gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102326 Messages dans 7472 Sujets par 913 Membres - Dernier membre: pepeARea décembre 09, 2019, 13:20:39 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - jeff75006  |  CR (Modérateur: jeff75006)  |  CR du 17/10/2014 - Boston : suite et fin
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: CR du 17/10/2014 - Boston : suite et fin  (Lu 1141 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Vincent_B

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 141
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
CR du 17/10/2014 - Boston : suite et fin
« le: octobre 23, 2014, 14:00:59 pm »
Lundi 19 novembre 1928 - midi [continuation]
•   Paulus, Matthew et Nathaniel vont au commissariat central pour récupérer Abraham qui croupit dans une cellule pour une histoire de trafic d'alcool. Le commissaire annonce que la caution est de 1000$, somme que Paulus, vraiment solidaire, s'empresse d'aller chercher à la banque. Matthew échange avec le commissaire sur la dureté du statut de fonctionnaire et finit par obtenir la libération, contre un simple versement direct de 75$ afin de soulager la faiblesse des salaires de policier.  Paulus est décontenancé.
Nathaniel doit en imposer un peu à Abraham pour éviter qu'il ne fasse trop le bravache et ne s'attire à nouveau les foudres du commissaire.
•   Paulus les quitte et retourne à l'hôpital, au chevet de Willem qui délire.
•   Les autres débriefent à l'hôtel. Matthew est convaincu qu'il faut aller ouvrir les cercueils des Cornoualis. Léon est intrigué par les symboles décrits. Le groupe retourne donc au cimetière en début de soirée. Léon ne trouve rien de spécial. Les insignes maçonniques sont présents sur d'autres tombes. Abraham et Nathaniel vont chercher de quoi ouvrir les cercueils exposés dans le caveau et reviennent avec pelles, pioches et corde… Le matériel municipal.
Il fait froid et sombre. À l'hôpital Willem délire, assailli par des visions mystérieuses, postales et chirurgicales?!
•   Pendant que Léon surveille l'extérieur, Nathaniel ouvre les cercueils éclairé par Matthew et Abraham. Il force aisément celui de Jeremy, le bébé mort-né. Stupéfaction! Le cercueil ne contient que quelques kilo de pierres assez ordinaires. Si l'enfant n'est pas là... Le corps était-il trop monstrueux pour l'enterrer? Serait-il ailleurs? Il passe à celui d'Emily : la puanteur annonce un corps décomposé qui se révèle normal. Mais c'est un cadavre horrible quand même. Abraham décide d'inspecter discrètement le fond du caveau. Enfin, il passe au cercueil du Docteur : même odeur, mais nouvelle surprise. Le corps repose sur le ventre. C'est un signe indéniable que c'est un sorcier selon Matthew. Nathaniel empoigne la dépouille pour la retourner mais réalise l'horreur de son geste et part soulager son estomac au-dehors. Le corps semble assez "normal". Mais il y a quelqu'un qui marche dehors, dans la nuit, vers le caveau. Promptement les investigateurs sortent, pelles et pioches en mains et partent en ordre dispersé, qui derrière le caveau, qui dans les bosquets.
Mais le gardien, car c'est lui, est aux aguets et surprend Nathaniel qui s'enfuit promptement laissant l'homme sur place, sifflet au bec. S'en suit une course poursuite qui échappe aux yeux des autres, où une plaque de neige traitresse a raison de l'équilibre de Nathaniel et le fait chuter lamentablement. Mais infatigable, il se relève et repart, endoloris, semant finalement le gardien. Les autres décident de reposer le matériel d'où il vient, évitant la femme du gardien sortie. Puis ils s'en vont prestement.
•   Dans le même temps, Paulus applique les méthodes de motivation de Matthew sur le docteur qui suit Willem. Ce dernier ouvre enfin un œil. "La fièvre est tombée. Je crois que nous l'avons sauvé." Mais il souffre le martyr. La police sera avertie le lendemain. Paulus est autorisé à échanger quelques mots avec son "Bruder". Ce dernier ne se souvient pas très bien de ce qui s'est passé, ni de ce qu'il a vu. Une infirmière charmante mais peut-être sadique, vient l'interrompre pour des soins au corps...
Le médecin annonce à Paulus que Willem en a pour une quinzaine de jours avant de pouvoir sortir. "Je ne supporterai pas aussi longtemps sans lui," s'écrit-il éploré au praticien, surpris.
•   Tout le monde se retrouve finalement à l'hôtel. Paulus est soulagé et heureux que Willem soit tiré d'affaire. Champomy! Une longue discussion, animée et décousue s'en suit. Paulus est enthousiaste (a-t-il des penchants envers Willem? Mais ses connaissances sur la Classification des espèces laissent à désirer). Qu'est devenu Jeremy ? Est-ce un hybride de monstre et d'humain, conçu par le truchement des mystérieuses lunettes? Il y a en effet 9 mois entre sa naissance et l'incident d'Emily avec ces très étranges binocles. Paulus évoque le fait que la créature tueuse cherche de la nourriture et que ce pourrait être Jeremy. Que s'est-il passé à Londres? De quelle guerre parle-t-on? Une séance de spiritisme pourrait apporter des réponses mais peut-on faire parler un enfant mort normalement? Qui est médium? Bref, la clientèle de l'hôtel s'inquiète.
•   Après le repas, ne pouvant rester inactif cette nuit, ils retournent à la maison Cornoualis, en pleine nuit. La lune est gibbeuse (c'est donc une période incertaine, entre montante et descendante). L'endroit est resté tel quel. Sauf qu'il manque des poulets dans le sac qui avait été jeté dehors. Il y a des traces de bave que Matthew piste à la lueur de sa torche jusqu'aux pierres comblant le puits, comme si la piste passait à travers. Le lien avec les meurtres est fait : la chose tueuse est là! Une longue discussion s'en suit, quelque peu bizarre. Il y est question d'appâts, de dynamite, d'essence en bidon et en vrac, de sel, de criquet et d'escargot de l'espace, de dynamite… Ils décident finalement de piéger la créature qui vient manger les poulets. Les derniers serviront d'appât au pied de la margelle du puits, à côté d'une bouteille remplie de pétrole. Tous les investigateurs sont à l'affut, armes en mains.
Un premier bouillonnement se fait entendre vers 3h du matin, mais Matthew perturbe la bête en alertant ses compères et rien ne se passe.
•   5h, nouveau bouillonnement. Tout le monde reste, cette fois, parfaitement silencieux. Un court tentacule apparait sortant du puits. Puis un autre. Puis quelque chose sort… Haaa! Ce n'est ni un poulpe, ni un escargot, mais quelque chose de visqueux et gélatineux, au corps globuleux oblong, hérissé de nombreuses tentacules se terminant par des bouches dentées. Des bruits de sussions se font entendre. Et au milieu de ce cauchemar mouvant se trouve une tête déformée de bébé.
Abraham décide séance tenante d'aller voir ailleurs, prenant ses jambes à son cou, tandis que Matthew crie tous les noms de prédateurs qu'il connait. Les autres gardent leur sang-froid mais le monstre s'est retiré dans le puits avant qu'ils n'aient pu réagir. Emmenant les poulets avec lui.
Léon vérifie (pour Matthew) que le crocodile empaillé ne contient rien de suspect.
Le groupe retourne à l'hôtel aux les premières lueurs de l'aube. Et chacun essaye de se calmer et de dormir quelques heures.
« Modifié: octobre 23, 2014, 14:25:36 pm par Vincent_B »

Hors ligne Vincent_B

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 141
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : CR du 17/10/2014 - Boston : suite et fin
« Réponse #1 le: octobre 23, 2014, 14:05:12 pm »
Mardi 20 novembre 1928 - midi
•   Après quelques cauchemars, les investigateurs se retrouvent vers 14H pour faire le point. Ils sont décidés à agir car ce monstre est sans doute le tueur d'enfant. La pauvre Sarah Cornoualis devait la nourrir depuis tout ce temps. Et avec l'âge elle a eu quelques absences qui ont poussé cette chose à aller chercher à manger ailleurs. Une nouvelle discussion s'en suit sur ce qui pourrait être fait. Faut-il piéger la bête, la tuer, faire sauter le puits, le boucher? Tous les moyens sont imaginés : dynamite, fuite de gaz réelle ou simulée pour couvrir une explosion, incendie avec de l'essence, mort aux rats, acide, piège avec une nasse, bouchage du puits ou trappe pour le cadenasser…
Paulus rend une rapide visite à Willem qui n'a pas d'idées plus originales.
•   Ils achètent en ville des vivres pour appâter le monstre et dix jerrycans d'essence (soit près de 65 gallons). Paulus arrive à raisonner Matthew qui ne voulait pas remettre les pieds sur place.
•   Une fois arrivés dans la propriété, en soirée, une nouvelle discussion s'en suit pour savoir comment procéder. Les avis sont partagés entre ceux qui veulent faire sortir le monstre du puits et ceux qui veulent brûler le puits directement. L'utilisation d'un véhicule comme bélier est évoquée. Finalement, Léon, excédé, commence à vider ses jerrycans dans le puits. Puis d'autres, mais Paulus refuse de lâcher les siens. Un brandon enflammé jeté met le feu qui prend aussitôt de l'ampleur.
Le monstre en sort quelques instants après, dans un crépitement de chair brulée. Nathaniel et Matthew tirent sans succès sur la bête qui s'effondre morte au pied de la margelle. Il n'en reste qu'une petite carcasse carbonisée et décharnée. Mais déjà la sirène des pompiers retentit. Ils quittent rapidement les lieux, pour se mêler aux quelques badauds. Puis la police arrive et ils s'éclipsent.
•   Le lendemain, on peut lire dans les journaux que l'incendie a été éteint et qu'il s'agissait d'une fuite de gaz.

•   Au bout de dix jours, passés à guetter et se reposer, il n'y a pas eu de nouveaux crimes d'enfants.
Les investigateurs sont soulagés.
Bien qu'ils aient le sentiment amer d'avoir tué un bébé en fin de compte.
Il parait bien dangereux de continuer. Mais peut-on ignorer ce qui est en train de se passer et laisser faire les Choses qui sont à l'œuvre?
« Modifié: octobre 23, 2014, 14:27:01 pm par Vincent_B »

Hors ligne fredyl

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 102
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : CR du 17/10/2014 - Boston : suite et fin
« Réponse #2 le: octobre 25, 2014, 23:28:03 pm »
Note pour plus tard : ne plus manger de poulet jusqu'à nouvel ordre !
J'ai un plan !

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - jeff75006  |  CR (Modérateur: jeff75006)  |  CR du 17/10/2014 - Boston : suite et fin
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !