gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102303 Messages dans 7481 Sujets par 859 Membres - Dernier membre: uplicle septembre 16, 2019, 06:01:24 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Faery Tales  |  Livre 3ème : Retour au pays. (Modérateur: Sstrad)  |  Chap.7: Les fils coupés
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap.7: Les fils coupés  (Lu 1092 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Chap.7: Les fils coupés
« le: janvier 18, 2014, 03:47:42 am »
Corwyn s’était adossé à un arbre pour retrouver la paix. Leur entrevue avec Kelvan avait atteint le jeune druide bien plus qu’il ne l’aurait cru possible.
Pour détourner son esprit des terribles révélations qu’il avait perçu à demi mot dans la bouche du fils Hern il se concentra sur leur étrange campement.
Des installations vétustes et sommaires étaient disséminées dans les arbres et dissimulées avec soins. Elles tenaient lieu d’habitations et de foyers à la petite bande de résistants.
La sobriété des constructions ne laissait aucun sentiment de permanence. On avait monté ce camp avec la certitude de devoir le quitter précipitamment.

En dehors des fées, le jeune druide ne connaissait qu’un seul peuple qui faisait des arbres leur résidence même temporaire, les elfes.
A part Caertil, Corwyn ne se rappelait pas avoir vu un elfe à Dragonfall. Peut être le papetier était il à l’origine de cette initiative, mais le jeune homme préférait y voir un signe du soutient féerique.
Il était exclu que les villageois se soit réfugiés à Whispil où dans n’importe quelle autre ville, Joffrey les y aurait trop facilement retrouvés.
Et aucun village n’aurait pu supporter autant de bouches supplémentaires à nourrir, ne restait que les Fées.

De fil en aiguille, il en était revenu à penser aux villageois et à ce qui avait causé leur fuite. Comme lui-même avait fui la compagnie de ses amis.
Ils n’avaient pas réagit quand Kelvan leur avait dénié avoir consentit des sacrifices. Corwyn s’apprêtait à riposter quand le frère de Lyssa avait affirmé ;
« Ce sont les filles du villages qui ont fait des sacrifices »
Le jeune druide n’avait pu que se taire face à l’horreur du sous entendu, les soudards n’avaient pu leur dérober qu’une seule chose.
Devait-il en parler à ses amis ? Non !  Il était inutile de faire peser ce poids sur leurs épaules, celui de la rupture entre eux et les villageois suffisait amplement.

Il y avait déjà bien assez à penser avec le capitaine Rodigard. Il s’était joué d’eux avec maestria. En prenant du recul les choses devenaient évidentes, c’était un plan soigneusement préparé comme en témoignait l’antidote placé à l’avance dans le manoir Hern.
Les morts, eux, avaient couvert l’usage du poison tout en éliminant les agents de Ménas. Cet imbécile n’avait pas fait le rapprochement et leur avait interdit toute possibilité d’y voir clair en leur laissant croire que tous les soldats étaient à Rodigard.

Au moins n’avaient-ils plus à redouter un druide hostile, Falco tenait plus de l’homme des bas fonds que de l’homme des bois, mais si il n’était pas capable de suivre une piste, il savait occire son homme sans laisser de trace.
Quand au capitaine aussi bien son équipement que son style de combat ne correspondait pas à celui d’un gardien de la nature.
Pourtant il aurait pu tous les tuer et il avait préféré partir. Corwyn y voyait la preuve irréfutable que le plan de Rodigard n’était pas fini.

Il en était à ce point de ses réflexions quand il sentit Nox se rapprocher, Aëlynn a ses côtés. Elle avançait tranquillement tout en grattouillant le sylphe.
Lorsque les regards des deux jeunes gens se croisèrent, tous deux se figèrent, gêné d’être seul ensemble pour la première fois depuis le combat.
Comme toujours Aëlynn fut la première à réagir, son petit air buté rappela à Corwyn la petite fille qu’il connaissait tant et ne quittait jamais. Si bien que la surprise fut complète quand elle lui demanda de but en blanc ;
« C’était quoi ce baiser ? »
Il répondit immédiatement sans réfléchir
« J’aurais pu mourir, je voulais partir sans regret ! »
Un petit sourire satisfait flotta sur les lèvres de l’ensorceleuse avant qu’elle ne reprenne un air sérieux.

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Re : Chap.7: Les fils coupés
« Réponse #1 le: janvier 19, 2014, 18:30:18 pm »
Face aux regards appuyés de Lyssa et d'Aëlynn sur le torse nu de Jovien, Corwyn contre attaque:
(click to show/hide)

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Faery Tales  |  Livre 3ème : Retour au pays. (Modérateur: Sstrad)  |  Chap.7: Les fils coupés
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !