gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102316 Messages dans 7472 Sujets par 915 Membres - Dernier membre: pepeARea novembre 14, 2019, 05:07:25 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Mascarade - Cianers  |  Chroniques Groupe 2 (Modérateurs: Yademael, manquedebol, Cianers, Havokation, Ash, Kinburi)  |  [Journal] The Alan Parson's Project - Sirius
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: [Journal] The Alan Parson's Project - Sirius  (Lu 2630 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Yademael

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 2104
  • MJ à tentacules.
    • Voir le profil
[Journal] The Alan Parson's Project - Sirius
« le: août 05, 2013, 17:39:14 pm »
Le Background se situe ICI


26/10/2012 : New York
On est à peine parti de Chicago avec Miss Une-Chance-Sur-Deux quand Peter O'Tool m'a appelé : un gros job nous attend et il veux nous voir. Notre dernière mission me laisse un vieux gout d'inachevé, comme une recette trop longtemps répétée qui commence à devenir de la routine et qu'on ne prend même plus la peine de finir... Heureusement qu'il y a Alice et ses idées étranges aux lourdes conséquences pour me ramener dans Ammonia Avenue, sinon je perdrais probablement la foi devant l'immuabilité des anciens...
Enfin. Il veux qu'on se voie à New York, pourquoi pas je veux dire, après tout il m'interdit d'aller à l'ancienne York, autant qu'on se voie à la nouvelle ! Après tout, je n'y suis pas retourné depuis... Houlà ! C'était déjà Sabbat à l'époque ou c'était encore camariste ? Ah oui c'est vrai, c'est Camariste maintenant, depuis le putain de putsch du Prince Deloraison. Je l'ai rencontré à la Tal'Mahé'Ra, un mec bien couillu et bien classe. Second de tous les membres du Triumvirat pour ensuite les crosser avec un sourire ? Comment ne pas respecter un gars comme ça ?!? Faudra que je redemande les détails à Alice ou à Sally, ça les fait toujours mouiller de me raconter ça ! Un Toast à Mister Vaseline par bouteilles de 5 litres !
Va pour New York M'sieur Peter, je commence à être un peu soulé de la vulgarité Sabbat...


Nous sommes donc arrivés avec Sally (personnalité que je me suis autorisé à vérifier à plusieurs reprises) devant le restaurant que notre distingué employeur avait réservé pour l'occasion. Quelle n'est pas notre surprise de voir en sa compagnie une maghrébine qui serait charmante si elle n'avait manifestement décidé d’embrasser un éfrit. Profitant de son inattention en regard à mon partenaire, je décide de m'insinuer discrètement dans son esprit mais, las, notre hôte décide de commencer le laïus qui nous présentera nos multiples objectifs par l'annonce de la mort de ma sire : Galathée.
Je ne réagit pas, soufflé... Je ne saurais jamais si elle est ma sire ou celle de "l'autre" ? Il ne reste plus que Volk pour me répondre ? Mes bras me sembles sales, répugnants, mes vêtements sont inégaux, mal ajustés, combien y a-t-il de couverts sur les tables ?
Rester concentré, ne pas laisser ma bête prendre le pas sur mon comportement. Je réussis plutôt bien à me contrôler, ne laissant transparaitre que les grattement insuppressibles de mes avant-bras.

Comment est-elle morte ? L'assassin se nomme Larry et il a été plus fin politicien qu'elle. Ah ! En même temps ce n'est pas comme si je la connaissais politiquement l'autre grogn... Je n'ai guère eu l'occasion de pratiquer en sa compagnie les arts politiques et ne connais donc pas son niveau dans ce domaine. Mais "Sakina" pourra nous en dire plus.
Notre distingué hôte nous narre ensuite les diverses capacités connues de Larry. Effectivement, cela va être une stupéfiante épopée que de le neutraliser ! Et qui plus est il rassemble autour de lui de nombreux artéfacts puissants ! Mais Sakina pourra nous en dire plus encore une fois. Elle l'a donc fréquenté, intéressant.
Ce charmant Peter nous présente nos différentes options en nous laissant comme à son habitude, carte blanche. Mais sa formulation étant un peu absconse, je me suis permis de traduire à notre adorable grande brulée.
Voilà que sur ces entrefaites arrive un jeune indien dans un costume-cravate qui a connu de bien meilleurs jours. Mihàly Barna se présente comme un joueur de violon et notre hôte nous indique que nous possédons un grand ennemi commun. Je vous le donne en mille : Larry est l'assassin de la femme et sire de notre indien.
Au départ d'O'Tool l'assamite se présente sous le nom d'Azz et nous demande de nous présenter. Je m'infiltre subrepticement à la surface de son esprit et nous commençons les différents échanges de banalités.
Et la question arrive : Que s'est-il passé entre Larry et vous ?
Par le grand Projet... Don't Answer Me Mademoiselle  !
"When we were living in a dream world,
Clouds got in the way
We gave it up in a moment of madness
And threw it all away
"

A croire que tout a disparu dans un moment de folie ! Son esprit m'en dit tellement et tellement peu... Manifestement Shanghai a été une expérience traumatisante... Je n'en attendait pas moins d'un évènement capable de destituer un Justicar mais quand même. Elle semble avoir été au centre de tout... La pauvre. Mais il semblerait que cela soit son svadharma : Mettre les pieds dans le plat qu'il ne fallait pas déranger et regarder les évènements lui échapper ? Il faudra que j'approfondisse au fur et à mesure de nos rapports. A la fin de la discussion, je demande à notre nouvelle amie s'il ést possible de loger quelque part afin de se changer avant notre rencontre avec le Prince ? Après tout, Alan a déjà séjourné à New York mais il ne fait jamais de mal de renouveler sa présentation. Par contre je n'arrive pas à me souvenir sous quelle apparence et sous quel nom j'ai bien pu le croiser à la Tal'Mahe'Ra...

Notre entretien avec lui répond immédiatement à ma question : Il me connait sous ces 2 identités... Tsss 5  longues années de travail acharné afin de bien départager ces 2 noms et lui les connait déjà. Bah, il est de la famille, ça n'est pas trop grave... Mais ça reste agaçant ! Son interrogatoire néanmoins me donne une informations que je n'aurais jamais soupçonnée : il ne nous fait pas confiance pour remplir la mission sans abîmer sa descendance ! Il doit bien savoir qu'en cas d'absolue nécessitée je peux (avec de violents efforts) museler Alice et faire ressortir Sally et que mon statut à la camarilla est irréprochable, il doit même savoir que je suis un non-violent et un pacifiste ! Donc... Il parle de l'assamite. Mais quelle équipe de bourrins sans cervelle ont-ils bien pu former pour qu'un 6ème génération ventrue craigne pour la non-vie de son infant lors d'une mission de sauvetage ?!?
Le Prince nous fait sortir avant de nous rencontrer un par un. Mon entretien se passe bien car le Prince désire des garanties et s'il y a bien une chose que je peux donner dans tous les sens de tous les termes, c'est ma parole !
Il me laisse sortir un peu rasséréné pendant que nous attendons "Sakinazz" qui demande un deuxième entretien...

Je rassemble ensuite mes divers acolytes pour planifier les prochains jours : Sally veut revoir Mr Rostand, je dois faire le nécessaire pour notre voyage à Berlin, Mihàly doit organiser une représentation de violon et Sakina... Hmm elle n'a rien à faire en ville pour préparer son départ. Soit, cela me semble une assez bonne occasion d'officialiser notre contrat de garde du corps, allons donc voir l'émissaire Assamite. Samson Ben Jema il me semble ? Ah non, celui-ci a du quitter la ville et a été remplacé par Mr Assan Allil... Avec lequel elle ne s'entend pas parce qu'elle... Lui a tapé dessus pour qu'il soit moins nul ?!?

Pardon ? Elle a fait quoi ?!? Mais... Mais... On ne fait déjà pas ça à des humains alors à des vampires ! Son propre émissaire de clan en plus... Bah voyons, allons tabasser tous les malkaviens pour qu'ils soient moins étranges ? Mes Aïeux, quelle femme fascinante ! Elle souhaite se rabibocher avec lui mais c'est un homme religieux, intègre mais elle en doute vu qu'il cautionne la torture mais les Pisanobs, etc., etc. Moui, mouais, mouarf comme dirait l'autre... Mais cela me donne une idée ; peut-être est-il possible de les ressemeler en expliquant à Mr Allil à quelle point c'est une assamite compétente ou alors en les liguant tous deux contre moi, à moins d'accentuer leur clivage et de m'en faire un allié. Hmmm.... Très bien, je prends fait et cause pour vous Mademoiselle Sakina et ferais le nécessaire !
Elle semble perplexe mais me donne l'adresse ainsi qu'un numéro de téléphone que j'utilise immédiatement pour prendre rendez-vous.

Et maintenant, quartiers libres avant le retour d'informations du Prince ! Mon dieu comment les gens peuvent-ils vivre dans des pièces aussi sales ! Un entrepôt qui plus est ! Bah... Tout le monde n'a pas les mêmes critères de propreté et qu'attendre d'un ancien clochard... Javel, désinfectant industriel, ménage d'emménagement !

27/10/2012 (le lendemain)
Je me rends chez Assan Allil qui manifestement est un intégriste musulman. Très poli, très propre (un plaisir même si... Il n'est pas droit ce tableau...), il parle de la place des femmes, de l'intégrité de la religion, de son clan, de Berlin, de Salambo, d'Azz... Je l'écoute d'un oreille distraite, j'ai préparé cet entretien avant de venir et ce qu'il me dit rejoint ce que j'avais prévu à quelques insignifiants détails près... J'en viens donc au moment fort de l'entretien quand, après l'avoir incité à me parler de ses différents avec Azz je lui propose de régler de prétendus problèmes financiers avec les Pisanobs en échange d'une prise de risque un peu augmentée de ma part. Après tout, il la déteste, il est machiste, il va poliment embrayer sur les détails des Pisanobs ce qui scellera subtilement notre accord et... Non il ne fait pas cela. Il se lève, nerveux, me pose des questions sur les informations que je pourrais avoir à son égard et se met totalement sur la défensive. Mais qu'est-ce que... Intègre ! Merde il a souligné son intégrité et sa dévotion au clan ! Merde merde merde merde !!! J'ai complètement foiré ce coup-là ! Non attends c'est rattrapable, je diminue ma proposition, essaye de la rendre stupide, pardon mais si vous voulez je vous... Ah ok je me tais et il me séquestre...
Merde ! Il ne va plus me laisser parler ! Bien, réfléchissons calmement à la situation. Voyage Astral ? Picotements derrière la nuque. Il est occupé au téléphone. Merde je ne PEUX pas passer la nuit chez lui ! Me réveiller diminué et avec encore un autre visage ? Pas devant lui, pas devant qui que ce soit ! Profitons qu'il est occupé, je ne vois aucune caméra dans la pièce. Mais je n'en ai pas cherché dans le couloir non plus... Ces dernières années ont été trop faciles, trop rodées, trop routinières (même s'il s'agissait de la routine du chaos), j'ai perdu le tranchant qui me caractérise, ce talent de danser sur la corde ! Bien, étape 1, se reprendre : Check. Étape 2, sortir discrètement d'ici : un peu de sang sur la serrure et on en parlera plus !
... Porte de sécurité à 7 points. Bah mon salaud, je te fais un petit mot pour te proposer de te rembourser ta porte après mon départ parce que là je vais te la pourrir ! Soyons discret, toujours concentré sur le son de sa voix, je passe par le trou dans la porte et... Sa voix vient de changer d'intonation, il vient de lancer un enregistrement ?!? Wouah si ça c'est pas un paranoïaque de compétition : AUGURE ! Ho putain il court vite, regard baissé, un vrai pro la salopard ! "JE NE SUIS PAS VOTRE ENNEMI !"
Il s'arrête, toujours ça de gagné ! Hein quoi les mains de la corruption ?!? Mais de quoi il cause ?!? Ha mais non mossieur, je suis pas tremere, je suis... Je suis baisé là en fait... Je grommèle qu'il y a eu un accident il y a bien longtemps avec un tzimisce que j'ai diablé ou qui m'a diablé, je ne sais pas trop mais que depuis mon sang est acide. Je lui fais le coup du crayon... Il se calme, encore et toujours ça de gagné et me séquestre un peu plus poliment pendant qu'il passe des coups de fil. Le premier en arabe, encore. Bon bah autant ranger et nettoyer, ça fera plaisir au prochain "invité" ; l'appel suivant est en français. Tiens donc, le prince carrément... Et comment il présente ça, pfff... A vous dégouter d'être sympathique et poli avec les gens ! En même temps, l'alternative me dégoutte donc on restera sur la gentillesse et la politesse hein ! Et un dernier appel en Arabe, plus court et sec celui-là.
Il revient m'annoncer que le prince prend ma défense (comme il est gentil ! Prinçounet, va...) et qu'on viendra me chercher dans 30 minutes.

Je descend, trouve Haskil qui m'amène à l'élysium. Je discute un peu avec lui et... Soit il est très fin, soit il est persuadé d'être très fin mais en fait d'une naïveté rare... Quelle idée de mettre un nouveau-né à ce poste d'intendant, je vous le demande ! Et les dents bien longues avec ça !
Je vois le Prince, qui me demande subtilement de quitter sa cité ASAP et de ne pas jouer entre-temps (rabat-joie). Je l'informe concernant Haskil et il m'engueule. Oui oui tu es vexé dans ta virilité, tu devais probablement le savoir et tu crois que c'est un jeu de ma part pour déstabiliser ta ville. Écoute Prince Vaselin, je te dis ce que je découvre sur ton intendant, si je voulais jouer avec je ne t'en parlerais pas mais j'augmenterais ce sentiment chez lui pour le pousser au génie ou au désastre ! Là justement, je ne joue pas et veux te rendre service ! Pfff... Comme quoi les ventrues, ils sont bons pour les plans à long terme mais ne savent vraiment rien gérer en improvisation.
Si tu es aussi malin que je le crois, tu repenseras à cette conversation à froid et tu feras le nécessaire si ce n'est pas déjà fait. Sinon, bah... J'aurai joué vraiment à l'insu de mon plein gré !

Mais je vais faire des excuses publiques demain avant le concert de Mihàchin et lui rembourserai sa porte à Issan Hallal, ne t'inquiète donc pas petit prince, je veux bien même te dessiner un mouton !

28/10/2012 (le lendemain)
Concert, excuses larmoyantes, humiliation publique, sincérité de circonstances, trémolos dans la voix. Le concert ? Mouais Chimérie c'est bien sympa il y a pas à dire. Et ça compense le manque de génie au violon. Comme quoi c'est encore une de ces légendes infatuées par quelques toréadors hystériques dans des cités neurasthéniques... La salle manifestement pense comme moi et ça cause beaucoup de mon "humiliation"...
Allez, je finis la nuit en racontant tout à Azz, complètement tout, buvons l'échec jusqu'à la lie que je n'oublie pas qu'il faut que je recommence à VRAIMENT faire attention. Les beaux jours sont finis, la guerre de chaque instant et de chaque impression recommence !
Je suis de retour dans le Grand Jeu les enfants et j'ai bien l'intention de causer quelques banqueroutes !
Alan You've got nothing left to lose !

Sigismond de Bergerac appelle Chuck Finley : 50.000$ ! Bon bah entre ça et la porte à 30k d'Assan Hallil, je vais arriver à Berlin en caleçon... Hey ! Tant mieux, ça donnera du piment à l'aventure !
On se prend une semaine pour régler tout nos bazars et chasser jusqu'à plus soif, puis on prend notre vol pour Berlin !

Dans l'avion Alan Parsons écoute :

New York : Le bilan
  • Assan Allil me déteste. Mais peut-être que si j'étais mieux renseigné sur lui je pourrais découvrir qu'il est bien le genre de type que j'avais prévu. Remonter dans son estime va être un processus long et compliqué mais qui peut-être fructueux. Raisons de vouloir le faire ? Pour le moment aucune.
  • Deloraison a un intendant un peu trop curieux pour son propre bien, surtout qu'il s'agit de l'infant de Finley. En tout cas ses oreilles qui trainent peuvent être un atout avec un minimum de coups de brosses.
  • Le Prince m'a demandé de ne plus rien faire dans sa ville. Je n'y séjournerai donc pas et me considère comme indésirable dans les deux York, l'ancienne pour des raisons de survie, la nouvelle pour ne pas m'ennuyer à mourir.
  • Sakina est un personnage passionnant à l'histoire riche, il me faut en savoir plus sur elle.
  • Mihàly est visiblement un escroc qui abuse d'une réputation sur-gonflée pour jouer les parasites de la Camarilla. J'aime bien. Quelqu'un de confiance si ses pulsions ne lui jouent pas trop de tours. Il faudra que je le teste. Ou mieux, qu'Alice le teste pour moi !

  • Bilan Perso : Je me suis planté de manière spectaculaire et j'ai trop joué la confiance. J'en paye le prix. Mais cette expérience est positive, elle était peut-être même nécessaire avant de replonger dans le grand bain des intrigues séculaires. Elle m'a réveillé ! Je suis de nouveau vif et alerte, je suis sorti de ma torpeur ! TREMBLE MONDE ! Je connais ton Svadharma et je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour que tu l'accomplisses.



03/11/2012 : Berlin
Les services de Mr Finley n'ont rien perdu de leur exhaustivité. Sortis de l'aéroport, un véhicule nous attend pour nous déposer directement à l'élysium ! Enfin.... De mon temps c'était un terrain vague et voici à présent que se dresse une grande boite à vibrations capables de vous décoller la chair des os portant le doux sobriquet de "Trésor"... Sally force le cœur du videur pour y entrer, accompagnée de Mihàly... Tsss je n'ai pas fait de brainstorming au sujet de la cité car je pensais que chacun ici connaissait les bases... On ne peut rentrer dans l'élysium sans le Passeur. Le Passeur est un Gangrel proche des clochards. Il possède un pouvoir étrange qui bloque l'accès aux personnes qu'il ne désire pas voir entrer. L'entrée est une bouche d'égout. L'entrée est donc probablement à l'arrière du bâtiment là où l'on trouvera des clochards. CQFD.
Azz me suis en bonne garde du corps obéissante et nous trouvons le passeur. Pas bavard, comme d'habitude. Nous retournons chercher les autres. Amusant comme ils sortent secoués, voire même choqués par ces vibrations ! Allez, les enfants, suivez Papa Parsons, il connait toujours les bons plans.

Le passeur tends la main, je reste interdit. Il fallait payer aussi la dernière fois ? Je ne me souviens absolument pas de ça ?!? Le regard de tous les autres est tout aussi perplexe que le mien. Et après on s'étonne que Berlin soit une ville moribonde ? Allez Passeur, prend la redingote de Sigismond vu que tu ne veux pas de mes gants... On ira faire des courses pour les prochaines fois parce que j'ai bien l'intention de revenir souvent ! Et quand je vois ce que les autres donnent, je me dis que cela ne sera pas du luxe... Attendez ne bougez plus, ne faites plus rien ! Un Louis d'or ? Ravnos de mon cœur, soit ton porte-monnaie est le plus lourd du monde (et dans ce cas j'exige que tu me rembourses ta part du voyage), soit tu triches ! Tu distribue généreusement l'or des fées on dirait. Je sens que les prochains jours vont être intéressants ! Mais définitivement tu restes loin de moi, je ne veux pas être présent quand la foule en furie viendra avec fourches et faux pendre ton cadav... Euh... Une corde ? L'assamite se balade avec 30m de cordes dans son sac ?!? Ah ouais... Quand même... Au moins on ne peut pas lui reprocher de ne pas être préparée... Mais quand même...
Le passeur se lève et ouvre la bouche d'égout. Oh mon dieu. Merci de ta grande bonté qui a voulu que le passeur ne désire pas mes gants ! Une échelle crasseuse, un couloir répugnant et la caverne d'Ali Baba où se trouvent 4, 5, 6... 10... Ah mince, un set d'argenterie, il faudrait ouvrir la boite pour compter le nombre de couv... Reprends-toi Alan, Sirius, Sigismond, Qui-que-tu-sois !!! Respire un grand coup, concentre-toi sur la porte de l'autre coté, tu n'as pas traversé le désert pour mourir à 10 mètres de l'oasis ! Marche mon fils !

La catacombe égoutière est grande et rappelle l'intérieur d'une église.

Une charmante lycéenne aux cheveux roses se dispute avec ce bon Yuri. La Justicar Toréador est présente et discute avec un membre manifeste de son clan mais nous regarde d'un air distrait. Alors... On bloque ses pensées, on pense à la musique, on ne change pas son spectre émotionnel, je ne vois pas Philodon, la ville a changé de Prince si je me souviens bien. Yuri, le nouveau Prince ? Une princesse ? Et elle tient à ce titre ? Ça sent l’œdipe non digéré de gamine capricieuse ça... Ozzie Steppenwolf, inconnu au bataillon des grands de ce monde, désolé !

Sexy pour une Nosfé ! Ah ça me dit vaguement quelque chose, l'étrange beauté de Berlin ! Et c'est l'infante de Philodon : "Vous n'auriez pu remarquer ce qui se cachait dans l'ombre de mon père" ! Wow Œdipe, tu as une sœur... Mais loin d'être conne et... TRÈS bien renseignée. Du coup, tu vénères vraiment ton père ou tu en étais jalouse et tu t'es débarrassée de lui petite fille ? Et existais-tu seulement avant la disparition de Philodon ou bien es-tu la représentante d'un mouvement Nosfératu qui ne peut se permettre de paraître sans leader ? Mais j'avoue qu'avec un sac sur la tête, je ne manquerai pas d'honorer ton.... Hein ? Euh ah oui ma parole de ne rien changer dans ta ville... Non. De ne pas chercher activement le changement. Ouais ça ça me va. "C'était un accident !" sonne tellement mal mais "Ah bon, cela a provoqué ceci ?!? Mais comment pouvais-je le savoir ?!?" résonne tellement mieux ! Prend ma parole petite, le seul clan auquel je refuse de le donner est celui de ma garde du corps... J'ai toujours tellement peur qu'on ne me prenne au mot et me vole mon fond de commerce !

Et elle ne veut pas de diaboliste dans sa ville... Mais tu commences à me les briser menu petite conne ! Tu veux ma parole, tu la vire de la ville, tu es princesse gamine ! Pas reine ni prince, un titre pareil n'impose pas le respect, un jour tu vas te faire déchausser les canines par un abruti si tu ne tiens pas mieux ton titre... Bon, sauvons la situation, la diablerie a du se faire durant une chasse au sang j'en suis persuadé (mielleux, mielleux). Et pan dans les dents, on se prend la droiture incarnée animée du courroux du juste envers le tyran, tyran qui répond que, Hey ! C'est justement son intitulé de poste, donc tu dégages la diaboliste ou tu te fais tyranniser... Je réussis à lui négocier 2 jours.
Azz se casse, probablement pour se trouver une solution... Essayons de voir si je peux lui en trouver une.

Mihàly va voir la Justicar qui l'a validé d'un signe de tête à son arrivée. Hmmm... Il est probablement meilleur que je ne le pensais pour avoir son approbation... D'abord Yuri, puis Judith Benson. Surtout que Yuri m'a indiqué qu'il aurait besoin de moi... Alors le débat ? La prostitution ? Hmmm... La Princesse m'a fait promettre quoi déjà ? Je suis ni pour, ni contre, bien au contraire. Sally se pointe dans la conversation et parle de passion dans le baiser ? Bonjouuuur Alice ! Et voici ? Scylla. Alice/Sally rencontrer Scylla... Laissez-moi me jeter dans Charybde ! En tout cas, tu as gagné la responsabilité de Scylla. Hou-là ! Passe une bonne soirée ! Je me renseigne sur la situation actuelle de la cité auprès de ce bon Yuri et essaye subtilement de lui faire comprendre mon utilité potentielle si seulement j'avais l'autorisation princière de lui filer un coup de main, ce qui n'est pas le cas... Ah si seulement quelqu'un allait voir la princesse pour lui demander de me libérer de ce serment ou simplement de le modifier afin qu'il me permette d'aider la cité dans cette situation complexe. Si quelqu'un faisait ça, je pourrais surement mettre mes talents au service du clan nosfératu... Non toujours pas ? Hey Yuri, tu voudrais pas demander à la princesse de modifier mon serment de façon à ce que je puisse te filer un coup de main ? Nan je veux pas y aller moi-même, ça ferait un peu genre le mec qui donne sa parole à tout va sans réfléchir... Merci Yuri, tu es un frère pour moi !
... Yuri, Boulet... Décidément la subtilité c'est pas ton truc... Ou alors tu fais bien exprès de ne pas comprendre...
Je vais voir Judith Benson pour prendre rendez-vous pour le lendemain et j'apprends que sa délicieuse compagne n'est pas Toréador mais Brujah. Ah oui Botticelli en effet, on parle de ses soirées jusqu'à Paris vous savez ! Mais c'est pas tout ça, je vais y aller hein, salut à plus et à demain !
Pfff ville de barges... Quoique je regrette de ne pas avoir pris mes sexologues de poche, ça aurait vraiment pu être drôle !

Direction le point le plus haut de Berlin pour m'immerger dans le chaos des déplacements dans la cité. Il faut que je rencontre le Préfet Ézéchiel afin de régler le problème de la chasse au plus vite. Je trouve la tour, perds mon regard dans ce désordre ordonné. Il doit y imposer le poids même inconscient de sa présence...
Mon regard se perd dans tout ceci et je me retrouve dans une salle de bain, en train de retirer des balles de mon bras. La blessure se referme pendant que je recharge mon énorme flingue. Je repose les bandage dans l'armoire de toilette, y prends un médicament que je gobe et referme le meuble. Le miroir me renvoie mon regard, je me dédouble, sort d'Ézéchiel pour devenir son reflet... Et la vision s'interrompt. "Si tu ne veux pas sombrer dans le lac de Narcisse, ne cherche pas à embrasser ton reflet." Aucune chance que je cherche à lui rouler une galoche Papy Œil, ce mec me terrifie...

Ce qui ne m'aide aucunement mais me fait dire qu'il faut absolument que je voie mon primo l’Œil de Magnus. Toujours dans cahute au milieu du parc, ça me fait plaisir de le savoir toujours en vie à générer son chaos tranquille, à pousser les gens à l'accomplissement de leur Svadharma. Il m’accueille en compagnie d'un inconnu, un nouveau-né semble-t-il et pousse le cri suivant : "Tu as trouvé le miroir !" Vieille baderne pisseuse ! Tu l'as vu ça ! Je n'ai pas reçu la bénédiction de mon clan ou je ne sais pas la reconnaitre ou je l'ai peut-être même perdu ou bien ne l'ai-je pas acquise durant la diablerie ! Rhaaa... Dans mes bras, vieux borgne, tes propos obscurs m'ont presque manqué !
Ah, le préfet est mon opposé parfait. Si on se croise il va me détruire ou peu s'en faut... OK je note ça...
Mais sinon quoi de neuf pour moi, enfant du chaos ? Tu resteras l’œil du cyclone, oui ça me convient, ça serait bien que je ne détruise pas la statue ? Hmmm donc certains de mes actes risquent de produire un sale maelström de violence aux alentours d'une statue ? Me reste juste à trouver laquelle, je n'en vois pas dans ton parc. Mais peut-être que dans le coin... Une personne intéressante à qui il faut révéler son svadharma ? Le nouveau préfet de Berlin, Otto Von Lieber... OK, pourquoi pas.
Pfff... Il est l'heure d'aller faire mes courses : Javel, désinfectant industriel, ménage d'emménagement !
Mais sur le chemin, point de préfet... A croire qu'on m'évite dans cette ville !


04/11/2012 : Berlin toujours !
Ce soir, je dois vraiment avoir la tête dans le fondement de quelqu'un d'autre ! 3 essais pour me refaire une beauté et Sally qui appelle pendant que je me "rase"... Heureusement que madame la Justicar ne m'a pas donné d'heure...
Elle me demande si je sais ce que c'est que du satin de babybel... Euh... Catin de Babylone ? C'est une référence biblique ça. Qui a dit ça ? Ezechiel au sujet de Scylla ? Ah bah c'est bien ça... Attention à Ezechiel petite Sally ! Il utilise des balles aux phosphates et ça brule les vampires si je ne m'abuse. Et ça empoisonne les humains je crois aussi, enfin, je suis pas très fort en chimie...  En tout cas, elle m'informe qu'elle suit Scylla, je l'invite à se laisser des notes précises en cas de besoin. Et de protéger Scylla... J'ai un pressentiment sur cette gamine, je la sens un peu trop bien à mon gout... Et Mihàly est avec elles. Bah au moins, il n'est pas en train de refourguer des louis d'or à tout le monde !

En chemin, j'achète 2 bouquets de fleur, un splendide pour la Justicar, un autre de roses... Hmmm quelle couleur aujourd'hui ? Jaunes, la couleur des cocus ! Je me balade dans la rue, attirant les sourires, et je croise un couple heureux, donne à la dame le bouquet de roses jaunes. Elle le prend et engueule son homme comme quoi il ne lui offre pas des fleurs plus souvent ! Ha ! Amusant et imprévisible, j'adore ! Peut-être trouveront-ils plus tard la signification de ces roses ou peut-être pas, qu'importe. J'ai le vent sous mes pieds, des sourires dans la rue, un énorme bouquet dans la main et je vais rencontrer la personne la plus dangereuse de cette ville avec Sorin Markov !
Je vis ! Je suis vivant ! Je prends des risques (certes limités, mais je ne suis pas à l'abri de la catastrophe) dans une situations complexe dont la moitié m'échappe encore à coup sur ! Je pourrais embrasser ou embraser le monde cette nuit !!!
Mais toujours pas de préfet... Azz par contre m'appelle juste avant mon arrivée pour que l'on se retrouve, elle a fait le nécessaire pour être accepté en ville. C'est du rapide ! Et toujours ça d'économisé. Je lui donne rendez-vous à la sortie de mon entretien.

Quand j'arrive, on me demande si j'ai des armes sur moi, non merci j'essaye d'arrêter puis on m'amène devant Judith Benson, Justicar Toréador. Elle me propose un calice. Désolé mais je ne bois que ce que j'ai moi-même chassé. Elle me répond que je n'ai pas perdu mes bonnes habitudes. Mais s'il existe bien une ville qui pourrait me faire perdre celles-ci, c'est bien Berlin et sa situation si complexe !
La conversation est engagée, je tente d’effleurer son esprit. Les imbrications sont grandes, son esprit m'est fermé. Je ne forcerai bien évidemment pas l'esprit d'une justicar... Je doutais de réussir mais je m'en serais voulu de ne pas avoir essayé.
Venons-en au fait ? Merveilleux ! Tu me fais gagner tellement de temps ! Ma foi, vous êtes, madame, la seule personne à m'avoir percé à jour. Or vous n'en avez rien fait. Je dois rester ici, agir ici mais a) je ne voudrais point heurter vos projets et b) j'aimerai savoir ce que vous me réservez.
Je lui ai coupé l'herbe sous le pied. Pfiou, c'est bien rassurant à entendre ! Avantage de la Jeunesse sur l'Expérience ou du Paradoxe sur... euh... La Justicaritude ? Quoi qu'il en soit, que le match commence !
Ce que je viens faire ici ? Demi-vérité ! Contrée ! Esquive ! Contrée. Attaque : Cela concerne un des rares vampire de cette cité à ma connaissance capable d'égaler votre puissance. Silence. 45-30 ! Service à vous Madame la Justicar.
"Que venez-vous faire ici qui puisse nuire au bâtisseur de cathédrales ?"
Je viens venger ma sire. Ah oui c'est vrai, pas l'officiel, la vraie : Galatée.
"Cela ne m'intimide pas vous savez." Hein ? Quoi ? Pardon ? Mais... Je vous menace pas ?!? Oh... mort de Galatée = mort d'un Justicar. Euh non attendez, ce n'est A-BSO-LU-MENT pas ce que je désire !!! Je veux trouver et faire juger son meurtrier !
Et je ne parle pas du Justicar qui ne faisait que son boulot hein, mais bien du salopard qui est à la base de tout ceci. Et je parle d'un jugement à Paris, tout ce qu'il y a de plus réglo. Je comprends bien que cela te fasse marrer, tu m'étonnes...
Bon elle bosse en collaboration avec Gustav Niktuku (même pas peur) avec l'aide d'un de ses infants actuellement en ville (je flippe pas une seconde) car un justicar ne meurt pas dans des circonstances aussi mystérieuses sans qu'une enquête ait lieu (je serre pas les fesses). Il est vrai que les enquêtes qui rassemblent simultanément plus d'un justicar sont rares (OK, je suis peut-être un tout peu nerveux. Mais à peine à peine. Et vous ne pouvez rien prouver) mais elle a dans l'affaire un intérêt tout particulier (tadadam tadadadam, tadadam tadadadam, TINTIIIIIN) car elle avait beaucoup de respect pour ma sire. Bah tu la connais surement mieux que moi alors...
Après un regard un peu perplexe de sa part, je lui propose que nous parlions en toute sincérité de tout cela, nos objectifs ne sont pas contradictoires, aidons-nous mutuellement. Elle accepte !
Permier Set : Alan Parsons !
Je lui dit une bonne partie de ce que je sais, je tais ce qui ne concerne pas directement l'affaire. Oui on est bien venu à plusieurs, c'est pas comme si notre couverture à ce sujet était trouvée aux mites !
Elle a quelques informations mais c'est dangereux : Elle a "bossé" avec Larry. Elle le connait et sait où je peux déterrer plus d'informations sur lui. A quelques kilomètres de Saratov (Caca-culotte, direct. Enfin, façon de parler), il faut que je cherche l'Aigle Gris. Chuuuper. Volk, de la lignée de Larry et donc de Sorin ? Putain que j'espère que non. Non pas que ça changerait quelque chose mais euh... On peut pas directement dominer sa lignée à travers son propre sang quand on est vraiment un Mathusalem qui fait flipper ? Ou alors, un rituel de Voïvode qui joue sur la terre d'un tzimisce pour le dominer ? OK on réfléchira à ça plus tard...
Je lui pose quelques questions sur le fait que Berlin ou cette ville pourrait être la terre de Larry ? Elle me sort que ce n'est pas le genre d'information que je donnerais même à mes plus proches alliés, n'est-ce pas ?..
Je te concède le Set si on change de sujet madame Connasse, ça me fait trop flipper. 1 partout, balle au centre...
Je respire un grand coup pendant qu'elle continue. Il n'y a dans cette ville que 4 personnes qui pourront me donner un complément d'information au sujet de Larry :
 - Sorin Markov : oui, voilà, c'est dit, on peut passer au suivant. Elle me conseille même de ne pas faire ça. Ce qui va sans dire va toujours mieux en le disant...
 - Philodon : Il n'est pas mort mais disparu. Intéressant.
 - Geralt de Riv : Disparu lui aussi. Euh non. Vraiment pas, non. S'il peut rester sous terre encore mille ans, ça m'irait bien et si je le sors de là, les Nosfératus ne me le pardonneront JA-MAIS. Et je les comprendrais !
 - Ismaël : Un lasombra mystérieux qui tire les ficelles dans l'ombre et que personne ne connait. C'est vachement biblique quand même comme nom... Ézéchiel, Ismaël, bible, lien ? Hmmm... Peut-elle le contacter ? Oui mais grâce à un artéfact qu'il lui a donné à elle seule pour les cas d'urgence. Dans ce cas ma chère ami, si l'occasion se présentait de discuter avec lui, pourrai-je compter sur vous pour lui glisser un mot à mon sujet ? Merci infiniment !

Ah, nous parlons enfin du tarif. Je ne dois pas nuire par mes actions ou mon inaction à Annabella Botticelli. Euh... C'est tout ? C'est qui ? Ah OK. Ah je comprends, elle craint pour la vie de la petite à cause de la rumeur selon laquelle il est facile de se nourrir à ses soirées, oui je comprends avec la situation actuelle, elle doit avoir des ennemis et... Ah non c'est juste ta seule amie en ville...
Bah vendu. Faudra juste que je me renseigne plus sur elle.
J'ai fait jeu égal avec une Justicar ! Bon, non je n'ai pas fait ça, mais j'ai super bien joué mon coup !!! On a avancé super vite et sans que cela ne me coute trop cher !

Je retrouve Azz avec une énergie sans limite, le monde m'appartient, je suis l’Œil dans le ciel ! Enfin pas encore mais je m'en rapproche, je trouve. En un mot, je suis très très content de moi. Et sinon, toi, tu t'es validée en ville comment ?
« Sorin Markov a intercédé en ma faveur. »
« Vous avez des alliés puissants. » Et tu prends des risques inconsidérés !!! Qu'est-ce que ça t'a couté ? Tu nous as trahi ? Il ne se doute vraiment de rien ? Pfff...
Je tente un contact mental avec Azz afin de profiter du temps de marche pour que nous nous mettions à jour sur nos épopées respectives. Elle refuse en me jetant un drôle de regard. Ah oui c'est vrai, je pourrais fouiller son esprit... Simple méfiance ou elle nous a tous vendus ? On va bientôt voir ça...
En tout cas, ni Sorin Markov, ni Préfet sur le chemin...
Azz me raconte ses déboires dans la cité : double humiliation de préfets ! Joliiii ! Et oui il est clair qu'Otto a besoin d'un coup pouce dans le bon sens. Enfin, si le bon sens c'est gonfler son égo, un léger coup de pouce suffira. S'il faut le rendre efficace et modeste, je risque d'avoir besoin d'un tractopelle... Mais il me semble maintenant obligatoire de rencontrer Eda Boll et Otto !

Des pensées par millier, je m'immerge dans la cité de Berlin. Un homme s’apprête à se suicider ? Je lui impose ma présence, l'étourdit de mots, que lui arrive-t-il ? Sa fille de 6 ans a besoin d'une transplantation cardiaque, il veut se suicider mais que cela ressemble à un accident pour que sa femme touche l'assurance-vie qui lui permettra d'acheter un cœur au noir... Bravo mon gars, je me sens d'humeur à prendre la terre entière dans mes bras, tu as gagné un ange gardien. Quand la Présence sera passée, demain quoi... Si tu es prêt à surpasser l'horreur d'avoir eu tes sentiments manipulés, tu m'enverras son dossier médical complet et je verrai ce que je peux faire. Sinon ? Elle mourra et toi aussi. Cela sera ton choix, pas le mien !
Mais maintenant, j'ai une bonne raison supplémentaire d'aller faire un tour à la morgue ! Des fois qu'on puisse trouver un cœur, par exemple. Pour mieux se renseigner sur Otto par exemple.

J'appelle les autres et leur propose de nous retrouver à 6h du matin chez moi pour débriefer. Salut Alice !.. Avec Scylla. Et le Ravnos qui distribue l'or des fées... Je suis bien content qu'ils fassent bande à part pour le coup !

[En cours de construction, Les demandes formulées et les réponses reçues ont été rajoutées ou précisées. Corrections de fautes.]

2 premiers jours à Berlin : Le bilan

A faire :
  • Vérifier s'il existe un lien (de parenté ou autre) entre le Passeur et Crassius et quels sont leurs rapports. Jouer ses cartes selon ces informations de façon à se rabibocher avec Crassius. A minima, essayer.
  • Voir si L'humain me rappelle pour sa gamine de 6 ans avec son dossier complet. Si la réponse est non, le retrouver pour le dominer et le pousser à se dénoncer à la police au sujet de ses intentions.
  • Voir si Yuri a obtenu quelque chose concernant mon serment. Du coup, lui proposer de passer un moment ensemble à jouer aux échecs pour discuter de la situation en ville, de ce qu'il s'est passé en mon absence et des rumeurs en cours. (Utiliser la prédiction pour retarder le moment de la défaite et faire durer la partie, si possible.)
  • Croiser le préfet OU ne surtout pas croiser le préfet, je ne sais pas encore... Donc laisser faire le hasard à ce sujet. En attendant, respecter la loi qui dit que je ne me nourris pas. Bon si ça dure trop longtemps, j'irai chasser, tant pis...
  • Otto Von Lieber : Découvrir ce que les gens pensent de lui. Pourquoi est-il le dernier Tremere en ville ? A partir de là, décider s'il doit être poussé vers l'efficacité et le rendement ou vers l'égotisme et à la faute...
  • Prendre plus d'informations sur la Princesse et Botticelli. Les 2 sont relativement fascinantes. Et sexy.
  • En apprendre plus sur Scylla et sa position en ville. On ne devient pas une poupée de Sang, de cire, de son sans que cela ne créée des liens ! Qui est son sire ? Demander à Yuri ou Magnus
  • Aider Azz à rencontrer son émissaire Assamite. Peut-être par le biais de Sirius dans le quartier turc ? Voir si Azz ne connait pas des Assamites joignables par téléphones qui pourraient lui donner le téléphone de Salambo ? Ou un moyen de la contacter à tout le moins...
  • Trouver autant d'informations que possible sur Philodon. Qui a intérêt à le voir en torpeur à part moi ? Tous ceux qui veulent le bien et l'évolution de Berlin... Après tout, la princesse a apparemment fait du beau boulot en son absence. Steppenwolf a-t-elle pris le titre de Princesse pour pouvoir abdiquer en faveur de son sire s'il revient ou pour pouvoir échapper à son courroux sous prétexte qu'elle ne faisait que lui garder la place au chaud ?
  • Trouver autant d'informations que possible sur Ismaël sans révéler son existence à ceux qui ne sont pas sensés le connaitre. Qui pourrait le connaitre ? La Justicar mais non. Pas la princesse, donc probablement pas les Nosfé. Peut-être chercher une prophétie sur la ville (Eyes Of Chaos In The Sky With Diamonds ? )... Ou Gidéon tiens.
  • Trouver Gidéon pour parler du préfet et de ce qu'il prêche. Parler des Tremeres aussi du coup.
  • Trouver autant d'informations que possible sur Géralt de Riv le tueur de lupins et de Nosfératus. Qui a intérêt à ce qu'il revienne ? Les Tzimisces, les Ventrues c'est sur. Les Anarchs ? Apparemment, il y en a beaucoup qui sont Nosfératus... Donc probablement pas...
  • Qu'est-il arrivé aux Tremere ? Où sont les Ventrues ?
  • Chercher l'Aigle Gris à Machinsky la ville à coté de Saratov.
  • Détruire l'artéfact permettant à la Justicar de communiquer avec Ismaël. Tuer Ismaël s'il est si vieux que ça ? Le rencontrer d'abord...

« Modifié: août 13, 2013, 14:06:15 pm par Yademael »
Too much blood in my cafeine system...

Intelligence is knowing that a tomato is a fruit. Wisdom is knowing not to put tomato in fruit salad. Charisma is convincing someone it's a good idea anyways.

It won't hurt to add another fruit, will it ? It will only be tastier. ;)

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Mascarade - Cianers  |  Chroniques Groupe 2 (Modérateurs: Yademael, manquedebol, Cianers, Havokation, Ash, Kinburi)  |  [Journal] The Alan Parson's Project - Sirius
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !