gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102368 Messages dans 7488 Sujets par 905 Membres - Dernier membre: pepeARea avril 09, 2020, 06:14:14 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 2ème: Le procès de la Bête (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 10 : Conseil de guerre
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap. 10 : Conseil de guerre  (Lu 4794 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Chap. 10 : Conseil de guerre
« le: novembre 04, 2012, 22:54:54 pm »
Citation de: heresiarque
Bourguignon poussa un long soupir d’abattement mâtiné de tristesse puis caressa la douce
> fourrure de fluette tout en observant la rodeuse.
> ‘Tu as beaucoup perdu… JE SAIS ce que tu ressens … De voir les personnes que l’on aime
> mourir sous ses yeux et ne rien pouvoir y faire…. De voir leurs visages se figeaient à
> jamais dans un masque de mort et de terreur…. Et de laisser la haine envahir son cœur
> puis son âme…. C’est une expérience traumatisante….’
> Le halfelin tend Fluette en direction de Lyandra qui l’observe de ses grands yeux
> candides et bleu comme l’azur.
> ‘ J’ai trop longtemps vécu sur cette voie et j’avais oublié ce que c’était vivre je ne
> pensais qu’a détruire la Voie Qui Murmure quitte à devoir vous sacrifier pour cela….Mais
> voila !’
> Bourguignon lance en l’air Fluette qui s’envole en direction de Lyandra tentant de la
> chatouiller à l’aide de sa fourrure.
> ‘ La vie c’est ca ! Voir un lapin voler dans le ciel et oublier quelques secondes ses
> soucis, sentir la caresse du vent dans ses cheveux et sentir la caresse du soleil sur sa
> peau !’
> Bourguignon observe en souriant Fluette puis reprend un air sérieux.
> ‘ Voudrais-tu à la place sentir l’odeur de la Mort ? Marcher sur un sol pourri ou plus
> rien ne poussera ? Que la douleur que TU ressens soit ressenti par des milliers d’autres
> gens ?’
> ‘Je comprends que tu désire voir si tes parents sont morts ou vivants, les réconforter ou
> les enterrer, c’est naturel.
> Mais voila tout comme Céléna à fait un choix tu dois en faire un, tu dois choisir entre
> la raison et la passion. ‘
> Le hobbit s’approche de Céléna.
> ‘Je pense sincèrement que l’amie de Céléna à subi un sort pire que la mort car la Voie
> qui Murmure ne se contente pas de tuer, elle corrompt.
> Peu être que si nous étions partis directement vers Bois Frisson nous aurions pu la
> sauver mais nous aurions perdu la piste de Vrood et les précieux indices recueilli chez
> le Comte…’
> Chèvrefeuille se rapproche à nouveau de la rodeuse.
> ‘Tu es face à ce même choix…. Il nous faudra des jours pour aller à Ravengro et revenir
> et la piste de la Voie qui Murmure sera aussi froide que la chair de son maitre.
> Et s’ils se sont protégés contre la magie les chances de les retrouver seront plus que
> faible… Tu penses que Kira voudrait que tu nous laisser tomber dans notre quête contre le
> Roi Liche ? Qu’elle ne t’en voudrait pas si le Roi Liche deviendrait le Dieu Liche ? Je
> ne pense pas qu’elle courrait le risque de laisser les morts qu’elle protégeait tant se
> relever en tant qu’esclaves eternels au service d’un tyran immortel.
> Si nous partons sans toi pour suivre la piste de la Voix qui Murmure nous se serons à
> même de les retrouver….Et nous irons vers une mort certaine… Mais je préfère…’
> Bourguignon s’empare de sa dague et se coupe la paume de la main.
> ‘Mourir aujourd’hui en essayant de sauver des innocents et l’Ustalav  que de mourir
> demain  avec des milliers d’autre gens en sachant que j’aurais pu les sauver !’
> ‘ Au nom de la vie et de tout ce qui vit je te conjure de nous guider et de faire passer
> la raison avant la passion.’
> Le magicien rappelle fluette qui revient dans ses bras.

"Quel chantage ignoble !"
intervient doucement Forge, puis se tournant vers Lyana

"Tes proches occupent toutes tes pensées, tu veux les rejoindre au plus vite, je le comprends et je l'accepte."
après un regard en coin au halfelin il poursuit;
"cette piété filiale, c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles je t'ai accordé mon amitié et mon estime.
Tu veux secourir White! C'est normal et juste, elle a besoin de toi, si je peux faire quelque chose dis le moi.
Mais je pense que tu seras d'accord je ne peux t'accompagner, je ne veux pas apporter le danger sur ceux qui me sont cher!"

un léger silence et le forgelier en un geste étrangement timide pour une telle armure lui tends la main, paume vers le ciel.
"Quand tu auras trouvé ce que tu cherches, rappelles toi seulement que je demeure ton ami, et que moi aussi j'aurais besoin de ton aide, on ne pourra aller au bout sans toi!"

L'attitude de l’extra-planaire est plus métallique quand il se tourne vers le magicien
"Tu ne peux pas lui demander d'ignorer sa famille Bourguignon, encore moins lui demander de la sacrifier pour la cause!"

"Barth! Céléna! je vais à Lepidstadt, puis je partirai pour Bois Frisson! Céléna j'aimerai que tu m'accompagnes si tu le veux bien. Mais Barth, Lyana va avoir besoin de toi et de l'assistance de Desna la voyageuse pour retrouver et secourir White..."
et se rapprochant du jeune prêtre, pour finir en un murmure
"...elle va aussi avoir besoin que tu la protèges d'elle-même, et nous que tu nous la ramène!"

"Chèvrefeuille! Autant te le dire tout de suite, suivre quelqu'un dans une course c'est l'assurance d'arriver en retard, je pars pour Bois Frisson pour sauver la sœur d'une amie pas pour courir après Auren, ensuite je partirai en quête d'un moyen pour sceller définitivement Tar Baphon et libérer les âmes des malheureux détenu par la Voix!
Car contrairement à toi je ne considère pas avoir trouvé le moindre indice sérieux chez le comte."

Hors ligne Bartholomeu

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 125
  • Sexe: Homme
  • "La bonne volonté raccourcit le chemin."
    • Voir le profil
    • Un jour...
Re : Chap. 10 : Conseil de guerre
« Réponse #1 le: novembre 04, 2012, 23:32:52 pm »
Une vague d'énergie positive émane du prêtre et la blessure dans la main du halfeflin se referme.
Bartholomeu s'avance un peu, avec un geste d'apaisement.

"Allons allons... Je n'ai entendu aucun chantage pour ma part.

Devons nous sombrer dans le fatalisme de Chevrefeuille pour autant?

Je pense que nous sommes tous assez proche pour entendre ce que les autres ont a nous dire.
Je vous enjoint tous à ne pas prendre de décisions trop hâtives. Je ne sais que trop bien qu'on ne peut pas effacer... ses erreurs.

Et Lyana... Lyana nous sait assez honnêtes et sincèrement affectueux pour prendre le temps de nous entendre.
 
Celena, que penses-tu de tout cela? Que te dictent ta raison, ton coeur et ton devoir?"
Que chaque rêve soit une étoile brillante dans l'obscurité de la nuit, et qu'il éclaire ta journée

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Re : Chap. 10 : Conseil de guerre
« Réponse #2 le: novembre 05, 2012, 09:54:14 am »
"Pardonnes moi d'intervenir Céléna mais les mots de Barth me rappellent ceux de Chèvrefeuille"
D'un mouvement de heaume Forge lance des excuses à l'assemblée avant de reculer d'un pas pour faire face aux trois humains
"je souhaiterai examiner vos tatouages, ceux de Pétros, Bourguignon a dit qu'ils recelaient des réponses et je veux bien le croire, peut être même ces réponses nous aideront à faire nos choix! Qu'en pensez vous?"

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 2ème: Le procès de la Bête (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 10 : Conseil de guerre
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !