gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102339 Messages dans 7472 Sujets par 905 Membres - Dernier membre: pepeARea janvier 23, 2020, 19:01:53 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  Idf - Merriman  |  Compte-rendus (Modérateur: Merriman)  |  Compte-rendu final
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Compte-rendu final  (Lu 4177 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Dkarl

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 275
    • Voir le profil
Compte-rendu final
« le: septembre 14, 2011, 14:29:44 pm »
EDIT:

ancien message
Non, mais rêvez pas il est pas encore prêt !
Je réserve juste le slot pour pas me le faire piquer !

(je compte aussi produire les lettres qui sont dans la boite hermétique)

AAAARg que j'aurai aimé les voir balancé dans la flotte ! -_-



note: j'ai relu, mais je sens qu'il reste des fautes... je m'en excuse



CR du dernier épisode, sniff:


Le nombre de morts et de blessés étant trop grand et les secousses sismiques devenant de plus en plus importantes ; les membres restants des expéditions Starkweather-Moore, Lexington et Barsmeier-Falken décidèrent de quitter le plus rapidement possible le camp de Lake et de retourner sur la Gabrielle.

Pour ce faire, le plan suivant fut arrêté: faire plusieurs vols avec l’avion de Miss Lexington, pour d’une part trouver un avant-poste, contacter la Gabrielle ou le Tallahassee et convoyer les blessés.

Les membres de cette expédition de secours :
En tant que pilotes : Brannberg et Miles
Ouvriers chargés de la construction de l’avant-poste : Beentje, Jonhson et Cole
Winslow en tant qu’expert géologue pour définir le site le plus sûr par rapport aux séismes.
Et enfin Miss Lexington… car il s’agit de son avion

Peu avant le départ et pendant les préparatifs, tous les aventuriers polaires purent voir qu’une étrange aurore australe couvrait le firmament. Ce chatoiement vert et bleu ondulait dans le ciel pendant que les secousses devenaient de plus en plus inquiétantes.

Tout à coup, un gargantuesque craquement retenti dans le camp ! Une fois ce moment de  panique passé, les membres des expéditions redoublèrent d’énergie pour finir les préparatifs de cet exode vers la côte. 

Le plan défini et le matériel rassemblé, les 6 membres susnommés embarquèrent dans l’avion et décolèrent pour trouver un avant-poste de repli.


Pendant le vol de lourds nuages noirs ainsi que des vents violents se levèrent et obligèrent l’avion à se poser. Malgré son assurance, Miles n’était pas plus un expert de la voltige que Brannberg et ne voulant tenter le destin, ce dernier fit le choix de poser l’avion rapidement.

Pour compliquer encore plus la situation, le vil MJ Destin choisit de s’acharner sur le groupe. En effet, ils se rendirent comptent qu’ils ne pouvaient dormir sans avoir à subir des augmentations drastiques du rythme cardiaque et de terribles cauchemars. Faisant plusieurs tests, ils en vinrent à utiliser des somnifères pour tenter de trouver un repos non seulement mérité, mais surtout vital pour leur santé !



Par une ellipse narrative incroyable, Brannberg, Miles, Winslow, Cole et Lexington s’aperçurent que Beentje et Johnson étaient absents et qu’ils avaient emporté un fusil avec eux.

N’écoutant que leur courage, à défaut de leur raison, Brannberg, Winslow et Cole partirent à la recherche des 2 membres disparus…. Pour les retrouver errants dans le froid la relative chaleur australe, tel des Lemmings appelés vers une destination inconnue, mais terriblement viscérale. Cette hypothèse fut confirmée par le changement de comportement de Cole qui se mit lui aussi à se diriger vers une destination inconnue, comme appelé.

Après avoir vu les récits des Anciens et senti la présence de l’Entité,  Brannberg oubliant encore ce que la Logique lui dictait, en vint à penser que ces hommes étaient appelés par l’Entité qui se libérait (ou déjà libérée). Sentant le vent tourner en sa défaveur et ne voulant pas laisser le temps à ses ex-compagnons de se retourner contre lui et Winslow, Brannberg ajusta son arme et ouvrit le feu sur Beentje, Johnson et Cole.

Après un affrontement aussi bref que mortel pour Cole, Winslow et Brannberg regagnèrent rapidement la relative sécurité de l’avion.

Après avoir expliqué ce qu’il s’était passé et résigné à ne pas mourir ici, le reste de l’équipage décida de tenter un décollage pour rejoindre la côte.  Bien mal leur en prit, car l’aventure leur couta un décollage chaotique, qui se solda par un atterrissage en catastrophe et surtout la destruction d’un train d’atterrissage et peut-être même une partie de l’aile.

Contre toute attente, un secours providentiel  vint sous la forme du Junkers de l’Expédition Barsmeier-Falken.

Une fois à bord Miles, Winslow et Brannberg durent prendre un peu de repos et s’endormirent rapidement. Ils se mirent à rêver - tous ensemble ! – qu’ils se trouvaient face à un puits (identique à celui qu’ils descendirent pour atteindre les cavernes des anciens) et qu’une gigantesque horreur sans nom remontait à toute allure les escaliers. Ce n’est que lorsque la créature allait poindre le bout de son pseudopode que les 3 survivants s’éveillèrent… dans la sécurité de l’avion… Cependant, pour ajouter à l’horreur de la situation, ils découvrirent que l’avion ne se dirigeait plus vers la cote !

Perdus pour perdus, les explorateurs décidèrent d’un commun accord de ne pas se laisser mourir et de se battre jusqu’au bout, c’est pourquoi avec l’énergie du désespoir, ils tentèrent d’arrêter les Soldats allemands, maintenant pions au service de l’Entité.

Le combat fini, les 4 survivants des expéditions Starkweather-Moore et Lexington se rendirent compte que dans l’échange de coups de feu, l’avion avait subi un dégât plus que gênant, sous la forme d’un trou dans le réservoir de kérosène ! Leur fuite allait s’arrêter d’ici peu !


Perdus, poursuivis par une ou plusieurs grosses créatures de type Shoggoth, les aventuriers réussir à échanger par radio avec la Gabrielle. Pour Brannberg, l’objectif était que le navire prévienne par radio le prof. Armitage mais aussi et la mort dans l’âme, orienter le navire vers la côte pour qu’ils succombent aux créatures et ne répandent pas le mal trop vite.

C’est alors que Winslow proposa une ultime échappatoire, tenter un rituel. Aussi fou que cela puisse paraitre, les explorateurs n’était plus à ça près et n’avait de toute façon plus aucun espoir de repartir. C’est pourquoi, i l’acceptèrent la proposition du scientifique.

Ce rituel, eu un effet étrange, celui de faire voyager l’esprit des membres de l’expédition antarctique en dehors de leur corps. Et ces esprits furent recueillis involontairement dans celui d’Anciens se trouvant dans la caverne de ce monde austral.

Ce fût la première fois que des êtres humains purent communiquer et surtout comprendre une race aussi vieille en fusionnant leur esprit.

Quand à révéler la discussion qui animait cette poignée d’Anciens ? Cela n’est plus possible car l’esprit des explorateurs est maintenant dissous dans celui des Anciens…



--> Décembre 1933, la fin du monde est en route alors que la plupart des pays occidentaux prépare dans l’insouciance la plus totale, le réveillon de noël à venir…




Dans une boite étanche accrochée à un parachute de fortune se trouve 3 lettres rédigées par Brannberg


la première lettre

10 décembre 1933

SOS !

Par cette Lettre je représente l’expédition Starkeweather-Moore, Lexington et même une partie de l’expédition Barsmeier-Falken (environs 40 survivants) Je ne rentre pas dans les détails, mais nous avons subit de graves problèmes et de nombreux morts. Il est maintenant vital pour nous, de quitter cette terre australe.

Nos moyens sont très limités, nous ne disposons plus que d’un avion 6 places en état et d’un Junker en cours de réparation, mais nous ne savons si cela suffira pour le faire voler.

Bref, je le répète il s’agit d’un SOS !


Voici ce que nous allons faire en l’absence de tout contact:
Nous allons tenter de rejoindre les abords de la mer de Ross, sur la cote de Gould, afin d’y maintenir un campement de fortune dans l’attente de secoure.

Si vous capter notre message radio que nous diffuserons régulièrement ou cette lettre voici les coordonnés : 84°30′S 150°00′W. Nous tenterons d’être le plus proche possible de cette position, mais les problèmes que nous rencontrons pourraient nous amener à nous en éloigner quelque peu…


L’idéal, afin de nous rapatrier le plus rapidement possible, Serait de nous rendre sur l’ile de Scott, cependant au vu des terribles séismes que nous vivons ici, monter un campement qui pourrait durer des mois (Que Dieu nous protège de cette éventualité… et de pire encore…) sur une ile volcanique aussi proche, ne nous apparait pas comme un choix judicieux…


Cependant  si vous arrivez à contacter un second navire croisant dans ces mers du sud. Envoyer le du coté de l’ile, tant que nous aurons du kérosène, nous la survolerons régulièrement, toutes les 48h ! Et si nous voyons un navire, nous pourrons atterrir temporairement…


Je résume par défaut et sans échange entre nous et qui que vous soyez : Venez nous chercher à   84°30′S 150°00′W impérativement, dans les plus brefs délais !



Le 10 décembre 1933

Dieter Brannberg
Membre de l’expédition Starkeweather-Moore



la seconde lettre


Message personnel à l’attention de Catharina Brannberg (Boston)

*A partir de ce point, le texte est rédigé en allemand*


Ma chère Catharina,


Cette lettre sera peut être le dernier message que tu recevras de moi. Je ne veux pas être défaitiste, mais vu les conditions actuelles ; je n’ai que peu d’espoir…

Je n’ai pas envi de m’appesantir sur ce qui nous arrive ici, disons seulement que les lois de la nature sont infiniment grande et que nous, êtres humains, sommes infiniment petit.
Excuse par avance mon (peut être) manque d’affect, mais mes nerfs ont été soumis à de durs épreuves et malheureusement je me sens aussi froid que ce dessert glacé.


Malgré tous,  il me reste un pincement au cœur et il m’est pénible de parler comme cela – mais il s’agit certainement de ma dernière chance - je suis heureux de t’avoir connu et que nous ayons pu fonder une famille ensemble. Tous ces moments sont profondément gravés dans ma mémoire et le resterons à jamais. Toi et Paul êtes les deux seuls phares encore allumés dans mon âme.

Tant de chose à dire….

J’ai réellement vu les limites de l’Humanité… et je pense que cette majuscule est grandement exagérée. En cela je suis heureux, j’ai atteins mon objectif et j’aimerais tellement te raconter tout ce qui mériterait de l’être, j’aimerais tellement revoir cette petit moue lorsque tu acquiesces à ce que je dis, alors que je radote mes habituelles marottes. Car oui, je sais reconnaitre ce sourire, à la fois mi amusé et mi consterné face à mes théories,

Le temps passe trop vite…

Je souhaite sincèrement, devrais-je plutôt dire que je désir ardemment, qu’il ne s’agisse pas de mon dernier message et que nous nous reverrons sur cette Terre, mais dans le cas contraire : Profite de chaque instant, du mieux que tu le peux. Nous ne sommes rien dans cette univers et les bonheurs même simples sont irremplaçable, tache de les reconnaitre tous.

Je ne sais pas ce que tu dois dire à Paul et je m’en excuse, je ne sais même pas si je vais rester ici à jamais…. Bref dis lui que son père l’aime très fort et qu’il fasse tout ce qui est en son pouvoir pour réaliser ses rêves. Mais qu’il doit avant toute chose apprendre à se connaitre et connaitre son environnement et… excuse moi je ne peux m’en empêcher ! Ce n’est pas le moment de radoter

J’enrage de n’avoir plus de temps pour rédiger une lettre convenable, cela me désole d’écrire un message aussi décousu.

Je vous laisse là et maintenant mais sachez que je vous aime à tous jamais !


Dieter


PS : Ci-joint ma montre certes elle est maintenant cassée, mais j’imagine qu’il y a un symbole là dedans. Encore une fois, je vous aime !













*Sur l’enveloppe * : à l’attention du Professeur Armitage de l’Université Miscatonic, Nouvelle Angleterre.




la troisième lettre


A l'éventuelle secrétaire qui pourrait trier les lettres du Prof. Armitage.
Madame cette lettre est capitale et je vous en conjure remettez la en main propre au prof. Je ne mets pas en doute votre intelligence et c'est justement pour cela que je précise cet avertissement. Toute personne écarterait certainement cette lettre, mais je vous garantie que le prof Armitage sera plus qu’intéressé parce ce qu'il y est dit.
Pour vous convaincre : Cela ne vous coutera pas plus de 5 secondes de votre temps de lui dire qu'un membre de l'expédition Starkeweather-moore s'adresse à lui.
Je suis sûr qu'il voudra voir cette lettre.

Merci de votre compréhension !




Monsieur,

Nous ne nous connaissons pas, mais je vous connais par le Prof. Moore. Je me dois de faire vite et synthétique car je n’ai que très peu de temps et il m’apparait que vous êtes la seule personne vers qui je puisse me tourner.

Je fais partie de l’expédition Starkeweather-Moore et j’ai pu entendre votre avertissement proféré par radio lors de votre échange avec le Prof. Moore.

Comment dire les choses simplement ? Je ne sais si vous avez une réelle idée du problème ou juste un pressentiment, mais je puis vous garantir qu’il s’agit d’un problème capital pour le genre humain dans son intégralité !

Mon esprit et quelque peu à bout. Ce que j’ai vu me glace encore le sang et il me serait bien pénible de pouvoir le décrire dans son ensemble… je tenterai de ne pas commettre la même erreur que Dyer… Je dois me concentrer pour que mon récit soit cohérent et surtout ne paraisse pas la vision d’un illuminé.

Monsieur, ce que je vais vous décrire là : représente ce que j’ai vue. A vous de croire ce qu’il vous semble bon de croire, mais je gage que votre avertissement, ne soit qu’une preuve que je puis trouver en vous, une oreille attentive.


Sachez que nous avons trouvé, ici, les restes d’une ciliation extrêmement ancienne. D’après ce que j’ai pu lire, le Necronomicon indique qu’elle appartient à la civilisation des Anciens.  Ce que je puis dire sur cette civilisation : et bien elle est très, réellement, ancienne, le 5 est un nombre important et son occurrence et très importante.
Concernant son écriture, elle se base sur des pictogrammes de 5points regroupé en 5 symboles. Mais je n’ai pas le temps développer plus, ce qui est bien dramatique vu le mal que j’ai eu à déchiffrer le peu que je sais ! Cette civilisation s’est développée partout sur Terre et aurait peu à peu sombrée dans une décadence mentale au point de perdre touts savoir sur leur propre technologie. Pour le moins, ils semblent avoir perdu la capacité de la reproduire, mais pas celle de l’utiliser. Dans leur déraison, ils ont il y a plusieurs millions d’années jouait à l’alchimiste de Prague et développèrent ce que le Necronomicon nomme des Shoggots. Mais tel le golem, ces derniers ce sont retournés contre leurs géniteurs.

Par notre dieu tout puissant, si vraiment il existe, je vous prie de ne point me croire fou, je ne vous décrie que ce que les fresques dépeignent, quand à savoir ce que je crois, ceci me concerne seul (je ne commettrai pas l’erreur de Danforth)

Ces anciens semblent avoir emprisonnés une entité encore plus grande qu’eux. Pour une raison ou une autre, ce qui maintien cette prison en l’état est le sacrifice d’êtres vivants. Malheureusement notre expédition, vient de détruire cette machine. Ce qui peut en résulter ? Je n’en suis pas sûr, ou du moins la seule chose que je puis dire et que j’ai horriblement peur. Non plus pour moi, cela fait trop longtemps que je suis perdu, mais pour ma femme et mon fils qui sont pourtant éloignés de plusieurs milliers de milles de ce mal élémentaire.

Il est décrit que sont esprit s’insinuera dans celui de toutes choses vivantes.

Je ne sais ce que sont ces pierres noires mais elles ne doivent absolument pas être touchées et être maintenues à une température de plus de zéro degré. Je ne sais exactement combien, mais ce qui est sur c’est que le climat de cette terre australe maintienne ces « pierres » endormies et je ne me trompe pas de mot en disant endormies.

J’espère avoir pu attirer votre attention, je vous en supplie faites quelques choses. Tenter de vous renseigner sur un certain Lester Lenoir, journaliste au national geographic je suis persuadé qu’il sait des choses. Et en creusant son passé (Paix à son âme, lui qui est mort durant notre expédition) Il a forcément du en parler dans un calepin, un journal, des amis  ou même un psychanalyste !

Par tout ce qu’il y a de plus chère dans l’humanité écoutez mon appel et ne me jugez pas trop vite. Je suis même prêts a accepter avoir été abusé par une crise de folie des grands froids. Mais je ne puis croire à une hallucination complète et totale sur une aussi longue durée.  C’est pourquoi, même si mes propos semblent sortir de la bouche d’une âme errante faite l’effort de croire qu’il y a un fond de vérité dans ce que je viens d’écrire et faites vos recherches pour trouver ce qui ne va pas !


Je suis encore une fois désolé de faire reposer sur vos épaules une telle tâche et je ne demande qu’à vous rejoindre pour vous aider, mais j’ai peur de ne pas pouvoir sortir de cette enfer de Glace… en parlant de glace, il y a un dérèglement climatique, la température augmente étrangement !


A dieu !

Dieter Brannberg

« Modifié: octobre 25, 2011, 17:05:17 pm par Dkarl »

Hors ligne Merriman

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 421
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #1 le: septembre 16, 2011, 21:35:55 pm »
Je réserve juste le slot pour pas me le faire piquer !

Ah, c'est sûr...! C'est vrai que la compétition a toujours été rude pour savoir qui aurait le privilège d'écrire le CR d'une séance...!  ;D
My Manta ray is all right.

Hors ligne Dkarl

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 275
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #2 le: septembre 19, 2011, 13:14:54 pm »
Je me suis déjà fait spolier d'un CR alors bon hein ! ;)
ceci dit, je le fais, j'ai déjà commencé à rédiger, mais comme je voudrais ajouter les lettres que Brannberg a écrit ça me prend un peu plus de temps

Hors ligne Dkarl

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 275
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #3 le: septembre 26, 2011, 10:51:49 am »
CR en ligne !

Je termine les lettres dès que possible, 2 sur 3 sont déjà faite !

Hors ligne mélophage

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #4 le: septembre 26, 2011, 21:20:04 pm »
Citer
Le combat fini, les 4 survivants des expéditions Starkeweather-Moore et Lexington se rendirent compte que dans l’échange de coups de feu, l’avion avait subit un dégât plus que gênant, sous la forme d’un trou dans le réservoir de kérosène ! Leur fuite allez s’arrêtez d’ici peu !
En résumé, notre fuite a cessé quand nous n'avons pu faire cesser la fuite... Indicible, isn't it ?

Hors ligne Dkarl

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 275
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #5 le: septembre 26, 2011, 23:27:43 pm »
savais-tu que tu pouvais toi aussi rédiger un CR ?  ;D

Hors ligne mélophage

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #6 le: septembre 27, 2011, 06:59:25 am »
Non, car :
1. Je l'aime bien, ton CR. Pourquoi faire soi même ce qu'autrui fait bien (ou mieux)?
2. J'en ai rédigé un il y a moins de 6 mois. Si je remettais ça, mon être pourrait s'effondrer.

Hors ligne Dkarl

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 275
    • Voir le profil
Re : Re : Compte-rendu final
« Réponse #7 le: septembre 27, 2011, 10:34:24 am »
Non, car :
1. Je l'aime bien, ton CR. Pourquoi faire soi même ce qu'autrui fait bien (ou mieux)?


Mouais tu dis ça juste pour éviter d'avoir à en faire un !

bref, j'ai rajouté la première lettre.

Hors ligne Merriman

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 421
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #8 le: septembre 27, 2011, 11:21:43 am »
Merci!  8)

J'ai commencé à corriger quelques fautes...

En revanche, faudrait que je retrouve mes propres notes, mais sur la fin, il me semble que tu te goures un peu, non...? Après avoir buté les Allemands (qui ne sont pas des soldats!  ;D ):

- Vous repérez la fuite de kérosène
- Vous vous posez en catastrophe
- Vous faites je sais plus trop quoi (c'est là qu'il me faudrait mes notes)
- Vous repartez en vitesse, échappant de peu à un Shoggoth qui se pointait
- Vous finissez par vous poser plus loin (pourquoi, déjà? parce que vous n'aviez pas eu le temps de remplir suffisamment les réservoirs, non?), mais c'est là que ça se passe mal et que vous perdez une aile
- Miles arrive à faire fonctionner la radio
- Au départ, vous essayez d'élaborer un ultime plan de sauvetage mais vous l'abandonnez quand vous comprenez que la Gabrielle est envahie par les pierres noires!
- Winslow accomplit le rituel

Enfin, je crois...

Faudrait surement mentionner aussi la brume qui, au bout d'un moment, couvrait presque tout...
« Modifié: septembre 27, 2011, 11:25:26 am par Merriman »
My Manta ray is all right.

Hors ligne Dkarl

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 275
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #9 le: octobre 11, 2011, 10:11:10 am »
mise à jour de la seconde lettre, il ne me reste plus que la dernière. certainement la plus fun à écrire et donc la plus longue à rédiger -_-

Hors ligne mélophage

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #10 le: octobre 19, 2011, 01:48:22 am »
Je tiens à dire que j'aime beaucoup la montre symbolique, comme ça là, au passage.

Hors ligne Dkarl

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 275
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #11 le: octobre 24, 2011, 15:08:50 pm »
mise à jour de la dernière lettre

encore désolé pour les fautes, j'avais envi de la poster vite de peur de trop repousser l'échéance.
Merry n'hésite pas à corriger
Ou les autres me dire où il y a des fautes que je corrige.

Hors ligne mélophage

  • Full Member
  • ***
  • Messages: 214
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #12 le: octobre 25, 2011, 15:21:07 pm »
C'est pas grave les fautes dans la lettre, ça fait allemand. Par contre le "y" à Merri risque de compromettre l'avenir de tes futurs persos en son pouvoir... ^^

Hors ligne Dkarl

  • Sr. Member
  • ****
  • Messages: 275
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #13 le: octobre 25, 2011, 16:55:13 pm »
Non justement, demande lui ^^

 

Hors ligne Merriman

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 421
  • Sexe: Homme
    • Voir le profil
Re : Compte-rendu final
« Réponse #14 le: octobre 27, 2011, 01:03:56 am »
Yep! Merriman=Merry+man, et il me paraît donc normal d'abréger en "Merry" avec un "y". Comme c'est d'ailleurs le cas dans le bouquin de fantasy d'où je tire mon pseudo.

Pas encore lu la dernière lettre, mais d'ores et déjà merci! Très belle manière de terminer la campagne!  8)

Je m'attelle à la correction sous peu...  ;)
My Manta ray is all right.

Opale Campagnes  |  Archives  |  Idf - Merriman  |  Compte-rendus (Modérateur: Merriman)  |  Compte-rendu final
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !