gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102487 Messages dans 7476 Sujets par 833 Membres - Dernier membre: Ethylmum août 26, 2019, 06:54:41 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 2ème: Le procès de la Bête (Modérateur: Sstrad)  |  Chap 9 B : Conversations près du sanctuaire...
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap 9 B : Conversations près du sanctuaire...  (Lu 648 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bartholomeu

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 125
  • Sexe: Homme
  • "La bonne volonté raccourcit le chemin."
    • Voir le profil
    • Un jour...
Chap 9 B : Conversations près du sanctuaire...
« le: octobre 18, 2012, 22:38:52 pm »
Près du sanctuaire, les compagnons discutent beaucoup. La tension monte. Contrecoup de fatigue, d’agacement, sentiments d’échec ou d’impuissance… Celena veut partir à la recherche d’Astra, avec l’aide de Lyana et de Bartholomeu. Forge insiste pour repasser à Lepidstat et Chevrefeuille veut partir sans délais voir le comte, sans réellement donner les raisons de sa motivation. Il s’avance finalement, prends une grande respiration et explique :

BOURGUIGNON :

« Commençons par le commencement.

Il y a longtemps, Petros lors d'une réunion m’annonça qu'il était un mort en sursis car il avait attiré l'attention de la Voie qui Murmure et qu'il devait faire en sorte qu'il soit le seul a en payer les conséquences.
Par le biais d'ouvrages anciens et rares, il avait découvert un rituel oublié de tous d'une rare puissance qui permettrait de créer un corps dont l'utilisateur serait capable d'utiliser l'ensemble de ses pouvoirs et que Vrood connaissait. Il n'y a que ces deux personnes qui savent ce secret.
Petros me dévoila aussi que le corps de TAR BAPHON n'avait pas été détruit lors de la Croisade Écarlate, seul son phylactère le fut : il a été tout simplement neutralisé est emprisonné à Gibet.
D’après Petros, au bout d'un certains temps, le corps d'une liche finirait par se désagréger et libèrerait l’âme de la dite créature qui pourrait alors posséder un nouveau corps malgré le fait que son phylactère ait été détruit.
Mais tout cela restait théorique et je demeurais sceptique. Je me rappelle notre conversation, je lui ai dit :
- Ce ne sont que des ouvrages, des mots. Rien ne dit que cela est possible, rien de tel n'est jamais arrivé à travers l'histoire.
- Tu es prêt à en prendre le risque car Vrood y crois tout comme moi et il fait parti de la Voie qui Murmure ?
- Bien mais il peut uniquement créer le corps encore faut il qu'il y arrive et trouve le moyen de l'animer.
- Mais s'il trouve ce moyen, voudrais tu qu'il arrive à mettre son plan à terme est lui permettre de lâcher un TAR BAPHON à pleine puissance ?'

Voila comment je fus contraint de participer au plan de Petros.

Une fois à RAVENGRO vous m’avez fait part d'un rituel étrange utilisé sur la Prison qui à permis emprisonner l’âme du directeur de la dite prison. Plus tard vous me faite part de votre rêve ou un rituel aurait arraché l’âme pure d'une femme…
Kendra m'a remise une lettre qui devait nous donner la traduction du rituel utilisé sur la prison et nous permettre de savoir si c'est le même rituel que vous avez vu.
Pour moi, c'est surement le même mais en tout cas ce rituel permettrait d'arracher une âme à un lieu ( Gibet ) et un être ( TAR BAPHON) mais pour le moment tant que je n'ai pas lu la lettre ( message pour leMJ ce n'est pas confirmé )
Mais comme Vrood était sur place, cela signifiait pour moi que le vieux Petros avait surement raison et qu'il fallait mieux suivre cette piste -mais pas de péril en la demeure- Vrood ne doit pas savoir comment y intégrer une âme.

Plus tard on arrive à Lepidstadt, on emprisonne Forge et on le menace de le détruire si la bête n'est pas innocentée !
Une catastrophe ! Forge ne doit pas mourir et je me suis focaliser sur la recherche d'informations pour le faire libérer et les informations sur la dite statuette était le cadet de mes soucis, car en gros, perdre du temps la dessus… si Forge meurt tout est foutu !

Mais cette statuette , si elle est relié à à la Voix Qui Murmure, pourquoi ? Après tout, statue ancienne disparue, rituel ancien, connexion à Vrood sans doute ? Mais pas de preuve.
Quand j’ai eu vent de la Tapisserie Extérieure, ça ne m’a rappelé aucun savoir... Plus sérieusement, je n’y connait rien hormis ce qu’a évoqué Barthy : un espace entre les espace...
Je mangerai bien un beignet tiens !

Ensuite lors du sacrifice héroïque de Fluette, j’ai eu la  confirmation de deux faits qui me font blêmir d'horreur : le Comte à réussi à mettre une âme dans un corps artificiel, celle d'un enfant, et surtout entièrement !

Cela veut dire qu'il existe un moyen de doter un golem de chair d'une âme si jamais Vrood va voir le Comte et qu'il apprend ce rituel!

Ensuite vu que ce Golem n'a pas volé la statue ( Il nous l'a dit dans la Prison du moins c'est ce que j’ai compris ) , cela veut dire que c'est notre 'second golem' qui était en toute logique rattaché à l'usine de Chimie qui a volé cette statuette pour le compte de la VQM.
D'ailleurs pour moi, vu la stature de V ou G et la découverte de la veste chez V&G plus les différentes indices collectés par Marco et nous même, cela ne fait aucun doute dans mon esprit… C'est pour cela que j'avais demandé au Sergent de faire dévêtir le colosse et de me permettre ensuite de lancer mon sortilège découverte des passages secrets.

Ensuite vint l’explosion...

Quand à sa seigneurie… Je n'ai pas confiance en cet homme, certes son chocolat est bon mais il a dit une phrase qui me perturbe et qui m'a fait voir une possibilité : « Je fais parti de l'Ordre Palatin et d'autres ordres aussi ». Haha ! Cela expliquerait beaucoup de fait !

Il connait la Voix Qui Murmure, trop bien même ! Il connait le fils de Vrood et l'a torturé et il veut que le Tyran qui Murmure soit emprisonné dans son corps. Et si jamais tout comme Vrood il faisait parti de la Voie Qui Murmure et qu’il avait établi son propre plan ? Cela collerait ! Il se sert de nous non pour empêcher le rituel mais pour le faire sur lui!

Vrood veut libérer son maitre en utilisant un rituel qu'il est seul à connaitre, il ne partagera pas son secret avec d'autre et pourquoi ? Son maitre lui accordera ce qu'il veut une fois qu'il sera libéré il sera alors au sommet de cette secte.  Sa majesté pourrait lui avoir conçu le même type de plan sauf qu'il doit espérer contrôler les pouvoirs de Tyran qui Murmure  une fois scellé en lui. Je n'ai aucune preuve que des suppositions mais cela se tient non ?

Alors Paladin ? Veux tu trahir ton devoir sacré envers ta déesse et l'Ustalav et faire passer le sort d'un individu avec ce que tu sais désormais ? Certes je n'ai aucune preuve mais sache une chose si jamais ton choix est une impasse je devrais en référer à notre Ordre et tu en paieras les conséquences. La Voie qui Murmure doit être abattu et si on doit sacrifier des vies pour y arriver je n'hésiterai pas. Qu'importe le sort de quelques âmes alors que des millions sont en jeu ?

CELENA :

"Assez !"
La voix forte de Céléna interrompit net les conversations. Elle donna un léger coup de talon à sa monture et s'avança au centre du cercle décrit par ses compagnons.

"Barth, pourrais-tu s'il te plait opérer ton sortilège qui calme les esprits agités."
(Barth s'exécuta)

"Bien, je pense que pour prendre une décision, le calme et le contrôle de soi sont nécessaires. Nous avons tous vécus des moments forts et violents dernièrement. Les dernières révélations d'Adivion peuvent également avoir ébranlé certains d'entre nous. "
elle jeta un regard en direction de Lyana et Forge, puis reprit

"Mais nous devons traverser cela. Barth, cesse de culpabiliser sur le drame d'hier. Nous avons tous notre part de responsabilité la dedans et moi la première. Voyant le nombre de gardes accompagnant Rocco, j'aurai du aller à la prison en renfort. Ma présence pour une fouille n'était pas nécessaire. J'ai tendance à oublier que nous sommes en Ustalav et que les gens ici font fi des lois. Je pensai Leipistadt comme une ville plus évoluée, plus érudit mais cette erreur de jugement a eu de graves conséquences.
Lyana n'avait pas à dégainer dans le cadre d'une perquisition officielle, quand bien même je comprends largement son envie. Barth, je ne reviendrai pas sur ta partie, tu ne la connais que trop bien. "
"Quant à toi, "et elle se tourne vers Bourguignon, "ne rien faire dans certaines situations est aussi grave que de tenter quelque chose."

(elle prend une profonde inspiration et reprend à l'attention de l'Helfelin)
"Chèvrefeuille, tu avances la supposition que la Voix qui Murmure pourrait se contenter d'un golem ayant une âme pour se réincarner. Et tu affirmes tenir cette information de Pétros lui-même. Je ne met pas en doute ta parole et conçois qu'entre mage, Pétros t'ait fait certaines révélations. Cependant, comprend mon indécision à ton égard.
Depuis que tu es à nos côtés, aucun de tes actes, aucunes de tes attitudes ne me mettent en confiance.

Tu es secret, désinvolte, désintéressé de tout parfois même hautain. Nous formons une équipe où chacun de nous tient un rôle important et unique. Si tu souhaites en être, il va falloir accepter de porter ton rôle. Lorsque l'on te soumet l'idée de fouiller une bibliothèque, c'est parce que tu es le seul à pouvoir en tirer partie. Quand bien même cela s'avère infructueux et bien au moins, on sera sur qu'il n'y a rien. Si tu estimes cela en temps perdu, alors cesse de t'empiffrer à tout va, tu auras plus de temps libre.
D'autre part, tu es un mage. Je pense que nous serions tous fort intéressé de connaitre l'étendue de tes compétences vu que tu te bats à l'économie. Saches que je ne valide pas ce procédé. Lors d'un combat, les décisions doivent être rapides et franches. Il n'existe pas de demi mesure. Tu possèdes des sorts et des pouvoirs qu'aucun de nous n'a. Utilises-les. Même si cela conduit à des erreurs. Nous en faisons tous et tu devrais être assez sage pour savoir qu'elles sont la plus grande source de savoir.
Nous construisons tous sur nos erreurs et nos expériences. Tu es un mage et nécromant de surcroit.

A présent, je reviens sur tes dernières affirmations bien tardives. Tu n'avais pas à nous cacher tant d'informations. Nous t'avons considéré comme l'un des nôtres. Nous t'avons tout dit, tout partagé. Et tu n'as pas fait de même.
Alors (et elle avances sa monture jusqu'à l'Helfelin) saches que ceci s'appelle une rétention d'informations vitales. Cela est passible d'emprisonnement. Je te conseille de ravaler tes menaces. Car saches que seul, tu n'arriveras à rien."

Elle regarde les autres.
"Bien, suite aux dernières informations enfin livrées par Bourguignon, je vous propose de nous rendre chez le Comte.
Forge, je pense que retourner en ville est trop dangereux pour l'instant. Les derniers évènements sont trop frais dans les esprits. Si tu insistes, prends quelques heures mais comprend que nous ne puissions t'accorder davantage. Je pense qu'y passer à notre retour sera tout aussi bien. Si le comte fricote avec la Voix qui Murmure, il possède certainement des ouvrages tout aussi précieux. N'oublions pas qu'il a régné sur Leipistadt pendant longtemps et a pu se servir à volonté dans la bibliothèque, ce qui pourrait expliqué que nous n'ayons rien trouvé. Leipistadt est dangereuse pour nous à présent. Nous ne pourrons pas te venir en aide si cela dérape."

 Que décides-tu?"

FORGE :

"Quelle alternative me laisses tu paladine? Vous êtes mes compagnons, mes amis, si vous partez je pars! c'est votre monde vos choix!"

"Bourguignon je ne sais pas ce que Pétros t'as dis sur moi et les miens mais la possession d'âme me parait hautement improbable me concernant! Pour exemple le oui-ja ne fonctionne pas avec moi! Les Forgeliers ont été façonnés pour combattre des vampires psychiques qui pratique la possession, les Quoriens, raison de mon assurance."

"Rassures toi Lyana je pense qu'Adivion est de notre côté mais tu dois admettre qu'il ne nous a pas tout dis et qu'il est dans sa nature de nous manipuler. Par égard pour toi je me forcerai à lui faire confiance, rappelles t'en à l'heure du dilemne!"

BOURGUIGNON :

Bourguignon fulminait de rage et de colère, la Paladin su employer les armes qu'il fallait pour déstabiliser le Halfelin.

'Comment ose tu douter de MES capacités ! Sache que la magie profane est un art délicat qui demande de mémoriser des sorts que l'on doit sélectionner ! MES sorts sont la pour ME protéger avant tout puis ils peuvent être utile aux autres tant mieux!' Le mage écarlate pointe du doigt le prêtre de Desna.
' Je ne suis pas comme Barty ! MON sort, MA mission passe avant tout ! Si 1000 âmes doivent être sacrifiés pour atteindre MON BUT je le ferai et sans le moindre remord ! Oui j'ai des secrets, oui je suis désinvolte et oui je pense avant tout à me protéger ! JE VEUX LA DESTRUCTION DE LA VOIX QUI MURMURE ET JE L'AURAIS !'
Fluette poussant un petit cri s’envole devant tant de colère. 
'Vous n'avez pas vécu ce que j'ai vécu, vous ne savez pas que c'est de vivre avec un tel désir de vengeance en soi ! De devoir enquêter patiemment sur un ennemi alors que l'on brule de le détruire à chaque instant !'

'Je suis trop secret ?! Pourquoi vous ne saviez pas ce que je viens de vous révéler à votre avis ? Mes maitres m'ont ainsi formé voila tout ! A mes yeux vous n’étiez à l'instar de Forge'
Bourguignon montre du doigt le colosse de métal.
'Que des outils juste bon à manipuler à utiliser sans aucun égard tout comme des pions, des golems en fait...Petros savait que ma haine envers la Voix qui Murmure est puissante et que si je pouvais lui nuire ou la détruire je n'hésiterais pas même si je devais en mourir et vous avec !'

'Je ne sais pas ce qui m'a poussé de vous relever ceci, désormais je me rends compte que je suis semblable à Vrood, à ce monstre en parti responsable de la mort de mes parents, a force de trop fréquenter le mal on finit par agir de la même manière ... Peu être que cet idiot m'a contaminé avec tout ses discours, son amabilité non feinte, sa générosité, sa peine pour la mort de quelques personnes.' Bourguignon désigne du doigt le prêtre.

'Ou bien de découvrir que Forge malgré sa nature est en quelque sorte plus humain que moi même, même si je suis un halfelin' Le hobbit s'approche de forge pour lui taper doucement dessus.

'De voir qu'une rôdeuse semble accorder sa confiance à Adivion alors que je le soupçonne d’être un agent du Tyran ou au moins de vouloir s'accaparer de son pouvoir en utilisant des agents double... Tout ca par Amour je présume...'

'Ou bien c'est ton désir insensé de vouloir sauver une personne que j'aurais laissé souffrir, mourir  et ce sans aucun scrupule associé à tes paroles qui m'oblige à plonger mon regard dans mon âme desséché...FOUTU PALADIN Tu m'as obligé me rendre compte que même les golems ont une âme et que personne ne mérite d’être un simple outil !'
Visiblement Bourguignon se retient pour ne pas verser une larme.

'Bon je vais vous dire pourquoi je ne voulais pas perdre mon temps à chercher des informations sur du crépi et pourquoi Forge ne doit pas mourir ! Mais ce que je vais vous dire ne doit pas être divulgué ! Etes vous sur de vouloir connaitre le plan de Petros ?

LYANA :

Sinon, pendant tout l'affrontement entre Bourguignon et Céléna, Lyana reste silencieuse et sombre, plusieurs choses dites lui ont déplut mais elle ne dit rien.

BARTHOLOMEU :

Le jeune prêtre eu un maigre sourire et se tourna vers le halfelin.

« Oui. »
Que chaque rêve soit une étoile brillante dans l'obscurité de la nuit, et qu'il éclaire ta journée

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 2ème: Le procès de la Bête (Modérateur: Sstrad)  |  Chap 9 B : Conversations près du sanctuaire...
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !