur le plan. Lahapraset vous demande donc de le tuer, lui, ainsi que tous les autres Shaitans refusant de quitter le plan...

Peu convaincu par cette idée, le groupe décide de se laisser le temps de la réflexion, et de partir en direction de l'île principale, l'île de Kakishon. Là-bas, vous firent la connaissance de Dilix Mahad, grand intendante du plan, et actuelle seule résidente du Palais des Plaisirs, accompagnée de ses serviteurs de différentes races communes. Dilix vous explique la situation dans le demi-plan: les Efrits, menés par Jhavhul, contrôlaient le plan d'une main de fer depuis plusieurs siècles, et que son départ a laissé la place à Obhérak, un shaitan cruel et ambitieux, qui aurait déjà la main mise sur le plan si les protéens ne lui mettaient pas tant de bâtons dans les roues... Dilix pense donc, elle aussi, que Obhérak doit mourir. Une fois la conversation finie, Dilix vous offre son hospitalité pour la nuit, alors que chacun d'entre vous est mené à une chambre correspondant à son plus grand plaisir par un individu très attirant... Mais qui s'arrête malgré tout à votre porte ;)

Le lendemain, le petit déjeuner est l'occasion pour chacun de faire le point, et de décider de la suite des événements. Il est cependant interrompu un moment par une cacophonie déchirant les oreilles, dont Sulim eut même besoin de quelques minutes pour se remettre... Dilix présenta cela comme une manifestation du chaos du plan, de par son manque de maintenance par son véritable propriétaire. Une fois cet événement passé, vous décidez de vous mettre en route vers l'île de Khosravi, où est censé vivre un grand forgeron. Dilix vous donne également l'information suivante qu'elle a entendu de certains shaitans: lors d'une guerre, les ennemis de Nex avaient envoyé une bête dévoreuse de magie à Kakishon, un animal colossal émanant une zone d'anti-magie autour de lui. Pour la vaincre, Nex avait redoublé d’ingéniosité et avait créé une formation rocheuse gigantesque, qu'il avait ensuite laché sur la bête de plusieurs kilomètres de haut, la tuant sur le coup. Au sommet de cette formation rocheuse se trouve des cristaux qui plaisent à Artel Norrin, le forgeron...

En route, donc, vers Khosravi ! Et vers la flèche noire. Elle n'est pas dure à voir... Ni à sentir. La bête dévoreuse de magie est peut-être morte, mais son aura d'anti-magie demeure, et à son approche chacun sent ses capacités diminuer, les armes perdent de leur magie, ... Et vous faites la connaissance de goules ayant élu domicile dans le squelette de la bête, mais dont vous vous débarrassez rapidement. Reste maintenant le problème d'atteindre le sommet... Mithria pense à mesurer la distance de la zone d'anti-magie au sol, et l'évalue à une cinquantaine de mètres, tandis que la Flèche Noire s'élève à "seulement" trente mètres de haut. Une approche par le vol finirait donc par une chute libre d'une vingtaine de mètres, peu envisageable... Loran trouvant que tout cela fait beaucoup de blabla pour une petite montagne décide de partir en escalade en laissant ses camarades magiciens déblatérer entre eux sur le meilleur moyen la meilleure approche l'angle optimal et blablabla. Sulim, voyant ça, se retourne vers Loran maintenant à quelques mètres de haut, et dit "

"Heu... Loran ? J'ai du matériel d'escalade si tu veux, hein ?"

Et c'est à cet instant que l'aura de malchance de Sulim se déclencha: Loran mis le pied sur une roche mal en place, et se retrouva le cul par terre... Sulim proposa donc d'être le prochain à tenter l'escalade. Ce fut un défilé alternant grâce et balourdesse, si le pied gauche de Sulim trouvait facilement le moindre appui, la moindre corniche, le pied droit, lui, semblait aussi agile qu'un kraken dans un magasin porcelaine. Ceci dit, après quelques temps, il parvint à atteindre le sommet, récupérer quelques cristaux, redescendre, et puis direction le volcan, à l'intérieur duquel Artel Norrin forgeait.

Le volcan était sa propre presque-île, rélié à l'île de Khosravi par une formation rocheuse transformée en pont, mais la chaleur étouffante du volcan s'y faisait déjà ressentir. Ombre fut laissé en arrière, tandis que Sulim et Mithria avançaient à l'aide d'un sort de protection contre la chaleur, et Loran décidait d'endurer par ses propres capacités. Le pont menait à une sorte de couloir creusé dans le volcan, au bout duquel une porte en métal, rougie par la chaleur, leur barrait la route. Sulim pris son courage à deux mains, s'enroba les bras de gel, et ouvrit la porte... Un bourrasque d'air bouillant envahit aussitôt le couloir, et Loran dut demander également un sort de protection, cette chaleur ne ressemblant à rien de ce qu'il avait pu connaître jusque-là.

A l'intérieur, une anti-chambre dans laquelle était entreposée des râteliers d'armes et d'armures menait au cœur du volcan, l'endroit même où Artel forgeait ses armes et armures. L'intrusion du groupe fut remarqué par un méphite de feu, qui vola de suite vers le groupe, s'adressant à eux en igné d'une voix sèche, et demandant ce qu'ils faisaient là. Sulim répondit qu'ils venaient voir le forgeron, le méphite leur refusa l'audience, mais une fois que Mithria eut montré les cristaux, le méphite eut un petit sourire, et alla chercher son maître...

Artel Norrin était un Azer, une créature du plan du feu à la peau d'airain et à la crinière de feu. Il était bourru, mais sa disposition changea quand il vit les cristaux: il expliqua qu'il n'en avait aucune utilité, mais qu'il avait répandu cette rumeur afin qu'on lui fiche la paix... Après discussion, il se trouva un point commun avec le groupe, et en particulier avec Loran, sur sa haine des Efrits, et de Jhavhul en particulier. Il fit offrande de plusieurs objets, à la condition expresse que ses armes soient utilisées contre Jhavhul, et de lui faire savoir que cela vient de lui... Il offrit également à Sulim une arme parfaitement adaptée à la chasse d'extérieur du feu, dont la forge avaient laissé sur son corps des marques permanentes.

Après cette rencontre, ce fut direction l'île de Khandelwal. Le voyage se fit de nuit, et Mithria put voir au loin une gigantesque tortue-dragon chasser, une vision assez majestueuse... Au petit matin, le groupe fit connaissance d'Obherak: un shaitan hautain et arrogant, qui affirma avoir les moyens de faire sortir les gens de Kakishon, mais qui demandait en échange d'être débarrassé de ses adversaires lui bloquant le chemin: les protéens. L'ambiance générale étant toujours au doute, il fut décidé d'attendre encore avant de faire un choix, afin de voir si il existait une alternative. Obhérak exprima son désintérêt face à la solution trouvée: qu'ils meurent ou qu'ils partent, l'important était que les protéens ne soient plus sur Kakishon. Il expliqua ensuite que le lien du sel assurait aux héros protection sur Khandelwal pendant 3 jours, et qu'ils étaient donc en sécurité sur cette île durant ce temps pourvu qu'ils ne brisent pas eux-même ce lien. Obhérak présenta également les protéens comme étant des êtres haïssables, qui n'avaient jamais prévus de tenir leur parole de rester sur le plan après sa création, et peu dignes de confiance...

Puis, ce fut direction l'île des morts. Dès le pied posé sur l'île, les choses commencèrent par un effet d'apaisement. Le ponton faisait ensuite place à un grand escalier, paré de chaque côté de statues de Nex dans divers rôles: l'astrologue, le mage, le sage, ... Une fois en haut des marches, un nouvel effet magique vint revigorer le groupe. Puis la route menait à travers un bois mort, où chacun sentit l'envie de rester un instant, afin de méditer sur la mort, mais la décision fut prise de continuer à avance sans perdre de temps sur de telles choses, avant d'arriver, enfin, au tombeau de Nex. Une fois arrivé à la porte, une voix se fit entendre qui proposa une énigme, à laquelle Sulim trouva la réponse, puis la porte du tombeau s'ouvrit...

A l'intérieur se trouvait une tombe, sur laquelle reposait un crâne de dragon, et divers objets plus ou moins précieux. Le groupe manœuvra avec la déférence digne de l'endroit, et le crâne de dragon s'anima pour se présenter comme étant Vénèma Shodair, la compagne de Nex, dont l'âme fut placée dans ce crâne de dragon à sa mort en attendant que Nex la rejoigne dans la tombe... Ce qui n'était encore pas arrivé. Elle put cependant combler les trous que le groupe avait dans la chronologie des événements: il y a plusieurs siècles de cela, la djinn Nefeshti était en guerre avec le seigneur Efrit Jhavhul, et pour cela elle mit donc en place un piège pour l'enfermer dans Kakishon. Son plan était de revenir ensuite en utilisant le parchemin afin de libérer son amant, qui était le déclencheur du piège, mais le parchemin fut volé par la gnolle Shirak, qui partit immédiatement se cacher dans la demeure de la bête, où le parchemin fut perdu... Jusqu'à aujourd'hui.

Après cette conversation, de retour vers le ponton, le groupe remarqué une curieuse formation de quatre piliers au bord d'une falaise. En s'approchant, des élémentaires de chaque élément sortirent de chaque pilier un par un, mais ils n'étaient pas de taille... Une fois cette formalité accomplie, Mithria s'approcha de la formation au centre des piliers: une sorte d'estrade de marbre au-dessus de laquelle flottait une boule. Mithria regarda dedans, et vit apparaître des esprits décédés depuis longtemps, qui proposaient guidance et conseil à quiconque le demandait. Mithria, Sulim, et Loran y passèrent chacun, afin de poser des questions sur la route à prendre... Mithria vit sa matriarche, Sulim y vit sa soeur, paladine, resté en Katapesh, et ayant probablement fait les frais de l'arrivée de Jhavhul, tandis que Loran y reconnut le lointain souvenir de sa mère. Les informations ainsi récupérées ne firent cependant pas gâchées: Sulim apprit qu'ils possédaient un objet d'une grande valeur, que Mithria identifia comme étant le diapason offert par la capitaine de la nef du crépuscule, à Katapesh. Les informations récupérées par Mithria sur le plan lui permirent d'en comprendre le fonctionnement: le diapason avait perdu sa puissance magique après des siècles d'inutilisation, mais il était possible de le réharmoniser en l'amenant aux 4 graines élémentaires qui alimentent Kakishon. De retour vers le ponton, des cris se firent entendre: Rayhan était en train de se disputer avec un homme en armure, qui se présenta comme étant Arkim, un prêtre de Cayden Cayléan, ayant embarqué sur le bateau, curieux de voir qui étaient ces nouveaux individus... Quelques discussions plus tard, la décision fut prise de le laisser rejoindre le groupe, étant donné qu'il avait l'air compétent et fiable.

Les deux premières graines furent faciles: celle de feu se trouvait au volcan de Artel Norrin, et celle d'eau demanda simplement de déloger une tortue-dragon de sa tanière... Celle d'air fut d'abord cherchée auprès des îles de la nuit, mais se trouva en fait sur une île beaucoup plus à l'ouest, en haut d'une gigantesque montagne dont le sommet était magiquement protégé contre toute créature n'ayant pas d'ailes. La solution fut trouvée d'approcher en grimpant, l'absence de moyen magique permettant d'outrepasser la protection. Le quatrième, celle de terre, était celle qui allait poser problème...

Les relations entre Obhérak et Mithria ont été tendues dès la 1ère rencontre, mais celle-ci fut particulière. Les deux s’insultèrent à demi-mot, et Obhérak finit par demander paiement pour offrir l'accès à la graine de terre. Les insultes à demi-mot se transformèrent en insulte à mot plein, et Obérak décida de partir, tout en disant au groupe qu'ils n'étaient plus les bienvenus sur cette île. Mithria décida alors de lancer les hostilités en essayant de tuer Obhérak à l'aide d'un sort, un combat gigantesque se déclencha, au final duquel le groupe dut s'enfuir la queue entre les jambes et le cadavre de Sulim sur l'épaule, après que le reste de la garde personnelle d'Obhérak sortit de leur cachette sous le sol.

De retour au palais des plaisirs, Sulim fut ressuscité, et Loran reçut un message: Obhérak acceptait de laisser l'accès à la graine de terre... En échange de Mithria, livrée pieds et poings liés. Ne faisant ni une ni deux, Loran commença a poursuivre Mithria, jusqu'au moment où Sulim fit un croche-patte, envoyant Mithria valdinguer par terre, où Loran l'attrapa, l'écrasa au sol, puis la ligota. Après explications de Mithria de ses actions, les cordes furent enlevées, et la décision fut prise de tendre un piège à Obhérak: Mithria allait faire une jarre magique pour cacher son âme tandis que le groupe prétendrait de donner son corps à Obhérak. Le rendez-vous fut pris, et le lendemain, le plan fut mis en marche.

Au ponton, Obherak et deux de ses gardes attendaient. Loran en envoya un dans le bateau pour aller chercher le corps de Mithria, qui essaya alors de le posséder, mais échouant. Il déclencha alors l'alerte, et un combat s'ensuivit... Au cours duquel Obhérak fut révélé n'être qu'un shaitan déguisé. Sans la puissance d'Obherak du côté des shaitans, le combat fut vite achevé, puis le groupe se mit en route en recherche de cette graine de terre. Le lieu de vie des shaitan, le bol doré, fut assez facilement trouvé. L'accès était gardé par un sphinx et son énigme... Auquel Sulim donna la mauvaise réponse, déclenchant un nouveau combat. Puis ce fut la descente dans les profondeurs de la cité Shaitan, au coeur de laquelle le groupe arriva, et trouva la graine de terre, ainsi que deux gardiens à pointes rocheuses. Les gardients furent défait, et le focalisateur put enfin être totalement re-harmonisé. Puis il fallut prendre une décision: pousser plus loin l'exploration de la cité, ou partir. La décision fut prise de continuer. Le groupe prit l'un des quatre couloirs, au bout duquel se trouvait une porte, Arkim put regarder à travers et vit deux shaitans, et en vit un partir sous le sol. Il partagea l'information avec le groupe, qui eut à nouveau la discussion de que faire... Jusqu'à que, quelques minutes plus tard, surgisse Obhérak accompagné de quelques-uns de ses gardes. Bloqués dans un couloir, le combat fut rapide et sanglant: Arkim fut le premier à mordre la poussière, suivi de Mithria, tandis que Sulim parvenait tout juste à s'échapper accompagné de Ombre et Loran, utilisant une porte dimensionnelle pour se transporter en-dehors de la cité, quelques mètres au-dessus du sol, ce qui leur donna droit à une petite chute, tandis que quelques instants plus tard ils purent voir derrière eux des shaitans commencer à les poursuivre.

Loran et Sulim parvinrent à se cacher pour la nuit, jusqu'au lendemain ou Sulim put retourner au Bol doré, sous forme d'élémentaire, afin de récupérer les corps et possessions de ses camarades. Puis ce fut repli vers le palais des désirs. Puis vers les îles de la négation, afin de demander de l'aide aux protéens, qui proposèrent de ramener des gens pour ramener leurs amis à la vie... Mais qu'il leur fallait le focalisateur pour cela. Sulim et Loran décidèrent de garder le focalisateur pour eux, et quittèrent les îles de la négation sous le regard noir des protéens, dont la frustration était palpable... Puis vers l'île de morts, ou Vénèma Shodair put amasser suffisamment d'énergie pour ramener Arkim à la vie. Qui, à son tour, put ramener Mithria à la vie.

Frustré de ce faux paradis qu'était Kakishon, le groupe décida qu'il était temps de partir, et de laisser chacun à ses affaires, quitte à revenir plus tard pour faire de l'ordre: Arkim incanta un changement de plan, et s'accrocha au groupe pour prendre le chemin du parchemin de Kakishon. Cependant, alors que le groupe visitait Kakishon, Jhavhul n'était pas resté passif: le parchemin avait été amené dans une quelconque geôle du plan du feu, et il semblerait que les ennuis n'étaient pas terminés...

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Clément  |  Résumé de l'épisode précédent (Modérateur: Clement)  |  Kakishon
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !