gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
101505 Messages dans 7103 Sujets par 775 Membres - Dernier membre: Erik septembre 25, 2017, 06:16:23 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Dungeons & Dragons  |  IdF - Hibernatus  |  Compendium (Modérateur: Hibernatus)  |  Lettres à Lockley
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Lettres à Lockley  (Lu 1997 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Hibernatus

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 102
    • Voir le profil
Lettres à Lockley
« le: septembre 05, 2014, 21:29:46 pm »
HRP/ TOPIC IMPORTANT:

Ici sont compulsées toutes les lettres que les personnages auront pu envoyer à Lockley. Seules ces informations seront à disposition d’un nouvel arrivant (ou d’une nouvelle équipe arrivante) qui invariablement émergeront sur la Plage de l’abandon suite au naufrage de la Dame Blanche. S'il dispose d'une adresse fixe, Lockley tentera de leur répondre (en gardant une copie chez lui). A la charge des personnages de s'arranger pour faire suivre les missives s'ils le souhaitent

/HRP

Hors ligne Tirion

  • Newbie
  • *
  • Messages: 20
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #1 le: novembre 09, 2014, 16:05:50 pm »
Nous avons rencontré un des sorciers dirigeant les bas fonds, il réside 32 Ave des divinités. Il semble toujours à la recherche d'hommes de mains. Travailler pour lui pourrait être une bonne manière de se trouver des alliés et de rassembler des fonds, néanmoins certains membres du groupe ont préféré décliner, probablement à cause du genre de taches qu'il allait nous confier... On a ensuite été rencontrer Silas à son entrepot "Colton" dans les bas fonds dans un quartier de bleus. Il est facilement reconnaissable à son bras droit, qui est en fait une pate de lion. Quoi qu'il en soit il semblait enchanté de la mort d'Elias, dont il avait apparemment déjà eu connaissance... On peut se demander si il n'en a pas même été le commanditaire. Il est probable qu'il fasse parti d'une organisation plus large que Elias à du déranger. Du fait qu'il a du nous identifier comme des amis d'Elias (et aussi que nous l'avons défenestrer), il risque d'être après nous à présent car il semble avoir survécu... On a perdu sa trâce lors du combat ainsi que celle de notre mage... On peut penser que c'est Silas qui as eu le dessus...

Hors ligne Tirion

  • Newbie
  • *
  • Messages: 20
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #2 le: novembre 10, 2014, 17:12:59 pm »
Cher Lockley,

Comme tu le sais, nous sommes retournés "visiter" Silas dans le but de secourir notre compagnon mage. Avec l'aide de Gwido notre guide (hum...) nous avons pu nous rendre dans l'antre de Silas. Nous y avons trouvé une abomination particulièrement perverse prenant les visages de ceux qu'elle avait dévorés. Nous avons finalement détruit cette horreur, mais je dois annoncer que Dack, a été dévoré par la bête. Après cela, Silas a fait son arrivée avec quelques-uns de ses séides, nous sommes fiers d'annoncer que nous avons mis fin à sa misérable vie. Nous avons confirmé que Silas est un membre du culte d'Hotep, très certainement un dieu malfaisant aux vues des pouvoirs de Silas. C'est probablement la voie à suivre pour la suite de notre enquête. Les bleus du quartier semblent en tout cas avoir appréciés d'avoir été débarrassé de Silas et nous ont accueillis comme des demi-dieux (en particulier le guerrier). Nous en avons profité pour nous octroyer les possessions de Silas. Finalement, en prenant possession de l'appartement de Silas, nous avons retrouvé notre mage!
« Modifié: décembre 02, 2014, 21:07:01 pm par Tirion »

Hors ligne Tirion

  • Newbie
  • *
  • Messages: 20
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #3 le: décembre 15, 2014, 20:14:19 pm »
Lockley,

Suite à l'exécution d'un vieillard par le guerrier, nous avons fait connaissance avec la justice local. Un dénommé Vikos (un liftier jaune) nous a trouvé grâce à un renifleur (tout est dans le nom), nous avons pu nous en sortir pour la somme hallucinante de 330 po, un nom ridicule -- les écureuils tanches -- et une mission à remplir... Je n'ose pas imaginer ce qu'ils font aux coupables... Quoi qu'il en soit, les sorciers jaunes ont pour une raison inconnu fournit un golem d'acier à la milice bleu (quartier de l'unité), mais ne semblaient pas emballé par l'usage que les bleus contaient en faire, i.e. massacrer des verts. Vikos souhaitait donc que nous évitions un maximum les vagues, en gardant les sorciers hors de cette histoire.  Nous avons remplis la mission avec succès puisque le voleur et le paladin on réussit à couper une jambe au golem pendant que le barde et moi contrôlions les gardes de la milice. Le golem n'est donc plus opérationnel et nous avons limité un maximum le nombre de décès! Enfin, la fuite a été légèrement mouvementé, et je dois dire que le paladin et le voleur ont rapidement abandonné le barde... Enfin il va s'en dire que j'ai pu aller le chercher sans trop de problème avec mes pouvoirs et nous sortir de là, mais je suis déçu par leur comportement le barde a toujours été notre compagnon dans l'infortune! De plus si les bleus l'avaient fait parlé, Vikos n'aurait probablement pas apprécié! Qui sait combien cela nous aurais encore coûté!

Hors ligne Tirion

  • Newbie
  • *
  • Messages: 20
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #4 le: janvier 20, 2015, 23:26:26 pm »
Cher Lockley,

Nous avons profité des derniers jours pour nous insérer dans la société locale. Nous avons ainsi fait la rencontre de quelques figures importantes de la ville. D'abord Cartaj et sa servante, celle ci semble avoir un certain ascendant sur celui-ci et une certaine attirance pour le barde... Enfin Cartaj a semblé assez désarmé fasse aux succès de la dame blanche, il semble assez désespèré de réussir un coup fourré contre elle (il offre 10 000 PO pour un coup décisif). Il lui semble en effet impossible de la surpasser simplement à l'aide de prouesses magiques. Nous avons alors été rencontrer la dame blanche! Celle ci semble en toute confiance et était à la recherche d'hommes champignons pour ses expériences, aussi surprenant que cela puisse paraître, nous en avons trouvé, mais j'y reviendrais. J'ai en tout cas hâte de recevoir une récompense de la part de la dame blanche, elle possède une réputation sans égale en matière de confection d'objets magiques. Cette réputation provient probablement du fait qu'elle semble avoir un grand nombre de double travaillant en parallèle... Nous avons ensuite fait la connaissance de Mitrial, la capitaine (jaune) du poste de garde se trouvant au pied du filin. Celle ci s'est avéré une fine connaisseuse des bas fonds de Kenyrow et a su nous orienter vers un prédicateur vert, Orba. Ce qui nous a mené à Orba est la recherche de l'origine d'un nouveau trafic d'une drogue, appelée fungus. J'ai été particulièrement surpris de voir en Orba un ancien mentor nommé Gerdac dans les royaumes oubliés. Quoiqu'il en soit, il a su nous orienter pour trouver la source de cette drogue créé à base d'hommes champignons ! Il a même pu nous fournir un exemplaire de petite taille, au chant étonnamment envoûtant et harmonieux. Alors que nous fêtions nos retrouvailles avec Gerdac/Orba, nous avons été pris d'assaut par une bande d'hommes champignons! Nous avons défait le plus gigantesque mais avons perdu nos sens dans le nuage de spore qui s'est alors répandu... Le petit champignon a disparu dans la mêlée, mais nous avons récupéré un gigantesque à la place! La reine blanche sera ravie!
« Modifié: janvier 21, 2015, 18:53:25 pm par Tirion »

Hors ligne Tirion

  • Newbie
  • *
  • Messages: 20
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #5 le: mars 12, 2015, 19:55:34 pm »
Cher Lockley,

Après avoir rapporté le cadavre du myconide géant à ton "amie" la dame blanche, Alteia. Nous avons collécté quelques récompenses modestes, à l'exception d'une couronne de fort belle facture mais aux effets obscurs. Enfin, nous avons décidé qu'il était temps de régler son compte à Orba/Gerdac ce trafiquant de drogues multiplan devait être stoppé. Nous avons tenté de retourner la foule contre lui, avec un succès mitigé. Mais après lui avoir porté quelques coups, ça vraie nature nous a été révélée... Gerdac était en fait un dragon vert! un chromatique! Que penserais ma famille si ils apprenaient que j'ai fréquenté une telle créature... En tout cas, nos arrangues ont été bien plus efficace après la révélation de sa vraie forme et quelques gros bras nous ont aidés à nous débarasser de la bête monstrueuse. Je dois dire que le combat n'a pas été de tout repos et nos alliés de circonstance ainsi que notre cher Gwido y ont laissé leur vie. Paix à leurs âmes... Quoiqu'il en soit nous en avons profité pour récupérer quelques morceaux de la créature avant l'arrivé de la maraichaussé, la langue et deux écailles (celles que tu as utilisé pour une armure). Pour ce qui est de la langue, nous l'avons revendu à Cartaj qui en cherchait une déséspérément, pour fabriquer une épée magique censé désigner le prochain roi des rouges! Ceci nous a entrainé dans une drole d'histoire dont nous reparlerons je pense... Enfin, nous sommes revenu te voir et tu connais la suite, nous t'avons trouvé agonisant et remis sur pied. Je te rappel que tu nous dois des explications sur ce sujet, Alteia est définitivement une créature mysterieuse et ils nous serais bien utile d'en savoir plus, au moins pour éviter de croiser son chemin par erreur.
« Modifié: mars 12, 2015, 19:58:23 pm par Tirion »

Hors ligne captainkinas

  • Newbie
  • *
  • Messages: 9
  • Sexe: Homme
  • Fan de Kult, Nephilim, Brigade Chimérique...
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #6 le: mars 14, 2015, 21:13:22 pm »
Lockley, mon ami.
Je me suis absenté quelques temps afin de m'imprégner des us et coutumes dans le quartier des Docks (hommes bleus), et ai laissé mes compagnons poursuivre, seuls, quelques missions périlleuses. Tu me pardonnera, n'est-ce pas ? Mais me voilà de retour ! J'ai repris le chemin que Déneir m'impose. A ma grande stupeur j'ai constaté en entrant chez toi que tout était dévasté, qu'un pentacle couvert de tâches de sang ornait la pièce principale... J'ai néanmoins réussi à rejoindre deux compagnons : le voleur et le paladin (nouveau venu chez les écureuils et qui parait plutôt fiable). Après m'avoir conté les péripéties du groupe, nous avons décidés de faire bon usage des passes-droit offert par Karthage (il nous a d'ailleurs fait cadeau d'un suivant nommé Firiek (jaune). Nous avons voyagé 12 jours et un incident peu banal s'est produit lors du 2ème jour de voyage : on s'est arrêtés en voyant une caravane à l'abandon sur le bas côté de la route, les chevaux éventrés, des corps mutilés à l'intérieur. Mais finalement nous sommes bien arrivés à Alvic, ville où se trouvent Renok (aubergiste-alchimiste), Tarfik (forgeron spécialisé dans l'acier organique) et Virulk (tisserand). Ils sont sensés nous équiper avec du très bon matériel. C'est en allant chez Tarfik qu'on a compris que les choses allaient tourner au vinaigre... en lui demandant des armes en acier organique il nous a clairement dit que depuis deux mois il n'arrivait plus à être fourni en matière première (mâches fer). Ses équipes de chasseurs ont été décimées par un mal qui serait lié a cet acier organique. Après négociation, nous décidons d'aller chasser nous-mêmes les mâches fer et de lui en ramener le plus possible... A bientôt.
Ton ami,

Jansha

Hors ligne Mammouth

  • Newbie
  • *
  • Messages: 1
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #7 le: mars 15, 2015, 10:18:23 am »
Cher Lockley

Après avoir fait ta connaissance dans des circonstances pour le moins particulières, je suis parti avec mes nouveaux compagnons d'aventure. J'avais déjà rencontré le voleur, Daktou, et là j'ai aussi fait la connaissance d'un clerc, un certain Jensha. J'ai pu obtenir l'armure d'écaille de dragon que tu as forgé, mais ça m'a coûté plus cher que si j'avais accepté la première offre. Je ne crois pas être fait pour la négociation. J'ai encore beaucoup de choses à apprendre ! Bref, toujours est-il que nous sommes allés trouver une caravane, composée de trois diligences. Peu avant le départ, le commanditaire de notre mission nous a proposé trois esclaves et nous a dit d'en choisir un. Il y avait un intellectuel, une personne d'un charisme exceptionnel, et une force de la nature. Après avoir longtemps hésité, nous avons finalement opté pour le cerveau, celui qui a une tête en forme d'ampoule.

Notre voyage a duré douze jours. Il n'y a presque pas eu d'encombres. J'ai passé deux jours à discuter de religion avec le clerc et l'esclave, pendant qu'un jeune étudiant nous écoutait et semblait totalement démoralisé. Je n'ai pas compris grand-chose au débat, s'il fallait mieux privilégier la thèse de la transcommutation ou de la conscommutrition, ou des noms approchants. Je répétais sans cesse que peu importait en quoi nous croyions, c'était la force de la foi qui nous guidait. A notre troisième jour de voyage, nous avons croisé sur le bas-côté de la route, une caravane éventrée, d'une autre compagnie. Le clerc, le voleur et moi-même nous sommes approchés. Daktou a entendu un bruit dans les buissons, et les membres de la compagnie de voyage ont incendié les buissons. Je voulais m'approcher, quand je me suis rendu compte que le clerc avait besoin d'aide. Le voleur et lui-même se battait contre un corps mort animé d'une essence vitale de je ne sais quelle puissance obscure. Ils ont pu se débrouiller sans moi, alors je suis retourné vers le buisson, mais je n'ai rien vu, aucune trace de quoi que ce soit. Quelqu'un, ou quelque chose, rôdait toujours dans les parages et nous avons repris notre route.

Nous sommes arrivés à Alvik, une petite bourgade d'un millier d'âmes, alimentée d'une rivière à l'eau rouge. Nous avons appris que depuis 30 ans, cette ville est maudite à plus d'un titre. L'eau rouge, d'abord, en guise du souvenir d'un quelconque méfait. Ensuite, des loups-garous. Ils attaquent la ville le soir, toujours au nombre de quatre, invariablement. Ils sont très dangereux mais semblent ne pas pouvoir entrer dans les maisons. Après une nuit passée à l'auberge, nous avons confié notre esclave au duc d'Alvik, en échange d'un service que nous lui rendrons en temps voulu. Puis nous sommes allés au château, tenu par le seul forgeron capable de travailler l'acier organique. Il nous a expliqué qu'il n'était plus livré, et que les ouvriers chargés d'enquêter étaient tous morts. Nous avons offert d'aller y jeter un œil. Nous avons ainsi pénétré dans une grotte, accompagné de quatre de ses serviteurs. L'un d'eux a été tué pendant que nous avions le dos tourné par un mâchefer, une créature qui produit de l'acier organique. Nous avons récupéré un cadavre prisonnier d'un cocon d'acier organique, suivi les couloirs de la grotte, entendu des cris quelque part, et trouvé un petit camp. Nous sommes entrés en force et avons combattu deux mâchefers qui se tenaient devant un cadavre. Le combat fût rude, surtout quand le cadavre s'est transformé en une terrible banshee. A l'issue du combat, nos accompagnateurs se sont réfugiés avec nous et nous ont enfermés dans la petite pièce où nous nous trouvions, alors que trois banshees arrivaient. Le voleur a trouvé un parchemin qu'il a donné au clerc, qui permettait, i ce dernier le lançait correctement et au bon moment, de transformer les banshees en êtres de chair, au moment où ils traverseraient les murs. La seule idée de mourir en ayant fusionné avec un mur me glace le sang !  Mais je vois qu'il se fait tard, je te raconterai la suite une autre fois.

Bien à toi !

Percebrume

Hors ligne Tirion

  • Newbie
  • *
  • Messages: 20
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #8 le: avril 05, 2015, 14:48:16 pm »
Cher Lockley,

J'ai bien reçu ta statuette, j'espère que tu reçois bien cette missive. J'ai rejoint le groupe dans la ville de Alvic. Cette ville semble touchée par de nombreux problèmes, la couleure sang de la rivière en atteste... Le duc de la ville semble avoir perdu tout contrôle depuis déjà quelques années et habite une pauvre masure, lors de notre passage son fils devait être exécuté par la milice locale aux ordres des riches marchands de la ville. Nous avons réussit à sauver son fils en le faisant passer pour mort et obtenu un accès complet à la bibliothèque du duc et une vieille épée rouillée en échange. Sans parler de la main de sa fille, reste à décider quel membre du groupe l'épousera...

Quoiqu'il en soit, j'ai retrouvé le groupe dans les sous terrains où les aventuriers locaux chassent les mâchefers pour leurs carapaces. Ceux-ci semblent aux proies de nombreuses attaques d'esprits, nous en avons trouvé la source en pénétrant dans les domaines inférieurs. En effet nous y avons trouvé ce qui semble être l'antre antique de flagelleurs mentaux, ceux ci, après une histoire tourmentée, ne semblent avoir laissé que des fantômes. En allant encore de l'avant nous avons rencontré un cambion près d'un portail de téléportation. Avant sa fuite précipitée, il nous à appris que la recrudescence des troubles vient de l'arrivée récente d'un chevalier de la mort dans le sous terrain. Par ailleurs un prince Peetyg semble aussi se trouver dans le sous terrain, mais sa troupe aurait été dispercé lors de leur rencontre du chevalier. Nous allons essayer de lui porter assistance (il pourra surement nous récompenser richement!).
« Modifié: avril 05, 2015, 14:50:19 pm par Tirion »

Hors ligne Emile

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #9 le: avril 06, 2015, 19:37:52 pm »
Salut Lockley,

Il semble que tu sois le point central de toute cette histoire donc je t'envoie la mienne en espérant que cela aidera à en finir et que l'on pourra enfin rentrer chez nous.
J'ai eu quelques difficultés à m'adapté à ce monde et à mes nouveaux compagnons. J'ai bien compris qu'il me sera difficile de m'en sortir seul. Il est plus simple de me lier avec ceux qui viennent du bateau car on a au moins un point commun.
Ce lien me fut obligatoire à cause d'un foutu juge. Il nous accuser de divers infractions dont la majorité ne me concernée pas (pour une fois).
Il nomma notre groupe les écureuils tanchés. Pas fameux mais ça coûte trop cher pour changer.
On a du faire ensuite une mission bidon pour payer une sois disant amande.
J'ai chercher à finir cette mission au plus vite mais il semble que mon attitude n'a pas été apprécié dans le groupe.
J'ai décidé de prendre à peu de recul quelques temps.

Daktou.

Hors ligne Emile

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #10 le: avril 06, 2015, 19:38:35 pm »
Salut Locley,

Mon absence m'a permit de mieux comprendre ce monde. Il semble que les marais et les désert de sable soit nombreux.
Les cheveux ne sont pas le meilleurs monture dans ce cas. J'ai par contre découvert des hommes montant des lézards géants.
Ces créatures semblent faites pour ce monde. Je les pense moins rapide que des chevaux sur une plaine pour une charge ou pour une fuite mais il sont largement plus agile et je les vois bien plus discret si bien éduqué. Cette agilité offre à ces créature une mobilité supérieur aux chevaux dans les divers décors de ce monde.
Montrant mon intérêt pour ces montures exotique, j'ai pu rencontrer un certain (couleur au choix du MJ) nommé Deriden (à changer si ça ne convient pas)  qui vit dans le quartier (à compléter). Cette personne m'a appris comment monter un Lézard géant et ou acheter le matériel qui convient pour ces monture d'un autre genre.
Je laisse ce contact pour les prochain survivant de cette galère. Locley veille à ce que nos successeurs obtiennent cette informations s'il te plait.

Daktou.

Hors ligne Emile

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
Re : Lettres à Lockley
« Réponse #11 le: avril 06, 2015, 19:39:21 pm »
Salut Locklai,

Après mes pérégrination pedestre, je suis revenu au "quartier général" du grand puissant groupe des écureuils tanché (je m'y ferais jamais à ce nom).
J'ai pu rencontrer Tirion le sorcier et Gwido le paladin. Ils m'ont invité à les accompagné dans leur quête. J'ai ainsi pu découvrir le plus gros champignon que j'ai jamais vu. Mon bon quitte à être bizarre, ce champignon avait des jambes des bras et un visage.  Cette créature semble être recherché par une certaine dame blanche.
Il parait qu'elle est une personne d'influence dans cette ville. Tu parles, elle vit dans une ruine de tour qui c'est pété la gueule, mais ou va ce monde de merde !
Bon on est accueillis par un mec bizarre qui ne semble pas parler notre langue. Tirion semble vouloir négocier comme il le fait tout le temps. Il récupère divers objet magique. Pour informations à nos successeur, j'ai vu 2 pièces de cuivre qui semble lié et permette à 2 personnes de communiqué. Donc faites attention, on peux trouver des truc intéressant dans des objet aussi anodin. Sachez aussi que si vous avez un camarade aussi radin négociateur que Tyrion, il est alors très simple de se récupérer sa propre récompense.
Sous l'insistance de Ptirion, nous avons pu voir la dame blanche. Ma première impression est que ces femmes semblaient magnifiques. Et oui ces femmes vu qu'elles étaient quatre ! Et après que Potirion ai dérangé ces dames, ces dernières se transforme  en une seule dame blanche  qui me restera dans la mémoire jusqu'à la fin de ma vie. Je regrettais presque mon geste précédent. Cette femme est aussi effrayante que belle. Notre Sorcier négocia encore et obtins une couronne qui le transforma en Gentirion. Comme quoi, faut faire gaffe !
Ce changement d'humeur décida notre fin négoce à ce venger d'une pourriture. Pour une fois que l'on peux rendre des coup plutôt que de subir, je lui offre mon aide.
Nous nous trouvâmes donc dans une foule écoutant un prêtre prêcher la parole de son non-culte. Mais qu'est ce que c'est que ce monde !
Après moult manigance pour discréditer cet hurluberlus, ce dernier cherchant à ce venger à lancer sa brute sur notre sorcier. Le paladin fidèle à lui-même se lance contre la brute tel le grand protecteur. De mon côté je préfère neutraliser ce prêtre car un bon lanceur de sort et un lanceur de sort qui se la ferme !
Après ma magnifique manœuvre ce lâche se transforme en gaz. On ne me la fait pas à moi, je prend un tissus que j'imbibe d'eau et  je bloque la bouche d’aération par lequel il souhaitait partir. je ne me souviens plus comment mais l'un de mes camarades réussis à neutraliser ce gaz. Le problème vient ensuite du public. Gwydau décida d'en finir avec cet homme avant que ces fidèles en finissent avec nous. Mais quel taré ! Quel noble sacrifice. Ce geste nous sauva, enfin presque. En effet, le prêtre s'est transformer en dragon vert. J'ai vu que le gaz rester au sol donc j'ai escalader pour rester au plafond ou j'avais une bonne vision. Grace au courage de 4 guerriers et de Guirdo, le sorcier et moi-même avons pu en finir avec cette immense bête. Je rend hommage à Gwido qui a donné sa vie pour notre réussite. Nous avons ensuite essayer de récupérer ce que l'on a pu avant de se faire voler la carcasse par un juge (je les hait !). j'ai ainsi obtenu une langue et 2 écailles.

Après cette bataille, bien d'autres événements sont arrivés mais je n'ai pas le temps de les écrire. Cela sera donc pour une prochaine lettre.

Daktou.

Opale Campagnes  |  Dungeons & Dragons  |  IdF - Hibernatus  |  Compendium (Modérateur: Hibernatus)  |  Lettres à Lockley
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.14 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !