gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102536 Messages dans 7509 Sujets par 888 Membres - Dernier membre: XUHdismirm septembre 23, 2019, 13:58:36 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Faery Tales  |  Livre 3ème : Retour au pays. (Modérateur: Sstrad)  |  Chap.6: Nuit Pourpre
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap.6: Nuit Pourpre  (Lu 833 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Chap.6: Nuit Pourpre
« le: janvier 05, 2014, 10:21:52 am »
Le jeune homme, nonchalamment allongé sur le toit de la tour, surplombait la ville. Son regard errait le long des rues et des canaux de la vaste capitale, parfois, il accrochait l’imposant temple dédié à Abadar, mais toujours il revenait vers le ciel nocturne.
Vers cette sinistre lune pourpre qui trônait tel un funèbre présage.  La conjonction astrologique qui l’accompagnait, et maintenant déclinait, pointait vers le nord-ouest, par delà le Kyonin. Cette vision ravivait le souvenir des mots de Sigvid sur la sombre prophétie annonçant le retour d’un mal ancien.
Il savait qu’il lui faudrait rendre compte de cette information cruciale au « Cercle » dans les plus brefs délais. Cependant, l’intervention de Joffrey avait tout changé. Elle avait ramené Dragonfall sur le devant de la scène.

Comme à chaque fois que la nostalgie des siens l’avait saisi ces quatre dernières années, il s’agrippa à la sinueuse créature végétale qui voletait à ses côtés.
« Mon vieux ! Je m’étais promis de ne pas y retourner sans Fiona, mais il n’est pas sage d’ignorer les ordres d’un roi, même si je serais curieux d’entendre des juristes débattre des devoirs d’allégeances de l’Ordre. »
Plus que des mots, le jeune druide projetait ses émotions vers son compagnon surnaturel. Il en avait toujours été ainsi depuis leur rencontre lors de la grande chasse. A cette occasion il avait également appris ce que l’on gagnait à suivre obstinément les ordres d’êtres indignes. Et maintenant Dragonfall était en danger et sa famille avec.

« Je n’aime pas revenir sur ma parole, même si je suis conscient maintenant que c’était une promesse d’enfant. Mais… Désolé Fi, mon égoïsme a déjà assez fait souffrir maman, il faudra que tu m’attendes encore un peu, je dois y aller ! »
Le visage de sa sœur, presque maternel dans cette étreinte qui avait suivit le coup de poignard, ce visage qui avait tourné à la colère et au mépris quand elle avait vu ses larmes, tout cela il le vit repasser devant ses yeux en un instant. Rasséréné, il lança au ciel étoilé :
« Merci Fi ! Maintenant je sais ce qu’il me reste à faire !»

Sa détermination posée, il se redressa en position assise, réfléchissant à l’organisation des événements à venir. Il supposait que l’expédition devrait faire escale à Whispil pour recueillir des informations sur la région avant de s’engager vers le village et la forêt. En fonction des circonstances il devrait être aisé d’obtenir qu’il fasse une reconnaissance du marais. Il pourrait ainsi donner au « Cercle » les détails de la prophétie.
Suivant le cours des pensées du jeune homme, le sylphe au corps de linnorm, se glissa comme un chat sous la main de l’humain pour quémander caresses et autres attentions. Tout en le gratouillant derrière l’oreille, le druide ajouta par empathie:
« Oui mon gros ! On en profitera pour allez saluer ton noyer »

Tout en le cajolant, il se remémorait la frayeur intense qu’il avait ressentie quand il l’avait trouvé atone, se laissant mourir de faim. En réponse à cette pensée, Nox se tortilla avec vigueur, rappelant ses jeux avec Aëlynn.
Corwyn se figea à cette évocation. La fillette avait bien grandie en quatre ans, pour devenir une jeune femme de toute beauté, calme et responsable. Lui, s’était ridiculisé devant elle en s’emportant comme un gamin capricieux à la mention de Raynor.
Il était si loin le temps où, sales garnements, ils jouaient ensemble se riant de tout et de tous, plus proche qu’un frère et une sœur.

Une sœur, c’était peut être pour cela qu’il avait cru voir Fiona au bal, quand Aëlynn s’était présenté au Jubilé. Sa perruque noire avait un instant complètement abusé le jeune druide. Troublé, il n’avait pas reconnu immédiatement ses amis. En effet, outre Aëlynn, Lyssandaria et Valaar étaient également présent.
Les retrouver réveillait tant d’émotions, mais plus que tout il comprit qu’ils lui avaient terriblement manqués.
Tout deux aussi avaient bien changé. Lyssa déjà mère d’un garçonnet de presque deux ans ressemblait de plus en plus à Antinéa par son autoritarisme drapé de dignité, mais également par son élégance et son charme. Fière de nous présenter son Méléarn, elle rayonnait son fils dans les bras.
Il était aisé de reconnaitre le père du nourrisson, Ménas, aux œillades que Lyssa et lui se lançaient continuellement dans le dos l’un de l’autre. Pas un instant le druide ne fut trompé par ce petit jeu qu’Aëlynn et lui savaient déjà déceler enfant avec les prétendants de Sarah.
Valaar lui était presque méconnaissable, par son apparence autant que par son attitude, transformé par les épreuves et l’arrestation de Phorgas. Le choc de la perte de ce puissant protecteur décuplait les craintes de Corwyn quand à la situation à Dragonfall.

« Espérons que les scribes auront trouvé la localisation de son père, Valaar mérite d’être apaisé au moins sur ce point, même si je redoute un jeu pervers de Joffrey. »
Le battement de queue méprisant de Nox arracha un sourire au jeune homme.
« Je suis d’accord avec toi, notre bon prince n’a pas assez d’esprit pour avoir orchestré tout cela. Mais il a assez de vices pour avoir tout perverti à son profit. Vois tu je pense que le véritable plan prévoyait une mort naturelle pour Stavian mais que Joffrey n’a pas résisté à l’envie de nous faire accuser de la mort de son père. »

Le museau draconique du sylphe pointa alors vers la terrasse proche. Au delà de laquelle on revenait dans l’aile du palais allouée à la délégation ulfienne.
« Oui tu as raison il a également accusé Sigvid, et il n’a pas fini de payer cette erreur, par ce geste il s’est mis à dos sa propre garde royale. D’autant que la réaction d’Estrid à cette nouvelle ne manquera pas d’intérêt. »
Un spasme d’hilarité secoua le corps serpentin.
« Remercions-la ! C’est à mon sens l’argument qui a été invoqué pour ramener le prince à la raison, et qui nous a permis de nous innocenter. Et puis maintenant le risque d’un mariage entre Sigvid et Joffrey est à écarter, même si le risque n’était pas bien grand ; les monarchies du Linnorm n’étant pas héréditaires»

A ces mots son regard se porta sur la chambre de la jeune princesse, il espérait que cette fois elle tiendrait compte de ses avertissements. Elle semblait l’écouter attentivement pour ensuite avec un aplomb impressionnant nier toute l’argumentation et revenir à son idée première. Elle désarmait ensuite toute velléité de révolte d’un sourire candide et poursuivait comme si l’unanimité avait été atteinte.
L’anecdote sur la grande chasse avait été balayée d’un simple « il ne vous reconnaîtra jamais dans votre armure de bois ! ». L’insistance n’avait aboutit qu’à  « un prince ne se risquerait pas à être aussi mesquin il en va de sa dignité ». Conclusion, il devait l’accompagner au bal.
Depuis l’accusation, elle avait appris pour Tristam de l’auberge de « l’ours qui jongle ». Un tabou avait été brisé en mutilant un barde pour prix de son art. Il espérait et redoutait qu’elle retourne rapidement dans le nord où elle serait en sécurité.

L’aube pointait maintenant il faudrait bientôt partir, Nox devait retourner dans sa cage avant que quiconque le voie. En dehors de Corwyn elles n’étaient que deux à ne pas le redouter, le jeune druide se demandait s’il devait y voir un signe. Il n’avait pas remarqué qu’il ne pouvait s’empêcher de les regarder toute deux en souriant.

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Faery Tales  |  Livre 3ème : Retour au pays. (Modérateur: Sstrad)  |  Chap.6: Nuit Pourpre
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !