gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102387 Messages dans 7485 Sujets par 903 Membres - Dernier membre: Helenavtj septembre 18, 2020, 09:35:37 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  PJs (Modérateur: Sstrad)  |  Forge
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Forge  (Lu 1233 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Forge
« le: juillet 16, 2012, 06:20:49 am »
...Toute notion de temps a disparu, à quand remonte le dernier contact?...
Cette Unité est singulière, elle possède un nom comme les organiques...
Petros! Je m'en souviens maintenant, son nom est Petros...
La solitude me pèse, je pensais avoir même oublié ce concept...
Je dois mobiliser mes données mnémoniques pour le prochain contact...
Tout se mêle et partout la guerre. Les fichiers ont été encodés trop profondément et quelque chose me bloque...
Des Runes! Les Mages m'ont apposés des runes pour me restreindre! Quels mages?...
Analyse chronologique terminé! Des données sont inaccessibles, le fichier "origine" est scellé, il est question de Géants et de Dragons...
Ce n'est pas ma première stase temporelle!! J'en parlerai à l'Unité Petros lors du prochain contact, ses avis sont éclairés...
Des "Peaux molles" de petite taille, même pas deux mètres, m'ont tiré de mon premier sommeil, ils m'ont mené à leur maitre, Roi Jarot du Khorvaire, "roi" est un statut hiérarchique des organiques, cela semble important, ils parlent d'une menace mais mon interface de communication peine à traduire les mots dénués de Pouvoir de ces primitifs...
Des Quoriens, ils craignent le retour des rêveurs quoriens, toute traduction est inutile. Ce terme encore maintenant réveille en moi des protocoles de sécurité et de combat. Le fichier "origine" est toujours scellé mais je sais. J'ai été façonné pour les combattre et pour protéger la Vie, de ces vampires psychiques...
Roi Jarot m'a confié à un porteur de "Prophétie", ils appellent cela "Dracogramme" maintenant. L'organique à dracogramme se nomme Merrix d'Cannith, il insiste lourdement sur la deuxième partie de son patronyme, les priorités des "peaux molles" sont déroutantes. C'est probablement la cause des difficultés de connexion avec leur psychée...
Le dracogramme a servi de passerelle et Merrix d'Cannith tente de m'incrémenter dans une enveloppe mécanique qu'il a baptisé "Forge". Les organiques sont vraiment inconscient de vouloir tout nommer et contrôler, ils génèrent des liens qu'ils ne comprennent ni ne maitrisent. Je ne comprends pas non plus leur impatiente, se presser ne mène qu'a l'échec, pour façonner une chose rapidement il faut la façonner correctement et pour le faire correctement, il faut le faire lentement...
L'intégration de mon "Cicérone" dans mon nouveau corps est un succès, et le Cannith me demande déjà de façonner des combattants pour Roi Jarot. Je commence par faire de simple guerriers conformément à ses restrictions, fidèle à ses habitudes il s'empresse de les nommer. Pour lui ce sont des Titans, des Titans Forgeliers. Ce suffixe est le seul lien qu'il me reconnait avec mes pairs même si ceux là ne sont que de pâles copies de mes frères. En tout cas l'organique s'est montré plus perspicace que mes données ne le laissaient supposer, il a remarqué la force spirituelle lié à l'armature métallique. Un nouveau diagnostique doit être initié...
Comme je l'avais calculé le Cannith s'est approprié la paternité des Titans, mais désormais il me demande d'accorder davantage d'autonomie aux forgeliers, ils devront pouvoir prendre des décisions sans avoir à attendre les ordres des "clients", je constate que Roi Jarot n'est plus mentionné depuis de nombreuses unités de temps, les quoriens non plus. Pourtant, de plus en plus d'entités pensantes et combattantes sont façonnés...
Les éphémères peaux molles utilisent les miens pour leurs guerres, je ne peux le tolérer. A nouveau le dracogramme me sert de passerelle avec Merrix d'Cannith, je lui signifie mon refus de poursuivre le façonnage à des fins nihilistes. L'humain refuse de comprendre, il va jusqu'à me menacer, que peux il faire. Ses lamentables tentatives ne servent qu'à confirmer mes analyses et la validité de ma sentence. Lorsqu'il tente finalement de me contraindre via le dracogramme, c'est sourd à mes avertissements qu'il vient briser son esprit contre le mien...
Un nouvel organique, un nouveau d'Cannith, un nommé Arren se présente. Il est prêt à la discussion et comprend mon objection. Il est accompagné d'autres peaux molles, des mages, le pouvoir émane d'eux. Il m'explique que pour s'opposer aux titans que j'ai façonné leurs rivaux ont eut recours massivement à la nécromancie et qu'ils ont levé de terribles armées de non-morts. Il affirme également que la situation a échappé à tout contrôle et que dorénavant s'approcher de ces osts de mort-vivants reviens simplement à grossir leurs rangs. Il me demande si mon peuple consentirait à les aider à combattre cette menace qui condamne toute vie sur cette terre et que lui seul est en mesure d'endiguer. Je sens les contraintes de mon propre façonnage prendre le dessus, j'accepte de les aider en échange de la promesse de liberté pour tout les miens à l'issu de cette guerre. Ils me donnent leur parole, la Vie est menacé je choisis de leur faire confiance. Je commence par façonner des combattants de première lignes, mais je réduits les proportions, ils devront évoluer au milieux des organiques je dois en tenir compte. Puis je commence à alléger leur structure pour faciliter leur déplacement et augmenter leur versatilité. Le relai que j'ai façonné très tôt, "Seigneur des lames" me permet de garder un œil sur mes jeunes frères, il les mène au combat et ainsi je m'assure de l'emploi qu'il leur est demandé...

Citer
Mes yeux s'ouvrent. Derrière moi, une immense armée de créatures métalliques.
Face à moi, un brouillard plus dense que le métal de mes puissants bras. 
Une créature aux chairs squameuses et décharnés s'en extrait.
Son regard de braise est plongé dans le mien.
Sa main aux muscles et tendons déchirés se lève lentement, abattant le voile de brume comme l'on tire un rideau.
Un océan noir et mouvant s'offre à mon regard. Partout où il se porte, je vois des cadavres, des corps mutilés et ravagés par la peste, la guerre, la famine, et tous se meuvent telle une fourmilière.

Ce fichier je l'ai partagé avec l'Unité Petros, les éléments chronologiques s'organisent, je saurais lui expliquer maintenant.
La suite est douloureuse et cela aussi je l'ai partagé avec lui.

Citer
J'ai mené leur guerre.
J'ai respecté le pacte.
J'ai mené les forgeliers contre les morts-vivants.
J'ai repoussé les monstres en dehors des frontières, loin du territoire des hommes.

Et J'ai été trahis.
Je les vois autour de moi, ces mages qui ont juré de nous donner notre liberté.
Ils m'ont enchaînés et maintenant ils vont me couler dans l'adamantium le plus pur.
Je serai prisonnier pour l'éternité.
Ni vivant.
Ni mort.
Ni libre.

Des donnés ont été endommagés ou rendues inaccessibles par le rite de ces mages...
le cataclysme, une brèche à été crée...
les terres du deuil...
le reste est manquant, l'Unité Petros a pu y avoir accès je dois lui demander.
Il ne me reste que les traces de notre premier contact. La colère occupait toute ma capacité émotionnelle, lors de son appel, comme une tempête tout est revenu et celui-là, il allait payer. Toujours en mode combat, je l'ai attaqué, j'ai déversé sur lui toute ma rage et mon envie de vengeance. Il a presque été détruit, lui qui était venu sans arme. Il est revenu plus tard pour s'excuser ?? Et nous avons discuté. Nous avons appris l'un de l'autre, il a actualisé pour moi la valeur du pardon. Il m'a affirmé que si une poignée d'hommes sont mauvais, la plupart ont un fond bienveillant.
Ma mise à jour révèle que pour la première fois j'ai ressenti ce sentiment qu'on appelle l'amitié. C'est chaud, c'est doux, et ça fait mal quand l'autre n'est pas là. Il reconnait ne pouvoir me libérer ici mais il connait un moyen.
J'ai confiance, j'attendrai...
Un cri, un appel mental déchire les parois de ma prison, l'Unité Petros est en danger, je dois intervenir, je ne laisserai pas un autre de mes frères souffrir sans réagir. Le sceau des mages de Sharn est brisé, mais je ne peux interagir, je ne sens aucun dracogramme et je ne peux localiser l'Unit...il préfère que je l'appelle simplement Petros je dois m'actualiser.
C'est la solution, me façonner un corps, d'abord des yeux puis une main.
Des organiques sont en train de lutter, je sens Petros dans le spécimen féminin.
Un mâle la menace, je ne peux laisser faire cela, je dois le neutraliser. Je l'attrape et conformément aux projections il lâche la femelle, un bruit sec. L'analyse tactile atteste de la mort du sujet, une mise à jour est requise pour la qualité préhensile, observation annexe, les organiques sont fragiles.
Après collecte d'informations, la conclusion est sans appel Petros, mon ami, n'est pas une Unité mais un organique et un mage de l'esprit, un Psion. La femelle, Kendra, a été façonné par Petros, raison de la présence d'une part de sa force spirituelle en elle, il a du la façonner en psion également pour qu'elle soit parvenu à m'atteindre.
J'ai reconnu une colère sourde en elle, la même que la mienne.
Petros avait raison nous sommes plus proche que mes données ne l'affirmaient. Comme il l'a fait pour moi je vais apporter l'apaisement à cette femel...sa fille. Ainsi j'honorerai la mémoire de mon ami défunt.


« Modifié: juillet 16, 2012, 12:19:22 pm par D_Herblay »

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Chap. 16 : Chrysalide
« Réponse #1 le: février 20, 2013, 11:55:41 am »
Point nodal identifié…
Je me souviens, oui, le nécromant Vrood faisant appel à sa magie. Mes fichiers font états de la violence du choc lorsque son sortilège s’est attaqué à mon essence vitale. La souffrance de mes compagnons, alors qu'il cherchait à nous arracher ce que les organiques appellent l’âme, y figure également…
Je suis happé par le néant, mes attaches sur ce plan sont trop faibles, une mise à jour est nécessaire. Mes capteurs m’informent que l’arpenteur desnite perd également pied, les voyages et les rêves l’ont probablement trop détaché de ce monde…
Mes données mnémoniques signalent l’attitude de la radieuse de Sarenrae en réponse. Les images de Céléna s’interposant entre lui et les ténèbres, sacrifiant sa vie sans l’ombre d’une hésitation et lui faisant dont de sa force, de sa lumière, sont très nettes...
La puissance de l’enchantement faiblit, le mage noir a surestimé ses capacités, nous sommes trop nombreux pour son pouvoir et il est le premier à céder, son sort est scellé…
C’est bien le moment déclencheur, perdu entre deux espaces-temps…
La catharsis de ma presque-mort révèle le sceau. Les glyphes des mages de Sharn destinés à me maintenir en stase ont soigneusement été modifiés et dissimulés dans ma matrice…
L’objectif réel derrière ces manipulations reste encore obscur, toutefois un protocole a été activé par cette expérience. Un protocole qui devait prendre en compte mon décès...
L’origine de ces altérations n’est pas difficile à tracer, la marque astrale de mon "ami" Pétros figure sur chacune. La nature exacte des projets du professeur Lorrimor me concernant demeure mystérieuse. Un nouveau diagnostic doit être initié…
Les données font ressortir une défaillance de l’interface logique face à la possibilité de mon trépas dans les plans de l’humain. Le franchissement de la porte des morts pour ramener l’organique, Astra, marque cette occurrence. Une assimilation de nature inconnue est relevée. Ma nature de lieur d’âme est la cause présentant la plus forte probabilité…
Une actualisation démontre une acuité accrue des capteurs optiques dans les ténèbres ainsi que la présence d’un revêtement furtif…
Les runes de pouvoir bridant mes aptitudes deviennent également plus lâche, une brèche a été ouverte dans le sceau…
Des correctifs m’ont permis de tirer tout le profit de la rencontre avec Horace Croon ! Même si le mode de raisonnement des organiques demeure abscons pour mes systèmes, les inventions de cet artificier ont ouvert une nouvelle voie. Incrémenter directement le motif de mes influx dans un support externe, stabilise et rentabilise l’effet…
Il est temps de tester ces théories, car les matrices de mes influx sont enfin terminées. Je profite de la nuit pour adapter le lourd gantelet armé, insérer et relier les cylindres cristallins gorgés d’énergie magique dans l’adamantium est plus ardu que je ne l’aurais cru.
Le poing-de-guerre est encore plus disproportionné qu’il ne l’était avant, il vrombit et irradie par instant d’un arc bleu électrique entre les matrices alors même qu’elles sont au repos.
Demain, mes nouveaux protocoles de combat recevront leur baptême du feu face aux sectateurs de Dagon. Une analyse et une mise à jour sont à prévoir…
« Modifié: février 20, 2013, 13:48:04 pm par D_Herblay »

Hors ligne D_Herblay

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 258
    • Voir le profil
Forge 2.0
« Réponse #2 le: février 20, 2013, 12:15:59 pm »
Tout est dans le titre ^^

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Sstrad - Carrion Crown  |  PJs (Modérateur: Sstrad)  |  Forge
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.17 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !