gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102368 Messages dans 7488 Sujets par 905 Membres - Dernier membre: pepeARea avril 09, 2020, 05:28:17 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Cianers  |  Salle du conseil (Modérateur: Cianers)  |  Selesnya - Le conclave de l'harmonie
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Selesnya - Le conclave de l'harmonie  (Lu 5915 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Kinburi

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 128
    • Voir le profil
Selesnya - Le conclave de l'harmonie
« le: septembre 05, 2013, 20:58:10 pm »
Le conclave de Selesnya



« Si vous vous joignez à nous, vous êtes notre égal. Sinon... vous êtes perdu. »
- Tolsimir Sangdeloup



Ainsi parlait Tolsimir, un légendaire chevaucheur de loup du Conclave de Selesnya. Mais ces mots auraient pu être prononcés par à peu près n'importe qui dans cette guilde. Le Conclave est en effet une guilde religieuse prônant la solidarité entre les peuples et la communion avec la nature. Ou, selon le point de vue de certains, une secte capable de vous faire un lavage de cerveau en sa faveur en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Les idées défendues par le Conclave sont principalement la collectivité et l'égalité entre ses membres - et les intérêts individuels doivent passer après l'intérêt commun. Il n'est pas rare de croiser des évangélistes Selesnya à chaque coin de rue, appelant à la prière.

Les Selesnya basent leur puissance sur le nombre de leurs adeptes. Ils s'appliquent à joindre à leurs rangs tout ce que Ravnica compte d'exclus de la société, la plupart du temps sans difficulté. Il est vrai que la perspective de faire partie d'un grand tout en paix avec le monde a de quoi en séduire plus d'un. C'est ainsi que la guilde compte à la fois des humains, des dryades, des elfes, des centaures, mais aussi des loxodons, ces hommes-éléphants quasiment en voie d'extinction. Ces derniers occupent souvent des fonctions religieuses, comme Saint Bayul dans Ravnica, la cité des guildes, qui est le Saint Vivant représentant le Conclave à travers tout le Plan. Le Saint Vivant est un membre du Conclave qui lui sert principalement d'ambassadeur, et qui est généralement très aimé dans Ravnica. En effet, il est capable, de part les pouvoirs qui lui sont conférés, d'accomplir des "miracles" (en particulier soigner les indigents) qui le rendent très populaire au sein de la population et contribuent à en faire une icône... sans compter qu'il renvoie une image particulièrement douce et chaleureuse de sa guilde.
Les elfes appartenant à la guilde sont des elfes Silhana, une race très différente des elfes Devkarin. Il existait autrefois une troisième race d'elfes sur Ravnica, mais elle a été anéantie par les deux autres au cours d'une vieille guerre tribale. Les Silhana, à la différence des Devkarin, n'ont aucun pouvoir sur les insectes et ne peuvent pas comprendre leur language. Ils vivent en surface et sont, comme la plupart des elfes, particulièrement agiles. A défaut d'évoluer dans les arbres comme ils le font sur la plupart des Plans, ils occupent certaines tourelles de Ravnica, et il est fréquent d'en voir arpenter les toits de la cité.

La guilde siège principalement à Vitu-Ghazi, la citarborescence, l'un des arbres les plus gigantesques du monde. Il se trouve en plein centre du plus grand et du plus ancien district de Ravnica. L'arbre a été partiellement détruit il y a des millénaires de cela, mais la magie des dryades et des elfes le garde toujours en vie, et son tronc renferme la plupart des hauts-lieux du culte de Selesnya. Les Selesnya prennent soin des derniers arbres du Plan, et cultivent d'immenses jardins au coeur même de la cité (Jardin du temple). Ils en implantent également en des lieux où la végétation a disparu, souvent dans des buts précis : dans Pacte des Guildes, on apprend que le Conclave a fait don d'un arbre géant au quartier d'Utvara, contaminé par la peste Kuga, pour que les spores de cet arbre neutralisent la maladie. Mais le Vitar Yescu (c'est son nom) ne s'avère guère efficace, en dehors d'un périmètre restreint effectivement guéri du fléau.

La structure politique du Conclave de Selesnya est très vague. Elle s'appuyait autrefois sur Mère Selesnya, un élémental désormais dissimulé au coeur de l'Arbre de l'Unité, mais les renseignements à son sujet sont très flous. Il s'agirait du collectif originel du Conclave de Selesnya, un élémental vieux de dix mille ans, résultant de la fusion de dizaines de dryades ayant toutes sacrifié leur identité et leur liberté pour le Conclave - l'essence même du culte de Selesnya. Lorsque Szadek ouvre l'Arbre de l'Unité dans Ravnica, la cité des guildes, Mère Selesnya apparaît sous la forme d'une créature constituée de racines et de lianes entourant des cristaux lumineux, semblable à un élémental.
Aujourd'hui, la guilde prétend être dirigée de manière commune par tous ses membres, mais son véritable coeur est une assemblée, principalement composée de dryades, mais comprenant aussi quelques membres d'autres espèces, comme les loxodons (Saint Bayul). Actuellement, l'assemblée compte également un loup, Biracazir. Les membres du conclave partagent une conscience collective formée par leurs nombreuses voix. En retour, elles peuvent faire partager cette conscience à tous les adeptes du Conclave, et cela donne lieu à d'incroyables messes collectives où tous les Selesnya communient entre eux par la pensée, et invitent tous les citoyens à faire de même - fournir un refuge spirituel de communion et d'apaisement aux Ravnicains est primordial. Le jour de la Convocation est d'ailleurs si important que beaucoup de personnes du Plan interrompent leurs activités pour écouter le chant du Conclave. Ce Chant est chanté collectivement par tous les membres du Conclave, chacun n'en chantant qu'une seule note. Le Chant de la Convocation est une véritable métaphore de la philosophie de Selesnya : séparées, les notes ne veulent rien dire, mais ensemble, elle forment un grand tout cohérent possédant un pouvoir immense.


Le collectif de dryades qui dirige officieusement le Conclave.



Le conclave de Selesnya s’applique aussi à rendre doux et amical ce qui, sur d’autres Plans, serait sauvage, voire féroce : des saprobiontes, des pégases, mais aussi des loups et surtout d’énormes guivres (titanesques dans certains cas !). Tous ces animaux portent d’épaisses armures, la plupart du temps ornées du motif de la guilde. Ces armures ne sont pas destinées au combat, mais à montrer que tous ces animaux sont domestiqués, libérés en quelque sorte de leur agressivité.
La guilde contrôle aussi des élémentaux, hybrides de saprobiontes et de cristaux, utilisés comme main d'oeuvre pour protéger leurs précieux arbres. Enfin, les créatures selesnya les plus étranges sont sans doute les Silencieux, des esprits dotés d'une grande force et vêtus de robes blanches. Ils sont en quelque sorte des oreilles du Conclave et sont chargés d'écouter tout ce qui se dit lors des évènements importants de Ravnica. Pour mener sa révolte dans le tome I, Savra commença par prendre le contrôle des Silencieux pour en faire une force de frappe.



Les Selesnya possèdent également une sorte de garde, les Ledev, qui font office de police chargée de régler les problèmes de la guilde, de défendre ses intérêts à travers le Plan et de protéger ses membres les plus importants lors de leurs déplacements. Ils sont en général pacifiques et favorisent les négocations, mais n'hésitent pas à rendre coup pour coup si leurs ennemis refusent de suivre la voie de la sagesse dictée par Selesnya. Chaque Ledev possède un animal, en général un loup, un aigle, un ours ou un tigre avec lequel ils entretiennent une très forte empathie. On peut presque dire qu'un Ledev n'est rien sans sa monture. En effet, ces animaux donneraient leur vie pour leur maître... et réciproquement. Cette étrange interdépendance est expliquée très poétiquement par Fonn (une ledev ayant un grand rôle à jouer dans Ravnica, la cité des guildes), qui dit que l'animal est une partie intégrante de l'âme du ledev. Cette communion entre l'homme et l'animal est bien sûr très représentatif de la philosophie du Conclave.

Comme ils renvoient la plupart du temps une image de doux pacifistes, les Selesnya sont fréquemment la cible des moqueries et les insultes des guildes les plus violentes, c'est à dire les Gruul et les Rakdos. De plus, les guildes peu respectueuses de la nature - Orzhov et Izzet - les méprisent cordialement. D'ailleurs, en règle générale, les Selesnya n'apprécient pas beaucoup les Izzet, qui ne prêtent aucune attention aux dégâts qu'ils peuvent causer... et ce sont en général les Selesnya qui doivent nettoyer et réparer ce qu'ils ont endommagé !



Citer
"Elle fut surprise par une nouvelle vague de puissance qui la submergea. Par leurs chants, les dryades du Conclave la nourrissaient de leur pouvoir, de leurs croyances, de leur foi. Elle baignait dans cette lumière, et la faisait sienne. Puis ce ne fut plus uniquement les druades, mais tous les Selesnyens, les ledev, les Silhana, les adorateurs du culte de la Vie, et les autres. Bientôt, les créatures de chaque guilde, chaque tribu du plan rejoignirent l'Harmonie. Même les non-croyants écoutaient au moins le chant.
La Convocation avait commencé. Pour Savra, un couronnement.
Le pouvoir atteignait son paroxysme, un rayon de soleil rouge sang caressa le sommet du cocon, qui se mit à éclore lentement comme une gigantesque fleur.
(...) Des fleuves d'individus appartenant à toutes les guildes convergeaient vers l'Arbre de l'Unité. Des gardiens ledev, des elfes silhana et des guerriers selesnyens demeuraient immobiles en pointant du doigt vers la lumière au centre de la convocation. Un groupe de silencieux immaculés lévitaient autour du cercle et dos à lui pour surveiller les environs."
« Modifié: septembre 05, 2013, 23:22:17 pm par Kinburi »

Hors ligne Kinburi

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 128
    • Voir le profil
Re : Selesnya - Le conclave de l'harmonie
« Réponse #1 le: septembre 05, 2013, 23:30:38 pm »
Matya, invocatrice de Trostani



Matya est une prêtresse de Selesnya au service de Trostani, la voix de Selesnya. Elle travaille dans un des temples des jardins de Vitu Ghazi. Quand elle n'est pas occupée à servir le conclave, Matya aime fréquenter la haute société ravnicane. On la rencontre souvent dans les restaurant huppés de Selesnya ou dans les cours Azorius.

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Cianers  |  Salle du conseil (Modérateur: Cianers)  |  Selesnya - Le conclave de l'harmonie
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !