gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102330 Messages dans 7472 Sujets par 912 Membres - Dernier membre: pepeARea décembre 16, 2019, 05:44:24 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - ElBarto (Modérateur: ElBarto)  |  Résumé des parties précédentes.
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: Résumé des parties précédentes.  (Lu 4341 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ElBarto

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 761
    • Voir le profil
Résumé des parties précédentes.
« le: mars 02, 2010, 06:49:50 am »
De préférence rédigés par les PJs, en RP ou non.
« Modifié: avril 28, 2010, 16:17:43 pm par ElBarto »

Hors ligne Pafagors

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 56
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #1 le: mars 02, 2010, 10:42:37 am »
Rapport de campagne:
Première partie:


"Nous sommes en l'an 2522, l'hiver touche à sa fin et le printemps commence à peine (donc vers mars). L'empire vient de repousser une nouvelle vague des terribles hordes du chaos universelle mené par le terrible élu du chaos Archaon. Mais malgré l'exploit, l'Empire a beaucoup perdu dans cette attaque et se retrouve à genou suite à cette assaut. Les forces du chaos ont profondément marqué le territoire souillant un peu plus le vieux monde. L'effectif des hommes bêtes ont doublé, les peaux vertes continuant leur massacre, l'avenir de l'Empire semblait bien sombre et incertain...

Notre aventure démarre dans le Talabecland, une des régions de l'Empire et plus précisément dans la Grande Forêt. Balian, un chasseur humain, récupérait ce qu'il avait chassé la journée grâce à des pièges quand il fut intercepté par cinq patrouilleur impériaux. Méfiant mais réfléchit Balian ne réagit pas et demanda ce que lui voulait les patrouilleurs. Les hommes qui semblait affamé, lui dirent ou plutôt l'accusèrent de braconnage sur les terres du Talabecland. Le bretonnien, pensant être dans ses droits voulu faire prévaloir ses droits mais voyant le manque de coopération des troupes laissa rapidement tombé. Les patrouilleurs quand à eux révélèrent rapidement leur véritable intentions: Prendre ce qu'avait chassé le bretonnien. Mais alors que la discussion semblait au point mort, un tremblement de terre eu lieu et un homme du nom de Klaüs tomba d'une branche toute proche du groupe, très rapidement le chien du bretonnien, jusque là assez calme et invisible fonça sur lui menaçant pendant que Balian en profita pour sortir enfin son arc et le pointa sur l'inconnu. Les patrouilleurs furent paniqué de ce tremblement de terre (événement impossible à l'état naturel) alors que les deux hommes comprirent vite qu'il leur faudrait faire équipe. Mais alors qu'ils pensaient le combat évident, un nouveau tremblement de terre et le sol se fissura, les patrouilleurs dans leur grand courage détalèrent avec une grande célérité. Klaüs quand à lui fut prit dans une fissure et tomba alors que Balian attrapa une branche et se libéra avant d'essayer à son tour de détaler. Mais le sol décidément capricieux s'écroula d'un coup sous lui laissant les deux s'enfonçait dans le sol.

Ils se retrouvèrent dans une salle sombre où les torches de Balian servirent bien, ils se demandaient ce qu'ils faisaient ici et furent vite renvoyer à explorer le lieu dans lequel ils se trouvaient. Ils y découvrirent une drôle de peinture de nature non-humaine. Et alors qu'ils observaient ces peinture, Balian entendit de drôle de voix venant d'un trou, il donna la torche à son collègue et sortant son arc se rapprocha de deux petits trou dan le mur où il entendait des voix aigu rire et racontait une chose sur des peaux vertes heureux du cadeau laissé aux peaux roses ou quelque chose du genre, mais alors qu'il cherchait a mieux entendre il se fit repérer et les deux êtres partirent rapidement. Sans autre information, les deux hommes décidèrent de sortir de la salle et empruntèrent un couloir d'où leur provinrent vite des bruit de combat, prudent ils se rapprochèrent pour voir de quoi il en retournait...

D'un autre côté, Cyegan, un Elfe qui semble être un guerrier étrangement bien éduqué, marchait dans la forêt en direction de Talabheim afin d'y faire halte, traverse également la forêt. C'est à ce moment que tout s'enchaîne à une allure folle. Il aperçoit une forme qui lui rappel un membre de sa race s'évanouir dans les buisson, entends des aboiements d'un chien qui hurle à la mort, des coups de feu, le sol trembler, les arbres s'enfoncer dans le sol... Il se met à fuir lorsqu'il voit un immense tentacule jaillir du sol. Réfléchissant quelques instants, il se dit qu'il n'avait aucune chance et reprit sa fuite de plus belle. Il voit la silhouette, qui se révèle être effectivement un autre elfe, comme il lui  semblait, se tenir la tête, comme atteint d'un mal de crâne, avant de se faire engloutir. Cyegan lui attrape le bras pour tenter de l'aider, car c'est le premier elfe qu'il rencontre depuis son départ d'Ulthuan, mais n'a pas la force de le tirer et se fait aspirer avec.
   Les deux elfes chutent pendant ce qui semble être de longues minutes, avant de s'évanouir...

Gavyn se réveilla dans une salle caverneuse, dont le plafond ne semblait être qu'à quelques mètre de hauteur. Il vit l'individu qui avait tenté de le secourir, apparemment réveillé depuis un peu plus longtemps que lui, examiner les alentours. Il fit de même rapidement, et vit un visage humanoïde verdâtre au nez crochu presque encastrée dans le mur d'en face, entourées de morceaux de chair et de sang noirâtre. Les deux elfes se rendirent alors comptent qu'ils se tenaient debout sur quelque chose qui semblait être du cuir recouvert de fourrure. Celui qui semblait venir de la lointaine île et qui tenait à la main javelot et bouclier fit signe à Gavyn, qui avait lui même dégainé son épée, de le suivre. Ils entrèrent alors dans un tunnel, qui se révéla être un cul de sac au bout d'une vingtaine de pas.
Ils revinrent donc en arrière, mais à peine furent ils de retour dans leur lieu de chute que la bestiole porteuse de ce fameux cuir recouvert de fourrure commença à se réveiller. Cette créature se révéla être une littérale boule de muscle de près de cinq pieds de diamètre, montée sur deux puissantes mais courtes pattes, et possédant une bouche gigantesque garnies de crocs de la taille d'un avant bras. Le squig ouvrit un à un ces cinq petits yeux globuleux, grogna un bâillement, puis commença à sautiller. C'est alors qu'ils virent un nain sortir en chargeant d'un tunnel:« Enfin un adversaire à ma hauteur! » hurla ce dernier, tentant de frapper la créature avec ...un fleuret?!? Mais celle-ci bondit à travers la pièce, et donc hors d'atteinte de la lame effilée. Cyegan se plaça à l'embouchure du tunnel d'où avait jaillit le nain, Gavyn juste derrière lui, et lança un javelot, qui atteint parfaitement sa cible et s'enfonça légèrement dans sa patte gauche. Le squig ne sembla même pas avoir remarqué l'arme qui pénétrait sa peau. Cyegan eut alors un léger sursaut et vit passer par dessus son épaule à une allure folle un fin trait de lumière qui se ficha dans l'un des yeux du bestiau, qui s'effondra net sur le coup. Un léger sourire apparut sur ses lèvres. Un être apparut alors derrière les elfes, petit, ressemblant à un enfant  humain rondouillard avec un visage adulte, crachant ses poumons tant il était essoufflé. « Bonjour, kof kof, je me nomme, kof, Hugo », dit-il alors que le nain s'apitoyait sur le fait qu'un elfe ait tué sa proie. « Nous sommes perdu, apparemment comme vous, dans le centre de la terre... vous n'auriez pas vu Ludo? C'est un citoyen du Moot comme moi-même ». Il avait l'air apeuré dans ces paroles. L'Asur (haut-elfe) et L'Assrai (Elfe Sylvain) commençaient leur conversation avec le halfelin quand ils entendirent derrière eux un « Lâchez-vos armes! » D'un accent étranger à l'Empire et d'un ton pas très amical, ce qui eut pour effet de retourner Cyegan, bouclier levé et javelot prêt à être lancé. Après quelques paroles échangées sèchement, Cyegan et Balian arrivèrent à un accord et tous deux baissèrent leurs armes. Mais il y avait une tension montante entre ces différents individus, si bien que les deux elfes partirent de leur côté. Balian expliqua sa situation au nain, qui se révéla être un noble. Il mentionna les tentacules, ce qui eut pour effet de rameuter Cyegan, toujours accompagné de son nouveau compagnon:
« Toi aussi tu les a vu? » demanda alors le haut elfe?
Balian l'ignora avec un air dédaigneux. Il fit signe au nain de le suivre, et c'est à ce moment que l'elfe, ne supportant pas ce manque de respect flagrant, attrapa la tête du chasseur pour la frapper contre la paroi rocheuse, le jeta à terre, sortit sa dague et se plaça sur lui, cette dernière sous la gorge de l'humain. Le chien du chasseur grogna, tous restèrent en arrêt, Gavyn posa une main sur l'épaule du nain lui faisant signe de rester en dehors de cette histoire, Balian déplaça doucement sa main vers la dague de sa botte pour une tentative désespérée de s'en sortir avec les honneurs... Quand Klaüs décida de raconter ce qu'il savait, réalisant qu'ils avaient bien plus de chances de s'en sortir si le groupe restait soudé. Cyegan se releva, et le groupe décida de passer alors un pacte de non-agression et de bonne entente jusqu'à la sortie de la caverne. Ils suivirent alors les humains vers un bruit d'eau qu'avaient entendu les humains, et qui se révéla être une rivière. Le semi-homme  Hugo sauta par dessus celle-ci qui n'était pas bien large, suivi de Tibère le chien. Cyegan commença à la traverser en marchant, l'eau atteignant son poitrail. Tous les autres tentèrent de sauter par dessus, et tous se vautrèrent dedans. Le nain pesta qu'elle était remplie de malpierre, et leur expliqua ce qu'était cette dernière, heureusement personne n'avait été affecté... En tout cas semblait-il? Il continuèrent alors leur route jusqu'à une embranchement. Ils prirent le chemin de droite, qui était celui qui semblait le plus remonter à la surface. Et le groupe se retrouva face à une immense route pavée, magnifique et étrangement bien entretenue. Le nain leur expliqua qu'il s'agissait d'une ancienne route secrète qui reliait une forteresse naine à la ville de Talabheim. Après les explications détaillées qui prirent un certain temps, ils firent un pacte de secret afin de ne jamais divulguer le secret de cette route à qui que ce soit. Ils prirent alors la route de Talabheim.
Un piège fut alors déclenché par l'un des membres du groupe qui fit résonner des bruits au loin, des bruits de tambours primitifs. Les elfes, ainsi que le nain, perçurent alors une porte de facture naine dans le fond, juste au niveau d'un coude dans la route. Le groupe se dépêcha pour atteindre celle-ci, et le nain leur apprit qu'il lui faudrait un peu de temps pour ouvrir celle-ci. C'est alors qu'une horde innombrable de gobelins apparut. Ils se rapprochèrent dangereusement du petit groupe. Cyegan s'approcha de celle-ci et lança un défi espérant pouvoir ainsi donner un peu de temps au groupe, et les gobelins reculèrent effrayés (ces bestioles n'aiment définitivement pas les elfes).Voyant l'effet qu'ils faisait aux petits monstres, il décida de se jeter dans la mêlée, suivit de près par Klaüs et Balian. Ils s'enfoncèrent parmi les plus petits des peaux vertes, Klaüs faisant encore plus de mort que ses compagnons, mais sa fougue le mit en danger, et il se fit littéralement recouvrir de ces petits monstres. Aidé par Cyegan qui donnait de grands moulinets de son épée pour éliminer les peaux vertes sur l'humain tout en se protégeant de son bouclier, il réussit néanmoins à s'en sortir avec seulement quelques morsures. Nombre de peaux vertes furent occis par l'épée de Cyegan, celle de Klaüs, la hache de Balian, ainsi que par des traits de lumière jaillissant de derrière eux. La porte fut enfin ouverte, Gavyn emmena le nain qui venait de se faire blesser par une flèche, suivit de Hugo, à l'intérieur de la cache naine. Les trois membres du groupe reculèrent jusqu'à celle ci et Balian se prit une flèche à l'épaule pendant leur retraite. Cyegan restant à son entrée jusqu'à ce que ses compagnons soient à l'intérieur. Klaüs y pénétra son tour. C'est alors qu'une vision d'horreur pétrifia ceux qui étaient restés à l'extérieur. Balian commença à être pétrifié de frayeur, mais rassemblant son courage à deux main tira une flèche vers celle-ci avant d'entrer à son tour. Cyegan, ayant gardé son sang-froid, lança un javelot qui vola droit en direction de la tête du monstre, puis entra dans la cache sans attendre de voir le résultat. La porte se referma juste après son passage..."
[/size]

Et voilà le premier résumé, fait par Cédric (jusqu'à l'arrivée de Cyegan, et qui est plus détaillée) et par moi même (à partir de l'arrivée de Cyegan, et qui est plus résumée). J'espère qu'il vous plaira et que les faits auront été plutôt bien relatés, sans être prise de tête. Voilà voilà.
« Modifié: mars 02, 2010, 20:42:36 pm par ElBarto »

Hors ligne ElBarto

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 761
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #2 le: mars 02, 2010, 21:58:45 pm »
et bah, félicitations pour le travail accompli. Comme promis, il y'aura de l'xp en conséquence.

J'ai édité pour grossir la police, et j'ai passé tout le texte dans un TTS pour écouter plutôt que lire, par facilité.

http://www.yakitome.com/cgi-bin/output.py?sID=138328

http://www.yakitome.com/cgi-bin/output.py?sID=138325

avec une bonne musique de fond en boucle: http://www.youtube.com/watch?v=rXf8TrwIV5w

à vous de me dire si ça sonne mieux avec une voix féminine ou masculine.


Vivement la suite des résumés !

Hors ligne Pafagors

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 56
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #3 le: mars 02, 2010, 22:12:44 pm »
Je vote juliette

Hors ligne ObiWanKennedy

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 869
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #4 le: mars 03, 2010, 22:27:04 pm »
J'ai une petite question sur la chronologie des évènements:

le bon ordre:
arrivé du gobelin aux couteaux sur Balain
puis le char bélier qui défonce tout
puis Le monstre cracheur de feu, tué avec la fleche dans l'oeil et la grenade
pour finir par les araignées géantes et la sortie avec le monstre. J'ai bon ?


@Pafagors
Le coup d'épée super faible que tu as donné c'est le gobelin qui volait ou c'est un autre ?


@Cédric
Combien de flèche, il a tiré dans la phase ou on était tous derrieres les barricades?
J'avoue que j'ai trop suivit l'action de ce coté là.

Hors ligne Pafagors

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 56
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #5 le: mars 03, 2010, 22:43:56 pm »
c'était moi le coup d'épée ultra précis qui a rien fait, il me semble que c'est le bon ordre chronologique. pour le nombre de flèche, faut voir avec lui ;)

Hors ligne ObiWanKennedy

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 869
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #6 le: mars 03, 2010, 22:52:03 pm »
je sais que c'était toi mais le coup super précis mais faible mais je me rappelle plus quand tu as fait ça et sur quel ennemie.  Il me semblait que c'était le mec qu'avait projeté Balain et tu as essayé de le tuer en vol. J'en suis pas sur.

Hors ligne Pafagors

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 56
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #7 le: mars 03, 2010, 23:06:05 pm »
nan, c'est pendant qu'on était côte à côte à l'entrée de l'atelier, celui que balian a projeté je l'ai loupé ;)

Hors ligne ObiWanKennedy

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 869
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #8 le: mars 06, 2010, 15:58:35 pm »
Résumé : Abri ou tombeau ?

La pièce était assez petite. Il y avait, en face, une rangée de squelettes nains richement vêtues (vétustes): visiblement des nobles. Sur le coté, l'équipe distingua deux petites pièces: un atelier et une réserve de poudre noire. Une bibliothèque garni de précieux livres nains se dressait contre un mur. Le plafond était bien à 3 ou 4 fois la hauteur d'un homme. La seule décoration était une étrange frise de caractère bizarre, à environ 1 m du sol, tout autour de la pièce. Le fonctionnement de la porte dépassé l'entendement des humains. Cela semblait malgré tout une bonne protection. Les peaux vertes, folles de rages commencèrent à taper sur la porte, sans vraiment faire le moindre dommage à la structure.

Les héros étaient à l'abri dans cette cache naine mais pour combien de temps ? La compagnie était dans une situation délicates: le seigneur nain inconscient, aucune sortie et des peaux vertes prêtes à en découdre. Certains membres montrèrent un désespoir mais l'activité est le meilleur moyen de d'aller de l'avant. Les aventuriers se mirent  à  l'œuvre afin de trouver une aide ou une solution quelconque. La première des urgences fut de soigner les blessés. En effet, le pauvre maître Balain était blessé à l'épaule. Le fidèle Hugo l'aida à panser sa blessure. Visiblement, Hugo sembla troublé à la vue de la blessure ou peut-être du dos de maître Balain. Seul maître Klaüs remarqua ce trouble  (chez Hugo) mais n'en fit point remarque.

Pendant ce temps, les seigneurs elfes recherchaient dans la pièce des indices. Le seigneur Gavyn essaya de récupérer une poignée de pièces d'ors naines mais il ne put y arriver. Probablement, sa conscience de noble l'en empêcha.
Le seigneur Cyegan fouilla la bibliothèque, pour identifier les plus beaux ouvrages. Il souhait les préserver du futur combat qui s'annonçait et d'un éventuel pillage par les peaux vertes.  Il pris alors un manuel qui semblait être un traité d'ingénierie.
Quand maître Balain fut soigné. Hugo et lui s'attelèrent à soigner le seigneur nain, vilement empoissonné par une flèche.

Klaüs inspecta à son tour la bibliothèque et découvrir un ouvrage écrit dans une langue qui lui semblait familière. Il demanda aux seigneurs elfes la signification de cet ouvrage. Aucun d'eux ne sut répondre. Cyegan l'avait, lui aussi, remarqué mais il n'y avait pas prêté attention. Klaüs apporta le livre à Balain qui réussi  à le déchiffrer. Il identifia une sorte d'énigme: A propos d'une comète à deux queux et de regarder en l'air, en hauteur. Cette indication fut suffisante pour que seigneur Cyegan trouve une carte représentant l'empire tout en haut de la bibliothèque. Maitre Balain resta plongé dans la lecture des autres pages du livres.


Klaüs rejoignit  alors le seigneur Gavyn, laissant seigneur Cyegan réfléchir dans son (petit) coin.  Gavyn semblait intrigué par le corps des seigneurs nains et leurs armes. Sur les conseils de ce dernier, Klaüs pris une hache naine. Elle semblait si légère par rapport à sa taille. Elle était visiblement encore très bien aiguisée.

Cyegan émit l'hypothèse que cette carte de l'empire n'était en réalité qu'une allégorie de la pièce. Il appela Klaüs afin de l'aider à localiser un dessin d'une comète à deux queux au plafond. Klaüs la vue en premier et identifia dans l'alignement un trou ressemblant étrangement à une serrure. Seigneur Cyegan demanda l'avis de Seigneur Gavyn à propos de ce mécanisme nain. Il est maintenant établi que Seigneur Gavyn est l'expert en maçonnerie du groupe. Il ne détecta aucun danger mais préconisa d'attendre. Il partit rejoindre maitre Balain qui requérait son aide. Sans délais, Cyegan enfonça le bouton. Deux dalles s'ouvrirent laissant  apparaitre trois ouvrages.  Klaüs les récupéra pour les ramener à Seigneur  Cyegan. Il démarra directement la lecture du troisième tome. Après quelques dizaines minutes, il donna des instructions à Klaüs, au sujet de la porte. Cela ouvrit une trappe qui permit à Klaüs de voir les peaux vertes taper dehors. Il vit que visiblement elles étaient en train de construire quelques choses en bois. Un bélier ou pire ? Dans tous les cas, ce n'est point de bonne augure.

Pendant ce temps, Hugo, le maitre Balain et seigneur Gavyn avaient déplacé un énorme baril, d'une des petites pièces vers la pièce centrale.
Seigneur Cyegan expliqua qu'il pouvait utiliser les armes nains.

Le combat approché, il fallait être prompt. L'inconscience du nain allait être un gros problèmes. Hugo émit l'idée qu'un liquide pur pouvais soigner du poison. Le seigneur Gavyn donna un peu de son sang, car le sang d'un elfe noble est pur. Il demanda, cela dit, que ce soit écrit sur le parchemin de l'accord de non agression.

La compagnie décida de mettre en place une embuscade dans la pièce principale. Ils disposèrent alors les armes naines dans un coin, protégées par des barricades.  Des obstacles avaient été disséminé dans toutes la pièces afin de ralentir le plus possible la progression des peaux vertes. Au centre de la pièce, des barils de poudre avait été positionné afin de tuer le maximum de cibles.  La tactique était simple: ouvrir la porte, s'abriter derrière la ligne de barricades et laisser le charme des armes naines agir. D'autres propositions fut un temps discutées. La possibilité de projeter dans le couloir un baril de poudre enflammé. Construire une trappe dans le but de faire tomber un baril de poudre sur le gros des peaux vertes. Par manque de temps et de matériel le plan le plus simple était le meilleur.

C'est le seigneur Cyegan qui se porta volontaire pour ouvrir la porte, il avait la meilleure connaissance des mécanismes et armes nains, grâce à ses lectures.  Le reste de la compagnie se positionna derrière la dernière ligne de barricades. Hugo, Le seigneur nain , à moitié conscient et le Seigneur Cyegan s'occupèrent des armes naines. Le seigneur Gavyn s'équipa d'un lance-flammes. Maitre Balain et  Maitre Klaüs, eux préparèrent leurs arcs et armes de mains. Les seigneurs elfes pensèrent qu'attendre l'heure du lever du soleil faciliterais la tâche. L'équipe attendit donc une petite demi-heure avant de mettre le plan à exécution.

L'heure arriva, à la dernière minute,  maitre Klaüs conseilla à seigneur Cyegan de jeter une boule explosive naine à l'ouverture de la porte car l'ennemi devait être bien tassé dans le couloir. L'effet de surprise et l'explosion  permirent au seigneur Cyegan de regagner la ligne de défense sans encombre.   Les évènements s'enchainèrent très rapidement. Le premier ennemi a passé la porte fut accueillit par une flèche en pleine tête tiré par Klaüs. Les armes naines commencèrent leur danse macabre. Très vite, un important tas de cadavre se créa devant l'entrée. Les quelques peaux vertes qui réussissaient à passer, furent accueillit par le lance-flammes de seigneur Gavyn ou par la hache de Klaüs.  Les flammes commencèrent à se répandre sur les barils et les barricades. A tel point, que le premier baril explosa. Le souffle étourdit maitre Balain.

C'est à ce moment, que les peaux vertes utilisèrent une autre tactiques. Projeter leurs troupes, afin de passer le mur de cadavre, les flammes et les obstacles. Heureusement, la projection était souvent trop puissante et les unités ennemies se retrouvèrent pour la plupart hors d'état de nuire après l'impact. Une peau verte de taille moyenne réussi sa réception et chargea maître Balain toujours un peu sonné. L'intervention de son fidèle compagnon canin et même de seigneur Gavyn n'empêcha pas l'attaque. Par bonheur, Balain réussi à maitriser son adversaire en le projetant en l'air. Seigneur Cyegan tenta de le trancher à la volée mais rata sa cible (la surprise sans doute). La peau verte tomba au pied de maitre Klaüs qui la fracassa d'un coup de hache.

Après encore quelques minutes de combat, un énorme engin fait de bois enfonça les lignes de défense. Il percuta le mur semant le trouble. Par chance, le choque tua la majorité des peaux vertes de l'engin. Les survivants fut accueillit comme il se doit par le lance flamme de seigneur Gavyn. Un calme menaçant se mit en place. C'est toujours précurseur de l'arrivée imminente d'une créature encore plus immonde. Effectivement, une bouche géante montée sur deux pattes d'environ 5 pieds de haut. Elle était très proche de la créature vaincu dans la grotte. Klaüs décocha une flèche droit dans l'œil de la créature. La douleur lui fit ouvrir la gueule ce qui donne plus de chance à seigneur Cyegan de lancer une arme naine directement dans la gorge de la créature. Ce fut suffisant pour tuer la créature.

Le flot d'ennemies repris de plus belle. Les armes naines n'eurent bientôt plus de munitions, seigneur Cyegan porta le seigneur nain dans l'atelier. Klaüs changea de position pour se rapprocher de l'atelier, oubliant son épée au passage. Quand la situation fut critique, il rentra à son tour avec Hugo. Seigneur Gavyn utilisa ses dernières munitions pour tuer quelques peaux vertes puis il rentra à son tour accompagné de maitre Balain.  Seigneur Cyegan et maitre Klaüs aidés de leur bouclier firent barrage aux peaux vertes à l'entrée de l'atelier. Tranchant quelques têtes avec respectivement une épée et une hache. C'est alors qu'une deuxième explosion survint. La pièce était maintenant complètement noyée dans les flammes. Seigneur Cyegan profita de cet évènement pour tenter une sortie d'autant que des araignées géantes était visibles au plafond. Le feu les retiendra suffisamment, cria seigneur Cyegan. Grâce à la source d'eau de l'atelier, le seigneur Cyegan, seigneur Gavyn, maitre Klaüs et Hugo humidifièrent leur vêtement.

Balain ne semblait pas vouloir abandonné le nain derrière lui. Seigneur Cyegan sortit le premier suivi de près par seigneur Gavyn qui portait Hugo, sur ses épaules.  Klaüs marqua un temps d'hésitation. Il ne voulait pas non plus laisser derrière lui le seigneur nain. Hélas, les seigneurs elfes pensaient que la situation était désespérée si l'équipe restait ici. Klaüs parti à son tour.

Quand le groupe atteignit la grande porte une énorme explosion survint. Elle projeta au sol les 4 compagnons. Klaüs étant le plus proche de l'explosion fut catapulté vers avant par le souffle. Un monstre d'allure démoniaque profita de ce trouble pour attaquer lâchement, seigneur Cyegan. Il échappa de peu à un coup mortel. Le bruit de la masse fracassant le sol réveilla les autres membres. Klaüs se trouvait derrière le monstre. Il profita de cette situation pour attaquer l'ennemi par derrière, avec la hache naine. Le coup fut puissant mais localisé dans le bras gauche. La créature ne réagit pas sur le moment, visiblement elle avait l'habitude des combats cependant, une chose étrange se passa. En effet, la lame naine brilla ce qui fit crier la créature. Sa chair brula , il se retourna pour attaquer Klaüs qui para le coup avec son bouclier. Le monstre vert attaqua une seconde fois Klaüs, avec sa tentacule droite. Klaüs put esquiver. Seigneur Cyegan attaqua son adversaire dans le dos. Lui infligeant une blessure sévère. Seigneur Gavyn se releva mais il semblait pas vouloir attaquer. Klaus lança une attaque qui eu pour seul effet d'énerver le monstre le poussant à l'attaquer.  Le gilet de cuir et l'expérience lui permit d'encaisser sans trop de dommage.  Maitre Balain rentra dans le combat en lançant une puissante flèche dans le corps du montre. L'ennemi commença à perdre pied, attaquant tout le monde et personne. Par une attaque héroïque, seigneur Cyegan acheva le monstre. Klaüs intervient pour empêcher le corps du monstre d'écraser le seigneur Cyegan.

L'équipe réalisa avec surprise que maitre Balain était vivant. Il a réussi à se sortir de trois araignées géantes. Le seigneur nain arriva, il rendit l'épée oubliée à maitre Klaüs. La compagnie, au complète, partit en direction de Talabheim.
La lutte fut dure et l'équipe s'éffondra de fatigue dans le couloir après avoir parcouru quelques centaines de mètres.

Hors ligne ElBarto

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 761
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #9 le: mars 06, 2010, 20:21:08 pm »
Très très bon tout ça !

Il y'a cependant quelques erreurs, mais je pense que c'est du à la façon dont je décris. On y reviendra via le forum après la partie de demain.

Hors ligne ElBarto

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 761
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #10 le: avril 04, 2010, 02:48:52 am »
"Le combat approché, il fallait être prompt. L'inconscience du nain allait être un gros problèmes. Hugo émit l'idée qu'un liquide pur pouvais soigner du poison. Le seigneur Gavyn donna un peu de son sang, car le sang d'un elfe noble est pur. Il demanda, cela dit, que ce soit écrit sur le parchemin de l'accord de non agression. "

L'idée ne vient pas d'Hugo, elle était écrite dans un des bouquins que lisait Cyagan, un des récits rédigés par les nains de l'endroit. C'est la seule remarque que j'ai à faire, tout le reste est bon, et très plaisant à lire !


Maintenant, un petit retconn. Le RetConn, qui signifie Retroactive Continuity, consiste dans une histoire à revenir en arrière pour modifier ce qui a été dit, pour différentes raisons.

La plupart du temps, c'est frustrant et mal fait. Un exemple de Retconn est la trilogie des épisode 1, 2 et 3 de star wars qui apportent des élements contraires à tout ce qui avait été écrit officiellement entre les années 80 et 2000 - les médoclorymachins, l'origine de 6po et de R2D2, la façon dont l'empereur prend le pouvoir, la façon dont tous les jedis se font tuer...

Bref, un peu de Retconn sur ce scénario. Ce n'est pas un lance flammes que vous avez trouvé et utiliser... mais... un cracheur de vapeur bouillante ! C'est beaucoup plus dans l'esprit nain de warhammer fantasy d'une part, ça n'a pas besoin de combustible en quantité d'autre part. Un lance flamme, dans le monde de warhammer, pourrait être une invention humaine, mais pas naine, c'est une question d'appréciation et de débat entre puristes.

Donc, je change ce point pour le style, et pour mieux coller à warhammer.

Et pour expliquer la porte de sortie miraculeuse de Balian.

Ce qui s'est passé, c'est qu'après que le cracheur de vapeur ait cessé de fonctionner pour une façon ou une autre, Gavyn l'abandonna là. Du fait de la chaleur et de l'incendie, provoqué par les explosions, cet engin explosa purement et simplement... soufflant au moment le plus opportun une bonne partie de l'incendie pour un moment au moins, ouvrant un passage relativement sûr pour Balian :)

Voilà, vos avis sur la question sont les bienvenus. Je m'y prendrai mieux les fois prochaines pour que le retconn reste rare ou exceptionnel.



Hors ligne Pafagors

  • Jr. Member
  • **
  • Messages: 56
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #11 le: avril 04, 2010, 11:00:58 am »
guillaume voyons... les nains ont inventés le canon à flamme aussi bien que le canon orgue... faudrait que tu te renseigne mieux ;) mais le canon à vapeur est très nanesque également.

Hors ligne ElBarto

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 761
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #12 le: avril 20, 2010, 23:53:20 pm »
Tout commence dans les sous-sols de l'ancienne route naine, le petit groupe se réveille et reprend son chemin... ou plutôt... dès le départ se constituent deux groupes, les elfes partant en avant en laissant les autres derrière.

Ils cheminent ainsi jusqu'à une intersection, vers laquelle ils entendent des plaintes et des gémissements.


D'un côté, une grotte pestilentielle remplie de restes biologiques et de champignons, de l'autre, une vaste anfractuosité.

Nouvelle séparation, les elfes vont à la cueillette des champignons avant de reprendre le chemin, tandis que le tueur de trolls, bientôt suivi par les humains, s'aventure par la plus grande ouverture. Il aperçoit un humain et un halfling englués contre un mur du fond.
Dans cet espace, une certaine quantité de sphères étranges palpitantes et luminescentes... semblant réagir aux sons...

Le tueur de trolls marche à la rencontre de sa destinée et s'avance vers les deux captifs. Ces oeufs, remplis d'araignées, explosent à mesure qu'il avance, menaçant de le submerger. Klaus et Balian viennent lui prêter assistance, et ensemble, ils progressent à la force des flammes de leurs torches.

Alors qu'ils arrivent au niveau des prisonniers et commencent à les dégager, Klaus sent quelque chose goûter sur son épaule... il lève la tête et aperçoit avec une réelle terreur 8 globes emplis d'un regard malveillant pointés sur lui. C'est une araignée géante, et elle n'est pas seule.

Klaus, terrifié, prend la suite, bientôt suivi de Balian, et des trois derniers infortunés.

Alors qu'ils courent le long des couloirs, toujours poursuivis par les arachnides, FièreBarbe aperçoit une section de plafond largement endommagée. Il décide de profiter de l'occasion pour tout faire s'effondrer sur les horreurs les coursant.

Alors qu'il se prépare, il voit avec horreur son fidèle serviteur Hugo le halfling se faire transpercer de part en part par une de ces engeances modifiées par le Chaos.

C'est à ce moment qu'il décide de faire voeu de racheter son honneur par la mort devant un monstre digne d'être combattu.

Plus loin, les elfes avisent une sortie vers le haut, et l'empruntent. Le reste du groupe suit.


Klaus tente de monter à un arbre, mais ne dépasse pas les racines, tandis que Cyegan lui, monte prestement, bien que paraissant plus littéraire que physique. Ce dernier aperçoit des feux un peu plus loin.

Pendant ce temps, Vladimir vraiment malade décide de se guérir avec les champignons des gobelins. Ce qui le fait immédiatement entrer en frénésie, et il s'en prend à un arbre qui passait par là (tradition kislevite au demeurant, comme le démontre ce document). Puis c'est au tour d'un écureuil de subir la colère slave. Enfin, il s'effondre dans son vomi, et contemple des licornes courant dans des arcs-en-ciel...

La suite au prochain numéro.

Hors ligne ElBarto

  • Moderator
  • *****
  • Messages: 761
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #13 le: avril 24, 2010, 19:05:58 pm »
Or donc...

il advint que le groupe, une fois encore, décida de se séparer.

Cyagan et FièreBarbe décidèrent de se rendre vers les ruines encore fumantes, tandis que le reste du... groupe décida d'aller se débarbouiller près du ruisseau.

Cyegan et FièreBarbe trouvèrent des huttes et des cabanes d'un camp de bûcheron en ruines encore fumantes. Des traces de violence, des corps dont un affreusement déchiqueté...

Ils se font surprendre par des Rôdeurs diablement bien cachés, non hostiles mais méfiants.  Cyegan leur donne sa cape, et ceux ci avec vont faire le même numéro auprès du reste du groupe.

Ils se présentent comme les Coureurs des Bois, les équivalents prêtre guerriers de l'ordre de Taal et Rhya. Leur spécialité est la reconnaissance, l'embuscade, la furtivité, le hit and run et la guérilla en milieu rural...


Cyegan est quand à lui attiré par l'elfe femme du groupe.

Cyegan est venu dans cette forêt avec un esprit de FARC et il repart avec un esprit de Romeo - non, en fait j'exagère évidemment.


Enfin bref, les Rôdeurs tentent de soigner le kislevite, qui recrache discrètement des araignées.

Ils exposent la situation: un groupe de bandits nombreux, menés par un chef charismatique précédemment officier dans les rangs de l'armée impériale mais s'étant voué au Chaos depuis un accident de tank vapeur l'ayant grièvement brûlé arpente la région, profitant du désordre laissé par la Tempête du Chaos (comprendre l'invasion repoussée).
Ils pillent et torturent, et emmènent des prisonniers. Et personne n'est assez organisé pour les arrêter.

Plus loin dans le temps, un conclave est organisé pour décider de l'organisation à donner. Cahin cahan, vous organisez - mais chacun de votre côté , plus ou moins-  la contre attaque.

Il s'avère que d'une part le groupe cherchait LE bosquet sacré de Taal et Rhya pour le corrompre - ce qui aurait des implications néfastes sur toute les forêts du monde connu, y compris par exemple Athel Loren, et qu'en plus ils viennent de le trouver.

A coup d'embuscades, de pièges, d'espionnage et d'infiltration, vous dispersez la bande de malfrats, jusqu'à l'affrontement final dans une clairière.


J'ai fait court exprès, pour voir d'autres points de vue. De plus, j'ai volontairement fait l'impasse sur tout ce qui s'est passé lors des apartés avec le MJ - c'est  60% du temps.

Ah aussi... j'ai raccourci le scénar et supprimé des scènes et quêtes secondaires - j'avais pas le choix.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

maintenant, les améliorations à apporter - aussi connu sous le nom de "là ou ça fait mal".



Pour commencer, mon tout premier commentaire est le suivant:

merci d'être encore tous là :) même si certaines choses ne vous ont pas plu, et même si dans l'éventualité votre motivation pour warhammer en a pris un coup - ce que je ne pense pas, en tout cas à première vue.

L'un dans l'autre, ce fut une nuit agréable, on s'est quand même bien marré, on a bien discuté, etc...

Ce qui est une trop bonne chose.

Azahk et moi parlons par expérience. Allez à la racine de la section campagnes. Dépliez tout. Regardez les dates de dernière activité.

C'est simple. C'est un cimetière de groupes morts.

Les raisons importent peu, mais mon point est le suivant: je suis extrêmement satisfait que nous entendions aussi bien, qu'il y'ait de la complicité qui commence à se forger, qu'on puisse se faire d'autres jeux et d'autres activités que le jdr.

La plupart du temps, dès la moindre difficulté, un groupe de jdr vole en éclat. Or, un groupe sans difficulté, surtout dans le cadre de vie de la région parisienne, c'est impossible. Et ceci est valable quel que soit le nombre de PJs autour de la table.

Et donc, plutôt que d'accumuler les griefs, de tout mettre sous le tapis, et continuer sans réfléchir, j'estime que de temps en temps il est positif de se retourner et d'analyser à froid ce qui a mal tourné, dans l'optique d'améliorer en continu l'expérience de jdr autour de la table.

C'est ensuite à moi en tant que MJ de réfléchir en conséquence des éléments soulevés et d'y apporter des modifications dans la mesure du possible.

-------------------------------------------------------


Comme il y'a partie demain, je me limite au minimum.


Plus de solidarité et de travail d'équipe est nécessaire, mais tout le monde l'a compris :) on limite les apartés, il faut qu'elles restent l'exception, pas la règle. :)

De mon côté, je dois rajouter plus d'épique, plus  d'héroïsme, plus d'intensité... et de préparation :o

Je veux pas entamer la discussion ce soir car sinon ça va pourrir l'ambiance plus qu'autre chose, mais on garde ça pour à froid :) ce ne sera pas un règlement de compte, mais vraiment une soumission de suggestions de la part de chacun pour amélioration.

Hors ligne ObiWanKennedy

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 869
    • Voir le profil
Re : Résumé des parties précédentes.
« Réponse #14 le: avril 25, 2010, 23:55:21 pm »
Mauvais Songe

Après la bataille contre des humains corrompus du chaos. Les seigneurs elfes, Vladimir et Klaüs participèrent à la purification de la zone de combat : (regrouper les cadavres des corrompus, enterrer les pertes alliés). Vladimir et Klaüs trouvèrent 3 couronnes d'or (chacun) sur les cadavres corrompus.  klaüs en garda 2 et mis en commun la 3eme.

La troupe décida de rester un jour de plus afin de se reposer. Klaus reçut un apprentissage d'un coureur. Puis, vint le moment de repartir vers Talabheim. Les coureurs leur conseillèrent de s'arreter dans une auberge/relais sur le trajet.

Le groupe partit,  Klaüs évoluait en camouflage. Après plusieurs heures de marche, des hommes bêtes sortirent de la forêt. Un combat épique commença. Six assaillants attaquèrent le groupe.  Gavyn monta sur un arbre, au premier signe d'hostilité. Klaus fut attaqué en duel, par  la plus laide de toutes. Les autres créatures se concentrèrent sur Cyegan et Vladimir. Les bestioles encaissèrent de sévères attaques (certaines créatures furent tuées par le duo de fines lames), le manque de coordination des homme-bêtes facilita le travail de nos compagnons. Klaüs se débarrassa de son adversaire (qui avait déjà bien morflé par une flèche de Gavyn) en le décapitant de son épếe, en criant « Yuppie yah yey motherfucker!»(sûrement un code secret entre Hors la loi ou une prière à Taal).

Une jeune femme, vêtue bizarrement, arriva en courant. Elle était poursuivie par 2 homme-bêtes. Elle se réfugia derrière Cyegan.

A ce moment là, un cri de colère gronda non loin dans la forêt. La chose approchait. Ses pas firent tremblés la terre. Tellement que Seigneur Gavyn en tomba de son arbre. La monstruosité  attaqua deux homme-bêtes, les projetant à plusieurs mètres.  Elle porta une attaque massive sur le pauvre maitre Vladimir. Il encaissa, dans la douleur, cette attaque. Il fuit alors vers Cyegan qui commençait à  être bien occupé. Klaüs de son côté infligea une attaque à l'arc dans le bras de la bête. Vladimir mit en oeuvre une tactique, bien à lui,  pour distraire le monstre afin de soulager ses camarades. Elle marcha à la perfection. Klaüs rejoignit le groupe afin d'aider les seigneurs elfes.  Quand le monstre eut fini avec Vladimir, il attaqua le groupe. Les homme-bêtes inférieurs étaient alors presque tous hors de combat. La bête lâcha ses armes pour une raison inconnue. Seigneur Cyegan encaissa les principales attaques de cornes.  Le combat dura plusieurs dizaines de secondes. Par un acte héroïque, la jeune femme causa de lourds dommages au monstre. La créature tomba. Le groupe repris la marche alors vers l'auberge,  accompagné  de leur nouvelle connaissance: Marina.

Arrivé au point relais, l'équipe pris un bon repas. Au cours de ce repas Marina parla d'une mission qui lui avait été confié. Trouver des alliés pour détruire un sorcier nécromancien qui rode dans les environs. Elle proposa 30 pièces d'argents. Un type louche, assez menaçant, avec un chien encore plus louche sembla intéressé par cette histoire. Il décida de participer à la recherche. Klaus et Seigneur Cyegan demandèrent, à droite à gauche, des informations sur des personnes importantes pour eux. Vladimir pendant ce temps, conversèrent avec 2 individus de son pays natal. Ils sortirent tous les trois. Klaus, sur les conseils de Cyegan, les suivirent discrètement.   Les 3 individus tendirent une embuscade à un cavalier. Un inquisiteur très fort qui tua en une attaque les deux pauvres kislevites. La conversation semblait mal partie pour Vladimir. Heureusement l'intervention de Marina calma l'inquisiteur.

Le groupe partit se coucher. Cyegan assura  le premier tour de garde. Tout le monde se retrouva dans une pièce totalement blanche avec un château devant eux. Une voix sournoise pris la parole. Elle parla d'une prison des rêves et d'un jeu pour en sortir. Le groupe se retrouva alors dans un labyrinthe de salles. Certaines salles provoquaient des dégâts, d'autres des épreuves, des personnages furent enlevés. Klaüs se retrouva nez à nez avec le Seigneur Cyegan, la voix leur ordonna de ce battre à mort. Ils refusèrent, encaissant des dégâts. Puis tout disparu,  le groupe repris la marche.
Dans une pièce la compagnie affronta 4 squelettes qui pétrifièrent de peur Klaüs, les autres membres du groupe attaquèrent les nouveaux ennemis. Les squelettes n'étant pas très agiles  n'infligèrent que peu de dégâts. Malheureusement, les conditions de cette univers sorti de l'esprit torturé du nécromancien rendirent les attaques des compagnons  moins efficaces. Wolfgang utilisa son arbalète à plusieurs reprises, la deuxième attaque toucha gravement le pauvre Seigneur Gavyn. Klaüs repris alors ses esprits et fonça sur le squelette proche du mourant, afin d'empêcher le coup fatal. Marina intervient alors pour apporter les soins d'urgences. Wolfgang attaqua au corps à corps. Le combat fut vite fini.

Les salles suivantes furent vite passé, cependant les dommages infligés firent sombrer certains membres de la compagnie. Seul Seigneur Cyegan, Vladimir et Klaüs étaient debout lors de l'apparition du nécromancien.Il tenta une transformation, Cyegan l'attaqua avec une arbalète pendant la métamorphose. Une araignée géante apparue.  Les trois compagnons l'attaquèrent. Elle reçut de l'alcool kislevite sur la tête,  des allumettes, des coups d'épées,  des coups de lances.  Un coup d'épée dans l'abdomen de la créature sembla affaiblir la bête, par un heureux mystères les autres membres du groupes se réveillèrent. La géante araignée reçu une boule verte de l'arme de Wolfgang, tout de suite, suivit par une double attaque de Klaüs. La créature sembla redevenir humanoïde. Une voix déclara que si personne ne se sacrifie alors elle reviendrai. Le sacrifice prend la forme d'une attaque dans la tête. Seigneur Cyegan n'écoutant que son courage et la ferveur pour ses amis, enfonça son arme dans la tête du monstre.
Tout le château s'évapora, tout autour d'eux. Ils se trouvèrent en face d'un corbeau (mais une belle bête). Le corbeau louangea le courage de la compagnie. Est-ce un bon présage ? Une manipulation du nécromancien pour feinter sa mort ? Mystère. Le groupe se réveilla. Dans l'auberge, une chose attira l'attention des équipiers: une fenêtre était ouverte.

Le groupe discuta probablement longuement avec l'aubergiste mais cela c'est une autre histoire.



EDIT: Fini
« Modifié: avril 27, 2010, 00:37:30 am par ObiWanKennedy »

Opale Campagnes  |  Archives  |  IdF - ElBarto (Modérateur: ElBarto)  |  Résumé des parties précédentes.
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !