gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102303 Messages dans 7481 Sujets par 859 Membres - Dernier membre: uplicle septembre 16, 2019, 06:30:16 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 1er: Les fantômes de Harrowstone (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 6 : 28 jours plus tard ( "La Nuit Pâle" )
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap. 6 : 28 jours plus tard ( "La Nuit Pâle" )  (Lu 3309 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bartholomeu

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 125
  • Sexe: Homme
  • "La bonne volonté raccourcit le chemin."
    • Voir le profil
    • Un jour...
Chap. 6 : 28 jours plus tard ( "La Nuit Pâle" )
« le: septembre 24, 2012, 00:49:42 am »
Au milieu de la nuit, le jeune homme a fini de préparer sa tenue sacerdotale pour le lendemain, soigneusement plié sur la chaise. Après une brève toilette, il renfile ses vêtements blancs et sort sans bruit de la maison « donné » par Héphénus Gibbs. Céléna dort paisiblement à coté. Quand à Forge assis au fond du salon, c’est autre chose, il ne dort pas à proprement parler. Les légers mouvements de tête semblent montrer que son cerveau est en activité, revivant sans doute les évènements de la journée. On ne peut pas en dire autant du Professeur Chevrefeuille Bourguignon, qui respire bruyamment. Dans la pénombre, Bartholomeu s’en approche, pensant que le halfelin lui chuchote quelque chose. Mais il n’en est rien. Ronfles-t’il ou… est-il en train de mâcher ? Bartholomeu efface la vision bovine qui lui vient à l’esprit, remontes la couverture sur Chevrefeuille qui marmonne dans un demi-sommeil : « Laissez le plat sur la table, je débarrasserais. »
Le jeune homme se relève en souriant mais frôle de peu la crise cardiaque en découvrant un démon qui l’observe.
Mais en guise de démon,  c’est en fait… un lapin.

(click to show/hide)

Reprenant son calme, Bartholomeu se dit que ça pourrait être pire, il aurait pu être en train de voler.

Quelques minutes plus tard, le jeune homme entre dans le cimetière en croisant certains visages qui en ressortent, tel Zokar dont les yeux sont encore rouges mais qui affiche un sourire sincère. Plus loin, Bartholomeu reconnaît Kira Avanaki. Elle soutient Cornélius Grimburrow avec qui cette journée et cette nuit tant attendues représentent un évènement fort mais éprouvant. Le prêtre de Desna s’arrête devant une pierre tombale où est écrit « Petros Lorrimor ». Il enlève les fleurs desséchées en constatant que ce ne sont pas celles qu’il avait déposées et en replace d’autres, plus fraiches. Il dépose ensuite un large morceau de pain blanc et joint ses mains en signe de prière.

Professeur. Je… J’ai cru vous voir ce soir mais je me rends compte que je n’ai jamais cessé de vous voir. Il y’a un peu de vous dans ceux avec qui vous m’avez réunis. Votre courage infatigable est en Céléna, votre compassion pour les autres est en Lyana et… votre savoir est… si vaste que je ne saurais dire si il tiendrait en Bei Za Long, Forge et Chevrefeuille réunis. *Sourire* Notez que pas plus que vos réflexions à voix haute, je ne comprends pas toujours ce dont ils parlent.
Vous êtes aussi en Kendra qui réunit toutes ces qualités. Mais je dois vous avouer que je crois qu’elle tient encore plus de sa mère. J’ai eu la chance de voir son esprit ce soir. Quelle présence, quelle bonté ! Je comprends que… vous ayez voulu unir votre vie à la sienne
. *nouveau sourire tandis qu’il retire un collier avec un magnifique pendentif représentant un papillon pour le tenir dans sa main*
Je dois des excuses à Kendra, j’ai toujours cru que c’est vous qui m’aviez confié le pendentif de votre épouse alors que c’était elle. Grâce à sa mère, je vais pouvoir lui rendre cet héritage familial… Mais cela va devoir attendre un peu car son oncle est venu il y’a plusieurs jours et elle a decidé de l’accompagner à Califax. Par Desna, j’ai cru ne pas tenir debout tellement mes genoux tremblait quand j’ai menacé cet homme. Je… La vérité est que je craignais que l’emportement de Céléna ou le raisonnement par trop abrupt de Forge le fasse vivement réagir contre eux. J’étais convaincu qu’il ne ferait rien contre moi par égard pour… Kendra.
*Soupir* Comment faisiez-vous pour concilier votre devoir et votre cœur ? Autant je crois savoir quelle conduite tenir avec mon prochain autant j’ai du mal à y voir clair quand c’est moi qui suis concerné. Professeur, je crois que… enfin, je ne suis trop sur de savoir ce que c’est…
*Reprenant ces esprits*
Ah demain, je vais célébrer l’union de Shanda Faravan et d’Héphénus Gibbs. C’est un cadeau incroyable qu’ils me font. Vous aviez raison, les habitants de Ravengro sont formidables.
Ce village n’a pas l’allure des grandes villes et, à dire vrai, ce cimetière n’est pas très avenant non plus. A ce sujet, Cornélius m’a appris que ce qui compte, ce n’est pas l’attrait qu’y trouvent ou non les vivants de passage mais plutôt la quiétude de ceux qui y reposent.

A bien y regarder,  si on sait voir avec son cœur, Ravengro est un bon endroit pour vous y reposer. Votre épouse à raison : vous nous avez préparé à continuer votre combat.

Il est temps pour nous tous d’aller de l’avant.
Kendra l’a compris avant nous et est parti pour révéler son potentiel.
Il est temps pour nous de vous laisser aller de l’avant.
Adrissant nous l’a dit à sa façon en emmenant votre journal.


*Ravalant des larmes*
C’est… douloureux. Vous allez me manquez.
Je n’ai pas oublié : « Acceptez la mort pour aimer pleinement la vie ».
C’est ce qui nous différencie de la Voix qui Murmure : à refuser la mort, ils en viennent à haïr la vie.
Mais je suis égoïste. Vous manquerez aussi à Celena, à Lyana, à tant d’autres. Je crains que Celena ne réalisera au fond d’elle votre départ que lorsque le responsable sera vaincu. Je pense que ce sera plus facile pour Lyana. Si elle ne l’a pas déjà acceptée, elle a une famille à qui se raccrocher. Je ferais tout pour être à la hauteur de votre confiance et les aider comme il se doit.
Plus que jamais : Que chaque rêve soit une étoile brillante dans l'obscurité de la nuit, et qu'il éclaire notre route.


Bartholomeu quitte le lieu après une dernière prière et en ayant déposé un modeste médaillon de Desna autour de la pierre tombale, sans voir qu’un papillon de nuit se pose dessus.
« Modifié: septembre 24, 2012, 01:13:40 am par Bartholomeu »
Que chaque rêve soit une étoile brillante dans l'obscurité de la nuit, et qu'il éclaire ta journée

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Re : Chap. 6 : 28 jours plus tard ( "La Nuit Pâle" )
« Réponse #1 le: septembre 24, 2012, 05:38:48 am »
Nous quittons enfin Ravengro, je sens la joie de mes compagnons et pourtant je ne peux la partager, jamais je n'ai tant ressenti l'écart entre ma condition et la leur. Mes amis montrent peu de curiosité à mon endroit et c'est bien mieux, je n'aurais pas voulu gâcher leur réjouissances. Et alors que nous partons tous sont mélancoliques, tous sauf moi.
Depuis que nous sommes revenu de Harrowstone un sentiment d'urgence m'étreint, il s'est fait plus présent avec les heures qui passaient. Mais Pétros nous avait demandé d'attendre, et puis nous aurions dû le voir pendant la nuit pâle, rien que pour ça j'avais fait taire mon malaise. Mais il n'est pas venu, et pendant que je regarde Bourguignon le petit arcaniste qui doit nous accompagner jusqu'à Lepidstadt, mes archives me rappellent sa curiosité et ses soupçons, les mêmes que ceux du conseil de Sharn. L'Histoire est définitivement une boucle sans fin où tout est condamné à se répéter, vais je à nouveau être victime de l'intolérance des organiques?

Au moins cette fois je suis seul en cause, mon peuple n'aura pas à subir cela. Seul, oui c'est bien le mot, Céléna n'ose plus me regarder depuis la prison, encore moins me parler, Lyana elle m'évite depuis l'épisode "Adivion", les villageois eux restent pris d'une crainte superstitieuse en ma présence et Barth passe tout son temps avec eux. Non la vraie douleur c'est le départ de Kendra. Les choses étaient différentes avec elle, maintenant elle n'est plus là. Je sens confusément qu'elle court un terrible danger, je n'aurais jamais dû la laisser partir avec l'Adrissan, quitte à être détruit, elle aurait pu refuser de le suivre après ça.

Maintenant, je ne pourrais plus empêcher l'amalgame.
Citer
Face à moi, un brouillard plus dense que le métal de mes puissants bras.
Une créature aux chairs squameuses et décharnés s'en extrait.
Son regard de braise est plongé dans le mien.
Sa main aux muscles et tendons déchirés se lève lentement, abattant le voile de brume comme l'on tire un rideau.
Un océan noir et mouvant s'offre à mon regard. Partout où il se porte, je vois des cadavres, des corps mutilés et ravagés par la peste, la guerre, la famine, et tous se meuvent telle une fourmilière.
Leurs regards, jamais je ne pourrais l'ôter de mon esprit, sont identiques, et il sait.
Certes il y est allé, il aurait aussi pu l'apprendre du journal de Pétros, mais la logique ne peut déjà plus traverser les barrières de ma certitude.
Et j'ai laissé ma dernière famille et tout l'héritage de mon ami à cet être.

Nous chevauchons vers le nord, et je dois maitriser cette irrépressible envie de sauter du char et de courir vers le sud sans m’arrêter. Mais il est trop tard et que dire à Kendra si l'un d'eux venait à mourir parce que je n'étais pas là. alors je les suis en silence et peut être est il déjà trop tard pour ça aussi, cette impression d'urgence s'est estompé. Non!!
Il faudra trouver un moyen, mes compagnons n'ont pas relevé ma remarque de la nuit pâle, c'est préférable. Et pourtant après la vision de la mort d'Aleece le doute n'est plus permis, j'ai feins de croire que la protection de Desna et de son symbole avait empêché l'appel mais je ne peux me voiler la face plus longtemps Auren Vrood s'est emparé de l'âme de mon presque frère.
Je ne parviens pas à extrapoler la réaction de mes amis alors je porte ce poids en silence, seul...
« Modifié: septembre 26, 2012, 01:08:46 am par D_Herblay »

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 1er: Les fantômes de Harrowstone (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 6 : 28 jours plus tard ( "La Nuit Pâle" )
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !