gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102246 Messages dans 7462 Sujets par 810 Membres - Dernier membre: Tribal février 19, 2019, 12:46:25 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Narvandl (Modérateur: Narvandl)  |  Histoire de Seattle
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Histoire de Seattle  (Lu 926 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Narvandl

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 2230
    • Voir le profil
Histoire de Seattle
« le: août 11, 2013, 20:26:29 pm »
Histoire de Seattle

Les bases de l’histoire

A la fin du 20e siècle, deux forces s’agitaient à Seattle, celle d’une industrie high-tech grandissante, et celle d’une industrie lourde mécanisée et bâtisseuse. Dans les dernières décennies des années 1900, les ordinateurs, programmes et moyens de communications se développèrent à Seattle. Il est certain que la décision Shiawase de 1999 change considérablement la donne.
Il apparait aujourd’hui que des corporations avaient déjà vérolés une grande partie des mouvements contestataires à même d’amener cette décision.

La révolte des SAIM (Sovereign Amercian Indian Movement)

En 2010, en réponse aux incidents de Lone Eagle et à l’attaque des terroristes natifs. Le gouvernement fédéral saisis les terres des indiens et forcent les habitants à rentrer dans des centres de rééducations, y compris dans le Nord-Ouest.

L’épidémie du VITAS

C’est à ce même moment que le VITAS (Virally Induced Toxic Allergy Syndrome) affecte1/4 de la population.

Le Tremblement de terre et la guérilla native

De nombreux centres de rééducations sont atteints, les natifs s’enfuient alors dans les montagnes alentours. Sous le commandement de Thunder Tyee, un chef Salish et ami proche de Daniel Howling Coyote, membre des tribus Salish, Makah Crow et Haida commence à mettre en place une guerrilla contre le gouvernement des états unis.


Un 24 Décembre 2011, le monde s’éveillait

Ryumyo sort du Mont Fuji. Des premiers enfants mutants elfes et nains apparaissent.  La population effrayée face à l’émergence de la magie se lance dans des purges raciales et politiques.

La guerre de la danse fantôme (Ghost Dance War)

La guerre dure six ans. Le conseil de guerre Salish finis par prendre le dessus grâce à la magie ainsi que la montée des sympathisants Anglo.

En 2015, les forces Salish menée par Thunder Tyee capture une base sous-marine à Bangor. Deux mois plus tard, ils capturent le chantier naval de Puget Sound à Bremerton et assiègent la base aérienne de McChord ainsi que Fort Lewis.

En 2017, Mère Nature déclenche l’éruption simultanée du Mount Hood, du Mount St Helens, du Mount Rainier et du Mount Adams.
Réuni par le Président William Jarman, les gouvernements des états unis, du canada et du Mexique sont d’accord pour négocier avec les forces natives.



Les migrations de 2019

La plupart de la population ne pouvant se réclamer d’un ancêtre natif se retrouve sur les routes essayant de regagner les nouvelles frontières des USA. Ces migrations ont entrainés de nombreuses personnes à se tourner vers Seattle et à venir s’y installer. Si les Etats-Unis et la Californie avaient les ressources nécessaires pour les accueillir, ce n’était pas le cas de Seattle. Ainsi 250 000 personnes se sont installées dans la zone de Seattle en 2019. Le gouvernement, avec une crise économique majeure sur les bras ne parvient pas à intervenir efficacement.


Naissance du Metroplex

Le maire Charles C.Lindstrom, en 2018, a tenté d’unifier les villes autour de Seattle, mais il échoue dans son projet de « metropolitan complex ». La cité émeraude reste un rêve jusqu’à ce que le traité de Denver ainsi que l’arrivé des réfugiés poussent les autres villes, en 2019, à voter l’unification avec Seattle.

Le gouvernement de Seattle contrôle alors toutes les terres que les NAN ont cédées aux USA. Le 16 novembre 2020 devenue le Metroplex Day, le Président William Jarman signe la résolution qui dissous l’état de Washington et reconnaît la création du Métroplex de Seattle avec Charles C.Lindstrom comme premier gouverneur.


Goblinization Day

En 2021, de nouveaux métahumains apparaissent, leurs apparences et leurs folies douloureuses faces à leurs transformations réveillent les anciennes querelles anti-métahumains envers les nains et elfes. La goblinization est déclarée, à tort, contagieuse.
Le gouverneur Lindstrom enferme les métahumains dans les anciens camps pour natifs.
En 2022, les scientifiques prouvent que la gobelinization n’est pas contagieuse. Le gouverneur libère les métahumains et fait un discours pour unifier la population.

Du SPD à la Lone Star

A la fin de l’année 2022, des émeutes éclatent en ville. La Seattle Police Department prend le gros de la colère des deux foules. Face au manque de soutien du gouvernement, les policiers manifestent à leurs tours.
Le gouverneur fou de rage renvoie la totalité de la police de Seattle pour recruter la Lone Star Security Services.

Une seconde vague de VITAS

Face à cette nouvelle épidémie qui touche aussi les gobelins, la population s’unit dans la douleur. Les religions du monde incitent à accepter ces nouvelles races, une paix fragile s’installe.

Le Crash de 29’

Lindstrom est remplacé par le médiatique Charles S.Kross. Ce dernier poursuit la même politique que son prédécesseur. Mais il doit faire face au Crash de 29’ qui détruit le réseau de communications mondiales. Les deckers du gouvernement parviennent à l’isoler et à  le détruire mais l’économie de Seattle est exsangue des centaines de corporations ferment leurs portent, la dépression s’installe. Le quartier high-tech de Redmond ne s’en remettra jamais.

La Nuit de la Haine (The Night of Rage)

En 2036, Kross se retire et un certain Victor Allenson est nommé. Ancien combattant d’arène motorisé des Tacoma Timberwolves, il ne cache pas sa haine des métahumains faisant de nouveau apparaître le spectre du conservatisme humaine. Son élection entraine une série de violence qui va enclencher un cycle de violence menant au 7 Février 2039, ou il demande à la garde du métroplex de Seattle de conduire tous les métahumains dans une série d’entrepôt face à la mer pour les déporter dans les camps de San Francisco avec pour idée d’améliorer « l’harmonie raciale des races » dans le métroplex.
Ce qui s’est alors passé reste inconnu mais la panique a conduit à un massacre de la population ainsi gardée. De nombreuses personnes sont massacrées, des familles totalement ravagées. Des métahumains parviennent à s’enfuir par le réseau des égouts de la ville.
La nouvelle de l’holocauste commit provoque un soulèvement massif de la population qui demande alors des explications au Gouverneur Allenson ainsi qu’une enquête approfondie. Les médias se déchainent et des rumeurs laissent entendre qu’Allenson serait membre du policlub humaniste « Hands of Five ». De nombreux politiques locaux réclament sa démission, ce dernier refuse. Il est découvert mort dans son bureau, tué d’une balle. Le mystère entourant sa mort n’a jamais été élucidé.

Marilyn Schultz

Maire de Bellevue, elle gagne les éléctions avec une étonnante marge de manœuvre. Elle est connue pour être la première à avoir fait appel à l’UCC après le massacre de la Night of Rage. Le nouveau gouverneur réclame que la Lone Star arrête les leaders de the « Hands of Five » ou ils devront faire face à une brèche dans le contrat. Lone Star se lance alors à la chasse aux terroristes. Les sept jours suivant furent alors nommés la « Semaine des Sirènes. »  A la fin de ces quelques jours, les leaders étaient soit en prison, soit mort.

The Universal Brotherhood

En 2045, une organization prétent suivre les précéptes d’une sociologiste du nom de Caitlin O’Connal qui aurait réussi à faire entrer toute la métahumanité dans une équation. Commençant son travail dans les Barrens en donnant à manger, un abri et des soins aux personnes dans le besoin, tout en recrutant des gens ayant besoin d’un sens à leurs vies, ils deviennent rapidement important, jusqu’à atteindre des personnes importantes dans le gouvernement et les corporations.
En 2051, deux reporters, Frederick Davitt et Zebediah Wanderly découvre la conspiration de la confrérie menée par un esprit ruche d’insectes et de sorciers insectes tentant de contrôler le monde. Ils sont tués mais leurs informations circulent jusqu’à parvenir à des corporations come Ares et Aztechnology. Cette dernière créait au sein des Knight Errent des équipes spécialisées nommées Firewatch pour chasser l’invasion.
Cette dernière devient connus du gouvernement plusieurs années plus tard, en 2054 quand des agents fédéraux UCAS expose les machinations de l’organisation au grand jour.
Elle finit par éclater au grand jour quand Chicago est envahi publiquement et que le gouvernement ainsi qu’Ares sont obligés d’intervenir ouvertement. L’utilisation de bombes ainsi que de virus astraux entraineront des problèmes pour reconstruire la ville par la suite. Seattle fut protégé du pire de la Confrérie même si on peut y voir une certaine survivance des groupes magiques.

Election 2057

Les élections de 2057 suivent une fronde électorale qui avait nommé le President James Booth. Ces nouvelles élections sont faites sous la direction temporaire de Betty-Jo Pritchard. Les candidats vont tous alors connaître une histoire particulière dans des UCAS très agitées.
Le plus surprenant reste l’entrée en capable du dragon Dunkelzahn. On trouve aussi le candidat de Seattle, Kenneth Brackhaven, un important business man représentant les valeurs traditionnelles. Sa confession à la télévision que son fils a péri après le jour de la Goblinization met à mal sa candidature.
La campagne est mise à mal quand le candidat républicain Franklin Yates est assassiné dans un hôtel de Seattle par un agent du FBI portant un esprit insecte en lui.
En aout, Dunkelzahn est élu président des UCAS, le dragon meurt après la nuit d’investiture dans une explosion. La population est sous le choc et de nombreuses émeutes ont lieu, y compris à Seattle. La loi martiale est déclarée par l’armée des UCAS. Mais le nouveau président Kyle Haeffner ainsi que la vice-présidente Nadja Daviar promettent de mener à bien la politique promise par Dunkelzahn.

Mob War

La mort du Don James O’Malley en 2058 entraine une guerre entre les trois familles mafieuse de la ville. (Les Yakuza menée par Hanzo Shotozumi, entre autres.) La jeune Rowena O’Malley ayant à peine la vingtaine, elle réclame tout de même le leadership de la famille Finnigan ainsi que la Mafia de Seattle.  La Comissione décide de laisser voir comment Rowena va s’en sortir et si elle va survivre.
Cette époque permet à des mafias moins importantes de saisir quelques parts du marché noir alors que des comptes sont réglés dans l’ombre.
Après quelques mois, la Commissione décide d’intervenir pour empêcher les Yakuza de mettre la main sur la totalité du marché noir de Seattle en installant Maurice « The Butcher » Bigio comme nouveau Don of Seattle. Rowena parvient tout de même à être reconnue « capa » de la famille Finnigan.

Corporate Conflict

Tout commence en 59’avec un conflit au sein de Fuchi entre trois têtes, Villiers qui tient les affaires en Amérique du Nord, Yamana qui tient l’Europe et Nakatomi qui tient l’Asie.

Elle se termine avec la vente de Miles Lanier d’une grande partie des parts de Renraku à Villiers pour une bouchée de pain, le mettant dans une position avantageuse.  Néanmoins, si la lutte ouverte entre Renraku et Fuchi se fera au profit de Fuchi. Cette dernière se scindera en deux, avec, d’un côté, les deux japonais et de l’autre Villiers qui créera Novatech.

The Renraku Shutdown

En 59’, Renraku a une très mauvaise réputation auprès du public à cause du conflit avec Fuchi. C’est à ce moment que l’Arcology Project de Seattle est terminé.
Quelques semaines après les cérémonies d’ouverture, l’Arcology se ferme totalement. Les designers ont créés cette Arcology pour qu’elle soit autonome par rapport au Métroplex. Elle produit sa propre nourriture et retraite ses déchets, elle génère sa propre énergie pour au moins 100 000 habitants.
Un matin, le système coupe de nombreuses connections avec le monde extérieur et ferme toutes les portes donnant sur ce dernier. L’intranet Renraku sort de la Matrice. Les protections magiques s’activent empêchant les gens d’entrer comme de sortir.
Plus de 100 000 personnes sont enfermées à l’intérieur de l’arcology, avec le Gouverneur Schultz elle-même qui devait rencontrer le président de Renraku à Seattle, Sherman Huang à ce moment.
Le Maire de Downtown, Ivar Lindstrom, mobilise la garde du Metroplex pour encercler l’Arcology et essayer d’y rentrer. Renraku propose son « aide », elle est tout d’abord refusé, Linstrom mettant en garde la corporation contre un débarquement de ses troupes militaires, craignant un autre San Francisco, le maire refuse puis accepte mais qu’en des termes bien précis l'aide de Renraku. Renraku renonce donc à son projet car Lindstrom réussit à avoir le soutien du UCC. (Conseil des Corporations Unies)

L’administration Lindstrom

Face à une situation qui s’éternise, de nouvelles élections sont effectuées et Ivar Lindstrom devient le nouveau gouverneur, promettant de protéger la population de Seattle contre la menace représenté par l’Arcology. Il faudra deux ans à l’armée des UCAS sous le commandement de la Joint Task Force Seattle pour venir à bout de l’intelligence artificiel de l’Arcology après des milliers de morts.

Le retour de la Comète

Le retour de la comète de Haley déclenche le nouveau SURGE, faisant apparaitre les Changelings. Heureusement, la surveillance accrue de l’armée, de la Task Force, de la garde du Metroplex et de la Lone Star empêche toutes émeutes racistes dans Seattle.

Crash 2.0

En 2063 a lieu le Crash 2.0. Ce dernier a frappé Seattle de plein fouet. Ainsi, provoquant des dysfonctionnement du système de contrôle de la circulation Gridguide, les contrôles de ventilations ainsi que la perte de nombreuses données.
L’administration Lindstrom déclare la Loi Martial et permet à la garde du Metroplex d’assister la Lone Star ainsi que la JTFS pour maintenir l’ordre dans la population paniquée.

En coopération avec NeoNet, Seattle rentre dans le Wireless Matrix Initiative, le Gouverneur Lindstrom annonce le remplacement d’internet grâce à ce nouveau modèle. Le reste du monde ne tarde pas à emboiter le pas à Seattle. Les standards du WMI s’imposèrent mondialement après le Crash.
Beaucoup d’informations furent perdus durant ces évènements et certaines personnes perdirent jusqu’à leurs identités. Des fraudes nombreuses ont eus alors lieu sans que rien ne puisse être prouvé.
L’arrête de la centrale atomique de Shiawase Atomics déclencha une pénurie d’électricité que Gaeatronics essayent de régler. Il parait que cette surproduction se fait au dépend de la sécurité.
Seattle est une vrai communauté de connectée. Depuis que l’AR s’est démocratisé et que le WMI s’est étendu, être connecté est devenu faisant partie intégrante de la vie de tous les jours, créant un nouveau niveau d’interaction sociale, ressemblant presque à de la discussion psychique. Les activités sociales semblent devenir aussi rapides que la lumière et tout le monde semble sur « scène » même si l’on peut toujours appliquer des filtres personnels selon les préférences de chacun.

Le AIPS

Le Crash 2.0 eut comme effet qu’un grand nombre de gens se mirent à souffrir du AIPS (Artifically Induced Psychotropic Schizophrenia Syndrome) à cause des traumatismes électroniques. Les victimes traumatisées par le Crash ont menés à de nombreuses histoires au sujet d’étranges phénomènes liés à la Matrix, fantômes virtuelles, mal fonctions inexpliquées ainsi que de l’existence de personnes ayant des super-pouvoirs sur les machines et la réalité virtuelle. Ces évènements pourraient être mis en lien avec l’émergence des technomanciens.

Les Elections de 2070

L’ AIPS a joué un rôle dans les récentes élections quand la candidate Joséphine Dzhugashvili a été forcé de retiré sa candidature à cause de rumeurs courant qu’elle souffrait du AIPS.
Cela a permis l’élection sans difficulté de Kenneth Brackhaven , un républicain.
Son élection serait liée à l’Humanis Policlub et autre groupes radicaux pro-humain, rejetant les métahumains et les communautés éveillées.
Certains craignent un retour à l’administration de Vic the Quick et à la Night of Rage II, l’administration de Brackhaven cherchait juste quelques excuses pour mettre les métahumains dans de nouveaux guettos.

Tempo Fugit

Le marché noir a été secoué ces dernières années. Les Yakuza sont devenus de plus en plus traditionaliste et conservateur avec les attaques par le Korean Seoulpa rings et l’assassinat du « New Way » Oyabun Shigeda.  Don Maurice a creusé sa propre tombe à côté de la tombe de sa femme et Rowena O’Malley va reprendre la direction de la Mafia, Joey Gianelli récupérant le contrôle de ce qui reste de la famille Bigio.

Une nouvelle drogue arrive sur le marché, le Tempo. Par vraiment illégale, elle s’arrache pourtant très vite et les contrebandiers ont du mal à répondre à la demande. Cette drogue rendrait obsolète la dépendance chimique des autres drogues.  Cette drogue serait développée en Amérique du Sud.

Du côté des Forces de l’Ordre, après plusieurs scandales anti-raciales, la Lone Star est regardé avec suspicion face aux violences qu’elles auraient exercées contre les populations orcs. De même, le manque de poursuite concernant le serial killer « Mayan Cutter » a été critiqué et on pense que la Lone Star n’aurait rien fait car ce dernier s’attaquait aux Orcs SINless les plus pauvres. Face au caractère ambigu de la drogue Tempo et de la violence que son traffic occasionne, la Lone Star est dépassée. Profitant de cette situation, Brackhaven brise le contrat avec la Lone Star et nomme Knight Errant pour assurer la sécurité de Seattle.
" War, War never changes. "

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Narvandl (Modérateur: Narvandl)  |  Histoire de Seattle
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !