gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102641 Messages dans 7591 Sujets par 950 Membres - Dernier membre: vatknive octobre 19, 2019, 08:46:45 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Faery Tales  |  Livre 3ème : Retour au pays. (Modérateur: Sstrad)  |  Chap.10: Les Pactes
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap.10: Les Pactes  (Lu 1056 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Chap.10: Les Pactes
« le: février 21, 2014, 15:03:11 pm »
Ils étaient de retour à Dragonfall, l’atmosphère était chargée de magie, les fées seraient bientôt là et la fête du Pacte pourrait commencer.
Ils avaient vu Théodose, le plantigrade semblait plus impressionnant encore que dans leurs souvenirs. Serein et apaisé, il ne donnait pas l’impression de devoir quitter les alentours du temple de son dieu.
Corwyn les mena jusqu’aux vestiges de la demeure des Aethelric, il savait que les mûriers, les arbres de sa mère, avaient survécut, et pensait que ceux-ci pourraient leur indiquer l’emplacement de la fête. C’est en arrivant jusqu’à eux que le jeune druide ressentit l’appel.

L’ombre fantomatique d’un chasseur se tenait à l’affut dans leurs branches. Ses traits ulfen, ses vêtements de cuir élimés, sa cape cousue de bandelettes de trappeur, le désignait aussi sûrement que son arc en bois d’élan pour ce qu’il était vraiment.
L’apparition jeta un regard au jeune druide avant de se tourner vers la zone qui lui était consacré et qui était devenu l’antre de l’Ours.
Corwyn allait apostropher ses compagnons quand il comprit que le dieu n’était apparu que pour lui seul.
Erastil était venu répondre à sa requête, ils allaient sauver Théodose, Corwyn en était sur, mais il lui faudrait y aller sans ses amis, un acte de foi, il en était convaincu également.

Les mûriers savaient effectivement où se déroulait la fête du Pacte, au centre du village. Alors que ses amis commençaient à se diriger vers la place centrale, Corwyn qui était resté en arrière leur annonça qu’il manquerait son rendez-vous avec les fées, car il avait une autre tâche à accomplir.
Un regard sur le jeune druide avait suffit à Valaar et à Lyssandaria, ils n’insistèrent pas.
Face aux protestations d’Aëlynn, Corwyn se contenta de rappeler qu’Erastil leur donnait une chance d’aider Théodose, qu’Il était venu à sa demande, alors il n’était plus question de se défiler, il devait faire confiance au « Vieux Borgne ». Cette fois, c’est elle qui l’embrassa avant de s’éloigner.

A peine fut-il seul que le paysage se modifia subtilement autour de lui, la végétation se densifia rapidement. Bientôt, il aurait pu croire se trouver au cœur d’une forêt virginale. Il avançait cependant avec assurance et fluidité, se mêlant à son environnement, une flèche encoché sur son arc, tous les sens aux aguets.
L’odeur de l’eau était proche ainsi que le crépuscule, une proie viendrait sous peu se désaltérer.
Un bruit ! La chasse allait se clore, de son adresse dépendrait le résultat, les siens avait besoin de la viande il ne pouvait pas échouer.
L’animal était un majestueux cerf, solitaire, il devait être trop vieux et avait dû quitter sa harde.
Le chasseur allait lui apporter la paix. Soigneusement il ajusta son tir, leurs regards se croisèrent à l’instant où la flèche quittait l’arc.
Chacun d’eux comprenaient et acceptaient leurs rôles dans cette tragédie où ils étaient unis dans la vie et la mort.
Un coup parfait, en plein cœur, la noble bête ne pouvait plus bouger et s’affaissait lentement, l’homme s’avança alors et d’une frappe rapide mit un terme aux souffrances de l’animal.

Le temps que le chasseur vide le cadavre, il n’était plus seul. Théodose son vieil ami l’avait rejoint, jeune et vigoureux, il ferait un bon compagnon.
Efficace, il aida à préparer la bête, puis commença à se mettre en marche.
« Vous les avez sauvés ! »
A la place du chasseur un jeune homme brun au regard triste venait de parler.
Théodose se retourna avec un sourire, et sans un mot posa la main sur l’épaule de Corwyn.
Dégrafant sa cape, il en enveloppa son jeune protégé, et après un dernier salut de la tête s’élança sur les traces de son dieu pour participer à la chasse éternelle.

Le druide reprit ses esprits au cœur des ruines du temple d’Erastil. Il était emmitouflé dans une immense et somptueuse peau d’ours, et sur ses avants bras, des peintures vertes représentaient des ramures stylisées.
Encore sous le choc de la vision, il ne comprenait pas encore très bien ce que cela impliquait.
La seule chose dont il était sur c’est que Théodose était passé de l’autre côté et qu’il était avec son dieu.
Il savait qu’il devait se réjouir, pourtant, il avait tant espéré pouvoir le ramener…
Les symboles sur ses bras aussi avaient une signification qu’il n’était pas sur de percevoir pleinement.
Il était seulement conscient d’avoir maintenant des devoirs envers Erastil, un Pacte avait été passé, le jour était propice et serait faste.

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Faery Tales  |  Livre 3ème : Retour au pays. (Modérateur: Sstrad)  |  Chap.10: Les Pactes
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !