gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102387 Messages dans 7485 Sujets par 903 Membres - Dernier membre: Helenavtj septembre 18, 2020, 08:40:40 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Melenkurion - Terminé  |  Divers (Modérateur: Melenkurion)  |  DIVINITES et assimilés
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: DIVINITES et assimilés  (Lu 2314 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Melenkurion

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 82
    • Voir le profil
DIVINITES et assimilés
« le: mars 25, 2011, 21:42:44 pm »
LA CROIX DU DESTIN

Première apparition : Chapitre 3. Un nouvel espoir.



La Croix du Destin (parfois appelé Croix de Vérité slelon les versions) est l'artefact le plus important qui soit dans le territoire.
La légende dit qu'elle fut confié à Orphélius par les Dieux selon le choix de Pellor pour vaincre Baâl, le Dieu Démon.
Orphélius a été vaincu et la Croix perdue à jamais.

Mais voici qu'elle a été retrouvée par 2 humains, 1 nain et 1 elfe. A ce moment, l'un d'eux pria Pellor et accompli un miracle : Lumière (niv 0)... Ces voyageurs décident de demeurer ensemble et de garder pour le moment le secret...

---

La Croix fut perdu un temps (Chap. Retrouvons La Croix) , avec pour effet une diminution des miracles accomplit par le prêtre de Pellor...

---

PS : Nul besoin d'être un oeil aguerri pour voir que cette Croix (au delà de ses vertus et pouvoirs et de sa légende) vaut une fortune qui dépasse l'entendement : faite d'or pur et sertie de diamants et pierres précieuses.
"Ha! Une grande épée... C'est pour me faire peur?
- Non, c'est pour te faire mourrir."

Hors ligne Melenkurion

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 82
    • Voir le profil
BAAL, le Dieu Démon et ses différentes représentations
« Réponse #1 le: mars 25, 2011, 21:45:51 pm »
Baâl est la représentation du mal, du chaos et du désespoir à l'état pur.



Son nom diffère selon les races :

Nains :       Le corrupteur
Elfe :         Melenkurion Abatha (Celui qui cherche / La mort, La destruction)
Humain :    Baâl, le Démon
Hobbit :      Le Diable, Nuit, Tonnerre
Gnome :     Tréfond, Torrent-de-Lave

Les légendes le décrivent comme existant depuis la nuit des temps mais son apogée n'est devenu réelle que depuis sa victoire sur le champion de l'humanité, le chevalier Juste, le bien-aimé Orphélius et par la même occasion sur les anciens Dieux.

* D'autres infos qui viennent des connaissances en religion/histoire d'Elios (complété par les ouvrages trouvés chez Godric Landser, l'érudit sage) :
Les légendes disent que la vague de désespoir qui s'en est suivi à révéler la vraie nature des hommes les plus vils, les adorateurs secrets du Démon se rendirent à la montagne volcanique ou réside le Dieu du Chaos. Certains furent dévorés, les plus vicieux d'entre eux se virent conférés des pouvoirs démoniaques. Le culte du Dieu-Démon n'existent que chez les humains qui sont les seuls a se voir octroyer des pouvoirs funestes. Les prêtres noirs allèrent voir les peuples et détruisirent ce qui avait attrait à la gloire des Dieux et de l'empire de Mérithie. Les peuples cèderent aisamment car les troupes de Baal remportait aisamment des victoires, il n'y eut pas vraiment de grande guerre, le moral des Mérithiens étant tombés très bas.

* D'autres infos qui viennent des connaissances de Pikel Frappe-Hache, raconté un soir au coin d'un bon feu préparé par Dylan (car rappelons-le, vous être ensemble non stop et vous apprenez à vous connaitre et vous appréciez) : Les nains des collines et des montagnes (principalement situé au sud ouest du Territoire, là d'ou vient Pikel) ont refusé l'obéissance passive aux séides de Baâl. Il y'eut une bataille rangée des nains contre des hordes de guerriers du chaos, des prêtres noirs et d'autres engeances trop heureuses d'avoir trouvé un Dieu pour les gouverner tous, tel que gobelinoïdes, ogres et géants qui combattirent près de créatures indescriptibles. Les nains perdirent cette guerre, mais pour autant les hordes de Baal ne détruisirent pas la race naine. Sans doute les blessures laissées au fier orgueil du peuple nain suffisait au Corrupteur... Les nains préfèrent retenir qu'ils ont résisté alors que les Elfes (ces poltrrrons d'Elfe!) vivants alors au nord ouest aurait préféré fuir le Territoire. Malgré tout, Moradin, le chef du Panthéon nain, demeure dans le coeur des Nains. Dans les rares moments de quiétude, entre les conflits des fratries pour des désaccords désuets, quelques priviligiés dont Pikel ont la chance d'entendre le Grand Ancien, si vieux qu'il est aveugle, raconté cette période trouble et cette guerre qu'il a connu quand il était jeune...
(J'aimerais tellement vous le faire avec l'accent de Pikel lol)
"Ha! Une grande épée... C'est pour me faire peur?
- Non, c'est pour te faire mourrir."

Hors ligne Melenkurion

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 82
    • Voir le profil
AKRASIA - La Voleuse d'Instants
« Réponse #2 le: mars 25, 2011, 21:50:05 pm »
Akrasia est une divinité mineure sans réelle importance dans le coeur des gens et son nom est associé aux loisirs, au bon temps...

Mais... la vérité est toute autre (particulièrement depuis le chapitre 4. Jusqu'au pluies prochaines / Voir la section PNJ, les serviteurs d'Akrasia)

NDLR : Cette page servira à regrouper les élements concernant Akrasia et son culte, à l'exclusion des PNJ adorateurs et du bestiaire de la déesse

*  Parchemin trouvé chez l'akratique Godric Landser, qui donne de nouveaux éclairages :


*  Déclamation de l'aubergiste Martin (même scénario) :
"12ème et dernière prophétie : Le seul succès que tolère Akrasia est l'échec ! La quète d'une 13ème prophétie est sans aucun doute un immense succès"

*  Tapisserie représentant Akrasia et une version idéalisée de l'auberge le Choix de la Route (a noter que la représentation de la déesse est peu flatteuse...) qui laisse penser que Martin l'a fait faire par un artisan peu doué.


...

Il y'aurait un temple dédié à Akrasia dans la région, mais aucune indication sur son emplacement...

...

Un autre récit découvert magiquement par les héros est disponible :
au début du chapitre 6. Le Viaduc Inachevé

"Ha! Une grande épée... C'est pour me faire peur?
- Non, c'est pour te faire mourrir."

Hors ligne Melenkurion

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 82
    • Voir le profil
LA NATURE... Mielikki, Diane...
« Réponse #3 le: avril 01, 2011, 09:22:05 am »
Rencontré par Dylan, Chapitre "L'appel de la Nature"

Connu sous plusieurs appelations selon les cultures, elle se manifeste à son gré sous différentes apparences...



Il y'a plusieurs années, un ranger raconta à Dylan sa rencontre avec une autre manifestation de La Nature, le Grand Cerf



Infos trouvés sur Internet  :o
Le Cerf, Roi des forêts, couronné par la nature d'un bois solide, d'une symétrie impressionnante poussant vers le ciel, le monde d'en haut. Sauvage et protecteur, son bois en gage d'avertissement, il est dans sa forêt, gouvernant dans la paix.

Chasseur, Puissant, Résistant protecteur :
Le bois de cerf est le reflet de la vigueur, de la force vitale de l'animal. Les bois de cerf sont aussi des éléments de défenses, puis d'attaque, dans le souci de protéger la vie, la liberté.

Gardien, Attributs Divins, Osmose entre le visible et l'invisible, la terre et le ciel :
Le cerf portent ses bois en guise d'antenne : le lien à la terre et au ciel, vivant dans cette dynamique, bien ancré, il communique entre la terre, l'invisible, d'autres mondes, il est le gardien de ces frontières.

Sagesse et Connaissance :
De sa tête pousse des bois, symboles de croissance et d'avancement spirituel, il se nourrit de la nature pour les faire pousser, les faire briller, les solidifier.

Dualité et équilibre :
Au nombre de deux, ces bois rappellent qu'il est fait d'une mère et d'un père, lors de sa croissance pour avancer, il sera toujours en quête d'équilibre, sa musculature et ses os se renforceront en fonction, ce qui peut être un poids douloureux pour certains.

Témoin Solaire, Cycle des saisons, Régénération :
Leurs bois tombent chaque année (fin de l'hiver chez les cerfs âgés, début du printemps chez les jeunes) puis repoussent

Guérisseur, don de Vigueur :
Les bois de cerfs sont utilisés depuis l'antiquité comme substance médicinale, toujours utilisés dans la pharmacopée traditionnelle chinoise "Lu Rong" augmente la force, l'endurance, et la clarté mental (pendant la guerre froide les soviétiques ont réalisé de nombreuses études sur ces propriétés), tonique sexuel pour les hommes.


   
"Ha! Une grande épée... C'est pour me faire peur?
- Non, c'est pour te faire mourrir."

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - Melenkurion - Terminé  |  Divers (Modérateur: Melenkurion)  |  DIVINITES et assimilés
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.17 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !