gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102246 Messages dans 7462 Sujets par 810 Membres - Dernier membre: Tribal février 19, 2019, 12:51:34 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 2ème: Le procès de la Bête (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 8 : Le premier procès.
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap. 8 : Le premier procès.  (Lu 562 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bartholomeu

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 125
  • Sexe: Homme
  • "La bonne volonté raccourcit le chemin."
    • Voir le profil
    • Un jour...
Chap. 8 : Le premier procès.
« le: octobre 06, 2012, 20:13:49 pm »
C'est en compagnie de Celena et Lyana que je termine ma collation matinale. Marco et Chevrefeuille ne sont pas là car occupés à remonter la piste des instruments de chirurgien. 
Les deux jeunes femmes sont d'accord pour aller à l'université afin d'essayer de trouver davantage d'informations sur ce qui c'est produit là-bas et sur la véritable importance de la statuette dérobée. Ce ne sont pas les mieux indiquées pour fouiner dans les grandes bibliothèques mais nous devons faire tout ce que nous pouvons. Il faudra que j'en parle au hobbit, dont le jargon d'érudit conviendrait davantage pour délier les langues.
Une fois seul, je revois le cheminement mental qui m'a réveillé ce matin. Le pouvoir des rêves est réel. Le mystère du sommeil, du repos de l'âme, de l'esprit qui vagabonde. Que soit loué Desna. J'ai eu au réveil un sentiment d'orgueil pour les idées qui m'ont traversées mais c'est bien à la Musique des Sphères que je dois mes souvenirs si précis.

Ce pays... Il est si complexe. Les épreuves traversées depuis mon arrivée en Ustalav m'ont tellement appris sur le monde qui m'entoure, sur les gens en général. Au milieu de l'adversité, mon lien avec la Déesse s'est renforcé.
Cependant, une part de moi a bien du mal à comprendre et admettre autant de violence, autant de colère dans le coeur des hommes.

Flashback

(click to show/hide)


Reprenant mes esprits, je pose quelques questions au toujours sémillant Ballan Rinan, dont la connaissance des acteurs de Lepidstadt, présents ou passés, répond à mes interrogations.

Je me dirige ensuite au temple de Pharasma pour trouver le frère Sylvestre, un prêtre qui a atteint un degré d'obédience tel que je le sais capable d'accéder à ma requête. 
Loué soit Pharasma, celui-ci accepte de m'aider malgré sa réserve bien naturelle depuis le cas du corps du malheureux nain qui a connu la mort par profonde malchance.
Je quitte les lieux, sans omettre de verser une aubole dans le tronc commun.

Un rapide détour par la porte de la ville ne confirme pas la probable venue du Comte Alpone en ville.

Je retrouve ensuite Lezane, l'ancien de Morast accompagné de sa femme. Ils se sont... comment dire... plutôt bien trouvés. Une seconde femme est avec eux, âgée d'une quarantaine d'années. Appelée à comparaitre, son propre jugement semble limité à la version de Lezane. J'honore mes engagements en lui achetant deux barriques de vins. En prime, une outre qu'il ne manque pas comme je le prévoyais de gouter sur le champ.
Le moment venu, si le témoignage du vieil homme venait à déraper de façon exagéré, l'avocat pourra toujours faire remarquer le degré de sobriété de cet homme au milieu de la matinée. Je ne suis pas très fier de ceci, mais on ne peux pas laisser un homme aux idées aussi étriquées malgré son âge avancé condamner trop rapidement celui qu'il croit être le tueur. En tout cas, personne ne le force à se présenter à un tribunal aussi important en état d'ébriété... Nous verrons bien.

Le chemin vers le tribunal me donne le vertige. La foule est massée sur les places, les enfants singent l'arrestation de la Bète par Arwyll le "paladin de lumière". A en croire les récits de la populace surexcitée, le champion aura bientôt des ailes d'ange tandis que la créature se retrouve pourvue d'une langue fourchue, de cornes de bouc et de yeux rouges malfaisants. Les esprits sont échauffés, d'aucuns veulent voir le bourreau à l'oeuvre. Quelque part, au milieu de la plèbe, le véritable tueur doit jubiler.
La ville va plonger dans les ténèbres. Desna, donnes moi la force de faire face à tant de sentiments malsains. Au milieu des rires sardoniques de la cohue déchainée, j'atteins le tribunal car la direction de Cynosaure m'est à jamais connue grâce au tatouage de l'Enfant de l'Etoile.

Je retrouve Gustav Kapel, l'avocat dont la peur panique fait peine à voir. J'essaies de l'aider autant que possible, en l'enjoignant à honorer sa profession : défendre son client avec toute son énergie. Je suis ensuite rejoins par mes compagnons à l'exclusion de Marco. Je suis d'abord légèrement déçu mais je suppose que ce genre d'endroit ne doit pas lui rappeler de bons souvenirs.
Gustav considère les éléments que nous apportons à sa connaissance intéressants et aura besoin de nos témoignages. Bien sur, lui confirmes-je sans hésiter. Nous... Hum, en fait, je suis le seul volontaire...
En cet instant, je suppose que mes compagnons ont du traverser la plèbe avec un certain effroi et que cela a pu les affecter considérablement. D'ailleurs, si les choses devaient mal tourner ensuite, il ne servira à rien que nous soyons tous victimes de la vindicte populaire.

Dans l'effervescence précédent l'ouverture du procès, nous manquons de peu d'être rappelé à l'ordre et allons déposer nos possessions magiques à la consigne.

L'entrée en matière du juge principal jette un froid dans la salle bondée.
La Sainte Soeur de la Justice s'assure en permanence qu'aucune magie n'est à l'oeuvre. L'impressionnant gardien en armure complète est le garant du bon déroulement du procès.
Dans la salle, le sergent Rocco et ses hommes sont près à manier les matraques.
Je vois Heinzar Koch s'essuyer le front.
D'autres visages connus sont surement là.

Voilà qu'on m'appelle à la barre.
Que de regards braqués sur moi, qui ne suit qu'un humble Arpenteur de Desna.

Je peux le faire.
Je peux le faire.
Créature. Forge.
Je ne vous abandonnerais pas.
Que chaque rêve soit une étoile brillante dans l'obscurité de la nuit, et qu'il éclaire ta journée

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 2ème: Le procès de la Bête (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 8 : Le premier procès.
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !