gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102330 Messages dans 7472 Sujets par 912 Membres - Dernier membre: pepeARea décembre 16, 2019, 04:00:54 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Faery Tales  |  Le village de Dragonfall et ses habitants (Modérateurs: Sstrad, Dorothée, D_Herblay, Celena, Valaar)  |  Dragonfall, son histoire.
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Dragonfall, son histoire.  (Lu 1105 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Sstrad

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 594
    • Voir le profil
Dragonfall, son histoire.
« le: août 27, 2013, 15:21:08 pm »

Entre l'an 4200 et l'an 4212 AR le fléau des dragons s'abattit sur le nord du Taldor. La région supporta les attaques sanglantes et les ravages, les déprédations et les carnages menés par plus de plus de 40 dragons. Parmi les victimes, le jeune Durgan Hern, qui perdit sa famille lorsqu’un puissant dragon noir du nom d’Aeteperax détruisit son village natal de Nazili à la pointe sud de la forêt Verduran. Il deviendra au fil des années un grand héro, et la compagnie de mercenaire qu’il fonda – Les tueurs de Nazili – défirent plus de dragon que n’importe quelle autre compagnie de cette époque. Son triomphe final fut la mise à mort d’Aeteperax, au cœur de ses terres marécageuses, une part de la forêt Verduran connu aujourd’hui sous le nom de Dagonfen (Marais Dragon).

Pour ses services, l’empereur du Taldor récompensa Durgan HERN par le titre de Baron et lui donna la régence de la région de la Fourche sud de la forêt Verduran, incluant également Dragonfen (Marais Dragon). Une légion d’admirateurs affluèrent pour chercher la protection de Durgan, et fondèrent rapidement, sur les ruines de Nazili, la ville de Dragonfall, en mémoire des exploits de leur baron, leurs bâtiments construits en pierre de calcaire extraite de la carrière proche. Durgan fit bâtir sur une colline surplombant la ville, « le donjon de Nazili » où il emménagea, accueillant ses anciens compagnons d’armes de passage dans la région.

En 4216 AR, alors que la petite ville de Dragonfall cherchait encore à se faire sa place dans le monde, une congrégation de moines d’Irori se présenta devant le baron, et demanda la permission de construire un monastère à l’est de la ville, surplombant Dragonfen. Le Baron Hern accepta gracieusement leur demande et bientôt les moines bâtirent un beau monastère à l’extrême est du marais. La congrégation de moines d’Irori prospéra et se développa en même temps que Dragonfall, et au fil des ans, développa de solides liens avec la ville.

Durgan se maria avec Arthurial Canteclure, compagne d’armes des « tueurs de Nazili ». Le couple eut  4 enfants et chacun d’eux mourut d’accident ou par mésaventure avant l’âge de 9 ans, laissant la nouvelle baronnie sans héritiers. Ses pertes impactèrent Durgan qui développa une obsession telle pour la mort qu’il fît bâtir un mausolée pour lui et sa famille. Alors que son obsession morbide grandissait, les relations du baron Durgan avec son épouse se dégradèrent. Ils vivraient très vite chacun de leur côté, s’adressant rarement la parole. Le baron modifia son testament pour que son épouse soit enterrée dans une partie du mausolée et non plus à ses côtés.
En 4228 AR, suite une tragédie que nul n’expliquait, une servante retrouva leur corps. Ils furent rapidement enterrés selon les derniers vœux de Durgan et la tombe fut scellée pour l’éternité.

Peu de temps après les obsèques se présenta un jeune garçon d’une quinzaine d’année du nom de Durgan. Sa filiation avec le défunt baron ne pouvait être contesté tant l’enfant ressemblait au premier Durgan. Il était le fils d’Ambréïne Scott, une autre des compagnes d’armes de son père, qui avait combattu un temps au sein de la compagnie. Se sachant enceinte, elle avait quitté « les tueurs de Nazili » en cachant son état au futur Baron. Le nouvel héritier fit de son mieux pour honorer la mémoire de son père et rapidement les habitants de la ville se mirent à aimer leur nouveau seigneur.
Sous sa direction avisée, Dragonfall se développa et devint très vite la ville la plus influente du sud la forêt Verduran, rivalisant avec Wispil, l’ingénieuse et voisine cité gnome. Le château Hern fut bâtit en  l’honneur de Durgan II, par les habitants d’une ville reconnaissante, à côté du vieux « donjon de Nazili ».

En 4465 AR, le Baron Durgan VIII, un seigneur vicieux qui enfermait ses sujets dans le vieux donjon, désormais transformé en prison, pour la moindre infraction, se joignit à une insurrection de la petite noblesse contre le Grand Prince. Son fils ainé Durgan 9 ème, se rebella contre son père et rejoignit les forces impériales et combattît les nobles renégats. L’empire écrasa les rebelles et détruisit en conséquence le château Hern et rasa la moitié de la ville. Ce désastre ne se concentra pas uniquement sur Dragonfall et son château. Un mois avant que le château ne soit rasé, ne laissant en place que la vieille tour que par superstition, les habitants appelleront la tour de la sorcière, les moines du monastères d’Irori disparurent mystérieusement et leur demeure tomba en ruine puis dans l’oubli.

En 4468 AR, Durgan 9 se vit confier par le Grand Prince la régence des terres familiale, et il s’employa sans succès à redonner à Dragonfall sa splendeur d’antan. Désertée par la moitié de sa population, Dragonfall restera à jamais l’ombre de ce qu’elle fut et dépendra des largesses de Wispil.

En 4509 AR, de la forêt des rumeurs grondent. Le peuple fey, repoussé par l’expansion de Wispil à l’ouest et la « confrérie des charpentiers » au nord, se rabatte sur la forêt de Dragonfall. Durgan 11 tente de combattre les envahisseurs mais les pertes sont lourdes des deux côtés. Il endette lourdement le village pour obtenir des armes de Wispil.

En 4512 AR, Durgan le 12ème établit un traité de paix avec le peuple Fey. La fête du Pacte rappellera tous les 4 ans que les hommes et les Feys ont décidés de vivre en harmonie.

En 4705 AR, sous la régence de Constantin Hern, Dragonfall est désormais un petit village paisible qui vit dans l'agriculture et d'une mine de métal offerte par les Feys.

Nos héros ont 9 ans.
« Modifié: août 27, 2013, 15:59:48 pm par Sstrad »

Hors ligne EmileOffep

  • Newbie
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Dragonfall son histoire
« Réponse #1 le: octobre 19, 2019, 18:36:47 pm »
Tes parents ressemblent aux miens, même chose en ce qui concerne les châtiments que ton père te donnait.

La super exigence est-ce qui entraîne des tca ?

Hors ligne EmileOffep

  • Newbie
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Dragonfall son histoire
« Réponse #2 le: octobre 22, 2019, 12:06:34 pm »
Pour info sur Free canal 158 labonnement mensuel est de seulement 0,50. Intéressant, pour ceux qui ont le temps le disque dur de ma Freebox étant plein, avec en plus les dvds et blurays en retard, je ne suis personnellement pas sorti de lauberge.

Hors ligne EmileOffep

  • Newbie
  • *
  • Messages: 5
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Dragonfall son histoire
« Réponse #3 le: octobre 22, 2019, 20:57:11 pm »
Bonjour
Il semble que le même portique existait également à Rosporden, mais là non plus pas de trace. Jai désespérément cherché de la doc pour le modéliser et ai renoncé   Je vais donc suivre ça avec le plus grand intérêt

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Faery Tales  |  Le village de Dragonfall et ses habitants (Modérateurs: Sstrad, Dorothée, D_Herblay, Celena, Valaar)  |  Dragonfall, son histoire.
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !