gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102303 Messages dans 7481 Sujets par 859 Membres - Dernier membre: uplicle septembre 16, 2019, 10:58:54 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 1er: Les fantômes de Harrowstone (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 4 : Jour 9 ("Un jour presque comme les autres")
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap. 4 : Jour 9 ("Un jour presque comme les autres")  (Lu 1878 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Chap. 4 : Jour 9 ("Un jour presque comme les autres")
« le: août 30, 2012, 03:22:44 am »
Harrowstone, le lieu maudit ou était mort mon premier ami se dressait devant nous. Le jour était en train de mourir, bientôt ce serait aux morts de renaître.  Il nous fallait les braver pour obtenir les réponses à nos questions et apporter un peu de paix à Ravengro. La plupart d’entre elles les prêtres les avaient toujours eut, que ce soit Grimburrow ou Gabriela, mais ce qu’ils nous avaient appris ne révélait que de nouvelles interrogations.

Pourquoi Vrood et la "Voix qui murmure" en avait il après le directeur Hawkrane ? Ce problème pourrait attendre, tout les événements récents ne venait pas de la "Voix" mais seulement des restes des 5 dangereux criminels mort durant l’incendie de la prison. Pétros ne pouvait nous donner la réponse, il avait été assassiné bien avant.

Mes compagnons étaient tendus peut être redoutaient ils de devoir annoncer à Kendra les circonstances exactes du décès de son père. Finalement, c’est une bonne chose qu’elle ne soit pas venue, elle aurait été troublée et ça aurait été dangereux.

Les indications de mon ami s’avérèrent rapidement indispensables, ses artefacts nous donnèrent une piste et ses recommandations nous permirent d’apaiser les âmes des malheureux qui étaient bloqué ici.

Pourtant quelque chose n’allait pas, certes les sécurités destiné à prévenir une évasion avaient fonctionnée, mais alors pourquoi l’incendie, pourquoi le sacrifice du directeur ? Et cet incendie, bien cantonné, n’avait au bout du compte détruit qu’un mur. Alors pourquoi en garder le souvenir d’une terrible catastrophe ?

Nous traversions les salles de l’édifice à toute vitesse prenant à peine le temps d’examiner les lieux.  Lorsque nous finîmes par sortir de la zone délimitée par l’esprit du nouveau geôlier Vesorania, je fis demi-tour pour chercher un coffre ou un accès dissimulé. La conception architecturale des bâtiments fortifiés de ce monde m’était inconnue et pourtant une anomalie retint mon attention.

Être de métal, j’avais négligé les préoccupations des organiques qui m’accompagnaient, moins sensibles aux armes de la non-vie je n’avais pas été attentifs aux protections qui nous cachaient à leur vue, elles arrivèrent à leur terme et nous dûment lutter pour atteindre l’étage.

A nouveau ma condition et mon poids lié aux concentrations d’adamantium de mon corps me ralentirent. Déjà plus lent que mes compagnons, ma masse pouvait à tout moment entrainer un effondrement de la structure affaiblit par le temps, le feu et l’humidité. Heureusement nulle hostilité ne nous y attendait.

En tous cas le mana était plus présent dans cette prison, je pouvais le modeler et le façonner plus facilement mais une forme de souillure l’entachait, me recommandant la prudence. Il était loin le temps ou je pouvais créer de complexes artefacts et des individus de bois et d’acier. Désormais même les tâches les plus simples requerraient de lourds efforts.

Nous dûment nous rendre à l’évidence les ancres des prisonniers se trouvaient en bas et nous avions déjà longuement lutté, les traits de mes compagnons étaient tirés par l’épuisement physique et mental.

Après une nouvelle échauffourée, nous atteignîmes une lourde porte métallique à double battants. Dans mon monde un simple contact m’aurais suffi mais ici… Mon impuissance sembla satisfaire tout le monde, le poinçon de l’artisan nous obligeait à rentrer au village réclamer son aide.

L’analyse des événements de la nuit me conduisit à une nouvelle erreur, l’inattention. Nous nous relâchâmes en vue du dôme de protection, la puissante Céléna constamment enveloppé de la bénédiction de sa déesse ne menait plus notre groupe et je ne pouvais plus donner à Lyana les armes pour combattre la possession.

Notre amie s’effondra à nos pieds. Bartholomeu avait bien trop fait appel à ses propres ressources et pourtant une nouvelle fois il invoqua Desna. Il ne put que dévoiler les artifices de Sefik Corvin, le Père espiègle. Par bonheur, le dôme, lui, avait suffisamment de puissance pour repousser le mauvais esprit.

Nous revenions avec les rayons d’un nouveau jour, un jour de repos sans tumulte ni urgence, un jour presque comme les autres.


Un étrange mélange d’émotion se fait jour en moi, satisfaction, ils sont tous rentré en vie et nous avons des réponses, et frustration, la menace plane toujours et une porte nous a mis en échec.

Une rapide analyse des données me rappelle aux priorités. Je laisse mes amis aux bons soins de Kendra et en profite pour me rendre chez Fergie la Maitresse-artisan qui a façonné l’obstacle. La talentueuse naine accepte vite de nous refaire un exemplaire de la clé nécessaire à notre expédition.

Ses connaissances et sa science des métaux sont vaste, l’acquisition de ces donnés et leur actualisation me permet de modeler des alvéoles au cœur de l’adamantium pour soulager la structure sans en altérer la résistance, je pourrai désormais emprunter les escaliers de Kendra sans passer au travers.

Même avec de l’aide il lui faudra 48 heures pour produire une nouvelle clé, cela permettra à tous de récupérer et de se préparer pour un ultime affrontement avec les 5.
« Modifié: septembre 14, 2012, 21:33:27 pm par D_Herblay »

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  Livre 1er: Les fantômes de Harrowstone (Modérateur: Sstrad)  |  Chap. 4 : Jour 9 ("Un jour presque comme les autres")
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !