gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102278 Messages dans 7468 Sujets par 812 Membres - Dernier membre: Tomar mai 26, 2019, 17:40:58 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Darth Tanka  |  Univers et aides de jeu (Modérateur: Darth Tanka)  |  Chronologie
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chronologie  (Lu 651 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Darth Tanka

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 46
    • Voir le profil
Chronologie
« le: août 06, 2012, 13:08:03 pm »
Chronologie


Dans cette chronologie ne seront indiqué que les évènements majeurs de chaque nation, les détails seront à voir ailleurs.


Temps primaire [Avant An -6000]

On ne sait rien de ces temps très anciens, les hommes n’étaient alors que des peuplades nomades et primitives, aussi sauvage que des bêtes…



Les premières cités et les premiers empires [An -6000 – An -1500]

On a peu de détail de cette époque, les informations collecter provenant de contes et légendes plutôt que de rapports historiques.
On sait néanmoins que c’est durant ces temps ci que furent construit des merveilles comme les Trones de Titans ou la Grande Chaine du désert.



Les temps elfiques [An -1500 – An 0]

L’établissement de Dahal [Aux alentours de l’An -1500]
   Les elfes arrivent en Marra depuis Valrique. Ils fondent leurs premières cités et ils commencent à « éduquer » (conquérir) les différentes peuplades humaines alentours. Leur empire d’alors est connu sous le nom de Dahal. Ils sont menés par le roi elfe Al’Tarkil.

La guerre féerique [An -1250 – An -1240]
   Alors que les elfes contrôlent toute la moitié Est de Marra, les faés étant resté en Valrique s’opposent au mouvement de conquêtes de leurs cousins. Une guerre s’ensuit, les faés l’emporte de façon surprenante et se contentent de designer un successeur digne de ce nom pour le trône elfique de Dahal.

La règne d’Avlenthas, le temps de la mesure [An -1240 – An -910]
   Le successeur de Al’Tarkil est un noble de Dahal dénommé Avlenthas. Il est un individu juste et modéré et met un frein à l’âge des coquètes elfiques. Il encourage la fraternisation avec les humains et permet à ses derniers d’avoir accès à un enseignement magique. Ses réformes sont acceptés par crainte d’une nouvelle guerre avec Valrique mais peuvent être assez impopulaire auprès de certains. Les quelques partisans de Tarkil restant sont exilés et pendant des siècles ils forment un mouvement d’opposition terroriste qui fera régner la terreur en Dahal jusqu’à ce qu’ils parviennent à assassiner Avlenthas. Son fils Kalvahas lui succédant chassera sans vergogne les membres du groupe et continuera d’appliquer les mesures de son père, en étant moins souple cependant vis-à-vis des humains.

Le pacte de Klane [An -715]
   Le roi Klane de Felicie pactise avec des forces obscurs afin de devenir immortel. Il est le premier porteur du gène obscur.

Les guerres obscures [An -470 – An -445]
   Les guerres provoqué sous le règne de Klane afin de soumettre tout Marra à sa botte. Cela dura pendant assez longtemps, mais ses armés d’invasions finissent par être vaincu dans le col d’Akash, grâce à l’union des neufs premiers sangs de Larohane.

Le maitre des Flammes [An -445]
   La croisade menée par Hector Avenos, haut prêtre d’Olle de Messante (Hydron) qui marche vers la capitale de Klane pour mettre fin au règne du roi obscur. Il avait quitté la cité de son roi pour rejoindre le combat mené en Larohane contre les obscurs et les victoires qu’il emporte l’aide à convertir bon nombre de seigneurs au culte d’Olle (jusqu’alors, en Larohane on priait les trois, ou les dieux des elfes). Les Premiers Sangs de Larohane affirment que leurs exploits proviennent du fait qu’ils sont des élus divins d’Olle.

La monarchie d’Andralle [An -380]
   L’ancien sang d’Andralle, le duc Silvain Aelisse, demi-elfe, s’autoproclame roi de Larohane. Les autres rejettent cette proclamation mais sont forcé de se soumettre car Silvain a le soutient de la nation elfe de Dahal. Larohane devient une monarchie.

Indépendance de Calcande [An -379]
   Après moins d’un an sous le règne de Silvain Aelisse, le duché de Calcande se proclame séparatiste et deviens une monarchie autonome, les elfes tolèrent ce revirement car le roi d’alors, Simon Amelle, passe un contrat avec Dahal donnant aux elfes une exclusivité totale du potentiel minier du pays riche en or et en pierre précieuses.

Première guerre des lacs [An -379 – An -375]
   Calcande étant devenu une nation indépendante, Larohane n’a plus d’accès à la mer. Au début les seigneurs de Larohane tentent de reprendre Calcande mais les elfes les en empêchent. Ils tournent alors leur dévolu vers les terres d’Hydron au sud qui jusque là a bien profité de la situation pour surtaxé toutes les embarcations fluviales. C’est le début d’une très longue période de rivalité entre Hydrons et Laroheins… La guerre prend fin lorsqu’Hydron ne pouvant encaisser d’avantages de pertes fais une concession sur leur taxes et autorise les navires Laroheins a traversé les fleuves sans encombres.

Le fléau lycan [An -320 – An -295]
   En Corronie, des druides des Titans font appel à un pouvoir non maitrisé et deviennent les premiers lycans, des loups garou. Cette malédiction se répand à travers tout le pays menaçant à la fois les sauvages du nord et les clans du sud, ces derniers s’allient alors pour la première fois de leur longue histoire marquée par la guerre. La guerre prend fin lorsque celui qu’on appelait la grande Bete blanche, le premier des druides transformé est mis au trépas par l’alliance des deux héros Angus Morn des clans du sud et Cormak des tribus du nord, les loups garous restant redeviennent humain mais beaucoup d’entre portent des marques de leur ancienne transformation. La fin de la menace lycan ramène les nordistes et les sudistes vers la voie de la haine, même si l’on garde en mémoire cette époque d’alliance.

La guerre des guildes [An -58 – An -56]
   La guilde des alchimistes de Faleos se rebelle contre le gouvernement qui les confronte à des problèmes de taxation important et les surexploite faute de magicien dans le pays. Après une lutte acharnée, le trône fini par tomber sous le joug des alchimistes qui rebaptisent le pays Allemecie (Alchimie dans leur langue).

La rébellion des trois cités [An -8 – An 0]
   Les humains des cités de Saraune, Mormence et Lofleciss sur la cote est de l’empire de Dahal se rebellent contre les elfes. Ils mettent en place une guère assez inefficace en agissant de façon des plus que déshonorable jusqu’à ce qu’ils renversent le conflit drastiquement en ce qui deviendra l’an 0 du nouveau calendrier…



L’ère impériale [An 0 – Maintenant (An 454)]

La signature mortelle [An 0]
   Le seigneur humain de Saraune conclu un pacte avec d’autres cités qui lui reconnaissent un pouvoir souverain, les différents seigneurs signent un traité. C’est le temps de la signature mortelle car au moment même où l’alliance est forgé, les elfes perdent leur immortalité, ils sont maintenant sensibles aux maladies et vieillissent à un rythme certes lent pour un humain, mais drastiquement plus rapide que ce qu’ils connaissaient auparavant. La nouvelle nation fondé est un empire naissant nommé Ulmar et prend pour principe les préceptes du culte d’Olle, rejetant l’ancienne religion des dieux et des esprits des elfes.

Etablissement de Falekein comme une monarchie autonome [An 8]
   Huit ans après que les elfes aient perdues leur immortalité, leur nombre a diminué de façon drastique n’étant pas capable de soigner les maladies les plus simples. De nombreux elfes viennent se replier dans leur capitale. En Falekein, les humains abandonnés à leur sort proclament la province un royaume nouveau.

La première génération de la Traque [An 23]
   Un nouveau virus fait apparition et il n’atteint que les elfes : la Traque. C’est une maladie terrible qui ravage rapidement un tiers de la population d’elfes encore en vie et luttant déjà pour maintenir de la cohésion dans leur empire. A l’époque, on ignore si l’on a affaire à un virus, une maladie génétique ou alors une malédiction.

La faute de Dormul [An 32]
   Dormul, un très vieux sorcier elfe du temps de Tarkil est sur le point de mourir de vieillesse. Quand le moment vient, sa volonté inébranlable et sa folie imbibée de magie conduisent son âme à refuser de quitter son corps. Nécessitant désespérément de la magie pour se maintenir en état il se met à chasser ses camarades magiciens et leur absorbent toute leur énergie magique en buvant leur sang. Il devient le premier vampire et l’on découvre avec effroi que certains de ceux qu’il avait tué se libèrent de leurs tombeaux pour devenir à leur tours des Nosferatus... Ils sont trois : Daelus, Vathenlass, Syelveliss.

La plus grande autopsie de l’histoire [An 36]
   Le vampire Syelveliss est apparemment mis à mort par l’ordre des chevaliers faés de Dahal. L’alchimiste Célestin Oulza d’Allemecie leur offre une incroyable fortune pour pouvoir autopsier le cadavre. Le roi elfe Vesslorne, ayant grandement besoin d’argent, accepte l’offre. L’alchimiste se rend rapidement compte que la créature n’est pas morte complètement et se régénère à un rythme extrêmement rapide, ce qui lui permet de pratiquer son autopsie pendant des mois. Il découvre que la transformation en vampire l’a sauvée de la Traque et lui a redonnée son immortalité, et il emet l’hypothèse qu’il serait possible de répliquer les effets de la transformation par des moyens alchimiques… A partir de là, nombreux sont les elfes à se soumettre volontairement à la transformation en vampire, et par cette trahison, Célestin est banni hors de Dahal et plus aucun humain n’y sera dorénavant le bienvenue…

L’Aube [An 41]
   Célestin finit par compléter ses recherches et met au point la Potion de l’Aube : une potion capable de transformer un individu en vampire, mais un des ingrédients principaux de cette potion étant la Tsante se désagrégeant à la lumière du soleil, les vampires ainsi transformé et ceux qui se font mordre par ces derniers se voient affublé d’une allergie mortelle aux rayons solaire pouvant les bruler jusqu’à l’os…

Seconde guerre des lacs [An 74 – An 75]
   Alors que la nation elfique de Dahal s’écroule progressivement depuis plus d’un demi-siècle, Hydron décide de mettre fin au vieux traité qui maintenait la paix entre eux et Larohane, dans l’espoir de récupérer le monopole des fleuves joignant les trois grands lacs jusqu’à la mer et de pouvoir aussi piller certaine des richesses minières trouvé sur le sol Larohain au cours des dernières années. Sans le soutient des elfes, les seigneurs de Larohane se trouvent à force égale avec Hydron, ce qui conduit le conflit à durer plus longtemps et à être bien plus meurtrier (environ 60000 morts en un an et demi)… La guerre prend fin lorsque le duc de Caheldonne fait chanter les rois de Messantes et Pelischyr après avoir organisé l’enlèvement de leurs familles. Les rois d’Hydron se soumettent mais gardent en mémoire une haine particulièrement vorace de Larohane.

Etablissement de la guilde à Valenheim [An 82]
   La guilde des alchimistes d’Allemecie répond de façon officielle à la demande grandissante d’un remède contre la traque et établie un avant poste complet à Valenheim. Officiellement, leur recherche sont orienté vers la découverte d’une cure complète, mais ils sont financé par la production et ventes de potion de l’Aube en grande quantité, ce qui amène la communauté vampire à s’agrandir de façon considérable.

La révolte des ferreux [An 95 – An 98]
   Le besoin grandissant de remède contre la traque entraine la Guilde à surexploiter leurs mineurs d’Estebe (une poudre magique essentielle à la confection de la potion de l’Aube), ces derniers se rebellent contre la guilde mais cela prend fin lorsque leurs leaders servent d’exemple à la rébellion. A partir de cet instant, la guilde a recours à des toxines pour assurer la servilité totale des esclaves. Le nombre d’esclave ayant néanmoins grandement baissé, les Allemeste paient les autres nations un bon prix pour toute main d’œuvre dont ils pourraient se débarrasser. La Felicie et Ashelova sont les pays répondant à cet appel avec le plus de zèle fournissant non seulement des criminelles avérés mais aussi bon nombres de mendiants et autres individus considéré comme inutile à la société.

Contestation royale de Larohane [An 123]
   La mort du roi de Larohane sans héritier entraine un neveu éloigné à monter sur le trône, beaucoup vont contester cette décision, mais afin de montrer son autorité il condamne à mort des centaines de contestataires publiquement avoués. Un magicien dénommé Geralmon Davle annonce sur l’échafaud qu’il maudit ce roi et toute sa descendance. Plus aucun roi de Larohane de cette ligné ne mourra de façon naturelle.

Conquête Ashelove de Corronie et la folie de Tepes [An 213]
   Le haut roi d’Ashelova Anton Tepes, un homme rongé par l’ambition cherche à étendre son pouvoir et son influence et envoie ses troupes conquérir la Corronie qu’il considère comme la cible la plus aisé pour assoir ses ambitions… Les clans de Corronie offrent une telle résistance qui amènent les Ashelofs à perdre près d’un quart de leur armé, et malgré sa victoire finale, Anton Tepes devient la risée de ses voisins, se faisant surnommer en dehors d’Ashelova comme étant le roi des pucelles. A partir de là, il devient un roi extrêmement cruel, et tournant ses ambitions vers d’autres projets, il cherche à faire appel aux entités qu’avait su invoquer Klane bien des siècles plus tôt pour atteindre l’immortalité. Dans son échec, il se tourne vers une autre solution : l’Aube…

Révolution de Calcande, établissement de la république [An 223 – An 225]
   Calcande est la risée de toutes les nations voisines, étant perçu comme un peuple de faible et sans valeurs, se prostituant à la puissance d’abord des elfes de Dahal quand ils étaient encore au pouvoir, puis désormais d’Ulmar pour pouvoir maintenir une illusion d’autonomie. Le peuple blâme son roi et entreprend de le renversé afin d’y établir une république… Au bout d’un conflit particulièrement affreux, les citoyens de Calcande parviennent à leur fin, mais se rendent compte finalement que sans l’appui d’Ulmar, le reste de Larohane les détruira très certainement, et sont donc contraint de reprendre les pratiques de leur ancien souverain…

La déchéance obscure [An 240 - Maintenant]
   Alors que les elfes s’éteignaient petit à petit, il semblait clair que la nation qui allait se retrouver la plus habilement versé dans l’art exquis de la magie allait être la Félicie, les obscurs la peuplant étant les descendant de Klane et ce dernier ayant été un des plus grand sorcier de notre histoire… Cependant, il en fut décidé autrement. Le gène obscur avait toujours jusque là dominé lorsque des enfants étaient né de sang mêlé, mais en l’an 240, il se passa pour la première fois une chose incroyable : une femme obscure s’étant accouplé avec un compagnon dépourvu du trait donna naissance à un enfant on ne peut plus humain, sans corne ni yeux rouges… Depuis, partout ailleurs ces phénomènes se sont reproduits, chose que l’on appelle la déchéance obscure, le gène se faisant de moins en moins vivace. Les plus nobles de Felicie, voulant garder en eux la marque de leur pouvoir stoppèrent définitivement tout mariage de sang mêlé…

Le choix du vrai sang et la Guerre d’indépendance de Corronie [An 272 – An 278]
   Les seigneurs vampires de Falekein en ont assez de l’arrogance d’Anton Tepes et de sa prétention au titre de roi vampire… Vathenlass lui-même s’en va en Ashelova et le dépossède de tout ce qui est siens en le soumettant à son pouvoir télépathique, le faisant sombrer dans la plus intense des folies… Les Corroniens en profitent alors pour vaincre une fois pour toutes l’envahisseur Ashelof et redeviennent libres. De cette époque, il reste encore quelques individus corrompus par Tepes en Ashelova, des vampires inférieurs se cachant des plus grands seigneurs et de l’inquisition d’Olle.

Troisième guerre des lacs [An 396 – An 405]
   Une fois encore, Larohane et Hydron se font la guerre pour la suprématie des grands lacs. Cette guerre est lancé par le roi Edouard Tamelle le second d’Andralle, un souverain de Larohane particulièrement cruel, connu pour avoir demandé à ce que lors des condamnations à morts, on remplace la pendaison par la décapitation, trouvant la première trop propre… Le but de cette guerre est cette fois officiellement centré sur la suprématie des lacs, mais Tamelle cherche avant tout à conquérir l’ensemble d’Hydron et l’annexer comme une province Laroheine.

La première marche d’Ulmar [An 401]
   L’empereur d’Ulmar lance ses armées vers Falekein dans le but d’étendre son territoire. Les Ulmains en large surnombre n’ont même pas à combattre car les Falis se rendent aussitôt que leur frontière est franchie, Ulmar a un contrôle total du pays.

Les Massacres de Falekein [An 402]
   L’Eglise d’Olle s’installe en Falekein après que le pays ai été conquis et entreprend de purifier le pays en y établissant un nouvel ordre, l’Inquisition. Les inquisiteurs cherchent à mettre un terme une fois pour toute à la menace que représente les vampires et après plusieurs escarmouches infructueuse, ils s’attaquent à la source et massacrent massivement tous les alchimistes qu’ils peuvent trouver dans le but de mettre un terme à la production de potion de l’Aube. Une centaine de membre de la guilde des alchimistes est tué en Falekein en l’espace d’une décade…

Le Régicide de Larohane et la Guerre civile de Larohane [An 405 – An 411]
   Le roi Edouard Tamelle est assassiné au cours d’un banquet par empoisonnement. Son fils ayant perdu la vie deux ans auparavant durant une bataille contre Hydron, le pays se retrouve sans roi, ni prétendant digne de ce nom. Les combats en Hydron prennent fin car les anciens sangs réunissent leurs armées dans le but de pouvoir assoir chacun leur propre nom sur le trône. Une terrible guerre civile ravage Larohane pendant plusieurs années…

Conquête impériale de Larohane [An 411 – An 413]
   Ulmar, profitant du conflit ravageur en Larohane, envahit le pays sans la moindre difficulté à nouveau, les seigneurs ne parvenant pas à mettre leurs différences de coté à temps.

Le fléau des trois ports [An 412]
   La guilde d’Allemecie, en guise de représailles contre les massacres ayant eu lieu en Falekein dix ans plus tôt, s’attaque à Ulmar de manière détourné en empoisonnant plusieurs navires cargaisons de navires. Cela provoque alors des terribles épidémies de pestes dans les ports de Mormence, Calderine et Axise. Cela prend des années pour que l’Empire puisse se relever du choc humain et économique encouru…

Conquête impériale d’Hydron [An 425]
   L’empereur Carmine II monte sur le trone de l’empire et décide de relancer le processus de campagne de conquête lancé par son prédécesseur. La première cible à laquelle il s’attaque est Hydron, conquête pour laquelle il bénéficie d’un grand soutient de la part de la population de Larohane, profitant de l’opportunité pour semer le chaos chez leurs ennemis d’antan.

Marche impériale sur Ashelova [An 432]
   Après Hydron, c’est au tour d’Ashelova de tomber victime des ambitions sans limite de Carmine II qui cherche à contrôler Marra dans son entier. La descendance royale d’Ashelova est complètement anéanti, massacré par les membres de l’Inquisition afin de mettre une fois pour toute un terme à la lignée de Tepes, même si aucun des rois n’ayant régné ce dernier siècle n’a le moindre lien de sang avec l’ancien roi vampire.

Mort de Carmine le second au combat [An 441]
   La dernière campagne contre la Felicie de Carmine II prend fin lorsqu’il est tué sur le champ de bataille d’un carreau d’arbalète en pleine gorge à l’age de 53 ans. N’ayant pas désigné de successeur, la loi d’Ulmar spécifie que le nouvel empereur devrait relever d’un accord commun entre les seigneurs des armées et le Sénat, cependant, ces deux entités se détestent l’une l’autre et refusent de se mettre d’accord sur l’homme qu’ils veulent installer sur le trone impérial. La situation stagne pendant des années avec une tension terrible se faisant sentir pour la population. Le roi Daleor de Felicie devient très populaire car étant le leader de la seule nation ayant réussi à mettre un terme à l’avance de l’empire d’Ulmar.

Massacre des quinze sénateurs [An 445]
   Le général Estacado, commandant en chef des armées d’Ulmar organise une tentative pour mettre un terme à la tension en tuant les membres du sénat. Il fait appel à un alchimiste inconnu pour que celui-ci créé un gaz qu’il déchaînera dans les chambres du haut conseil, tuant par la même occasion tous les soixante sénateurs, mais pour une raison inconnue, seulement quinze d’entre eux meurt. Frederico Silva, le sénateur qui représente le choix du sénat comme nouvel empereur saisi l’opportunité présenté par l’évènement pour présenter Estacado comme un individu vil, mettant en avant la tension qui jusque là était latente, le Sénat a alors un contrôle quasi-total sur la capitale alors que l’armée contrôle le reste du pays, mais aucun des deux camp ne peut nommer d’empereur sans ce commun accord…


« Modifié: février 05, 2013, 18:20:53 pm par Darth Tanka »

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Darth Tanka  |  Univers et aides de jeu (Modérateur: Darth Tanka)  |  Chronologie
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !