gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102278 Messages dans 7468 Sujets par 812 Membres - Dernier membre: Tomar mai 26, 2019, 05:59:03 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Darth Tanka  |  Univers et aides de jeu (Modérateur: Darth Tanka)  |  Valenheim, Capitale de Falekein
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Valenheim, Capitale de Falekein  (Lu 751 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Darth Tanka

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 46
    • Voir le profil
Valenheim, Capitale de Falekein
« le: février 11, 2013, 10:24:20 am »
Valenheim

Valenheim est la capitale de Falekein, elle est le siège du pouvoir royale. Cette cité compte près de 60 000 habitants dont une bonne partie de sont pas d’origines Falis depuis qu’Ulmar a pris le contrôle du pays. Les Falis représentent environ 65% de la population de la ville, le reste étant composé majoritairement d’Ulmains et d’Ashelofs, avec quelques minorités éparses d’Elfes et d’autres ethnicités.
 La ville se situe extrêmement près de la frontière de Dahal marqué par une gigantesque et impénétrable forêt, au niveau ou le fleuve Ilim se sépare en deux pour former l’Elantes et l’Iliste. La ville est potentiellement riche, ayant accès dans les environs à de multiples carrières, mais une part très importante des richesses est dirigée directement vers Ulmar.

Le climat est assez doux l’été, mais en hiver, les précipitations et les vents sont incessants, la région étant souvent victime d’orage, les anciens bâtisseurs de la cité ont mis en place tout un système de paratonnerre au sommet des plus hauts bâtiments afin d’en protéger les habitants.

Ces anciens bâtisseurs était les elfes, la ville étant un de leurs principaux comptoirs à l’époque où ils étaient un grand empire, les humains l’habitant maintenant n’ont fais que récupérer les bâtisses abandonnées. A l’époque déjà, la ville était un comptoir commercial craignant très peu les attaques externes, et donc le peu d’infrastructure militaire se trouvant sur place a été créer ensuite et se situent donc vers l’extérieur de la ville, à part pour ce qui est du château même. Les notions d’architectures et d’urbanismes sont orientées avant tout vers la  mise en place d’une harmonie naturelle et belle, plus que vers la solidité et la défense.
C’est la réalisation que cette ville ne pourrait pas tenir un siège au vu de son installation qui a poussé les Fallis à se rendre si facilement lorsqu’Ulmar a pris le pays.

La ville a été le théâtre de scènes très importantes, notamment lors des massacres ayant eu lieu à l’encontre de la communauté d’alchimiste présente, travaillant en grande parti à la conception de la potion de l’Aube. Ces derniers ont mené une résistance acharné pour protéger leurs vie et dans un dernier instant de désespoir, leur dernier leader dont l’histoire n’a pas su se souvenir du nom, a déclenché un système provoquant la mutation de toutes les espèces végétales dans un rayon d’une centaine de mètres : ces plantes s’animant et se couvrant d’épines ont tués les quelques derniers alchimistes survivants et bon nombres des Inquisiteurs qui cherchaient à les vaincres une bonne fois pour toute. Depuis cette époque, on appelle la zone affecté le quartier des ronces, et même si elles ne sont plus animées de volonté meurtrière, il n’y a pas eu une seule plante poussant dans cette zone qui ne fut couverte d’épines…

Les alchimistes, après de nombreux démêlés avec l’Inquisition ont pu parvenir à ré-établir un petit comptoir dans la ville, mais sont extrêmement policés et ont l’interdiction formelle d’entrer en contact avec tout individu de race elfe.

La ville est approvisionnée grâce au fleuve, permettant d’avoir accès à bon nombres de biens rares.

Il est dit que Valenheim a développé un véritable culte à la musique, et outre le magnifique grand Opéra, il n’y a pas moins de 5 grandes salles de spectacles organisant régulièrement des représentations. On compte une bonne dizaine de grands orchestres dans la ville, et le Conservatoire est une institution assurant le respect parmi tous ceux de la professions, fussent-ils bardes, ménestrels ou membres d’orchestre.

La ville est séparée en cinq secteurs ayant tous pour point de base le château royal, ils sont gérer par cinq bourgmestres administrant leur secteur comme des villes quasi indépendantes, ne se préoccupant des autres que pour passer des accords affectant plusieurs secteurs. Ils se réunissent une fois par décade dans la salle du conseil du château royal afin de rédiger ensemble un rapport à communiquer au roi, ce dernier pouvant à tout instant décider d’intervenir sur la politique de la ville.

Le système politique et judiciaire de la ville est volontairement extrêmement complexe, on créé des règles pour créer des règles dans le but que le système ne soit accessible et manipulable que par une élite.

Le pouvoir royal a pour responsabilité d’administrer le pays dans son entier, c’est la raison pour laquelle la gestion de la ville est déléguée aux bourgmestres. Néanmoins, le roi est avant tout un pantin entre les mains des hauts responsables d’Ulmar présents. Plus de la moitié de sa cours au château est composé d’Ulmains.

Le château lui-même est une immense forteresse elfe : il a été construit avant tout en hauteur, utilisant des motifs architecturaux assez circulaires et mettant l’accent sur l’accès vers l’extérieur, en donnant une entrée vers chacun des cinq secteurs, mais aussi en installant une multitude de balcons…

Le plus gros problème que rencontre la cité est sa situation vis-à-vis du clan vampire du prince Daelus opérant dans la région, occupant l’Inquisition à tout instant. Les forces de l’Inquisitions ont du recruter en masse de nouveaux membres et divisé leur troupes en deux entités séparé : l’urbaine chassant les vampires se cachant au sein des humains, et la légion traquant les monstres en dehors de la cité contrôlant le clan… La propagande de l’Inquisition est tellement importante que les citoyens de Valenheim ont développés une forme de paranoïa vis-à-vis des elfes, des alchimistes et de tous ceux qui peuvent être connecté d’une façon ou d’une autre à des vampires. Avant que l’empire ne prenne le pays, les vampires étaient déjà un problème, mais depuis ils sont devenus dans l’esprit des gens l’incarnation du mal le plus pur… La très grande majorité des demeures de la cité empeste l’ail que l’on suspend au niveau des pas de porte, cela ne semble pas empêcher les vampires d’attaquer, cependant la superstition reste intact...

En plus de la peur des vampires, Ulmar a également imposé aux citoyens le culte d’Olle. Auparavant les Fallis priaient encor les anciennes divinités des elfes, et les lieux de cultes de la ville étaient principalement des Arbres Saints. Maintenant, il n’en reste plus qu’un seul qui est entretenu difficilement par la maigre communauté elfe de la ville. Quand ils sont arrivé, les Ulmains en avaient laissé deux debout, mais l’un de ces deux a se trouvant dans le quartier des ronces a perdu ses facultés…

Maintenant, la ville est le berceau de multiples temples d’Olle, répartis de façon équitable dans chaque secteur, parfois érigé à partir de bâtiments plus anciens. Le plus impressionnant de ces temples reste néanmoins la grande Cathédrale, dont les travaux ont duré près d’une décennie. Elle est souvent considérée par les étrangers comme le quartier général de l’Inquisition et des pèlerins s’y rendent parfois afin de pouvoir voir de leurs yeux le plus grand bastion de la lutte contre les ténèbres. En vérité, les Inquisiteurs se sont établis dans un temple moindre de la ville.

Les quelques un souhaitant prier à d’autres dieux que Olle ou les anciens dieux elfes dans la cité de Valenheim sont contraint d’établir eux même de petites chapelles dans leur lieux de résidence, et prendre garde de ne pas être repéré par les forces de l’Inquisition urbaine…

La ville compte une multitude d’auberges, de restaurants et de tavernes, la plupart proposant une scène pour permettre à des musiciens de divertir les clients. Les superstitions faisant parti de la vie quotidienne, beaucoup des plats et spécialités locales sont faites à base d’ail, ce qui a de quoi dégoûter bon nombre de visiteurs n’ayant pas l’habitude…

Les échoppes sont également assez nombreuses, en particulier les fabricants d’instruments et les marchands de gris-gris servant à se protéger des pouvoirs maléfique des vampires...

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Darth Tanka  |  Univers et aides de jeu (Modérateur: Darth Tanka)  |  Valenheim, Capitale de Falekein
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !