gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
101512 Messages dans 7105 Sujets par 775 Membres - Dernier membre: Erik septembre 26, 2017, 14:54:20 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Magic l'assemblée  |  IdF - Cianers  |  Archives (Modérateur: Cianers)  |  Les mémoires d'un Loxodon
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Les mémoires d'un Loxodon  (Lu 1465 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Dub

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
    • Voir le profil
Les mémoires d'un Loxodon
« le: février 20, 2014, 21:25:46 pm »
Chapitre 1

Orgal, un jeune Loxodon qui veut lui aussi devenir Guérisseur, est venu me demander mon aide. Il a en effet perdu au jeu un bijou hérité de ses ancêtres et en éprouve une grande honte. Je me devais d’accepter, nous sommes si peu nombreux à présent.

Suivant la piste du Jeu, j’ai rencontré des soldats qui m’ont dit que je pourrai le retrouver au Marché du Clair de Lune. Il s’agit d’un marché qui se tient en marge de la société 1 nuit toutes les 4 Lunes. Son nom n’est d’ailleurs pas approprié puisqu’il se tient à la nouvelle lune, mais passons.

Prévenu du fait qu’on pouvait m’y voler ma bourse, j’ai demandé aux Saints d’éclairer ma bourse si celle-ci se retrouvait entre des mains étrangères. Je prends en effet toute ma fortune sur moi pour pouvoir racheter le Bijou. (La suite prouvera le peu d’efficacité de ce sort)

3 jours plus tard, le soir attendu arrive enfin. J’avoue être un peu impatient. Je ne sors pas beaucoup et toujours dans le cadre de mes activités pour le Conclave. Une certaine appréhension s’empare de moi alors que j’arrive au lieu où doit se trouver le marché. C’est la première fois que je fais quelque chose aussi peu en accord avec la Loi.
Je me décide à entrer dans le bâtiment que l’on m’a indiqué et me retrouve au milieu d’une bande de ‘gardes’ si je puis dire. Tous sont issus de races à peine moins imposantes que moi et bien plus patibulaires mais presque. (Excusez-moi, je n’ai pas pu m’en empêcher.)
J’ai cru reconnaître en eu des Gruuls mais ne suis sûr de rien, ils ne m’ont en tous cas inquiété d’aucunes manière.
J’emprunte alors un escalier qui s’enfonce dans les profondeurs de la cité. Ce n’est que 20 minutes plus tard que j’arrive enfin au Marché.

Celui-ci est gigantesque et difficilement descriptible avec des mots. A peine entré, mon regard s’est posé sur des objets insolites et exotiques, des bijoux et soieries rares, des armes inconnues, … mais aussi des objets plus courants dont les prix défient toute concurrence. J’ai failli en oublié le but de ma venue.

Mon chemin a fini par me mener au centre du marché prêt d’une arène ou se déroule des combats sanglants pour le plus grand plaisir des spectateurs venus en masse. J’ai prié pour eux à mon retour au Sanatorium.
C’est là que j’ai retrouvé la piste des cercles de Jeu. Patient, j’ai observé les joueurs, très disparates, afin d’en trouver qui pourraient m’aider.
J’ai tout d’abord abordé un Elfe (de cuivre) Selesnyen nommé Wijick. Celui-ci était prêt à m’aider mais devait pour cela mettre en jeu l’objet que son maître lui avait demandé d’acheter. Je n’ai pas pu m’y résoudre et lui ai conseillé de renter. J’ai ensuite été voir un notable Azorius qui m’a dit être prêt à m’aider si je trouvais la GROSSE somme nécessaire.

Je me suis alors mis à chercher un sponsor dans le marché. Aux regards que m’ont lancés ceux que j’ai abordé, je pense que je suis le premier Loxodon qu’ils voient. J’ai bien cru ne jamais trouver quelqu’un qui puisse m’aider, mais j'ai fini par tombé sur un vieil antiquaire du nom de Ternon.

Celui-ci a accepté de m’aider à retrouver le bijou en échange de mon soutien lors de la renégociation des contrats de rénovation des Sanatoriums. Après seulement quelques heures, il avait retrouvé la trace du bijou et m’avait eu un rendez-vous avec son possesseur actuel. J’ai bien fait d’abandonner la recherche d’un sponsor pour faire affaire avec lui.

Durant ces quelques heures de recherches, j’ai passé du temps avec les 2 personnes qui l’accompagnent.
Kinburi est une Dragonnette rouge. Je n’avais jamais vu de Dragon et pense qu’elle vient d’un autre Plan. Si j’ai bien compris elle aidait l’antiquaire lors de ses affaires. Elle m’a en tout cas parue bien sympathique.
Galdor est un Vedalken de la Guilde d’Izet. Je crois que c’est le garde du corps de Kinburi. Bien que les Izets ont mauvaise réputation, il m’a paru posé et assez proche en certains points de ma propre philosophie. (J’ai appris par la suite qu’il connaissait Mathia, une prêtresse du Grand Temple)
Après avoir fait connaissance en partageant quelques verres, nous sommes allez à mon rendez-vous.

Celui que nous allons voir est un des Marchands du Conseil, Jynx. L’endroit où il nous reçoit est vaste et fastueux. N’ayant pas la somme nécessaire, je négocie âprement un service contre le bijou, ce qui a l’air de le désarçonner Lorsqu’il apprend ma capacité à guérir la peste de la Cite Reine, il accepte en échange de la guérison d’un de ces amis. Je ne pouvais espérer mieux que de faire une bonne action pour récupérer l’objet.
Je me rends donc au chevet du malade et fait appel à ma lumière intérieure pour venir à bout du mal qui le ronge. Fatigué mais heureux du devoir accompli, je ne comprends pas le regard que me jette l’homme que je découvre, ni les quelques mots qu’il me dit avant l’arrivée du marchand.
Je m’en vais donc avec l’objet de ma quête mais une impression de défaite.

Dès le lendemain, je vais voir Emmara afin de lui demander ce qu’elle en pense. C’est à la Tour d’Ivoire que nous nous rencontrons. Elle pense que Jynx m’a manipulé pour pouvoir le refaire plus facilement par la suite, comme un poisson qu’on a ferré. Les fruits sont en tout cas excellents.

Le jour suivant, Galdor m’emmène voir un dessinateur pour faire un portrait-robot de la personne que j’ai délivrée de la peste. Il pense pouvoir l’identifier grâce à ça.

Je suis ensuite retourné à ma petite vie tranquille, ayant pris rendez-vous avec mes deux nouveaux amis quelques jours plus tard.

PS :
J’ai oublié de mentionner 2 amis de Galdor et Kinburi que j’ai rapidement croisé au Marché, Shakaran et Xareo. Etant perturbé après mon expérience chez Jynx, je n’y ai fait que très peu attention.

Hors ligne Dub

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
    • Voir le profil
Re : Les mémoires d'un Loxodon
« Réponse #1 le: mars 04, 2014, 20:54:49 pm »
Cher Journal,

ce qui s'est passé chez Jynx me reste en mémoire et j'ai ressenti le besoin d'en parler.
Comme à mon habitude dans ces moments de doutes, je me suis tourné vers celle qui a sue m'épauler depuis mon noviciat.

Nous nous sommes retrouvé a La Tour d'Ivoire, un restaurant côté ou je ne peux me permettre d'aller trop souvent car la qualité y a un prix (c'est un marchand rencontré récemment qui m'a dit cette phrase).
C'est autour d'un bon repas qu'Emmara a su m'écouter et me conseiller. D'après elle il me faut me méfier de Jynx qui aurait pu m'avoir intentionnellement mis dans cette situation inconfortable afin de pouvoir me manipuler par la suite. J'avoue avoir quelques doutes, les gens ne se comportent normalement pas de cette façon.
Voulant moi aussi lui être utile, et la voyant stressée, je me suis enquis de sa santé. Elle m'a juste dit être préoccupée de émergence de nouvelles factions au sein de la guilde.
Devant bientôt prendre la tête du sanatorium, elle m'a aussi instruit sur la politique de la guilde afin d'éclaircir certains points qui pourraient m'être utile par la suite. Comme à chaque fois que nous discutons, j'en viens à me demander ce que je ferais sans elle, et à quelle point son savoir va au delà du mien.

Après cette agréable soirée qui s'est révélée être très instructive pour moi, je suis retourné chez moi, un poids en moins sur les épules.

Le lendemain, Galdor et Kinburi sont venus me rendre visite.
Kinburi c'est trouvée fort intéressée par les cours que nous donnons au sein de la guilde. Je lui est donc proposé mon patronage afin qu'elle puisse y accéder, ceci dans la droite ligne de mes idéaux. Elle les suit depuis avec rigueur et attention.
Galdor quant à lui est resté discuter durant le premier cours de Kinburi et en a profiter pour me remettre une forte somme d'argent. Il m'a dit que c'était ma part de ce qu'il avait gagné avec le dessein. Je n'ai toujours pas compris en quoi ce dessein peut valoir un telle somme, mais cette action m'a montré à quel point j'ai bien fait de lui accordé ma confiance.

Après le cours de Kinburi, ils m'ont dit aller parler à Mathia, une prêtresse Selesnienne, qui a elle aussi des soucis en ce moment. Je les ai accompagné tout en leur faisant visiter le quartier.

Le jour suivant, je me suis rendu chez Ternon l’antiquaire afin que nous parlions plus avant de notre accord. J'ai pu y voir son entrepôt et a relation étrange qu'il entretient avec Kinburi.

Le soir même, j'ai reçu la visite de Kamir, l'homme que j'ai sauvé de la peste de la cité reine. Il n'a rien voulu me dire sur lui ou comment il avais réussi à s'échapper (j'ai eu confirmation qu'il était bien prisonnier). Je serais d'après lui en danger si j'en apprenais plus sur lui, je ne désespère pas qu'il me face un jour suffisamment confiance pour se livrer à moi.
Il m'a assuré me devoir beaucoup, bien que je n'ai fait que ce que n'importe qui aurait fait, et m'a gratifié de l'assurance qu'en cas de besoin il sera là pour moi.
Il m'a aussi informé du fait que les Elfes de Selesnia sont surement infiltrés par les Golgaris.
Je ne doute pas de sa parole et cette révélation me fait froid dans le dos.

De retour chez moi, je n'ose en parler à personne. Je n'ai pour le moment aucune preuve.
Galdor et Kinburi viennent maintenant souvent me rendre visite et lors d'une de leurs conversations j'ai cru comprendre qu'ils avaient eux aussi entendu parlé d'un complot visant ma guilde.
Ils m'ont conseillé de n'en parler à personne pour le moment, le mieux étant d'attendre de voir un de leur amis qui se nomme Denser.

Hors ligne Dub

  • Newbie
  • *
  • Messages: 4
    • Voir le profil
Re : Les mémoires d'un Loxodon
« Réponse #2 le: mars 04, 2014, 22:43:42 pm »
Je rencontre donc Venser pour la première fois. C'est un homme dans la force de l'âge mais surtout un puissant mage. Je sens qu'il maîtrise la magie blanche.
Si nous devenons amis, il faudra que discute avec lui de la maîtrise du mana blanc, un sujet qui m’intéresse au plus haut point.

Il me dit s'intéresser au 'Pacte des Guildes', créé il y a 10 000 ans pour fonder les bases de notre société.
Le pacte serait en danger, certaines guildes essayant de la détruire. Ces guildes sont les Golgaris et une autre dont il n'a pas cité le nom.
La destruction du pacte est censée se faire par l’anéantissent des Selesniens.

Il me dit que Galdor, Kinburi et d'autres l'aident à empêcher la destruction de Pacte. Je crois comprendre que certains travaillent pour lui.
Ma guilde étant ciblée je me fait une joie de l'aider, même si je ne suis pas sûr de comprendre les implications de la destruction de ce pacte.

Il est par contre très inquisiteur et me demande à rencontrer Kamir sans que je le lui ai demandé auparavant, il ne lui fait pas confiance.
J'ai due refuser car Kamir est mon ami et cela ne lui a pas fait plaisir, il doit être habitué a être obéi.

Porteur de ses nouvelles informations, le trio que nous formons se réuni pour discuter de la marche à suivre.
- Nous allons rencontrer Mathia pour lui dévoiler nos inquiétudes. Elle nous conseille d'aller au Siffonier, un restaurant chic ou se retrouvent divers personnes de haut rang politique.
Je connaissais Mathia de réputation, mais je ne lui avais jamais parlé. C'est une elfe agréable et sympathique, je penses qu'elle peux facilement devenir mon amie. Le fait que nous ne soyons pas de la même faction ne nous empêche pas de nous apprécier et de nous rendre service mutuellement.
- Je me renseigne auprès d'une ancienne secrétaire du Sanatorium avec qui j'ai gardé contact. Je l'invite à dîner pour prendre de ces nouvelles et aussi me renseigner sur ces nouvelles fonctions au sein d'une des factions politiques, le parti de Rasave.
Elle est très contente de son nouveau travail, mais se confie à moi sur le fait que les généreux donateurs du parti se font très discret malgré de très grosses dépenses. Il y a quelque chose qui la chiffonne.
Je suis ravi de la voir si épanouie, j'espère la revoir bientôt.

Nous décidons ensuite de nous rendre au Siffonier comme nous l'a suggéré Mathia.
C'est à ce que je vois un endroit de débauche fréquenté par de riches personnalités politiques. Il est possible d'y passer une bonne soirée si l'on fait attention, mais la plupart de ceux qui profitent de cet endroit n'en sortent pas indemne comme le constateront Galdor et Kinburi.
J'ai moi même commis l’erreur de goûter un fruit défendu et ma trompe s'en rappelle encore.

Enfin, cette nuit nous aura tout de même apporté des renseignements utiles, s'ils s'avèrent être exactes.
- Le parti de Jarad a été créé par les Golgaris afin d'affaiblir les 3 partis fondateurs. Jarad serait le frère de Savra, la reine des Golgaris en personne.
- Gashar, le maître ébéniste Selenien est en affaire avec Jarad qui lui vend du bois à bas prix. Ce bois serait cultivé sous terre à moindre coût, au bénéfice des marchands.
Je pense que Gashar n'est pas au courant du complot, même s'il pêche par cupidité.
- Il a été sous entendu que certains ici connaissaient des lieux fréquenté par les Ragdos, je ne croyait pas en entendre parler de vive voix un jour, ses membres n'étant pour moi que des fous. La rumeur est peut-être fausse, il faudrait que je vérifie par moi même un de ces jours.

 Le lendemain, après ma matinée de travail, je retrouve mes deux amis qui ont préférés faire la grâce matinée au Sanatorium.

Opale Campagnes  |  Magic l'assemblée  |  IdF - Cianers  |  Archives (Modérateur: Cianers)  |  Les mémoires d'un Loxodon
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.14 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !