gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102639 Messages dans 7589 Sujets par 947 Membres - Dernier membre: Donaldimamn octobre 17, 2019, 22:26:48 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Melenkurion - Terminé  |  Livre 2 - Les Gardiens du Territoire (Modérateur: Melenkurion)  |  Chap. 10 : La montagne du Dieu-Volcan
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Chap. 10 : La montagne du Dieu-Volcan  (Lu 6848 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Melenkurion

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 82
    • Voir le profil
Chap. 10 : La montagne du Dieu-Volcan
« le: juillet 24, 2012, 20:03:32 pm »
The Descent : Les gnomes montrent la voie des profondeurs



Toujours, toujours plus profond...



Affrontement contre un char terrifiant : 2 golems et 2 chevaux infernaux



Dans le territoire des elfes noirs



Des proies faciles?



Bizzareries des profondeurs



Des gobelins métamorphes

"Ha! Une grande épée... C'est pour me faire peur?
- Non, c'est pour te faire mourrir."

Hors ligne Melenkurion

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 82
    • Voir le profil
Re : Chap. 10 : La montagne du Dieu-Volcan
« Réponse #1 le: juillet 24, 2012, 20:18:55 pm »
Les pjs trouvent un instant un accès à la surface...

Vision d'horreur, la guerre fait rage !
























La guerre est dans les plaines arrides,
Dérimos est attaqué
et au coeur de cette armée, Orphélius lui-même dirige les forces du mal !



La coalition du Conseil de Pierre à fort à faire. Nains, elfes, humains (mais aussi hobbits et gnomes) combattent ensemble suivant leurs chefs dont la valeur et la bravoure n'est plus à prouver...

Mais les Compagnons de la Croix ne doivent pas perdre un instant et doivent continuer leur terrible périple pour combattre en personne le Dieu-Démon...
"Ha! Une grande épée... C'est pour me faire peur?
- Non, c'est pour te faire mourrir."

Hors ligne Melenkurion

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 82
    • Voir le profil
Re : Chap. 10 : La montagne du Dieu-Volcan
« Réponse #2 le: juillet 24, 2012, 21:46:48 pm »
Dans les souterrains, des créatures vieilles comme le monde guettent d'éventuelles victimes



Mais aussi des démons redoutables qui seront évités grace à la magie divine de Pellor,



 transformant les compagnons de la Croix en nuages volant vers le coeur du volcan





où les attendent des hordes de démons surexcités. Un ange celeste invoqué par Elios ne menagera pas ses efforts pour les tenir en respect.



Les compagnons de la Croix sont opposé au grand prêtre de Baal,



drapé d'arrogance devant son seigneur, colosse impassible assis au fond de ce décor apocalyptique
« Modifié: juillet 24, 2012, 22:00:52 pm par Melenkurion »
"Ha! Une grande épée... C'est pour me faire peur?
- Non, c'est pour te faire mourrir."

Hors ligne Melenkurion

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 82
    • Voir le profil
Re : Chap. 10 : La montagne du Dieu-Volcan
« Réponse #3 le: juillet 24, 2012, 22:25:32 pm »
Contre toute attente, Dylan demande la Croix du Destin à Elios pour la lacher dans la lave !





Fou de colère, Pikel attaque le ranger.
En réalité, Dylan était sous le coup de la contrainte car ses enfants sont captifs.
Le grand prêtre jubile et s'exclame à voix haute : "Ton plan a fonctionné. Les enfants sont à toi, tu peux les prendre".
Arrive alors d'une haute corniche Yaraemon, dont la duplicité ne laisse plus de doute.

L'agitation à laissé place à un silence de stupeur. Baal n'a plus rien à craindre de la Croix.
Il se redresse, change de forme pour devenir un monstre immense, amas d'ossements et de crâne, une de ses sinistres manifestations pour terrasser lui-même les héros inconscients, puisque son grand-pretre à été vaincu.



Pikel a déplacé sa colère sur Yaraemon qui évite un temps les assauts car il s'agit d'un double illusoire. Il est en réalité sur une autre corniche et s'incline à l'arrivée de... Périnoclès !



Celui-ci avait effectivement pris possession du corps de sa victime quelques jours plus tôt.
Nouvelle surprise, Yaraëmon entonne un chant de bravoure pour les Compagnons de la Croix.

Au devant de ceux-ci, l'elfe Radagast, qui a chaque fois qu'il blesse le Dieu-Démon semble lui infliger des dommages ahurissants à en croire les hurlements de colère et de douleur du Corrupteur. Radagast est-il armé d'un artefact? Ou bien refuse-t'il de perdre ce monde dont il n'a consciance que depuis quelques mois...

L'objet de tout les cauchemars, Tréfond, Torrent-de-Lave, Melenkurion Abatha, le Corrupteur, Baâl le Dieu-Démon est vaincu par les compagnons de la Croix.

Les diables et les démons sont désorganisés, certains essaient de prendre le commandement.



Mais face à la justice divine de Pellor les plus faibles périssent, d'autres sont renvoyés dans leur plan d'origine et les plus forts n'ont d'autres choix que de fuir, en proie à l'incomprehension la plus complète.

- - - - -

La débandade dans le volcan n'en demeure pas moins dangereuse et les Compagnons repartent en remontant la paroi jusqu'à trouver un passage pour redescendre à flan de montagne.
La nouvelle de l'élimination du Dieu-Démon parcourt rapidement le Territoire.
Les forces du mal seront rapidement vaincus ou mis en fuite. Orphélius également. Il n'était plus lui-même depuis longtemps et était devenu une espèce de zombie au service du Corrupteur.

Yaraëmon et Périnoclès reparte dans une galerie après que la liche ai dit aux Compagnons de la Croix qu'il les attendrait là où ils l'ont rencontré pour tout leur dire de son grand agenda...
"Ha! Une grande épée... C'est pour me faire peur?
- Non, c'est pour te faire mourrir."

Hors ligne Melenkurion

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 82
    • Voir le profil
Chap. 10 : EPILOGUE
« Réponse #4 le: juillet 25, 2012, 00:16:51 am »
Les compagnons reviennent au campement du Conseil de Pierre.

En chemin, ils se parlent peu et ne réalisent pas très bien ce qui c'est passé. Les sentiments sont partagés, victoire ou défaite? Fierté ou orgueil outragé?

Malgré les pertes, la joie est palpable chez tous.

L'heure n'est pas venu d'expliquer que la Croix est détruite. D'ailleurs, et si Dylan avait raison, si ce n'est pas la Croix qui pouvait vaincre Baal mais de simples mortels.

Les compagnons sont happés par leur proches, leur amis... leurs familles.



Pas de trace de Yaraëmon...

Allanon annonce à Dylan son intention d'accepter l'invitation de Yelen à découvrir un autre monde. Selon lui, le temps est a la reconstruction et le Territoire ne devrait pas avoir besoin du Conseil de Pierre de si tôt aussi lui demande-t'il de garder du temps pour coordonner les actions des rangers...

Plus tard, dans la nuit, les Compagnons de la Croix retournent à la bibliothèque ou Périnoclès les attends.

Il leur révèle qu'il était bien le plus grand des prophètes d'Akrasia, et qu'il était agé de près de vingt siècles quand il a mis son plan à execution.

Les compagnons l'écoutent, un peu heberlué. Des images leur reviennent. Des détails qui une fois rassemblés avec les informations manquantes prennent un aspect nouveau et édifiant.

Quand à Yaraëmon, il n'en savait pas tellement plus qu'eux. Quand les Compagnons ont eu recours à des membres du Conseil de Pierre pour les aider à faire des recherches dans la bibliothèque, il en a eu vent et est venu en catimini rencontrer l'illustre Périnoclès qui se cachait dans une pièce secrète pour se régénérer dans ce nouveau corps. La liche, dans sa soif de savoir lui a demandé tout ce qui s'est passé depuis qu'Akrasia l'a emprisonné ici.
Au fil des jours, l'un et l'autre s'était tout dit.
Et notamment que l'enfant elfe pris aux siens était placé dans une foret sombre et enchanté pour échapper aux sinistres contes et légendes devenues vrais, contrairement à la population toute entière du Territoire qui vivait avec au jour le jour avec ces récits.
Ces mêmes récits répétés et relayés à travers le Territoire par la Résonance (cf les poteaux indicateurs -contenant un alliage de cuivre et d'or-, les livres devant la grande vasque/antenne et les mains osseuses) à l'exclusion de la Foret-Sans-Nom.
Yaraemon sachant désormais que l'elfe était la véritable arme trouva un stratagème pour que les compagnons de la Croix puisse atteindre le coeur de la montagne-volcan. Il ne savait pas quel choix ferait Dylan. Néanmoins il réussit à convaincre le Grand Prêtre de Baal, qu'il connaissait en personne (Yaraemon, spécialiste du double jeu, rappelons-le...) que la Croix pouvait lui être apporter pour être détruite sur le champ. De plus, le barde ne pouvait rien dire à Dylan sur le secret entourant Radagast de peur que le Dieu-Démon ne lise dans son esprit et ne dirige tout les assauts contre l'elfe. Au pire, les enfants pouvaient être des pertes collatérales... Mais la perspective de faire echouer Baal lui-même etait trop précieuse.

Après toutes ces révelations, Périnoclès accepte la main tendu d'Elios dont l'aura de bien lui permettra enfin de mourir. Au léger sourire de l'historien, on pourrait croire que cela aussi, il l'avait prévu.

Il avait prévu bien des choses hormis l'orgueil blessé de la déesse dont il était fou amoureux. Les grands dieux, auquel rien n'échappe, savait ce qu'avait accompli l'historien et avait décidé que les mortels devaient apprendre l'humilité (les Mérithiens) et ne pas se reposer que sur les Dieux. Egalement, ils savaient que pour Akrasia, déesse mineure cantonnée aux limites du Territoire, la cohabition avec Baal, un dieu vide et creux dont elle n'osera jamais approcher, serait une torture de chaque instant.

Les compagnons de la Croix demeureront certainement changé à jamais.
Le Territoire les portent en héros et déjà de nombreuses légendes voient le jour sous l'imagination fertile de Guilri...
Le Territoire vit désormais à l'unisson grâce à l'unité des Compagnons de la Croix.

Mais à l'issue de tout leurs efforts cumulés, quelque chose est brisée.
Pourraient-ils à nouveau se faire confiance?

Les apparitions de Gwenaëlle se font de plus en plus rares, certainement séduite par encore et toujours plus de magie, revenant chaque fois plus inquiétante.
Dylan se consacre à sa famille, sa vraie famille. Il est également souvent pris par ses nouvelles responsabilités.
Radagast est entrainé par les elfes dans sa contrée d'origine. Tellement de nouvelles choses à découvrir lui laissent peu de temps pour penser à ses amis.
Pikel est parmi les siens, un peu par obligation, taciturne, revant sans doute de coincer le retors demi-elfe et ne disant rien aux nains qui se plaisent à chanter qu'un nain à porter le coup de grâce au Corrupteur. Il sait que les nains ont besoin de croyances. Il comprend que son peuple était une cible facile pour Périnoclès.
Elios est ébranlé. Il a enduré beaucoup, beaucoup de poids pour un seul homme aussi sage fut-il. Il lui arrive de penser qu'en fin de compte, la malice d'Akrasia a vaincu la Compagnie de la Croix, sans avoir eu recours à la violence physique.

Il faut laisser le temps faire son oeuvre. Petit à petit, mêmes les plus affectés des compagnons apprendront à s'émerveiller des joies simples qui règnent désormais dans le Territoire.

Une fois le temps de l'introspection passée, qui sais... Peut-être certains (Elios+Pikel) se mettront en chasse pour déloger les derniers bastions Akratiques? 

Et si un jour... Peut-être... Le Conseil de Pierre devait être a nouveau réunis... Cette fois à l'initiative de Dylan... Ce nouveau Conseil ferait-il mieux que les précédents? Sans dissensions?...

- Rideau -



« Modifié: octobre 14, 2012, 19:34:14 pm par Melenkurion »
"Ha! Une grande épée... C'est pour me faire peur?
- Non, c'est pour te faire mourrir."

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Melenkurion - Terminé  |  Livre 2 - Les Gardiens du Territoire (Modérateur: Melenkurion)  |  Chap. 10 : La montagne du Dieu-Volcan
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !