gfxgfx
 

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
 
gfx gfx
gfx
102284 Messages dans 7473 Sujets par 819 Membres - Dernier membre: Robertfluts août 20, 2019, 04:04:59 am
*
gfx*AssociationDonsForumMessagesgfx
gfx
Opale Campagnes  |  Profil de Cuchulain  |  Voir les contributions  |  Sujets
gfx
gfxgfx
 

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Sujets - Cuchulain

Pages: [1]
1
[IDF] Cuchulain / Progression des PJ
« le: juin 15, 2016, 01:19:47 am »
Règles de progression :

Augmenter une caractéristique d’1 point coûte un nombre de points d’expérience égal au score désiré, multiplié par trois. Aucune caractéristique ne peut être augmentée au-delà de 10 par la dépense de points d’expérience. Exemple : Passer sa Hargne de 9 à 10 coutera 30 points d’expérience.

2.   Les vocations, vertus et aptitudes de combat.
Le calcul est simple : le coût est de 3 points d’expérience minimum par augmentation. A ces 3 points se rajoute le chiffre des dizaines du score à atteindre. Par exemple : Augmenter une vocation jusqu’à un score de 9 coûte 3 points. De 10 à 19 c’est 4 points (3 points de base + 1 pour la dizaine du score voulu = 4) minimum. Pour atteindre 20 dans une vocation il faut dépenser 5 points ((3 points de base + 2 pour la dizaine du score voulu = 4), atteindre 30 dans une vertu coutera 6 points. Une nouvelle vocation, coûte 6 points d’expérience. Elle débutera avec un score de 7.

3.   Les traits et domaines magiques.
Acquérir un trait coûte 3 fois son degré en points d’expérience. Il faut impérativement l’accord du meneur de jeu pour prendre un nouveau trait. Un nouveau domaine magique coûte 9 points d’expérience. Un point de Dàn supplémentaire coûte quatre points d’expérience.

2
[IDF] Cuchulain / Dyfed
« le: juin 15, 2016, 01:13:26 am »
Voici ce que votre barde peut vous dire sur Dyfed :

Tout d'abord le chant de Pryddein :

Souvenez-vous de Dyfed !
Sans lui et son épouse,
Pas d’alliance avec le beau peuple !
C’est lui le premier roi
Qui se joignit à Bran le béni.
Son clan dominait l’ouest d’Erin,
Avec lui il combattit les Kaldoni.
Quand la victoire fut totale
Il jura fidélité et allégeance
Envers l’Aird Righ.
Comment fonda-t-il une lignée
Avec tant d’Hanner-Sidhes  ?
Alors qu’il voguait vers l’Ouest,
Son navire échoua sur une île.
Vint à lui une mystérieuse jeune femme,
Evanna était son nom.
Fol amoureux, il la ramena et l’épousa.
C’était la fille de la reine de l’archipel d’Annwynn
En ce temps-là caché aux yeux des hommes.
Sa mère envoya ses meilleurs artisans
Pour qu’en l’honneur du couple Caer Dyfed
Et sa tour en pierre blanche soient bâties.
Elles sont aujourd’hui intactes comme au premier jour.
Outre la forteresse un autre cadeau fut prodigué.
Une bague avec un sceau lui fut remise,
Elle signifiait l’alliance entre les faës et Pryddein.
Quiconque veut se rendre dans les îles enchantées
Doit arborer le sceau des rois de Dyfed.
Sans lui, les marins sont à la merci
De l’humeur fantasque du beau peuple.
Ce sceau est le talisman de Dyfed,
Quiconque veut être roi doit le posséder.
C’est Ailill qui est maintenant roi en Dyfed,
Il a épousé Brinwen, princesse au sang sidhe.
Brennan fruit de leur union est un colosse,
Il rivalise de force avec les géants.
Belle est la province de Dyfed,
Ses vertes collines seraient autant de domaines faës.
Ne cédant en mystère qu’à la Grande Forêt
Gardienne des frontières à l’est.
Une multitude de forts surveille la mer
A l’ouest jusqu’à Dùn  Dyfed.
Gardienne de la frontière sud avec Caspiaris
Au nord, dans la baie de Moridunon ,
Se retrouvent les pêcheurs
De Dyfed et de Rhuadan.



Histoire du royaume.
Selon la légende, Dyfed fut le premier roi qui répondit à l’appel de Bran le Béni. On dit qu’il se présenta devant le futur Haut-Roi accompagné d’une armée de mille guerriers et guerrières. Cette armée impressionnante faillit même déclencher une bataille avec les Fils de Don. En effet, les compagnons de Bran crurent qu’un roi jaloux du prestige de Bran venait l’attaquer pour mettre fin à son œuvre unificatrice. Dyfed envoya alors son barde, Amorgen, pour s’interposer entre les deux armées et annoncer sa venue au grand roi. Celui-ci s’avança sans armes devant les guerriers de Bran, et déclama la volonté de Dyfed de soutenir le corbeau béni des dieux. En vérité, il faisait sienne la lutte pour chasser les Fir-Bolgs, et reprendre la terre promise à leurs ancêtres. On dit que le premier nom de Dyfed était Connor et que c’est Bran Vendigeit qui lui donna son nom royal. D’où venait le souverain du royaume faë ? Sa tribu occupait le sud du royaume et les bardes chantent qu’elle comptait parmi les plus puissantes et les plus nobles. Leur forteresse initiale, Dùn Dyfed contrôlait le delta du fleuve Elorn, qui favorisait déjà les échanges, mais servait également de frontière avec le pays Demetae .

On chante encore dans les cours de Dyfed l’amour entre une princesse Sidhe nommée Evanna et le roi. Il rencontra sa future épouse au cours d’une expédition maritime vers l’Ouest. L’union de l’homme et de la faë donna naissance à la lignée des Mac Dyfed. Depuis, tous les membres du clan ont plus ou moins de sang sidhe dans les veines, beaucoup étant même Hanner-Sidh. Pour les noces, Dyfed et son épouse reçurent en cadeau une forteresse construite par les faës, elle était semblable aux « Broch » les antiques tours de garde qui parsèment la côte ouest de Pryddein, mais sa beauté et sa grâce la rendait unique dans tout l’Œkumen. Son deuxième cadeau fut un sceau enchanté. Tout objet que le roi légitime de Dyfed marquerait avec serait respecté des êtres faës et quiconque se tenant à proximité serait considéré avec bienveillance. Le mariage dura une dizaine d’années, puis la reine mourut en accouchant de leur premier enfant. La deuxième reine de Dyfed fut Elada, qui régnait sur une tribu vivant dans le nord du pays. Elle fut un féroce adversaire de Dyfed, et lui résista pendant cinq ans avant de rendre les armes.  C’est du moins ce que résume le chant de Pryddein et les récits légendaires à la gloire du « souverain à l’épouse faë. »

3
Quelques éléments de background viendront enrichir ce sujet...

4
Si vous avez des questions z'éventuelles...

5
[IDF] Cuchulain / D'abord on boit, et après on discute. [Prochains RDV]
« le: septembre 30, 2015, 17:30:18 pm »
Vous découvrirez assez vite que j'aime les citations et autres proverbes. Celle-ci est une maxime irlandaise.  :P

Prochaine édition, prochaine émission : le 18/10/15 -
Lieu : Le palais Sidhe de Kinalya ou la marche de l'Est (mon domicile situé dans la petite ville de  "Le Raincy" dans le 93).
Heures : 13h-20h00.

Pages: [1]

gfxgfx
gfx
SMF 2.0.15 | SMF © 2011, Simple Machines
Helios Multi design by BlocWeb
gfx
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP XHTML 1.0 valide ! CSS valide !