gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102324 Messages dans 7472 Sujets par 913 Membres - Dernier membre: pepeARea décembre 08, 2019, 01:13:23 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - jeff75006  |  CR (Modérateur: jeff75006)  |  [CR 19/09/2014] Suite des aventures bostoniennes
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: [CR 19/09/2014] Suite des aventures bostoniennes  (Lu 1262 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Merlipili

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
    • Voir le profil
[CR 19/09/2014] Suite des aventures bostoniennes
« le: septembre 22, 2014, 14:48:35 pm »
17/11/1928
Il est 20h. Ce climat est décidemment particulier en à peine une journée des écarts de pus de 12° C, un soleil radieux, puis une tempête de neige…
Nous sommes toujours chez Sarah Cornwallis. Nathaniel essaye d’entrer dans la tour attenante à la maison. Nous constatons la disparition d’Abraham…

Paulus arrive, le fameux antiquaire et sa commode londonienne hantée.

La discussion avec Sarah reprends jusqu’à l’évocation de Jérémy qui provoque chez elle une profonde crise hystérique.

Willem emploi les grands moyens et la calme à l’aide d’un broc d’eau en pleine figure, Léon lui ramène des photos de  sa jeunesse ainsi qu’un plaid, Matthew finit de la calmer avec une bonne dose de laudanum. Elle est donc étendue sur le sofa mais elle aura à son réveil sûrement besoin de soins psychiatriques importants…

Pendant ce temps, Nathaniel s’abîme à deux reprises l’épaules contre la porte qui le sépare de la tour, à tel point qu’il chute dans les escaliers et semble un peu désorienté. L’utilisation d’un tisonnier pour ouvrir la dite porte ne donne pas plus de résultats.

Il est décidé de reprendre la fouille méthodique de la maison dans l’espoir de trouver une clé.

Nathaniel, Matthew et Léon s’attaquent à la cave. Après un passage toujours agressif pour l’odorat dans la cuisine, ils descendent une volée de marche et se retrouve dans une petite pièce souterraine, l’odeur de renfermé et presque rafraîchissant comparé à la putréfaction des poulets un étage plus haut. Pour seul mobilier dans cette cave ils ne découvrent qu’un baquet en fer blanc où s’est développé de la mousse ou une sorte de lichen.

Les trois investigateurs remontent et trouvent Paulus et Willem qui n’ont pas eu plus de réussite dans la fouille de Sarah et de la maison. Mais qui ont par contre eu la présence d’esprit d’aérer la cuisine et de baller les sacs de poulets putréfiés, saluons leur illustre expérience d’investigateurs !
Ils attaquent donc la fouille méthodique de la cuisine, pendant que les trois de la cave s’interrogent sur le baquet. Willem emploie la manière forte et manque de se blesser en mettant à mal un joli meuble à tiroir. Paulus est plus efficace et surement plus respectueux du mobilier, rapport à sa profession sans doute, malheureusement cette fouille ne donne rien de plus.

La tension monte d’un cran au sein du groupe, Matthew et Nathaniel décident de récupérer leurs calibres dans la bétaillère pendant que la tempête redouble d’intensité et que la pluie se mêle au vent.

Nat revient avec son .38 et nous informe que Matthew s’occupe de l’appentis à moitié effondré du jardin.

Willem perdant patience ou souhaitant prendre sa revanche après l’épisode de la cuisine s’arme de son lüger et monte d’un aps décidé vers la porte de la tour. Un tir ajusté fait céder la serrure.

Porte qu’il ouvre pour se retrouver nez à …. Une gueule énorme pleine de dents acérées comme des rasoirs !!! Ni une, ni deux il fait feu, puis recule tant bien que mal. Laissant le chemin libre pour Nathaniel qui en mal d’action se rue à son tour et tire de nouveau. Pour finalement constater que leur victime n’est autre qu’un terrible crocodile africain … empaillé… Les investigateurs reprennent leur souffle tandis que Matthew revient du jardin, il semble que sa fouille de l’appentis n’est pas été une réussite.

Nous voici dans la tour ! C’est une pièce circulaire, munie de vitraux colorés. Pour tout mobilier, un bureau, une chaise, une paillasse avec du matériel de chimie et une bibliothèque.

La fouille du bureau révèle trois lettres, un journal intime et un étui à lunettes. La bibliothèque présente des ouvrages de zoologie, biologie… Selon Paulus le matériel de chimie est peut être plus ésotérique et lui fait penser à de l’alchimie.


Suite et fin ce soir, je mettrai aussi la chronologie !!

Hors ligne Merlipili

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
    • Voir le profil
Re : [CR 19/09/2014] Suite des aventures bostoniennes
« Réponse #1 le: septembre 22, 2014, 18:18:45 pm »
Du latin ! Le journal est en latin ! Léon qui jusqu’alors n’avait pu faire étal de ses connaissances sembla habiter, posséder et pu traduire sans difficultés et en quelques minutes l’intégralité du journal. (c’est mon instant de gloire, je suis partial, tout à fait !).

 Le journal permet à nos investigateurs d’apprendre que Cornwallis appartenait à une secte, La Confrérie de la Bête, dirigé par un certain Hauptman, habitant la Transylvanie. Les connaissances de Paulus précisent que la Transylvanie est une terre, aux confins de l’Europe de l’est, à la mythologie et au folklore étendu, en particulier des histoires de vampires et de garous… La mention de la naissance, ou arrivée, découverte de l’Enfant avec un E vers 1880. Une période en 1891, où Cornwallis serait resté avec le jeune maître Edward avant qu’Hauptman n’arrive aux USA. Hauptman a ensuite emmener Edward en laissant un cadeau.
Puis la mention d’un accident le 23 octobre 1890 concernant la femme Cornwallis, Emily et impliquant une paire de lunettes… Enfin un passage sur les tentatives de d’Ambroise Cornwallis pour maintenir en vie Jeremy, en lui prodiguant des soins dans le baquet de la cave…

   S’en suit un débat concernant les lunettes, L2on pensent qu’il n’y aura pas de problèmes à les passer, Paulus s’y oppose fermement. Finalement Willem prends la responsabilité de les passer. Il s’assoit sur la chaise, les autres investigateurs autour de lui, prêt à réagir.

[rencontre avec l’Ailleurs, Fred tu nous proposes la vision de ton expérience ?  ]

   Une énorme griffure apparaît sur le torse de Willem, elle lui déchire les chairs pour laisser place aux viscères du pauvre malheureux qui commencent à se déverser hors de son corps. Léon qui quelques secondes auparavant nié le danger est stupéfiait, il lâche tisonnier et lampe à pétrole, Paulus hurle de terreur mais reprends vite son sang froid et dicte aux autres investigateurs. Matthew se charge de suturer la plaie, Nathaniel part en quête de linges propres… La situation semble désespérée pour le pauvre Willem inconscient et les viscères à l’air. Léon reprends peu à peu ses esprits mais ne semblent pas en mesure de prendre une décision, on le charge de récupérer les lettres, seule tâche qu’il saura peut être mener à bien. Nathaniel prend le volant de la bétaillère et cherche de l’aide à l’hôpital.

   Un médecin et une infirmière arrivent, Paulus leur sort une histoire de rodeur que les deux praticiens hospitaliers mettent en lien avec les meurtres récents d’enfants, le bluff semble prendre mais la police sera tout de même avertie.

   Finalement les investigateurs se séparent pour la nuit, Nathaniel chez lui accompagné de Léon qui a pu récupérer sa Buick, Matthew au Charles Hotel, Paulus dans les couloirs de l’hôpital, à l’affut de toute information concernant son frère.


18/11/1928

   Après l’effervescence de la nuit passée, les investigateurs tentent de se poser et réfléchissent aux différentes pistes en reprenant l’ensemble des éléments de l’enquête. Il est prévu pour le lendemain, une étude d’astronomie pour Léon, le terme d’alignement d’astres revenant dans la correspondance de Cornwallis. Matthew s’occupera du caveau des Cornwallis, Nathaniel et Paulus replongeront dans les médias.

19/11/1928

   Le monde semble moins lumineux, quelque chose a changé dans la perception des investigateurs, comme si la réalité était ternie…
   Paulus et Nathaniel n’apprennent rien de plus concernant l’affaire, mais retrouve la trace d’Abraham, il est en cabane pour trafic d’alcool… Matthew visite le cadeau des Cornwallis, de nombreux symboles francs-maçons et cette devise en latin Au père, au fils, au père, au fils.

   Une édition spéciale rappelle que la bête est toujours présente, le petit John Smith a été retrouvé mort… l’Horloge tourne, la chronologie aidera peut être els investigateurs à y voir plus clair sur la marche à suivre… Klausenburg ? Boston encore un temps ? Retour à New York ? L’avenir est sombre…

Hors ligne Merlipili

  • Newbie
  • *
  • Messages: 14
    • Voir le profil
Re : [CR 19/09/2014] Suite des aventures bostoniennes
« Réponse #2 le: septembre 22, 2014, 18:19:28 pm »
Chronologie des événements

02/03/1880 : 1ère lettre d’Hauptman à Cornwallis : découverte de l’Enfant (Edward a priori)
15/02/1890 : 2ème lettre d’Hauptman à Cornwallis : précision sur la famille de l’Enfant « l’homme d’affaires ».
27/05/1890 : arrivée d’Hauptman à Boston avec les lunettes comme cadeau
23/10/1890 : accident d’Emily Cornwallis avec les lunettes
04/07/1891 : mort de Jérémy Cornwallis
15/09/1891 : décès, suicide, meurtre des époux Cornwallis
30/09/1891 : 3ème meurtre d’enfants
16/11/1891 : viol de la sépulture Cornwallis

15/11/1928 : troisième meurtre d’enfants et début de l’enquête par les investigateurs

Pistes d’enquête : parents d’Edward ? Meurtres d’enfants commençant après la mort du Dr Cornwallis, qui devait peut « gérer » la bête ? voyage à Klausenburg sur la trace d’Hauptman et d’Edward ?

Il y a un flou dans mes notes concernant la période 1890-1891, j’ai 1891 -> Cornwallis et Edward sont ensemble quelques mois avant l’arrivée d’Hauptman qui laisse « le cadeau ». Or Hauptman arrive en mai 1890. Hypothèses : je me suis planté dans les dates. Hauptman n’est pas allé récupérer Edward avant plusieurs mois. Autre chose mais je sèche ^^

Bonne lecture, j’attends vos retours !

Hors ligne jeff75006

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 227
  • Sexe: Homme
  • Mike Mullins, aviateur
    • Voir le profil
Re : [CR 19/09/2014] Suite des aventures bostoniennes
« Réponse #3 le: septembre 22, 2014, 19:07:10 pm »
Merci mille fois, c'est parfait. Je vais compiler cela en word et l'envoyer par mail à tous.

Concernant les dates, Cornwallis et Edward sont ensemble quelques mois avant l’arrivée d’Hauptman en 1890 et non 1891! (l'erreur peut venir de moi...).

A+
Je volerai au-dessus des Montagnes Hallucinées, j'en reviendrai et le monde se souviendra de moi!

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - jeff75006  |  CR (Modérateur: jeff75006)  |  [CR 19/09/2014] Suite des aventures bostoniennes
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !