gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102326 Messages dans 7472 Sujets par 913 Membres - Dernier membre: pepeARea décembre 09, 2019, 13:18:09 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - zamoo  |  PJs (Modérateur: zamoo)  |  To Fu, marchand de la Guilde Intercontinentale
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: To Fu, marchand de la Guilde Intercontinentale  (Lu 1194 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Blablator

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
    • Voir le profil
To Fu, marchand de la Guilde Intercontinentale
« le: janvier 17, 2012, 19:34:11 pm »
" To Fu. To Fu! TOOOOFUUUU!!"

A l'appel de son nom, Fu s'empressa de compléter le livre de compte pour la journée, afin de se présenter devant Yan Go Long, son irrascible patron et propriétaire. La lumière dispensée par l'unique lampe à huile était faible, et l'humidité du fond de la cale demandait de prendre des précautions toutes particulières pour ne pas rendre les idéogrammes illisibles. Soixante-treize babouches qualité supérieure, douzes qualité standard, vingt-trois tapis "authentiques" ayant appartenu à un puissant Empereur, et des dizaines d'autres articles, s'entassait autour de lui, avant d'être soigneusement empaquetés pour les protéger de l'eau de mer. Une avarie à une coque ou un orage pouvait toujours gâter la marchandise, et c'était autant d'or perdu... et de coup de fouet pour les ouvriers qui avaient mal fait leur travail.
   Une fois l'ultime point inscrit, Fu posa le livre prêt de la lampe à huile éteinte, la chaleur qu'elle iradiait permettant d'accélérer le sechage de l'encre, puis se précipita à travers la cale. Les années de servitude l'avait rendu familier avec les recoins traitres des entrailles du bâteau marchand, et il ne se cognait que rarement dans la pénombre. Alors qu'il progressait vers la sortie, il entendait les autres ouvriers se préparer pour dormir, déroulant leur couchage à même le sol, se serrant pour un peu de chaleur. On était pas encore en hiver, mais le froid commençait à planter ses dents dans les fesses des imprudents qui dormait à la belle étoile. Au moins avaient-il finit leur journée, les veinards. Lui, depuis qu'il avait fait preuve de son intelligence, avait certes cessé de fabriquer des vêtements, aligné en rang serré avec les autres à fond de cale, mais devait jongler avec les chiffres, négocier avec les fournisseurs, chaperonner les nouveaux, et mille et une autres tâches ingrate qui ne lui valait pas un plus gros bol de riz que ses congénères. Sans compter les missions spéciales de vol parmi les cargaisons des bateaux voisins... Ca ne serait pas Yan Go Long qui se ferait pendre si on le prenait, lui; ça non. Tout ça parce qu'il avait montré qu'il savait compter. Mais comme le sage disait :"le singe ne parle pas car s'il le faisait, les hommes le mettraient au travail". Il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même pour sa bétise.

   Emergeant finalement à la lueur de la pleine lune et des constellations, Fu fut tenté de sauter par dessus bord et de mettre fin à sa misérable existence, une fois de plus. Une fois de plus il n'en fit rien, car il s'était promis de goûter au moins une fois à la liberté avant d'en venir à de telles extrémités. Vendu par sa famille à l'âge de 6 ans, il n'avait connu depuis une douzaine d'année que le marché flottant, ses ponts, ses cales et la puanteur de l'exiguïté et du poisson. A peine se souvenait-il de sa contrée natale. Et l'espoir de racheter un jour sa liberté, s'il ne l'avait pas quitté, se faisait de plus en plus lointain, diffus, noyé dans les sollicitations constantes de son emploi. Un jour. Un jour peut-être.
   Sur le pont du bâtiment voisin, Yan Go Long semblait en pleine négociation avec un homme de grande stature et aux vêtements riches. Un Valmyrien, d'après son accent. Yan, gros homme ridé au faux air jovial, arborait son expression de celui qui vient de faire une bonne affaire pour des dépenses ridicules. Quand à l'autre, Fu aurait bien été en mal de deviner ce qu'il pouvait penser.
  "Petite vermine, dépèches-toi donc! Mon honorable collaborateur n'attendra pas éternellement que ta fainéantise s'estompe!"
  Fu se présenta devant cet homme imposant. Seul un visage dur et des cheveux gris était visible dans le contre-jour de la torche qui était fixée derrière lui. Le jeune homme à tout faire sentit par contre un regard scrutateur qui l'évaluait, et cela le rendit nerveux. Yan avait-il finalement décidé de le vendre à une galère comme il en menaçait tout son personnel régulièrement?
  - Il possède vraiment les connaissances requises?
  - Oui, bien sûr. Et c'est mon meilleur vendeur. C'est un grand sacrifice que je consens pour le bien de notre entreprise, je ne vous cache pas que j'aurai du mal à le remplacer, le bon personnel se fait tellement rare...
  - Il sera parfait. L'affaire est entendu.
C'est non sans joie que Yan se fendit en courbettes, dans cette petite danse qui précédait toujours l'arrivée d'une bourse garnie d'or. Et tandis qu'il suivait un marin qui le tirait par le bras, Fu se surprit à regretter sa place dans le réduit de comptabilité, devant son bureau rudimentaire et ses encres qui séchaient mal.

Hors ligne Lekidnesta

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 296
    • Voir le profil
Re : To Fu, marchand de la Guilde Intercontinentale
« Réponse #1 le: janvier 18, 2012, 02:50:03 am »
Très bon !!! Ca promet !!!

Hors ligne jens

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 291
    • Voir le profil
Re : To Fu, marchand de la Guilde Intercontinentale
« Réponse #2 le: janvier 22, 2012, 21:35:56 pm »
Je mets un lien spécial pour Tofu et ses boulettes ninja. :)

http://www.allocine.fr/video/emissions/nanarland/episode/?cmedia=19249541

Hors ligne kabreras

  • Kabreras
  • *****
  • Messages: 505
    • Voir le profil
Re : To Fu, marchand de la Guilde Intercontinentale
« Réponse #3 le: janvier 22, 2012, 22:28:53 pm »
Ahahahaha !
C'est trop ca !

Hors ligne Blablator

  • Newbie
  • *
  • Messages: 12
    • Voir le profil
Re : To Fu, marchand de la Guilde Intercontinentale
« Réponse #4 le: janvier 23, 2012, 21:11:39 pm »
Nan mais vous rigolez ou quoi, ça c'est du film au potentiel culte! Je m'en vais me les procurer de ce pas!

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - zamoo  |  PJs (Modérateur: zamoo)  |  To Fu, marchand de la Guilde Intercontinentale
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !