gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102316 Messages dans 7472 Sujets par 914 Membres - Dernier membre: pepeARea novembre 15, 2019, 09:33:49 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Marchiavel (Modérateur: Marchiavel)  |  [Intro] Approchez, approchez ! [Fredyl]
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: [Intro] Approchez, approchez ! [Fredyl]  (Lu 819 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Marchiavel

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 397
    • Voir le profil
[Intro] Approchez, approchez ! [Fredyl]
« le: février 13, 2012, 09:25:03 am »
Alors, dis-moi jeune bateleur, comment t'es-tu retrouvé isolé de ta troupe ?

Hors ligne fredyl

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 102
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : [Intro] Approchez, approchez ! [Fredyl]
« Réponse #1 le: février 15, 2012, 02:48:22 am »
Je suis devenu Kolossus, phénomène de foire, sur un malentendu.

3ème fils de la lignée du seigneur Repka, nobliau provincial aux terres chiches, mon éducation m'a permis de m'éveiller aux plaisirs de l'écriture, et je rêvais de pouvoir devenir comédien, troubadour ou rimailleur. Fuyant le métier des armes promis à mes deux aînés en dépit de ma carrure athlétique prononcée et préférant fendre des bûches avec ma hache plutôt que jouer des moulinets avec une épée, j'aimais à fredonner des chansons au bord du lac qui marque la limite de notre domaine le jour, et à déclamer des versets et tirades dramatiques le soir, avec mon miroir pour seul juge de mes prestations. La nuit, je rêvais de rimes si riches et mélodieuses que même les dieux venaient m'acclamer dans un amphithéâtre d'or et de lumière pure.

Et puis un jour, une comédienne-jongleuse de passage sur les terres familiales a fait chavirer mon coeur avec ses cheveux flamboyants, ses torches virevoltantes et son regard de biche. La rousse aux yeux d'or venait de la province Kislevite, tout comme une bonne partie de sa troupe, et répondait au doux nom de Jemma. Et sur un coup de tête, j'ai décidé de la suivre et de tenter la vie d'aventure, bien décidé à faire étal de mes talents en friche de comédien. Las, aussitôt sur les routes, j'ai constaté que la ribaude n'avait de vertu que sur les planches, et qu'elle jonglait avec les hommes encore mieux qu'avec les torches, consumant les passions et ne laissant au final que des tas de cendres derrière elle.

J'ai malgré ma désillusion vite réussi à me faire ma place au sein de la petite troupe, et me suis bon gré mal gré familiarisé aux us et coutumes kislevites. Très vite, je suis devenu le monsieur muscles de la troupe, capable de soulever des rochers, de terrasser n'importe qui au bras de fer, de tordre le métal de mes mains. Je n'étais pas si malheureux, car j'attendais secrètement que le meneur de la troupe me trouve un rôle d'acteur digne de mon talent, avec des tirades et des répliques de nature à me mettre en valeur, mais jamais mon heure ne venait. Et puis je ne parvenais pas non plus à oublier la douceur trompeuse des illusions de Jemma. Nombre de pucelles dans les villages, manoirs ou châteaux me tournaient autour, désireuses de savoir si j'étais aussi généreusement gâté par la nature jusque dans les parties les plus secrètes de mon corps, mais sans jamais parvenir à réveiller mes ardeurs.

Un soir de grand froid, j'ai bu plus que d'accoutumée après avoir essuyé un énième refus en tant que comédien à part entière dans la troupe. Soi disant pas assez charismatique. Et puis ce serait dommage de gâcher un tel talent de rouleur de mécaniques. Alors sous le coup de la colère, j'ai décidé de changer de voie dès qu'une occasion sérieuse se présenterait. Elle n'a pas tardé... Deux elfes de passage venus s'épancher dans une taverne où nous étions en représentation pour quelques jours m'ont dit que si j'avais envie de changer d'air, je pouvais éventuellement leur servir de garde du corps et d'intendant tout à la fois. Je me suis enhardi à leur répondre que j'étais tenté par cette proposition. Je n'ai jamais côtoyé d'elfes, mais on dit d'eux qu'ils ont un talent inné pour les arts et spectacles, sans aucune mesure avec nous, les humains. Peut-être en leur compagnie pourrai je travailler mes talents de chanteur, poète et comédien tout en étant nourri, logé et blanchi à leurs frais. Ils ont l'air calmes et placides, le genre de gens qui cherchent à éviter les ennuis. Je suis certain que c'est un job sans danger. Eux, ils ne paraissent pas me juger sur mes muscles et ont manifestement apprécié ma finesse d'esprit que tout le monde s'obstine à occulter depuis trop longtemps.

Ils m'ont demandé mon nom. Je leur ai répondu Kolossus, par pur réflexe. De toute manière, cela commence à faire bien longtemps que plus personne ne m'a appelé par mon vrai prénom... seul mon petit pendentif contenant les armoiries de la famille (un poisson en bronze sous un A en argent et un R en or) serait de nature à donner un indice quant à mon véritable nom.

« Modifié: février 15, 2012, 03:00:28 am par fredyl »
J'ai un plan !

Hors ligne Marchiavel

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 397
    • Voir le profil
Re : [Intro] Approchez, approchez ! [Fredyl]
« Réponse #2 le: février 15, 2012, 20:24:00 pm »
Ah ouais quand même ! :o

Hé bien écoute, pas de souci pour moi, tu en as parlé avec Tô et Evitta déjà ?

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Marchiavel (Modérateur: Marchiavel)  |  [Intro] Approchez, approchez ! [Fredyl]
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !