gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102266 Messages dans 7466 Sujets par 811 Membres - Dernier membre: cernunos_wolf avril 25, 2019, 10:40:59 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Messages récents
gfx
gfxgfx
 

Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
IdF - Moona / Re : convergence des astres... (où l'on parle de calendrier des parties)
« Dernier message par vann12 le avril 18, 2019, 20:19:21 pm »
Pour moi ce serait bon :)
2
IdF - Moona / Re : convergence des astres... (où l'on parle de calendrier des parties)
« Dernier message par Moona le avril 18, 2019, 11:55:39 am »
Je propose de faire la partie le 8 mai.
3
Au Grand Bazar d'Huzuz (matos, loot et autres) / Re : « l taqat al rriah» (Faveur du vent)
« Dernier message par Sama64 le avril 17, 2019, 10:48:40 am »
Survivants de l'équipage initial :

Iba, jeune haifami : Gabier
(click to show/hide)

Khali : Matelot (cuistot/ cambusier)
(click to show/hide)
4
Petite précision : Crystal fut soignée par Roderic et donc allait mieux lorsque vous avez voyagé jusqu'à Ambre.
Deuxième chose : Rubis s'allongea au centre du centre de la Marelle, comme épuisée... s'endormit pour l'éternité. Elle se désintégra, ses 'cendres' s'envolant en tourbillon vers les cieux, formant des ainsi l'escalier spectral en forme de colimaçon.
5
IdF - Moona / Re : De l'orthographe des noms (PJ, PNJ, Lieu)
« Dernier message par vann12 le avril 16, 2019, 09:55:38 am »
En plus de l'orthographe, on pourrait peut-être noter ici les relations qu'on a avec les diverses protagonistes ? Histoire d'avoir une vision un peu plus d'ensemble que les résumés...
6
IdF - Moona / Re : De l'orthographe des noms (PJ, PNJ, Lieu)
« Dernier message par vann12 le avril 15, 2019, 19:09:53 pm »
Fiona, en Gardienne de la Marelle
7
Partie 14/04


La Marelle restaurée


Crystal poignardée par une arme ténébreuse et laissée pour morte mais soignée par Roderick, Rubis kidnappée ; nous nous lançons à la poursuite de Dworkin...


La situation n'était pas des plus idéales, mais il nous fallait faire avec. Alors que nous réfléchissions à la marche à suivre, Nouj apparut de nulle part au milieu du château de New Avallon. Je ne fais toujours pas confiance à ce personnage, et il faut dire que ces manières étranges n'arrange rien... Mais pour l'instant, il fait route avec nous, et semble coopérer ; il est probablement lui aussi du sang d'Ambre...

Pour décider de la suite de notre action, nous commençâmes par examiner la dague qui avait servi à poignarder Crystal ; Quinlan l'avait conservée. Nouj demanda à la toucher ; ce faisant, il se transforma (involontairement, visiblement) en sorte de démon cornu. Mais il ne nous appris rien de plus : c'était bien Dworkin qui avait enlevé Rubis.
Evarist ayant également disparu, nous partîmes d'abord pour le camp de Gunnar et ses sbires, situé peu loin en Ombre ; ce dernier possédait un atout de notre compagnon.
Mais lorsque nous tentâmes d'utiliser celui-ci pour contacter Evarist, la carte devînt chaud, au point qu'insister la réduisit en cendres. Suite à cet échec, Gunnar décida de nous accompagner vers notre prochaine destination, le palais d'Ambre ; nous espérions y trouver la trace de Dworkin.
Quinlan avait toujours son croquis de la cathédrale d'Ambre, et nous l'utilisâmes pour nous y rendre aussitôt.

Les ruines et les lianes avait repris possession des lieux depuis notre dernier passage, mais nous ne nous attardâmes pas. Une fois arrivés dans le hall du palais, Nouj suggéra d'utiliser la dague de ténèbres pour retrouver Dworkin. Mais cela me donna une autre idée : plutôt que de retrouver Dworkin, tenter de retrouver Rubis grâce au fragment du Joyau du Jugement que nous avions récupéré. Elle semblait y être liée et pouvoir trouver la direction grâce à celui dans sa poitrine, et l'inverse était peut-être vrai...

Je sortis donc le fragment de son étui pour me concentrer dessus. Bientôt, tout autour de moi fut comme voilé de rouge, et je distinguais un Motif. Semblable à d'autres que j'avais déjà rencontré, mais différent... par certains aspects. Je n'en dirais pas plus, mais en en faisant usage, je fus capable de tracer une route, vers Rubis.
Je sentis que mes compagnons s'était engagé derrière moi, et à cette occasion, j'appris plusieurs choses, notamment sur Nouj.

Je débouchais bientôt sur un plateau qui aurait pu être le Kolvir décapité. Là, près d'encore une autre Marelle, se tenait Dworkin le Jeune, tenant dans sa main deux fragments du joyau, ruisselants de sang ; et à ses pieds, Rubis, inconsciente ou morte.
Dés que j'émergeais de la sorte de passage qui m'avait mené jusque là, le fragment de joyau que je tenais commença à m'échapper des mains et se diriger vers les deux autres. Je n'attendis pas que Dworkin finisse son œuvre : en enlevant Rubis et poignardant Crystal, il s'était déclaré notre ennemi.

Je courus donc l'épée au clair, tentant toujours de retenir le joyau dans ma main. Mais Dworkin perçut ma présence, et m'intima, par une injonction, de m'arrêter. Mes jambes refusait d'avancer, alors que le sorcier commençait à se métamorphoser en dragon, qu'il achevait la fusion des pierres et que mes compagnons commençait à émerger à ma suite du passage. Je tentais de lancer la dague de ténèbres sur Dworkin, mais elle n'eut aucun effet sur lui, disparaissant simplement dans sa chair.

Je distinguais du coin de l’œil Quinlan commencer à lancer des éclairs sur le dragon et Roderick incanter quelque chose ; quant à moi, en désespoir de cause, je tentais de réutiliser le motif qui m'avait permis de venir jusqu'ici. Et cela marcha au-delà de toute attente. Je me retrouvais entre Rubis et le dragon, sous la patte de ce dernier qui tenait le Joyau reforgé. Avant qu'il puisse réagir, je prenais appui sur son membre inférieur, Vague trancha, et la griffe vola. Je la rattrapais, toujours serré autour du Joyau.
J'étais maintenant face à un dragon enragé, et en train d'incanter quelque chose de visiblement... très très dangereux. Je tentais de passer sous le dragon, mais il balaya de sa queue le sol pour m'envoyer vers la Marelle. Je saisis la griffe entre mes dents pour pouvoir planter mon épée et clouer cette queue au sol, et c'est alors que je perdis conscience en sentant le sang de Dworkin couler dans ma bouche.

Roderick (assisté de Crystal, car il est toujours aussi peu causant) me raconta la suite. Alors que Dworkin devenait fou de rage, envoyant d'un souffle Quinlan on ne sait où, il réussit à l'aveugler d'un flash et ce fût la flèche de Crystal qui sonna son trépas.

Je revins à moi alors que nous étions interpellé par une voix féminine. Une femme rousse, que nous avions déjà vu sur les représentations des Ambriens, se présenta à nous comme notre tante Fiona. Selon ses dires, l'ancien Dworkin (le dragon était un reflet ? Un clone ? Venu d'un autre cycle ?) l'avait chargé de garder cette Marelle primitive qui se trouvait là. Et maintenant que nous avions tué Dworkin, il fallait que nous restaurions la Marelle nous-mêmes. Selon elle, quatre d'entre nous était à même d'accomplir cette tâche, qui nécessitait d'avoir parcouru un Motif 'Primordiale' : Nouj, Crystal, moi-même et enfin Fiona elle-même. Il fallait par ailleurs du sang d'un être lié à la Marelle ; et celui de Rubis semblait être le plus puissant, toujours selon Fiona.

La nuit porte conseil. Aussi nous attendîmes le lendemain.

Au matin, Rubis était réveillé, et apparemment remise, et accepta de donner son sang pour réparer la Marelle. Ce serait donc moi et Crystal qui réparerait le tracé, tandis que les autres se tiendraient au centre.

Ce fut une expérience éprouvante, mais nous sortîmes victorieux. Alors que Crystal et moi nous écroulions au centre du nouveau tracé, la Marelle s'enflamma d'une onde bleu qui partit bientôt en 'vagues de réalité' dans toutes les directions.

Alors que le calme retombait, Rubis s'allongea au centre de la Marelle, comme frappé d'une torpeur. Et puis, sous nos yeux, son corps se désagrégea en poussières tourbillonnantes, qui elles-mêmes devînrent un escalier spectral en colimaçon...
8
IdF- Pal / Membres de Stella Durus et affiliés
« Dernier message par Naash le avril 07, 2019, 17:12:45 pm »
En construction

Jean le barbier
Sa trogne patibulaire et son attitude mal-aimable n'inspirent pas confiance. D'autant qu'il brûle systématiquement les poils et cheveux tombés sous sa lame, à la demande des maîtres à ce qu'il parait.
Disposé à enseigner le métier de barbier
Souhaite vivre en paix

Hubert le cordonnier
D'abord seulement cordonnier, il s'occupe maintenant aussi de l'approvisionnement en linge pour tout Stella Durus. Un type besogneux, de l'avis général
Disposé à prendre plusieurs apprentis pour se laisser le temps de diversifier son activité ; a de bonne notions d'intendance
Souhaite profiter de l'absence de mainmise corporatiste à Stella Durus, pour reprendre l'activité de chapelier, et de tailleur, mais il manque de fils pour ça, la nature ne lui ayant donner que des filles.

Les lavandières
Elles sont les épouses, les mères et les filles d'autres serviteurs. Elles assurent la propreté du linge en se racontant toutes les anecdotes qui animent la communauté.

Bérénice la dame de chambre
Elle est jeune et fort jolie mais déjà mariée à Pierre qui est d'une jalousie étouffante. Elle rêve d'être enlevée par un prince ou un duc.

Pierre le palefrenier
C'est un jeune fonceur cherchant à prouver sa valeur.
Disposé à enseigner l'équitation
Souhaite apprendre à manier une épée
9
Taverne / Re : Quand t'es MJ...
« Dernier message par Aleran le avril 06, 2019, 13:30:41 pm »
...et que tu mets ton groupe de joueurs en PLS à chaque partie...

10
Scriptorium / Re : Précédemment dans Faerûn...
« Dernier message par Aleran le mars 30, 2019, 22:47:06 pm »
Hagarde et en silence, toute l'expédition peine à réaliser la brutalité de l'embuscade des hommes crocodiles, les gatoriens comme on les nomme ici...
Par miracle ou l'assistance discrète d'une divinité miséricordieuse, aucune perte n'est à déplorer à part peut-être la FORTUNE qui a subi de sérieux dommages.
Les aventuriers sont eux dans une position précaire :
A bout de souffle, BRENIAR peine à recracher l'eau saumâtre du marais alors qu'il vient de frôler la mort, secouru in extremis par l'archère émérite.
Frère DERREK privé du confort de son armure doit nager de toutes parts pour prendre soin des terribles blessures reçues par chacun alors que ses pouvoirs sont épuisés.
Le damné quant à lui, voit son corps déjà frappé par la malédiction amoindri par des susbstances toxiques qu'il aurait préférés, pour une fois, ne pas expérimenter !

Ils ne peuvent compter que sur les yeux vigilants de DENIS pour déceler un éventuel second assaut, c'est donc dire comme la situation est désespérée.
En dépit, de tout cela le temps presse toujours et d'ici peu les portes du temple de CYRISS s'ouvriront, une bien courte fenêtre de 24 heures pour tenter d'arrêter ALEXIA et ses obscurs desseins...
Pages: [1] 2 3 ... 10
gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !