gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102278 Messages dans 7468 Sujets par 812 Membres - Dernier membre: Tomar mai 26, 2019, 05:39:26 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Légende des Cinq Anneaux  |  IdF - Dragomir (Modérateur: Dragomir)  |  [E7] Le scorpion qui voulait faire plier le lièvre !
gfx
gfxgfx
 

Auteur Sujet: [E7] Le scorpion qui voulait faire plier le lièvre !  (Lu 430 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Derdre

  • Newbie
  • *
  • Messages: 43
  • Sexe: Femme
  • de la Guiness et du sang pour une Irlande libre
    • Voir le profil
[E7] Le scorpion qui voulait faire plier le lièvre !
« le: juin 24, 2018, 13:31:10 pm »
Après 3 jours de préparatifs intensifs, l’armée se met en route. 5 escadrons soit environ 5 400 soldats expérimentent les aléas des déplacements d’une armée. Bayushi Tomaru se déplace avec son garde du corps, son aide de camps et « sa » conseillère ; mes frères et moi faisons partie du staff du Daïmyo avec Bayushi. Tandis que papa reste à la forteresse, avec 90% de l’armée en tant que Go Hatamoto. L’armée passe la frontière en fin de matinée et nous atteignons la forteresse Lièvre en milieu d’après-midi. Le campement se met en place. Nous assiégeons un demi-millier d’hommes.
Le lendemain matin, au réveil, Shosuro Rei s’approche. Elle vient aux nouvelles et souhaite rencontrer Tomaru. Ce dernier lui demande de faire l’intermédiaire entre les deux protagonistes afin de récupérer les parchemins volés. La situation semble l’ennuyer. Après le déjeuner, la magistrate revient, Sugaï la rejoint dans la tente de Tomaru. 10 mn plus tard ce dernier lance le Branle-bas de combat ; en quelques instants un déluge s’abat sur notre adversaire. Celui-ci bien organisé et disciplinés est conscient de ses capacités mais aussi des nôtres. Pour débuter, Tomaru les teste et se replie au coucher du soleil. Satisfait, il estime qu’il faut 4 jours pour les dominer et raser la forteresse.
Le lendemain matin, au lever du soleil, une délégation s’approche, menée par un shugenja Phénix. Rei se détache de l’ambassade pour nous rejoindre. Les lièvres ont reçu des nouvelles de l’outre-monde : Usagi Oda a retrouvé le sabre ancestral malheureusement le Daymio n’est pas revenu. Ils demandent une trêve pour les 3 jours de deuil. Asahina Kanto, le tuteur grue, quittera la forteresse puisqu’il n’est pas concerné. Il semblerait que personne dans le château ne soit au courant du vol commis par Osaki et Tomoé.
Tomaru nous intime de tenir une passe entre la forêt et le fleuve pour éviter une éventuelle arrivée des Lions. Nous suivons le lit de la rivière jusqu’à notre position que nous rejoignons en 2h. Nous découvrons les traces du passage d’une troupe d’une quinzaine de cavaliers venant du nord et se dirigeant au sud.
Kyosuke et Norihisa suivent les traces qui s’enfoncent dans un premier temps dans la forêt puis longent sa lisière. Parvenus à de leur campement, ils estiment être à l’aplomb de l’arrière du château, Norihisa s’y rend en éclaireur et distingue des rônins bien armés, équipés de beaux poney et d’un bel équipement. Kyosuke s’empresse de prévenir Sugaï. Kyosuke vient avec une troupe qui nous remplace, afin de rejoindre Norihisa. Dans la nuit il retourne au camp, malgré les 4 sentinelles et l’absence d’un tiers de la troupe, Il fouille mais si leur les armures sont toujours là il trouve un attirail de shinobi dans une besace. Cette fois c’est au tour de Takeda de prévenir Tomaru. Il rentre au camp accompagné de Sugai, qui enfile un costume similaire à celui de Norihisa, et vont explorer le camp. Les rônins sont tous rentrés, discutent des plans du château et bien qu’ils ne soient pas parvenus à déterminer l’emplacement des chambres de la fratrie dauphine ils prévoient une expédition pour la nuit prochaine.
Norihisa profite du crépuscule pour s’infiltrer dans le château, et attendre les shinobis. À la nuit une dizaine d’entre eux escalade dans la plus grande discrétion la muraille. Notre frère tire une flèche pétard sur un individu et s’empresse de se cacher. L’alerte est aussitôt donnée.
Quand à nous, nous nous approchons du bivouac et passons à l’action. Après une brève escarmouche que nous remportons brillamment, Je soigne le moins endommagé et Saïgo fouille les sacs.
Pendant ce temps, Norihisa trouve la chambre d’Osagi, celle-ci est inoccupée. En farfouillant il découvre les esquisses de sa stratégie de riposte. Puis il se rend dans la chambre de Tomoé, absente elle aussi, cependant la pièce est remplie de parchemin, mais il manque celui que l’on recherche. Mon sacripant de frère, qui pense à moi, en emporte quelques uns. Près du camp on entend des bruits de combats ; Kyosuke se met en position et tire dès qu’il entend « alerte, alerte nous sommes attaqués » et blesse le premier, Saïgo tire à son tour et tue son adversaire. Takeda vient m’importuner pour questionner mon patient et, comme je ne m’en laisse pas compter, va soigner Saïgo. Les forces de Sugaï nous rejoignent, les corps enfouis, le matériel embarqué et le blessé rapatrié. Norihisa m’offre 3 parchemins.
Tout est calme au camp que nous rallions en fin de nuit, ils attendent la fin de la trêve. Sugaï fait son rapport à Tomaru, qui est plutôt satisfait de l’opération. Je finis de soigner Saïgo.
Au réveil, débute l’interrogatoire de mon patient, son mutisme me contraint à lui commander l’esprit : ils devaient rapporter un parchemin caché ; seul leur chef, mort, connaissait le commanditaire. La livraison aurait dû s’effectuer au village des rives blanches sur les terres des Licornes.
Nous recevons nos ordres de bataille La veille au soir : Kyosuke rejoint les archers et Saïgo la cavalerie, Norihisa reste en réserve, Takeda au coté de Tomaru quant à moi, j’intègre la faction des shugenja. À l’aube, Sugaï lance le déluge. S’en suit une journée de combat. Demain l’armée de Tomaru envahira le château. Soudain un éclaireur surgit : une armée de Crabe arrive par le sud, elle sera là après demain…
Ithe mé an Bhéarla

Opale Campagnes  |  Légende des Cinq Anneaux  |  IdF - Dragomir (Modérateur: Dragomir)  |  [E7] Le scorpion qui voulait faire plier le lièvre !
 

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !