gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102386 Messages dans 7485 Sujets par 903 Membres - Dernier membre: Helenavtj août 06, 2020, 20:24:36 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Ceux que vous rencontrez (Modérateur: Sstrad)  |  Astra SAIN
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Astra SAIN  (Lu 1319 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Sstrad

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 594
    • Voir le profil
Astra SAIN
« le: octobre 13, 2012, 00:07:06 am »



Hors ligne Sstrad

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 594
    • Voir le profil
Re : Astra SAIN
« Réponse #1 le: décembre 18, 2012, 16:45:21 pm »
Astra est née à Bois-Frisson il y a 19 ans. Fille ainée de Kvalca SAIN, la défunte Alpha de toutes les tribus de Garou et d'Armitage IONACU,
 son mâle. Le Sang Sauvage coulait dans ses veines et toute sa jeunesse elle s'abandonna à lui. Elle était le prédateur ultime et tous fuyait
sur son passage. Astra après tout était une Primal, la fille de Kvalca SAIN, et un jour elle lui arracherait le cœur, et prendrait son trône.
Elle régnerait sans partage sur Bois-Frisson car tel était son héritage, et si son frère Adimar tentait de l'en empêcher, elle lui dévorerait également le cœur!
Tel était le destin qu’Astra avait envisagée pour elle et la jeune garou brûlait de le voir arriver.

Le destin est parfois traître, et Astra ne savait pas que son destin avait rendez-vous avec celui d'un jeune paladin égaré dans la forêt.
Il devait être à peine plus âgé qu'elle. Il avait encore des boutons d'acné. Pourtant ce jeune guerrier portant le symbole de Iomedae sur
son plastron avançait sans peur dans ses bois. Elle allait lui apprendre la peur ! Dans son dernier souffle, cet homme comprendrait qu'entrer
à Bois-Frisson était sa plus grande et sa dernière erreur. Sous forme de guerre, elle fondit sur Madrake OBARSKYR, et le duel commença.
La vitesse du guerrier divin et sa maîtrise de l’escrime surprirent Astra, qui comprit qu'elle était tombée sur plus fort qu'elle.
Lorsque le Paladin enfonça son épée entre ses côtes, elle perdit connaissance et reprit sa forme humaine. Dernier geste d'un Garou avant de mourir.

Elle se réveilla quelques temps plus tard, couchée sur le sol et emmitouflée dans des couvertures, le ciel étoilé au-dessus d'elle,
un feu de bois crépitant non loin. Elle n'était plus dans Bois-frisson. Instinctivement, sa main se posa sur blessure fatale.
Ses doigts ne trouvèrent aucune plaie. Aucune douleur. Aucun vêtement non plus!

Le jeune paladin était assis de l'autre côté du feu, il la regardait. Astra se releva doucement et le regarda avec colère. Il lui sourit.
Elle voulait hurler sa rage et lui sauter dessus, mais son corps refusait de lui obéir. Elle avait perdu. Elle avait en face d'elle son Alpha,
celui qu'elle devrait suivre et à qui elle devait obéissance. Tel est la loi du Sang Sauvage. Et pour la première fois depuis quatorze ans,
Astra se sentit nue et abandonnée. Elle se leva et laissa tomber les couvertures qui révélèrent son corps d'adolescente et elle tendit les bras
vers le garçon qui l'avait vaincu et qui tenait désormais sa vie dans ses mains.

Elle suivit Madrake jusqu'à Vigil. Et pour lui, elle commença son chemin vers la rédemption. Elle embrassa la religion d’Iomedae,
et se jura que, comme Madrake, elle aussi deviendrait paladin. Le Sang Sauvage l'appelait sans cesse, et sans cesse elle le repoussait.
Les nuits de pleines lunes étaient une torture pour Astra qui ne rêvait que de donner libre court à ses instincts, à obéir à sa vrai nature.
Mais il y avait Madrake, et pour lui, elle subirait les affres de l'enfer.

Après trois ans d'acharnement, Astra réussit à être acceptée dans les rangs des aspirants d’Iomedae. Et c'est là qu'elle rencontra Céléna,
 une aspirante qui, elle aussi, rêvait de porter la voix de sa déesse. Elles devinrent les meilleurs amis du monde et étaient inséparable.
Cet amour qu'elle avait pour Madrake et cette amitié profonde qu'elle partageait avec Céléna était le ciment qui empêchait le Sang Sauvage
de la rappeler à lui. Elle avait un autre avenir en tête désormais, un autre destin.

Le destin est parfois traître.

Madrake monta sur le trône de Vigil et devint Ulthun II, souverain du pays le plus puissant de l'est de Golarion. Son amant n'avait plus de temps
pour elle. L'état l'appelait et il ne pouvait se dérober. Astra se sentit abandonnée. Le Sang Sauvage réclamait la présence d'un Alpha et Astra
ne pouvait plus le voir. Il n'avait plus le temps. Le ciment s'éroda un petit peu.

Vint le jour de l'adoubement, et Céléna prit la route à son tour.
Astra était seule.
Une louve doit vivre en meute.
Sa meute n'était plus là.

Le Sang Sauvage lui brûlait les veines et hurlait sa frustration et Astra se tordait de douleurs les soirs de pleines lunes pour résister à l'Appel.

Et puis un jour, un miracle se produisit. Salé vint la voir. Elle avait des informations importantes sur Kvalca, sa mère. Pétrifié de peur en apprenant
 que la plus haute prêtresse de Vigil connaissait son plus grand secret, Astra attendit la sentence de Salé. La vieille prêtresse allait la renvoyer de
 l'ordre et elle allait perdre tout ce pourquoi elle s'était battue durant ces cinq longues années. Ses larmes coulèrent le long de son visage. Elle ne voulait pas.

Salé lui sourit et la rassura, posant une main douce et ridée sur sa joue. Kvalca était en danger. Si l'information fit sourire Astra au début,
très vite elle déchanta. Sa mère était la Bête la plus puissante de Bois-Frissons, mais face à une secte de nécromanciens tels que la Voie qui Murmure,
 Astra savait que Kvalca ne ferait pas le poids. Salé lui demanda si elle acceptait de jouer les messagers pour elle. Astra lui sauta littéralement
dans les bras en lui donnant son accord. La vieille prêtresse la repoussa tendrement en lui disant qu'elle devrait d'abord convaincre Ulthun.
Le roi avait refusé qu'Astra parte seule pour Bois-Frissons. Astra alla voir Madrake, car elle ne l'avait jamais appelée autrement.
Elle le supplia à genoux de la laisser partir. Madrake refusa. Elle pleura. Il refusa. Alors elle lui demanda de lui rendre sa liberté.
S'il ne voulait plus d'elle, alors qu'il la libère. Elle ne pouvait partir et vivre sa vie, s'il ne la libérait pas. C'est à ce moment-là seulement que Madrake compris
le vrai sacrifice d'Astra, et à qu'elle point elle avait luttée et s'était battu contre sa nature sauvage pour qu'il soit fier d'elle.

Ils se quittèrent au matin, échangeant un dernier baiser, amoureux à jamais et séparés pour toujours.

Le retour de la jeune paladine dans Bois-Frissons ne fut pas simple. Tous la connaissait, mais tous voyait qu'elle portait le symbole honnit des paladins.
Sa propre mère lui sauta à la gorge et s'apprêtait à lui déchirer la veine jugulaire. Astra refusa de répondre à l'Appel du Sang Sauvage et garda sa forme
humaine. Elle s'expliqua. Cela ne calma pas l'immense bête qui régnait sur la forêt. C'est Adimar qui lui sauva la vie. Non pas qu'il aimait sa sœur ainée,
 après tout elle était un obstacle dans la succession. Mais Adimar était un fervent adorateur de Jezelda, la divinité démoniaque des Loup-garou.
Il était son champion et il était écouté de Grand-père Loup. Kvalca avait permis à l'anti-paladin de Jezelda de créer sa propre meute.

Adimar voyait en Astra une occasion de fouler au pied Iomedae. Il saurait la corrompre et Jezelda le récompenserait. Mais ni Kvalca, ni Astra, ni même
l'anti-paladin n'avait prévu que Mathus MODRINARCHT, l'un des chefs de meutes les plus faible, s'allie avec Auren VROOD. Ensemble ils tendirent un piège à Kvalca
et Auren s'empara du cœur de la défunte reine de Bois-Frisson. Il en donna une part à Mathus et avec le reste, s'en alla pour Feldgrau.

Mathus hurla sa victoire et son appel résonna à travers tout Bois-Frisson. La forêt en deuil attendait son nouveau roi. L'alpha des Modrinarcht,
ne possédant qu'une partie du cœur de Kvalca, n'osa pas manger son cœur immédiatement. Il convoqua toutes les tributs pour que tous puisse
le voir se repaître du pouvoir de Kvalca et être ainsi reconnu de tous. Tout ne se passa pas comme il l'avait prévu. Astra intervint et le défi en combat singulier
et prit le cœur de sa mère. Adimar n'allait pas laisser passer sa chance, il attaqua Astra qui s'était épuisée sur Mathus et lui fit mordre la poussière.
Alors qu'il allait la tuer, Astra lui dit qu'il ne savait rien de la Voie qui murmure, et que lui et sa meute, sans son soutient se ferait détruire par le nécromant et son armée de mort.
Adimar l'épargna en souriant. Désormais elle avait une dette de vie. Le Sang Sauvage saurait le lui rappeler.

Les Jezeldans et Astra partirent à la poursuite de la Voie qui murmure et finirent par les rattraper à Feldgrau. Ils se livrèrent une vraie guerre de tranchée, et pour la suite, vous la connaissez.

                                   


Hors ligne Bartholomeu

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 125
  • Sexe: Homme
  • "La bonne volonté raccourcit le chemin."
    • Voir le profil
    • Un jour...
Re : Astra SAIN
« Réponse #2 le: décembre 21, 2012, 19:35:31 pm »
Que chaque rêve soit une étoile brillante dans l'obscurité de la nuit, et qu'il éclaire ta journée

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Ceux que vous rencontrez (Modérateur: Sstrad)  |  Astra SAIN
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.17 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !