gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102324 Messages dans 7472 Sujets par 913 Membres - Dernier membre: pepeARea décembre 08, 2019, 01:41:06 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 5ème: Les cendres de l'Aube (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 23 : Héritage et Sang Melé
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap. 23 : Héritage et Sang Melé  (Lu 934 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bartholomeu

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 125
  • Sexe: Homme
  • "La bonne volonté raccourcit le chemin."
    • Voir le profil
    • Un jour...
Chap. 23 : Héritage et Sang Melé
« le: mai 17, 2013, 00:22:33 am »
Bartholomeu demeura sans voix.

L'espace d'un instant, il avait cru, ou simplement espérer, que la lumière jaillissant de la statue de la Sainte Patronne de Iomedaë pouvait devenir un appel vibrant à l'humanité refoulé du père de Céléna et au serment sacré du paladin qu'il était autrefois. L'effroyable créature qu'était devenu Marik avait repris un semblant de forme humaine avant de recouvrir sa soeur Carmilla.

Au milieu de ce moment d'une insoutenable intensité, le jeune homme avait entrevue l'essence spirituelle de Llydia, sa soeur jumelle, emprisonnée dans le corps de Carmilla Caliphvaso. La gorge serré, il se demanda si Llydia avait-elle vécue ne serait qu'un jour?

Partagé entre la démence de cette infanticide et son ressentiment envers cette mère dont la folie avait brisé tant de vies, le jeune homme approcha, affrontant sa propre peur d'être lui aussi un pareil monstre, comme il le craignait en secret depuis les drames de Lepidstat et Illmarsh.

Celena était tombé à genoux à l'emplacement où se tenait Marik et Carmilla et pleurait toutes les larmes de son corps. N'en menant pas large, Bartholomeu fit de son mieux pour la faire reculer en la prenant délicatement par les épaules avec toute l'aide et la compassion d'Arwill. Allant chercher au profond de son énergie, il accomplit un dernier miracle divin en posant un large tissu de coton sur la mare de sang qui finissait de cloquer et qui disparut dessous au lieu de l'imbiber.

A mots étouffés, Bartholomeu lâcha d'une voix exhangue: "tu n'as pas retrouvé qu'un frère aujourd'hui".

Il retourna l'etoffe. Le coton blanc s'était magiquement paré d'une broderie complexe de couleur carmin. Bartholomeu replia avec solanité le tissu en essayant de ne pas trembler, reproduisant ainsi des gestes cent fois répétés avec sa tenue sacerdotale, et l'apporta à Céléna en l'invitant à le conserver.

Geste insensé ou inutile, il n'en savait rien. Il avait voulu ainsi ne pas voir mélangé ce qu'était devenu la fusion de Marik, Carmilla et Llydia avec tout le sang qui couvrait le sol et les murs de cette cave où était perpétré un effroyable maléfice.

Un souvenir. Un symbole. Un drapeau. Un manteau de tristesse... Dans la précipitation, le prêtre n'avait aucune idée de ce que deviendrait la broderie. A l'instant où il avait prié ce sort, il ne savait pas encore qu'il le donnerait à la paladine de Sarenräe. Les larmes intarissables de Céléna avaient guidés son geste.

Peut-être qu'au plus fort de la tourmente, désorienté, il s'était rappelé ô combien la foi dans les Dieux devaient dicter ses actions. Desna, Aroden, Pharasma... Quelles qu'aient pu être leurs vies, toutes les âmes devaient comparaitre devant la Dame des Tombes. Et pour leur donner cette chance, mieux valait respecter les oraisons funèbres et avoir quelque chose à enterrer.

Alors que le calme revenait dans la pièce, Bartholomeu sentit que son lien avec ses compagnons dont il partage une ascendance entrecroisée devenait plus fort... mais il eut aussi la sensation indéfinissable d'être plus "complet" et se surprit à pouvoir entendre son propre battement de coeur.

Expirant lentement en regardant le sol, il n'ignorait rien des mouvements de ses compagnons : la peine d'Arwyll pour la paladine, la douleur morale et quasi physique qu'éprouvait Célena, l'effroi mélangé au calme et la froideur de Lyana, la compassion de Forge qui déjà analysait et compilait de nouvelles données.

"Le sang..." Sans avoir besoin de parler, Bartholomeu avait regarder le forgelier qui fit un signe de tête en retour et se baissa pour prelever quelques gouttes de sang dans le but d'une tentative prochaine de divination magique.

Le prêtre écarquilla les yeux en comprenant qu'il avait réussi à parler mentalement et de façon distincte avec le forgelier. Oui, il avait changé. Il sentit que ses pensées devenaient moins confuses et sans vraiment s'en rendre compte, se redressa en recherchant une force nouvelle. Il fit un effort mental pour ne plus être obnubilé par le théatre sanglant où il se trouvait.

Des sentences divines lui vinrent en mémoire. Il pouvait les partager par la pensée mais voulait les exprimer oralement, comme un prêtre se doit de le faire. Un croyant, un prêtre... C'est qu'il voulait être quand bien même il ne savait plus dire quel dieu lui accordait la magie des miracles. Vouloir, décider par soi-même... autant de désirs pour se convaincre qu'il pouvait choisir d'être et d'agir sans être l'objet et la marionnette de celui qui avait murmurer une sombre tapisserie dans laquelle il ne serait qu'un pion.

Il quitta Forge des yeux pour se tourner vers Lyana pour dire :

"La naissance et la mort sont écrit dans les os..."

Il regarda ensuite Arwyll avec un maigre sourire :

"La Justice est l'amour guidé par la Lumière"

puis Céléna :

" Que la Lumière salutataire chasse l'obscurité qui est en toi"

Enfin il regarda à nouveau le sol à ses pieds, la où se tenait les êtres disparus. Pris d'un tremblement incontrôlé, il dut expirer a plusieurs reprises et ignorer le frisson glacial qui le parcourait avait de lâcher la dernière maxime :

« Attrape ce que tu peux, déchire le en morceaux et savoure le goût délicat de son sang ».


(click to show/hide)

Que chaque rêve soit une étoile brillante dans l'obscurité de la nuit, et qu'il éclaire ta journée

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 5ème: Les cendres de l'Aube (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 23 : Héritage et Sang Melé
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !