gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102522 Messages dans 7499 Sujets par 875 Membres - Dernier membre: Quopayday septembre 19, 2019, 06:44:25 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Dorothée  |  Saison 1 : L'aube Ecarlate (Modérateur: Dorothée)  |  Une nouvelle aube
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Une nouvelle aube  (Lu 665 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Celena

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 170
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Une nouvelle aube
« le: mars 13, 2014, 18:57:23 pm »
Inara ôta lentement sa chemise imbibée de sang.
Quelques heures auparavant, elle avait rejoint le royaume de Pharasma. Elle se souvenait des combats, de l’apparition de la succube, de ce rayon de lumière dirigé vers elle, d’une violente douleur en pleine poitrine. Puis, le noir. Le silence.
La nuit ne dura pas longtemps. Des flammèches argentées apparurent, lointaines. Elle se tenait debout, là, au milieu d’un profond noir. Une robe blanche flottait doucement autour d’elle.
Les flammèches étaient proches d’elle à présent. Elle tendit la main vers l’une d’elle mais retint son geste. Elle était si belle. En observant bien, l’on pouvait voir son cœur bouger, s’enroulant sur lui-même dans une spirale d’argent aux mille reflets. Elle ne parvenait pas à détacher son regard de cette beauté irréelle. Maverick aimerait certainement ce spectacle s’il le voyait.
Maverick…

A l’évocation de son nom, son cœur se serra. Etait-il sain et sauf ? Oui… Surement… auquel cas il serait là.
Un sourire triste voila son visage. Elle avait passé sa vie à fuir toute attache, tout sentiment, fréquentant d’autres hommes pour se cacher de la vérité. Se donner l’illusion grotesque de n’appartenir à personne. A personne. Excepté lui.
Sa gorge se noua. Pourquoi se sentait-elle si triste, si vide ? Elle avait obtenu ce qu’elle cherchait au plus profond d’elle-même : mourir au combat, mourir seule.
C’était bien ainsi. Elle le savait. Il méritait tellement mieux. Il serait obligé de trouver une autre « âme sœur » comme il aimait à dire. Une femme capable d’aimer sans retenue, honnête envers celui qu’elle aime.
Car même cela, elle n’en avait pas été capable. Elle savait tout de lui, ou presque. Il ne savait rien d’elle et l’avait accepté. Certains secrets étaient si lourds à porter…
Ne rien lui dire avait été sa manière à elle de l’aimer, de le protéger de vérités qu’il ne supporterait probablement pas.
Elle aurait pourtant tant aimé le revoir juste une dernière fois. Juste un bref instant.

Son regard fut attiré par un mouvement sur sa droite. Elle releva la tête.
De fines bulles d’eau flottaient devant elle. Elles apparurent également sur sa gauche, délicates perles transparentes suspendues dans les airs. Elle observa cette danse aérienne.
Inara porta la main à son visage au moment où une nouvelle perle naissait à la pointe de son menton. Des larmes…
Les flammèches argentées se remirent à danser lentement autour d’elle avant de se diriger droit devant.
Il était temps. Pharasma attendait.
Inara fit un pas, puis un second avant de s’immobiliser. Elle hésita, se retourna lentement et regarda une dernière fois derrière elle.
« Je t’aime ». Ses mots avaient traversés ses lèvres dans un murmure.
Elle se retourna et suivit sans les voir, les flammèches argentées.

Le bruit sourd d’un linge lourd tombant au sol la fit sursauter.
Inara reprit contact avec l’instant présent. Elle se tenait debout, à moitié nue, dans la luxueuse salle d’eau de Maverick.
Elle s’agenouilla et ramenant lentement à elle le linge maculé de son sang.
Elle était en vie. Il l’avait ramenée. Cela faisait moins d’une heure qu’elle respirait de nouveau. Inara ferma les yeux.
Le visage de Maverick apparut. Elle ne l’avait jamais vu ainsi. L’angoisse et la douleur imprégnaient chacun de ses traits.
Elle l’observait, sans comprendre. Il la saisit par les épaules et la serrant dans ses bras.
« Ne me refais jamais ça ou la prochaine fois, c’est moi qui te tue. »
Elle n’avait rien répondu. Elle s’était contentée de glisser son visage au creux de son cou, de fermer les yeux et de respirer à plein poumon l’odeur de sa peau.

Une perle d’eau s’écrasa en silence sur sa main tandis que la vue du linge rouge se brouillait.
Désormais, plus rien ne serait comme avant.

Celena

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Dorothée  |  Saison 1 : L'aube Ecarlate (Modérateur: Dorothée)  |  Une nouvelle aube
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !