gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102386 Messages dans 7485 Sujets par 903 Membres - Dernier membre: Helenavtj août 06, 2020, 20:54:14 pm
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Profil de Shabard  |  Voir les contributions  |  Messages
gfx
gfxgfx
 

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Messages - Shabard

Pages: [1]
1
Yop,

Voici un nouveau doddle histoire de planifier notre prochaine partie :

http://doodle.com/b6r25ftgiz2sipt9


2
Oui, je valide !
(C'est Poney, l'hôte du 25).

On se retrouve à 14h comme la dernière fois?

3
Récits et dialogues / Chap 12. Shabard - Myrrosh
« le: octobre 30, 2013, 16:28:43 pm »
Shabard rencontrera Myrrosh au château ou en ville, dans un endroit calme.

Shabard di Soleno : Comment vous portez-vous? Et ces vilaines blessures dont vous souffriez? Avez-vous un instant que je m'entretienne avec vous d'un sujet?

Myrrosh d'Asshaï : Je me porte très bien jeune danseur, merci de votre sollicitude mais j'ai comme l'impression que quelqu'un veille sur moi en permanence....

S : Mon ami, je réfléchissais à Sa volonté de nous avoir réunis en ce domaine. Il m'est totalement impossible d'y tirer quelques interprétations, mais je reste persuadé que Son action ait pour fin d'accroître nos relations plus encore.
 Avant tout, je vous rappelle que je suis votre obligé, n'hésitez pas à me solliciter.
D'ailleurs, à présent que le contexte s'y prête mieux, je vous propose mes services pour faire fructifier votre argent. Les hommes de Foi, justes et louables, devraient toujours avoir des bourses bien garnies, afin de mieux en faire profiter les nécessiteux et de favoriser des projets  dignes.
Aussi, je vous propose mes talents concernant quelques dessein à investir. Pardonnez mon manque de modestie, mais je suis bien meilleur intendant que combattant -sourit-
 Vous n'êtes pas sans savoir que je développe en ces terres un comptoir Préguimel. Mais ce n'est pas là la frontière à mon expansion. A ce titre, avez-vous rencontré durant vos pèlerinages des marchands de confiance ? Les contacter afin de favoriser la paix au travers de nouvelles échoppes m'intéresse grandement. Je pense notamment aux terres de Dorne, à la Treille, ou aux Iles Boucliers, mais également à l'ensemble de Westeros.


M : Pour ce qui est de ma richesse personnelle, j'ai l'impression que vous vous méprenez, je ne suis qu'un simple voyageur dont les maigres économies servent à entretenir la présence d'Azor Ahai, Coeur du Feu, Dieu de la Flamme et de l'Ombre, dans ce monde. En effet je donne et je m'investis personnellement dans l'entretien et la restauration des nos temples afin qu'ils éblouissent par leur aura les gens en manque de Foi ou les brebis égarés pour qu'ils embrassent l'omnipotence du Maître de la Lumière.

Et pour ce qui est de votre expansion personnelle, je crains de ne pas pouvoir vous aider, nous ne souhaiterions pas que, par notre faute, vos affaires se ternissent...

Vous savez également que ma Porte vous est toujours ouverte si tant est que nous pouvions échanger sur La Foi véritable, sur votre Foi et votre degré d'implication, en quoi croyez-vous Shabard? à part bien entendu au Dieu Argent. Commencez plutôt à songer au Dieu Ardent, les ténèbres nous guettent et sa lumière pourrait sans aucun doute éclairer votre Salut, car la nuit est sombre et pleine de terreur.

S : -souriant - Vous savez, nous autres, braavosis, sommes les plus ouverts concernant les religions. Mais vous vous méprenez sur mon rapport à l'argent. Il est vrai que j'y attache une grande attention ces derniers temps, de part ma situation, mais mes croyances et prières vont au Dieu des Eaux. L'argent n'est pas une fin pour moi : il me sied de laisser comme héritage un empire plutôt qu'un coffre fort.  Comme vous l'évoquiez fort à propos à dame Eloys, peut être que les dieux ne sont en fait qu'un, où le nom diffère selon les régions et les cultures.

M : J'ai toujours vu en vous quelqu'un de très réceptif, et ce dés notre première rencontre, c'est la raison pour laquelle mon Maître a "investi" en vous, je sais que vous appréciez ce terme d'ailleurs. Son Coeur Ardent luit en vous jeune Shabard.

S : A ma façon, je défends également la lumière et lutte contre les ténèbres, en développant les échanges par delà les mers. Le commerce réunit les hommes, dilate les rancœurs et les préjugés, et développe des liens véritables. Mais plus encore, cela élève les hommes contre leur bestialité enfouie.
Si par ailleurs, vous avez besoin de mes services pour dispensez vos enseignements, vous pouvez compter sur moi. Hum, par enseignements, j'entends votre sagesse plutôt que votre croyance : je crains que ces gens voient d'un mauvais œil qu'une religion qui leur est inconnu se propage... Mais avec l'implantation de mes comptoirs et les vertus en découlant, les hommes d'ici pourraient à l'avenir, se montrer plus ouverts aux opinions et usages nouveaux.

 
D'ailleurs, avez-vous rencontré d'autres honnêtes hommes, lors de vos voyages, avec qui je pourrai élever les mœurs, grâce aux vertus du commerce?

M : Nous avons oeuvré pour vous Shabard, je suis entré en relation avec une vieille connaissance, mais je ne peux vous en dire plus pour le moment, car je n'ai pas l'assurance que celà débouchera sur quelque chose; si effectivement l'action entreprise se révèle fructueuse, vos affaires pourraient bien devenir prospères.
Encore une fois, je ne vous demande rien en échange, juste de continuer à être réceptif, et de songer à l'omniprésence de R'hllor en ces lieux et à Sa bienveillance à votre encontre.
Si vous le voulez bien, nous allons ensemble lui rendre hommage afin qu'il nous bénisse, et par la même bénisse vos affaires.

Guide-nous à l'écart des ténèbres, ô mon Maître, emplis nos cœurs de feu, que nous nous retrouvions à même de fouler ton sentier lumineux.
R'hllor, tu es la lumière dans nos yeux, le feu dans nos cœurs, l'ardeur dans nos reins. A toi appartient le soleil qui réchauffe nos jours, à toi les étoiles qui veillent sur nous dans la poix des nuits.
Seuls nous naissons et seuls nous mourrons, mais en traversant cette vallée obscure, nous puisons notre force l'un de l'autre et de toi notre maître.
Sois notre défenseur, ô Maître de la Lumière, car la nuit est sombre et pleine de terreurs.

4
Notes des parties / Re : Chapitre 4B - William, Shabard, Stepan
« le: septembre 08, 2013, 17:11:10 pm »
Une fois arrivé au tournoi des sept frères, Shabard di Soleno assista avec enthousiasme à l'intervention de lady Olenna. Sa portée n'en fut entièrement assimilé qu'avec les précisions de Tristifer sur la signification de porter le noir... Une fois les présentations de chaque concurrents effectuées, Shabard di Soleno entrepris quelques paris, avant d'assister aux joutes.

Par la suite, Shabard di Soleno pris quelques libertés et quitta un peu plus tôt la cérémonie afin de découvrir la ville de Rubriant, et d'en apprendre davantage sur le marchand Lyndan Flowers. Arrivé aux portes de sa demeure, l'approche fut soldé d'un cuisant échec où le braavosien fut roué de coups par ses gardes, avant de prendre la fuite. Il est d'ailleurs probable que Lyndan ait assisté lui-même à la scène. Shabard di Soleno ne l'avait cependant pas reconnu puisque ce dernier ignorait alors à quoi ressemblait le Florentien.
A la suite de quoi, Shabard di Soleno parcouru le marché de la ville et opta pour une approche moins directe. Il rencontra alors deux marchands de Lys (cité par delà le détroit), et les invita à se retrouver à la fermeture de leurs échoppes, dans une taverne, afin d'échanger sur leurs statuts d'étranger, et de sympathiser davantage. Des questions d'ordre plus commerciales et administratives furent également échangées. La rencontre se clôtura par un modeste geste du braavosien envers ses compatriotes des cités libres. Les informations recueillies confirment, entre autre, la présence de pots-de-vin à Florent envers Lyndan, mais également que ce dernier dispose de bateau(x?) et de toute une organisation œuvrant par delà le détroit. Qui sait, ces marchands seront peut-être amené à se retrouver...
Le passage en ville fut également l'occasion de s'annoncer au prévôt (ou à l'un de ses adjoints) concernant les conditions d'implanter un comptoir à Rubriant.

A la suite de quoi, Shabard di Soleno retrouva la délégation Castellane, avant de rentrer à Waterford. Il fut par la suite question d'organiser une grande cérémonie de célébration pour les victoires des héros locaux. Cela fut ainsi l'occasion de rencontrer les personnages importants du village, ainsi que Stefan Waters, qu'il trouva fort sympathique

Citation de: Narrateur
Précisions :
1/La Reine des Epines n'a pas pris la parole au tournoi, c'est son fils Mace Tyrell et Gouverneur du Bief qui corse l'enjeu du premier tour des joutes (même si, effectivement, les plus observateurs auront remarqué l'instant d'hésitation de Mace et le regard appuyé de sa mère).
2/ Shabard di Soleno n'a pas été "roué de coups" à proprement parlé. Il a fait montre d'une certaine agilité pour s'y soustraire...

Pages: [1]

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.17 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !